Recherche

Anciens Articles

jeudi 16 mai 2019 4 16 /05 /mai /2019 19:00

article precedent 3/4

 

Nos vacances touchent a leur fin. Avons-nous pu bien nous detendre ? Je pense bien !

C2 a fait du tennis

C2 a fait du tennis

C2 a deguste une noix de coco ouverte devant nos yeux

C2 a deguste une noix de coco ouverte devant nos yeux

j'ai inspecte les patisseries du "Café de Paris" de notre resort. Verdict : bof

j'ai inspecte les patisseries du "Café de Paris" de notre resort. Verdict : bof

miam miam le bon chocolat de la Grenade

miam miam le bon chocolat de la Grenade

je ne suis pas le seul a faire la sieste ici !

je ne suis pas le seul a faire la sieste ici !

Le dernier soir nous nous faisons embobiner et nous acceptons d'endurer une seance avec un photographe du studio du resort. Beuarh... je me prete au jeu, et nous nous payons meme quelques uns des clichés de ce photo shoot extraordinaire.

fabulous

fabulous

Nos nuits ont ete rythmées par des insectes (?) bruyants, dont j'ai confondu le boucan avec celui de climatisations ou de ventilateurs mal graissés. En voici un enregistrement au format mp3. Qui pourrait m'aider a identifier ces fauteurs de tapage nocturne ?

Au fait, vous etiez censés deviner l'origine de la fumée sur cette photo de mon premier article.

?

?

Non ce n'est pas un barbecue, ni un petit feu de broussaille. C'est la lutte contre les moustiques ! Deux fois par jour a cinq heures et demi du matin et cinq heures et demi de l'apres-midi le resort se fait fumiger pour lutter contre ces vilains suceurs de sang. Efficace ? Sans doute un peu, car C2 s'est moins fait piquer que d'habitude.

Nous quittons l'ile sous un soleil aussi eclatant qu'a notre arrivee.

ou est ma passerelle climatisée pour l'embarquement ?

ou est ma passerelle climatisée pour l'embarquement ?

Notre voisine dans l'avion est une etudiante americaine de St George's University, qui rentre a la maison avec un chien adopté sur place. J'ai d'habitude peur des chiens, par chance celui-ci a l'air d'avoir encore plus peur que moi.

tout doux milou !

tout doux milou !

A Miami nous declarons dument (C2 me dit "stupidement") a l'officier d'immigration notre chocolat et nos epices de Grenada, ce qui semble le mettre en transe et oblige betement nos valises a subir un controle supplementaire des services de douane... pfff... Enfin tout est bien qui finit bien, C2 et moi arrivons tous les deux avec notre chocolat et nos epices a Boston tard dans la nuit. Je peux maintenant retourner au boulot et faire le malin avec mon beau bronzage et mon diplome de plongee !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
mercredi 15 mai 2019 3 15 /05 /mai /2019 19:00

article precedent 2/4

 

Le but principal de ce voyage pour moi etait de pratiquer la plongee sous-marine, avec bouteille sur le dos et tout le tralala. Mission accomplie ! Ca c'est le resume en une phrase. Pour en savoir plus, lire ci-apres laugh.

Il y a quelques mois, pour preparer notre voyage, j'ai commence a me renseigner sur ces mysterieux niveaux de plongee. En discutant, uniquement avec des Francais, de mon intention de faire de la plongee, j'entendais a chaque fois la question "ah, tu vas passer ton niveau 1 ?". Euh, pas si sur, car le site Internet de notre resort, affilié a l'organisation PADI, ne mentionne pas de niveau 1 ou 2, que des histoires de "Open Water Diver" sans numerotation. Une enquete approfondie s'impose.

Internet a la rescousse, avec wikipedia en cavalerie qui arrive toujours a temps, et je suis pris de vertige. Il existe des dizaines (des centaines ??) d'organisations de plongée, qui, si j'en crois les forums que j'ai parcourus en diagonale, sont toutes meilleures les unes que les autres. Bon. Ou en est-on ?

  • en France, la plus importante federation est la FFESSM. Elle propose ces fameux niveaux 1, 2, etc
  • je vais passer le niveau "Open Water Diver" de l'organisation PADI, d'origine americaine, qui semble etre l'organisation la plus populaire dans le monde. Le niveau suivant est le "Advanced Open Water Diver" (pas de '2')
  • la copine italienne de C2 a passé en Californie son "niveau 1", donc pas PADI, mais pas de FFESSM non plus : elle a effectue sa formation avec SSI, une autre organisation americaine

Voila donc une liste de trois, mais vous pouvez en rajouter des dizaines/centaines si vous avez du temps et que vous aimez utiliser google. Y a-t-il des equivalences entre les niveaux de ces organisations ? Plus ou moins. A peu pres. Pas exactement. Presque. Ce qui est tres fun, c'est que ces organisations et federations se regroupent ensuite a un niveau superieur dans des confederations mondiales, mais il continue a en exister plusieurs ! Ainsi PADI et SSI font partie du WRSTC, tandis que la FFESSM est membre de la CMAS. Vous me suivez toujours ? Non ? Moi aussi ca me barbe ces histoires, passons a autre chose.

Ce qui me plait c'est que notre resort a Grenada est affilié uniquement a PADI, point barre. Pas besoin de me creuser la tete, je dois aller chez PADI. Je m'inscris a la formation "Open Water Diver" de PADI, qui me permettra de plonger jusqu'a 60 pieds/18 metres en groupe avec un moniteur. Epatant. Pour economiser du temps sur place (mais pas de l'argent grrr) j'ai suivi et validé a la maison la partie theorique de la formation. Cela consiste en un cours en ligne avec des examens QCM, sur un site moche et dangereusement buggé.

Nous sommes arrivés avec C2 au resort mardi apres-midi, j'ai débuté ma formation pratique mercredi matin a neuf heures, et jeudi a midi j'etais certifié. Plongée express ! Mercredi matin j'ai eu cinq sessions en piscine pour me familiariser avec l'equipement et faire des exercices tels que remettre le masque sous l'eau, puis j'ai fait deux plongees en "eau ouverte" mercredi apres-midi et deux autres jeudi matin.

pendant une session en piscine

pendant une session en piscine

en avant pour une plongée en mer !

en avant pour une plongée en mer !

L'un des exercices a faire pendant une des plongees en mer est de s'orienter sous l'eau grace a une boussole puis nager sur une courte distance en maintenant un cap. Mon moniteur m'explique l'exercice sur la terre ferme. Un peu avant le depart de notre bateau je constate que la boussole est grippée, la petite boule avec les marques nord sud etc ne bouge plus. Hum... Pas facile de trouver le nord dans ces conditions. Je rends la boussole a mon moniteur, qui l'agite, la tapote, rien n'y fait, la boussole est kaput. Il disparait. Je me dis qu'il est parti chercher une autre boussole.

Vingt minutes plus tard nous sommes au large, sur le bateau, prets a nous mettre a l'eau. Le moniteur regarde mon poignet et me demande "ou est la boussole ?". "Bah elle marchait pas, je te l'ai rendue !". "Oh !". Pas de boussole, pas d'exercice. No good ! Mon moniteur se tourne vers un autre moniteur qui s'apprete a partir avec un groupe, et lui dit "hey toi, donne moi ta boussole". Et hop ! Probleme resolu ! Comment l'autre moniteur va s'orienter ? Euh... c'est pas mon probleme smiley. Et tout ca pour illustrer quoi ? Que quand ils marquent, sur le site Internet du resort, que leur equipement est "top-of-the-line" (de la meilleure qualité), tout est relatif ha ha ha !

c'est du top of ze line ça ?

c'est du top of ze line ça ?

Hormis quelques soucis pour descendre lors de la premiere plongée depuis le bateau, ma formation se termine bien. Cette difficulte a "prendre de la profondeur" est sans doute due a mon corps trop gras et pas assez dense. Hum. Enfin bon, un ou deux kilos de lest supplementaires et zou ! A moi les joies des grands fonds - c'est-a-dire, pas plus de 18 metres...

C'est le moment de preciser un concept important. Lors d'une plongée, de l'azote se dissout dans le sang par l'intermediaire des poumons (je recopie wikipedia). Ce phenomene est de plus en plus important avec l'augmentation de la profondeur. Lorsque le plongeur remonte, son ascension doit etre suffisamment lente pour permettre a l'azote d'etre rejete par le corps sans repasser a l'etat gazeux (sous peine de risque de serieux traumatismes physiques potentiellement mortels). C'est pour cette raison que les plongeurs doivent effectuer des paliers de decompression en remontant, des arrets de durees variables a differentes profondeurs, avant de pouvoir refaire surface. Les caracteristiques de ces paliers dependent de la profondeur maximale atteinte pendant la plongée, et du temps passé a cette profondeur.

Dans le cadre de la formation PADI "Open Water Diver" (limitée a 60 pieds/18 metres), ainsi que PADI "Advanced Open Water Diver" (100 pieds/30 metres) si je ne me trompe pas, les plongees sont planifiées sans paliers de decompression. C'est-a-dire qu'au lieu de calculer les paliers a respecter selon le temps passé en profondeur, on calcule le temps qu'il est possible de passer a la profondeur voulue pour pouvoir remonter sans faire de palier. On utilise pour cela soit un ordinateur de plongee soit des tables RDP (Recreational Dive Planner, article en anglais sur wikipedia).

Par exemple, si une superbe epave se trouve a 50 pieds/15 metres de profondeur, je pourrais passer 80 minutes a l'admirer sous toutes les coutures, puis remonter sans palier. Si elle se trouve a 60 pieds/18 metres, je n'aurais plus que 55 minutes pour l'inspecter. Bon, d'apres ma maigre experience, 55 minutes c'est deja bien bien suffisant. De toute facon l'autre limite de temps est donnée par la quantite d'air disponible dans la bouteille ! Quand on arrive a la "reserve", il est temps de remonter, meme si on aurait pu rester plus longtemps sans risquer de faire des bulles d'azote dans le sang.

Derniere precision avant que vous ne m'accusiez de ne pas tout vous dire, meme avec ces limites de temps pour des plongees "no decompression", PADI recommande de ne pas remonter plus vite que 18 metres par minute et de toujours effectuer un "safety stop" de 3 minutes a 15 pieds/5 metres de profondeur, quelqu'aient ete la profondeur et la duree de la plongee.

Comme j'ai inevitablement pris des coups de soleil mercredi (premier jour de ma formation, et de nos vacances...) je decide que vendredi sera un jour "no sun" pour moi. Samedi est la journee de notre visite de l'ile (voir article precedent). Le reste du sejour ? Plongée tous les jours, dans la limite des stocks disponibles !

Ma premiere plongée en groupe se passe plutot bien. Je nage tranquillement, content de profiter de mes premiers moments de liberte au fond de l'eau. Oh ! Quel est ce poisson tout en long avec une tete marrante ? Suivons-le. Tout va bien, donc, jusqu'au moment ou je remarque le moniteur qui attend que je rejoigne notre petite troupe ; pour me signifier, par des signes habilement choisis, que sous l'eau "on reste ensemble". Woops. Message compris.

Ma deuxieme plongée en groupe se passe bien, sauf a la fin de la descente initiale quand je vois le moniteur me montrer ostensiblement la commande de son BCD (buoyancy control device, gilet de stabilisation en francais) en me pointant du doigt. Je sais, je sais ! Ca sert a ajuster sa flottabilite et stabiliser sa profondeur quand on arrive au f.. - BLAM BRAM VRAM. Oh ? Je viens de m'ecraser au fond ! Je n'avais pas fait attention que je descendais aussi vite, et, apparemment, je ne savais plus ou j'etais. Woops.

Ma troisieme plongée en groupe se passe bien, sauf quand, apres avoir remarqué un leger ronronnement regulier depuis le debut de la plongée, je m'apercois que le manometre indiquant la pression de ma bouteille d'air fuit. Tiens tiens tiens... ce ronronnement est le bruit du filet de fines bulles d'air qui s'echappent vers la surface, au lieu d'approvisionner mon corps en oxygene. Bon. Je palme agilement jusqu'au moniteur et lui pointe du doigt l'intempestive fuite d'air. Sa reponse est le signe de la main "OK, pas de probleme". No soucy, comme dirait Ophelie Winter. Et nous continuons la plongée tranquillement. OK.

J'ai effectué au total (en plus de ma formation) sept plongées, deux par jour dimanche/lundi/mardi puis une derniere mercredi matin pour aller voir le Grenada Underwater Sculpture Park. Etant donné que notre vol de retour est jeudi, je ne pouvais pas plonger plus. Je n'ai aucune photo de mes plongées car je n'ai pas l'equipement necessaire. Vous allez etre obligés de me croire sur parole. J'ai pu voir des poissons de toutes les couleurs, mes préférés etant les trumpetfishs ou poissons-trompettes. J'ai vu des tonnes de coraux, aussi de couleurs tres variées, mais j'ai tendance a trouver ca moche, désolé. J'ai aussi vu un pneu de voiture, et un appareil electrique (sans doute tombé d'un bateau) en trop mauvais etat pour que je puisse l'identifier. Ca m'aurait beaucoup plu de les mettre en photo sur mon blog ! J'ai egalement admiré l'epave du Veronica, mon premier shipwreck. J'espere qu'il y en aura d'autres.

Une constatation : la plongée me fatigue beaucoup. Je suis serein sous l'eau (peut-etre parce que je ne plonge qu'a 18 metres), je suis econome de mes mouvements et de mon air comme il faut l'etre, et mis a part que j'ai toujours froid a la fin des plongées malgre l'eau "chaude" de Grenade et la combinaison, je ne ressens pas de fatigue musculaire apres mes plongées. Par contre, au fur et a mesure que les jours passent je suis de plus en plus lethargique dans l'apres-midi.

  • dimanche matin : deux plongées ; dimanche apres-midi : salut ca va C2 ha ha ha ouais la plongée c'est cool et tout et tout
  • lundi matin : deux plongées ; lundi apres-midi : ouais euh cet aprem on va un peu se la couler douce ok C2 ?
  • mardi matin : deux plongées ; mardi apres-midi : sieste de deux heures, et je suis dans le coltard jusqu'au diner. Je ne fais jamais la sieste d'ordinaire !
  • mrecredi matin : une plongée ; mercredi apres-midi : une sieste s'impose avant de pouvoir s'activer a nouveau

Conclusion : la prochaine fois je me limiterai a une plongée par jour en moyenne. Tout cet azote, ca me fatigue. La prochaine fois, mais quand sera cette prochaine fois ? Et ou ? J'espere qu'il y aura des shipwrecks !

 

article suivant 4/4

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
samedi 11 mai 2019 6 11 /05 /mai /2019 19:00

article precedent 1/4

 

Aujourd'hui nous allons visiter l'ile de la Grenade. Notre guide grenadien tente de nous expliquer l'histoire de l'ile et du pays mais plutot que vous donner trop d'informations deformees par ma memoire defaillante, je vous renvoie a wikipedia, evidemment.

En quelques phrases... l'ile fut reperee par les Espagnols (d'ou son nom probablement) mais ils ne la coloniserent pas. Ce sont les Francais qui s'installerent pour de bon sur l'ile au 17eme siecle, et exterminerent methodiquement la population locale (des indiens caraïbes). Des plantations se developperent, avec une main d'oeuvre constituée d'esclaves amenés d'Afrique. La majeure partie de la population 'autochtone' de la Grenade aujourd'hui est donc formée des descendants de ces esclaves, qui ne connaissent pas leur veritables origines africaines.

L'ile fut cédée aux Anglais en 1763, et resta une colonie anglaise jusqu'a son independence en 1974, a part un second et bref intermede francais entre 1779 et 1783. Les evenements sont un peu flous pour moi entre 1974 et 1984, avec l'implication de Cuba, des Etats-Unis, de la CIA, un gouvernement 'revolutionnaire', des coups d'etat, des elections contestees, et cerise sur le gateau une invasion americaine en bonne et due forme en 1983.

Tout semble aller mieux depuis 1984, avec des elections democratiques regulieres et plus de remous. En fait la plus grande tragedie pour l'ile ces 35 dernieres annees est le passage de l'ouragan Ivan en 2004 qui l'a ravagée. L'economie aujourd'hui repose largement sur le tourisme. Pour l'exportation la Grenade produit entre autres des noix de muscade (nutmeg en anglais) et des epices.

Nous demarrons notre visite. Bien qu'elle ne soit pas tres grande, et que son reseau routier soit en bon etat, l'ile de la Grenade est montagneuse et ses routes sont sinueuses. Notre vitesse moyenne est donc faible et nous n'allons pas pouvoir decouvrir toute l'ile.

Grand Anse Beach. Plutot calme hein ?

Grand Anse Beach. Plutot calme hein ?

Nous allons a St George's, la capitale de la Grenade et sa localite la plus peuplée.

c'est San Francisco ici !

c'est San Francisco ici !

Je voulais absolument visiter le fort de St George's, dont la construction date de la colonisation francaise. Chic, chic, me disais-je, allons decouvrir l'histoire et l'architecture d'un fort historique du dix-huitieme siecle ! Faisons une pause un instant pour etudier les mecanismes a l'oeuvre derriere cette intention de "visiter" le fort de St George's. Avec du recul je m'apercois que j'avais des idees preconcues sur ce a quoi devait ressembler la visite d'un fort francais du dix-huitieme siecle dans les Antilles. Quelle naivete ! Pourtant je pensais etre ouvert d'esprit, avoir suffisamment parcouru ce vaste monde pour etre dénué d'attente et de jugement causés par ma culture.

Je m'attendais donc a de la belle pierre pimpante et bien agencée, de la solide fortification bien alignée, si possible un petit musée (meme sous forme d'une unique salle) avec moult explications et, si je peux rever un peu, croquis et fac-similés d'estampes d'epoque pour decrire la construction et l'evolution du fort. Ha ha ha ! Quel idiot. Je me permets de traduire ici l'opinion de wikipedia, qui est exacte d'apres mes propres constatations sur place : "Fort George se trouve sur le promontoire a l'ouest du port de St George's. Construit en 1705 par les Francais, la police utilise de nos jours nombre de ses structures. Un des batiments a ete converti en salle de sport, une autre salle en une sorte d'atelier textile. La plus grande partie du fort est encore intact et ouvert aux visiteurs. Cependant, ses batiments sont tres délabrés par faute d'entretien et suite aux degats causes par l'ouragan Ivan, et il y a peu ou pas d'information a l'interieur du fort lui-meme". Bon bon.

Professionalism and Discipline : Royal Grenada Police Force Training School

Professionalism and Discipline : Royal Grenada Police Force Training School

oh !

oh !

ah !

ah !

oh !

oh !

bon

bon

n'est-ce point la flotte angloise que j'apercois au loin ? Chargez les canons !

n'est-ce point la flotte angloise que j'apercois au loin ? Chargez les canons !

St George's depuis le fort

St George's depuis le fort

Pas de musee, pas de croquis, pas le moindre panneau explicatif (a part une mention des sombres heures de la Grenade en 1983). Que dalle. Un desert culturel qui me laisse sur ma faim. Mais une bonne lecon pour mes attentes de visiteur en provenance d'un "pays développé". D'ailleurs tout n'est pas perdu puisque j'adore les ruines : je suis servi. Un fort du dix-huitieme siecle me plaira toujours, qu'il soit restauré ou délabré ! Je prends en photo un canon qui porte l'inscription "CARRON 1807". Wikipedia agrée et m'informe de l'existence de la Carron Company fondée en 1759 et effectivement productrice de canons. 

L'avantage aussi d'un fort dans cet etat est que l'on peut se balader ou ca nous chante. Il n'y a personne pour surveiller, ou interdire. Je m'engouffre avec notre guide dans un mysterieux tunnel sombre... dont nous emergeons simplement un peu plus bas dans une autre cour du fort, sans avoir croisé le moindre fantome anglais ou francais.

tiens tiens tiens...

tiens tiens tiens...

Nous faisons ensuite un arret au marché de St George's, ou C2 veut inspecter les etals d'epices. A cette occasion elle decouvre que ce que tout le monde appelle ici du "safran" est en fait du "turmeric" (curcuma en francais), qui coute bien moins cher... Et d'ailleurs il n'y a pas de "vrai" safran en vente.

Puis notre guide nous emmene a Annandale Falls, une petite cascade dans la montagne et la foret au-dessus de St George's. Il est possible de s'y baigner mais cela ne nous interesse guere. Au contraire d'un couple de gros americains qui se mettent a l'eau avec joie.

Annandale Falls

Annandale Falls

voyez-vous ce que je vois ?

voyez-vous ce que je vois ?

Notre guide s'arrete dans un petit magasin au bord de la route pour nous parler de ressources de la Grenade, demonstration a la machette a l'appui : bananes, cacao, noix de muscade.

un bananier et un cacaoyer

un bananier et un cacaoyer

une noix de muscade, avec son arille (ou macis ?), qui ressemble a un bout de plastique rouge

une noix de muscade, avec son arille (ou macis ?), qui ressemble a un bout de plastique rouge

Nous montons a Grand Etang Lake, un lac de cratere a 550 metres d'altitude. Le soleil eclatant a disparu du ciel, remplacé par des amas de nuages gris. Cela rend le lac vaguement inquietant. Que se cache au fond de ces eaux noires ? Cela ne semble pas emouvoir un groupe de jeunes venus pique-niquer au bord du lac, a l'abri d'un des trois gazebos gracieusement donnés par la Chine. Des gazebos, construits dans la rainforest, dons de la Republique populaire de Chine à une petite ile des Caraibes ? Ca sent bon l'embrouille politique tout ca. Je m'attends presque a ce qu'ils se fassent plastiquer par des barbouzes de la CIA.

Grand Etang Lake

Grand Etang Lake

des chats qui aimeraient bien prendre part au pique-nique

des chats qui aimeraient bien prendre part au pique-nique

Avant de partir, petite tentative de vue panoramique du lac.

Nous redescendons a St George's.

St George's, Fort George est en face de nous, sur le promontoire rocheux au milieu a gauche de la photo

St George's, Fort George est en face de nous, sur le promontoire rocheux au milieu a gauche de la photo

au-dela de St George's, en regardant vers l'extremite sud-ouest de l'ile

au-dela de St George's, en regardant vers l'extremite sud-ouest de l'ile

Pour dejeuner nous allons dans un boui-boui hautement local, ou nous sommes les deux seuls non-locaux. Le client a la table voisine regarde un match de cricket sur son telephone portable. Comme nous le rappelle wikipedia, "comme pour d'autres iles des Antilles, le cricket est le sport national et le plus populaire, et fait partie integrante de la culture grenadienne". Nous remplissons nos ventres avec des plats faisant partie integrante de la cuisine grenadienne : j'opte pour le "roti", une crepe fourrée (a la limite de l'explosion, portion monstrueuse) avec des pommes de terre, du curry, et au choix du poulet ou du poisson ou du "lambi" (conque en francais si j'ai bien compris). Je frise l'indigestion pour finir mon assiette, en etant attentif pour ne pas m'etrangler avec les quelques aretes de taille respectable qui piegent mon plat. C2 se laisse tenter par le "oil down", plat qui, bien evidemment, a son propre article sur wikipedia (je cite l'article francais : "c'est un ragoût composé principalement de fruit à pain, de viande de porc ou de bœuf, de lait de coco et d'épices locales"). Bon appetit !

Lourdement lestés nous rentrons a l'hotel apres un dernier crochet au supermarché du coin pour acheter des plaquettes de chocolat, puisque Grenade est aussi réputée pour son chocolat. Voila une journee bien occupée. A demain pour d'autres aventures, car il y en aura !

 

article suivant 3/4

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
mercredi 08 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 19:00

Le rythme universitaire americain nous laisse peu de flexibilite pour les dates de nos vacances. C2 n'a pas de cours pour les deux semaines qui viennent ? Vite vite, envolons-nous vers le soleil ! Plus precisement, vers Grenade. Enfin, vers la Grenade. Enfin, vers l'ile de la Grenade. Ou ca ?

Grenade est surtout connue pour etre une ville d'Espagne. Moins connue, la Grenade est un etat insulaire de la mer des Caraïbes, dont la principale ile est appelée ile de la Grenade. Comme en anglais on dit "I'm going to Grenada" et non "I'm going to the Grenada" j'avais tendance a dire aussi en francais "je vais a Grenade" et non "je vais a la Grenade", ce qui causait stupeur et confusion chez mes interlocuteurs francophones qui se demandaient pourquoi j'allais a Grenade, en Espagne. Voulez-vous savoir ce qui est encore plus deroutant ? C'est qu'en anglais Granada designe la ville de Grenade. Vous etes paumés ? Tableau recapitulatif !

 

  anglais francais espagnol
l'état insulaire Grenada la Grenade Granada
la ville d'Espagne Granada Grenade Granada

 

Logique, non ?

La Grenade se trouve a l'extremite sud-est des Antilles, a proximite du continent sud-americain. Les deux seules iles plus proches du Venezuela que la Grenade sont Trinidad et Tobago.

Pour aller a la Grenade depuis les US il n'y a pas beaucoup de choix. Trois compagnies aeriennes ont chacune une rotation quotidienne, au depart de trois villes americaines differentes. Je choisis Miami (plutot que New York ou Atlanta) comme connexion. Nous nous envolons depuis Boston lundi apres-midi et passons une charmante nuit a Miami, dans une chambre au dernier etage d'un hotel. Probablement juste sous les systemes de climatisation installés sur le toit car toute notre chambre tremble, ce qui est propice a un sommeil serein. Ca, et la voisine qui glapit vigoureusement dans son telephone, ainsi que le ding-ding d'une porte d'ascenseur juste devant notre chambre qui tintinnabule toute la nuit. Je suis presque decu de ne pas entendre une tele en train de gueuler un soap-opera quelconque ou un match de sport pour parfaire l'environnement sonore de ma nuit.

Ah zut, a chaque fois je me fais avoir : je suis la pour raconter mes vacances, vous rendre jaloux par des photos incroyables (et probablement truquées) a la mode instagram, susciter chez vous des "oh" des "OMG" des "thumbs up" a la mode facebook, et a la place je rale. Hi hi hi, ces francais sont incorrigibles.

C2 s'amuse bien a l'aeroport de Miami !

C2 s'amuse bien a l'aeroport de Miami !

Bon, 3h30 de vol de Boston a Miami lundi, 3h30 de vol de Miami a la Grenade mardi, nous y voila. A l'aeroport international Maurice Bishop, il fait chaud !

Welcome to Grenada

Welcome to Grenada

Nous allons prendre nos aises dans notre beach resort.

C2 m'indique la direction de l'ocean, merci, merci !

C2 m'indique la direction de l'ocean, merci, merci !

bien, tres bien...

bien, tres bien...

c'est quoi-t-est-ce ?

c'est quoi-t-est-ce ?

J'annonce un grand jeu-concours pour revigorer la popularite de mon blog : essayez de deviner ce qu'il se passe sur la photo ci-dessus, et vous gagnerez... ah, j'annoncerai le prix plus tard. Donc, qu'est-ce ? Un incendie, le jour de notre arrivee ? L'inquietante brume de Stephen King qui nous poursuit jusque dans les tropiques ? Mystere !

 

article suivant 2/4

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
jeudi 21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 20:24

Les hirondelles annoncent-elles le printemps ? Notre messager cette annee semble etre un ecureuil, qui vient deguster sa trouvaille du jour dans notre backyard.

bon appetit !
bon appetit !

bon appetit !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
mardi 05 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 20:00

Depuis que je suis installe a Boston j'ai interagi avec la neige principalement en la pelletant. D'apres mes petites notes je ne compte que quatre journees de ski de piste depuis mon arrivee en 2007, plus quelques sorties en ski de fond et une sortie en raquettes. Ce n'est pas vraiment l'envie de skier qui me manquait, mais le facteur limitant etait plutot la flemme de devoir faire au minimum 2h15 de bagnole pour atteindre une station de ski potable - donc au moins 4h30 de bagnole pour une sortie a la journee. Et cote equipement je n'avais plus qu'une paire de chaussures ayant vingt ans au bas mot, et dont le chausson droit fut inopinement grignoté par une petite bete sauvage dans mon grenier.

Pour resoudre la moitie de l'equation je me suis brusquement decide a acheter un casque, une paire de batons, et une paire de skis.

des Rossignol bien sur !

des Rossignol bien sur !

Bon ma precedente paire etait une paire de Rossignol 4S, des skis droits avec le petit bidule VAS dessus, exactement comme sur cette photo (peut-etre que les miens etaient un poil moins rayés ?). Alors c'est quoi ces machins, de nos jours, ces skis 'paraboliques' ? Comment ca se choisit ? C'est quoi un rayon de courbure ? Heureusement mon collegue coach sportif de course a pied (qui ne lit plus ce blog parait-il...) est egalement un skieur hors pair et me pilote dans les meandres du marché du ski pour me conseiller une paire : en avant pour les Rossignol Experience 76 de cette annee.

Avoir tout l'equipement necessaire ne rapproche pas les stations de ski mais je vais faire un effort. Go ! Il y a dix jours pour etrenner mes nouveaux skis je suis allé a Loon, New Hampshire, avec deux collegues (comme il y a deux ans). Journee intense et tres sympathique. Il va y avoir un peu de boulot pour que j'exploite tout le potentiel de ces skis paraboliques, mais je suis sur que ca viendra. En attendant je peux me taper un petit shuss a 91.5 km/h pour avoir des sensations hi hi hi.

 

superbe journee a Loon, on peut meme apercevoir le Mont Washington a 35km a vol d'oiseau

superbe journee a Loon, on peut meme apercevoir le Mont Washington a 35km a vol d'oiseau

Il y a deux jours je suis allé a Wachusett avec un autre collegue et sa fille. Wachusett, vous vous souvenez ? Mais bien sur, relisez cet article daté du 21 octobre 2007 ! Dans lequel je me demandais ce que valait le ski a Wachusett. Et bien onze ans et demi plus tard, je sais enfin : c'est 'ok'. La station est toute petite, le nombre de remontees pour les non-debutants etant de... trois. Avantage : seulement cinquante minutes de route pour y aller. Bref, je ne viendrais pas pour une semaine complete en vacances ici, mais pour deux ou trois sorties dans l'hiver pourquoi pas.

a Wachouchou

a Wachouchou

Et enfin apres une decision sur un coup de tete hier, je retourne aujourd'hui a Wachusett apres le boulot avec mon pote coach pour une sortie nocturne. La station de Wachusett n'est certes pas grande mais ils ont une equipe de fins strateges pour ce qui est de "monetize their assets" : c'est ouvert tous les jours de 9h a 22h, et meme a partir de 7h30 le week-end ! Je sais pas s'il est possible d'extraire un dollar de plus de cette colline.

Le forfait 'nuit' est moins cher que le forfait 'jour' :

  • $48 pour skier de 16h a 22h, soit $8/h
  • contre $66 pour skier de 7h30 a 15h30, soit $8.25/h

J'ai mis le prix par heure de forfait, mais qui skie en continu pendant autant d'heures de toute facon ? Ah oui, mon pote coach...

Nous partons a 16h du boulot et entre le trajet, les bouchons du rush hour, le temps de nous preparer, nous avons les skis aux pieds a 18h. Pas trop mal.

Que donne Wachusett de nuit ? Comme une des trois remontees potables est fermee, nous devons enchainer les rotations sur seulement deux telesieges :

  • Polar Express Squad
    • environ 6mn pour monter
    • 1000 pieds de denivelee = 305 metres
    • entre 1mn40 et 1mn55 pour descendre
  • Minuteman Express Squad
    • environ 5mn pour monter
    • 625 pieds de denivelee = 190 metres
    • entre 1mn30 et 1mn40 pour descendre

Notez que je n'indique pas les temps d'attente pour monter sur les telesieges car il n'y a pas de queue. Il n'y a personne a cette heure-la ! Un bel avantage du ski de nuit en semaine. Un bel inconvenient c'est le froid et ne comptez pas sur le soleil pour rechauffer vos vieux os perclus : il est parti se coucher depuis belle lurette.

Wachusett de nuit

Wachusett de nuit

Nous arrivons a la conclusion avec mon collegue que l'avantage majeur de venir un soir de semaine est de profiter d'une chute de neige recente. Demonstration : il a neige hier matin sur la Nouvelle Angleterre - plus de 30 centimetres sur mon driveway angry. Plutot que d'attendre jusqu'au week-end, nous pouvons profiter de toute cette belle neige fraiche des le lendemain, et elle n'a pas encore ete abimee par la meteo et trop de skieurs !

En conclusion nous sommes satisfaits - malgre, pour me repeter, la petite taille de la station - et estimons que faire une ou deux sorties apres le boulot par hiver serait sympathique. Ah et puis comme il n'y a personne je peux bosser sur ma vitesse de pointe malgre l'absence de grosses pentes : 85.9 km/h ce soir contre 61.4 km/h dimanche laugh.

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
dimanche 17 février 2019 7 17 /02 /février /2019 20:00

Zut, j'ai raté les 200000km = 124274.238 miles de ma bagnole ! Je voulais m'arreter pour prendre en photo ce fabuleux mileage, et j'ai oublié. Tant pis, vous avez ma parole que j'ai passé ce cap.

Alors, euh, je me demandais dans cet article si ma voiture allait tenir, et si j'allais "perdre mon moteur sur l'autoroute". Bon, je n'ai pas perdu mon moteur, mais j'ai effectivement semé quelques pieces sur la route, et globalement cette pauvre voiture se sent de moins en moins bien. Les reparations dues a la vieillesse se font de plus en plus frequentes, et j'ai un probleme persistant avec le moteur ou la transmission depuis maintenant presque deux ans.

En 2018 j'ai changé moi-meme les huit ignition coils (bobines d'allumage), le "throttle body" ("boitier papillon"), j'ai fait changer les huit spark plugs (bougies), rien n'y fait. Ma voiture broute a bas regime, fait des bruits sinistres avec a-coups violents lorsque je m'arrete, et refuse parfois de retrograder lorsque ca serait necessaire.

comme c'est beau un throttle body !
comme c'est beau un throttle body !

comme c'est beau un throttle body !

Puisque je sais que ca va bien vous faire rire, voici une anthologie des meilleures anicroches de ma Ford Explorer ces dernieres annees :

  • bruit de tracteur dans les premieres secondes au demarrage du moteur - non résolu mais cause connue
  • perte reguliere de 'liens' anti-roulis (petites barres qui relient une barre anti-roulis, a l'avant ou a l'arriere, aux suspensions de chaque roue)
  • portiere qui ne tient plus fermée a cause du froid/gel - résolu
  • moteur qui cale pendant les decelerations s'il fait trop chaud - a suivre cet été apres le changement du throttle body
  • lecteur de CD qui fonctionne quand ca lui chante - non résolu (la radio marche tres bien !)
  • siege chauffant qui ne chauffe plus - non résolu
  • clim' qui souffle de l'air chaud en été, agrémenté de bruits qui rappellent les grincements d'un vieux bateau a voile en bois - résolu

Ce n'est pas une voiture, c'est un personnage de film comique.

Attention : tous les commentaires a cet article me suggerant de changer de voiture seront supprimés laugh. Cette voiture n'a que treize ans, je ne vais quand meme pas deja en racheter une autre !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans bagnole
mercredi 13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 20:00

Un an de plus aux US, les saisons s'enchainent. Attendez, vous pensez que je vous parle des quatre saisons printemps-été-automne-hiver ? Mais non, je vous parle des quatre saisons football-baseball-bastketball-hockey ha ha ha ! A vrai dire je suis fan uniquement du football et du baseball, mais je peux vous dire que l'annee a ete bonne. Excellente meme. J'ecrivais dans l'article anniversaire en fevrier 2018 "a dans un an, avec de nombreuses finales gagnées pour Boston et la Nouvelle-Angleterre ?". Oh que oui mes ami(e)s, oh que oui !

Les fans de sport de la Nouvelle-Angleterre n'en peuvent plus : les Boston Red Sox ont gagne la finale du championnat de baseball en octobre, et les New England Patriots viennent de gagner la finale du championnat de football, il y a une semaine. C'est la folie ! Et qu'on se mette bien d'accord : les Patriots ne trichent pas, ils sont juste a la recherche d'un avantage competitif. Qui n'a pas envie de gagner ? De toute facon tous les Patriots haters ne sont pas rationnels, ils sont juste jaloux...

Lorsqu'une equipe d'un des quatre sports majeurs aux US (football, baseball, basketball, hockey) gagne son championnat, il y a deux traditions : une parade dans sa ville d'attache, et un voyage a la Maison Blanche pour etre felicité en personne par le POTUS. Meme si les New England Patriots ont techniquement leur stade a Foxborough, dans la campagne a cinquante kilometres de Boston, leur parade se tient evidemment tout de meme a Boston.

Et c'est ainsi que le 31 octobre eut lieu la parade des Red Sox dans les rues de Boston, et rebelote le 5 fevrier pour la parade des Patriots. C2, reporter intrepide, etait dans les deux cas au coeur de l'action !

la parade des Red Sox en octobre 2018
la parade des Red Sox en octobre 2018

la parade des Red Sox en octobre 2018

Si des centaines de milliers de personnes etaient a la parade pour les Red Sox, pour les Patriots ce fut l'explosion : on parle de plus d'un million de personnes. Ces parades sont de gros moments festifs et de communion entre supporters et joueurs : elles permettent a une population severement endettee d'applaudir des sportifs pour certains absurdement surpayes, a une foule autochtone d'acclamer son equipe 'locale', 'ses' athletes, qui ne sont pas de la region, et/ou n'habitent pas dans la region en dehors de la saison sportive, et/ou ne prendront certainement pas leur retraite dans la region. Cool.

Malgre cela, est-ce que je suis fan ? Evidemment !
Est-ce que je me rejouis a chaque victoire ? Oui !
Est-ce que je suis déçu a chaque defaite ? Ouiiiii !
Est-ce que je leur file mes hard-earned dollars ? Bien sur mon capitaine !

ceci est un investissement : $31.49 pour un tee-shirt produit au Honduras, probablement pour moins de $1

ceci est un investissement : $31.49 pour un tee-shirt produit au Honduras, probablement pour moins de $1

Equipé de ce tee-shirt il faudrait que je franchisse le cap et que je me rende a la prochaine parade des Patriots - l'annee prochaine on espere - pour m'adonner aux activites en vogue en marge desdites parades : booze (alcool en argot) et castagne ! La recolte 2019 est mitigée : a peine 14 arrestations cette annee d'apres cet article. Note : au moins une des bagarres recensées par l'article semble avoir eu lieu entre supporters des Patriots et... supporters des Patriots. C'est ça l'esprit sportif, mes ami(e)s !

Le probleme du Super Bowl (la finale du championnat de football), victoire des New England Patounets ou non, est qu'il marque le debut d'une periode deprimante pour un supporter football-baseball comme moi : la saison de football vient de se terminer et celle de baseball ne redemarre que fin mars. Snif, deux mois sans action.

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
dimanche 06 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 20:00

Pour demarrer 2019 C2 et moi faisons une escapade de cinq jours a Chatham, une charmante petite bourgade au sud-est de Cape Cod, dans le 'coude' de la peninsule.

Les annees passant, j'ai l'impression (fausse ?) que nous avons "tout lu tout vu tout bu" a Cape Cod. Pédant, n'est-il pas ? J'ai developpé ce sentiment en regardant nos photos de ce sejour : de moins en moins de paysages, de plus en plus de selfies, de bouffe, de details annexes. Apres tout ceci est un blog, pourquoi ne pas parler de nous ?

A Chatham pendant la premiere semaine de l'annee tout est bien calme. Les boutiques & restaurants de Main Street sont soit "closed for the season", soit ouverts et vides de clients. Nous sommes cependant pleinement satisfaits de notre sejour.

ou il est question de pizzas...
ou il est question de pizzas...

ou il est question de pizzas...

d'un cochon heureux...

d'un cochon heureux...

de crackers et fromage...

de crackers et fromage...

de couteux et gargantuesques petits-dejeuners...

de couteux et gargantuesques petits-dejeuners...

d'une meteo foireuse...

d'une meteo foireuse...

d'un hotel au charme suranné... (qui a dit que j'etais en train de jouer a Hay Day !?)
d'un hotel au charme suranné... (qui a dit que j'etais en train de jouer a Hay Day !?)

d'un hotel au charme suranné... (qui a dit que j'etais en train de jouer a Hay Day !?)

de ruines comme je les aime...
de ruines comme je les aime...

de ruines comme je les aime...

J'ai reussi a me motiver pour aller courir pour la premiere fois depuis plus d'un mois.

La sortie marquante de notre sejour se fait a bord d'une berline couteuse et luxueuse pretee par notre hotel. Ils ont un programme d'essai en partenariat avec Lexus, et trois modeles de la marque sont disponibles en pret gratuit pour les clients de l'hotel. Je choisis evidemment le modele avec le plus de canassons sous le capot : une Lexus GS F de 467 chevaux, dont le prix catalogue demarre a $84450 d'apres le site de Lexus. Epatant !

vroum vroum !
vroum vroum !
vroum vroum !
vroum vroum !

vroum vroum !

Alors, j'achete ou j'achete pas ? Euh, pas laugh.

Et au fait il est ou l'ocean ?

ici !

ici !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
vendredi 21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 20:00

L'avantage d'habiter a la "campagne" c'est que nos repas sont agrémentés par les pitreries des nombreux animaux qui deambulent dans notre backyard. De temps en temps j'essaie de les prendre en photos mais je suis pénalisé par :

  • mes faibles talents de photographe
  • la qualité mediocre de mon appareil-photo
  • la baie vitrée plus ou moins nette de la cuisine et son ecran anti-moustiques
un grand classique : le chipmunk
un grand classique : le chipmunk
un grand classique : le chipmunk
un grand classique : le chipmunk
un grand classique : le chipmunk
un grand classique : le chipmunk

un grand classique : le chipmunk

un lapin tres interesse par le trou d'eau de notre cascade
un lapin tres interesse par le trou d'eau de notre cascade

un lapin tres interesse par le trou d'eau de notre cascade

un oiseau rouge qui fait le timide et cache sa tete

un oiseau rouge qui fait le timide et cache sa tete

Et je suis toujours sans photo des ecureuils, des dindes sauvages, et meme du groundhog que nous n'avons pas revu depuis le 8 aout !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston