Recherche

Anciens Articles

dimanche 17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 21:00

Ce soir je dors chez Pete & Lori. Ils habitent a Hebron, en Cisjordanie.

Euh non, c'est dans le Kentucky, juste a cote de l'aeroport de Cincinnati. Quoi, on peut plus blaguer ?

Vous voyez ces neighborhoods si typiques que vous pouvez voir dans des films comme... chais pas... Pleasantville, ou Edward aux mains d'argent ? Avec l'impression que ca n'existe que dans les films ? Bon eh ben ca existe vraiment. J'etais deja alle chez Pete, mais j'ai eu a nouveau l'impression de me retrouver dans un film, et le soleil tombe, et c'est l'happy end, et le film se termine, et je vais disparaitre dans le neant ou plongent tous les personnages de films une fois que les spectateurs ont quitte leurs sieges...

Mais non.

Je suis toujours a Hebron, Cisjordanie.

Pardon, Hebron, Kentucky.

 

 

bonne nuit, Chrysler 300

Partager cet article

Repost 0
dimanche 17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 17:00

Retour paisible a Cincinnati, non sans avoir fait un premier stop chez....

 

 

...McDonald's !!!

Partager cet article

Repost 0
dimanche 17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 13:00

Finalement loin d'avoir fait le fou j'ai abandonne la soiree tres tot et j'ai dormi plus de douze heures de samedi a dimanche. Une nouvelle journee de farniente commence pour certains, mais Pete et moi devont retraverser le Kentucky, nous partons donc en debut d'apres-midi.

Enfin pas avant d'avoir pris quelques photos palpitantes.

 

 

en voila un pret pour le mariage

 

 

 

certaines proprietes valent le detour...

 

 

 

Cole & Kenan. Huh, on aurait peut-etre mieux fait d'aller a Provincetown

 

 

 

coin-coin ? Non, on va encore me dire que ca ne sont pas des canards... beuh...

 

 

 

le fameux houseboat

Partager cet article

Repost 0
samedi 16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 19:00

Journee paisible sur le lac. Nous glandouillons sur le houseboat, nous nous baignons, et evidemment nous buvons des bieres. Quelques allers-retours jusqu'au deck avec le pontoon pour aller chercher des gens. Le pontoon, a l'image des voitures que je loue aux US, doit etre le vehicule motorise le plus lent sur tout le lac. Nous avons du nous faire avoir... 35-40 minutes de trajet pour retourner au deck alors que n'importe quel autre bateau doit mettre 15 mn, 10 mn max en jet-ski.

Ahhhhh..... le jet-ski. Voila ce qui m'a manque ce week-end.

Non, le seul truc thrilling du week-end, ca sera de sauter du haut d'une falaise. Enfin pas d'affolement, 15 metres a tout casser, peut-etre meme seulement 10. Aucun blesse a deplorer, certains sautent meme avec leur gilet de sauvetage. Mouarf.

Fin d'apres-midi, il est temps de me faire couper les cheveux.

 

avant

 

 

apres. A noter : il y a deux iroquois sur la photo, saurez-vous les trouver ? :-)

 

 

Jared, Mike, Kenan et Josh sur le pontoon (on etait une quinzaine au total)

 

 

au fait, on etait la pour lui, Keith (mariage dans 3 semaines a Owensboro)

 

 

wassup, faggit ?

 

 

Kenan se met la tete a l'envers

 

 

 

bonne nuit, Eagle Cove Resort...

Partager cet article

Repost 0
vendredi 15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 21:00

Ce week-end, Bachelor Party sur un lac a la frontiere entre le Kentucky et le Tennessee avec mes vieux potes ricains. Pour m'y rendre mon plan est de prendre l'avion jusqu'a Cincinnati (ville a la frontiere entre l'Ohio et le Kentucky), puis de traverser en voiture le Kentucky du nord vers le sud.

Je quitte donc le boulot vers midi. A cette heure-la, meme un vendredi, Mass Pike roule bien. Je sais pas si j'ai commence a prendre le reflexe americain, mais en bagnole tout me semble 'proche'. Par exemple le trajet du boulot a l'aeroport me semblait un saut de puce, mais mon ami mappoint m'indique qu'il y a quand meme 20 miles, soit 32 kilometres.

Bon peu importe, je roule, je me gare a Logan, prends mon avion (photos de l'article precedent), atterris sans encombre a Cincinnati, et recupere une voiture de loc.

Ah... je me faisais toute une joie de prendre cette voiture de loc', car j'avais selectionne la plus grosse categorie 'raisonnable' en faisant ma reservation. Et effectivement, j'ai une grosse voiture. Il faut bien ca pour faire le trajet avec 'Big' Pete, remarquez. Mais tout comme a Boston, cette voiture est un tank poussif. On doit pouvoir tailler une Smart dans la plaque d'acier du capot, mais sous le capot, rien, a part quelques chevaux malades. Le compteur monte jusqu'a 130 mph (plus de 200 km/h), mais c'est une farce. Je n'ai pas depasse le 80, mais en cote cette pauvre bouse souffrait autant que ma Ford a Boston. Imaginez Minette et Gaia courir de toute la force de leurs petits muscles sur un treadmill pour propulser plus de deux tonnes d'acier et de passager, et vous aurez une idee de l'effet saisissant d'acceleration lorsque je pressais la pedale de droite. Et au fait il n'y avait meme pas d'ABS, Pete en a encore des sueurs froides.

Bon, pour 17$ par jour, Pete et moi decretons que c'est quand meme un bon deal, car la voiture est spacieuse. Et puis en contrepartie le mileage per gallon est honorable pour ce mastodonte : 25 mpg.

 

 

et ca s'appelle une Chrysler 300. 300 quoi ? On s'est pose la question pendant deux jours avec Pete

 

 

C'est parti pour la traversee du Kentucky ! 230 miles (370 km) d'abord sur une 'grosse' Interstate, l'I-75, puis sur des routes de plus en plus petites. Environ 4 heures de trajet, ou l'on voit l'urbanisation galopante laisser place peu a peu a l'amerique profonde. Je sais, on est dans le Kentucky, mais nous n'avons cependant pas vu beaucoup de champs de poulets, frits ou pas. A la place, des champs de mais, a perte de vue.

 

 

une certaine vision du Kentucky

 

 

Nous avions pour mission d'acheter des bieres en route, mais en se rapprochant du lac Pete s'apercoit que nous traversons des 'dry counties' = contés ou la vente d'alcool est interdite (mon pote wikipedia vous en dira plus). Mais ca n'est pas un probleme car pour atteindre le lac nous passons dans le Tennessee ou la vente d'alcool est autorisee, c'est-a-dire qu'a 2 metres 30 de la ligne frontaliere tronent deux Liquor Stores(cote Tennessee).

Le jour tombe et nous finissons par atteindre vers 21h00 le lac. La vue est superbe.

 

Dale Hollow Lake

 

 

Et comme par miracle, nous sommes synchro avec les autres qui sont deja la et qui viennent nous chercher avec le 'pontoon' pour nous emmener jusqu'au 'houseboat'.

 

et tout ca sans phare !

 

 

La soiree se passe en buvant des bieres, en racontant beaucoup de betises, et en parlant americain.

Partager cet article

Repost 0
vendredi 15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 13:00

Partager cet article

Repost 0
mercredi 13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 21:00

Passer une soiree a l'aeroport de temps en temps c'est ma passion, donc ce soir j'emmene Juju chercher sa mere et une de ses amies.

L'avion est a l'heure, nos passageres ne se font pas refouler par l'immigration ou les douanes, les bagages n'ont pas pris le vol suivant, bref tout se passe bien et on reste moins d'une heure a Logan. C'est presque decevant...

Au passage Galette subtilise chez moi un oreiller pour pouvoir dormir chez Juju avant de rentrer en France.

 

enceinte d'un oreiller

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans blogston
commenter cet article
mardi 12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 21:00

Ce soir je vais aider Galette a demenager, avec Juju. Galette a loue les services d'un gars et de sa camionnette pour trimbaler ses meubles, car malgre tout ma Ford Fusion ne peut pas contenir un sommier et un bureau.

Le gars arrive vers 20h00, avec un van genre l'Agence tous risques. On charge, puis Galette lui donne l'adresse ou aller. Le mec me demande si je sais ou c'est, je lui reponds que non, il me dit "bon on va voir si vous etes bons pour suivre quelqu'un en conduisant". Il est parait-il equipe d'un GPS, enfin lui non mais son van oui. Donc il monte dans son van avec Galette comme passager et moi je suis avec Juju. Au premier stop, on poireaute pendant cinq minutes, je suppose que c'est le moment ou il a tapote son 'GPS' pour nous emmener a la bonne adresse.

Bon, GPS au pas, le lascar a reussi a se gourer de sens en rentrant sur l'autoroute. En fait on aurait pu (selon moi) partir vers l'est pour chopper la 93, puis partir au sud vers l'aeroport, Boston est, et Winthrop. Au lieu de ca on est parti dans la circulation apathique des rues de Somerville pour recuperer la 93 plus au sud. Et la paf ! On rentre sur la 93 et... on part vers le nord :-D

On roule, on roule... tiens, on vient de passer Somerville (c'est la d'ou on vient, la ou j'aurais essaye de rentrer sur l'autoroute)... tiens on vient de passer la sortie vers Arlington (c'est la ou je sors quand je rentre chez moi en venant de l'aeroport), et nous on continue a rouler... Ah quand meme a la sortie suivante on s'echappe de l'I-93, demi-tour sur un rond-point geant, et cap au sud ! Ben, on a perdu un quart d'heure et une dizaine de kilometres... He he he...

Ca me rassure parce que ca veut dire que meme un autochtone peut se planter ! J'ai tendance a considerer que c'est facile de conduire aux US, mais des fois l'absence d'indications tient selon moi d'une intention deliberee de la DDE (c'est quoi l'equivalent americain ?) de perdre les automobilistes ! Exemple. En partant de l'aeroport, je prends un tunnel assez long, plus d'un kilometre, qui compte deux voies, et aucune indication de ce qui se passe a la sortie. Et la sortie justement consiste en un virage a droite, suffisamment serre pour qu'on ne puisse pas voir ce qu'il y a derriere avant d'etre dedans. Et dans ce virage, les deux voies se separent, une pour partir au nord sur l'I-93, et l'autre pour aller vers Boston downtown. Ben, en arrivant la, on dispose d'environ 30 milliemes de seconde pour prendre une decision. Apres c'est trop tard. Autant dire que la premiere fois, c'est la chance qui joue... Oui, je me suis deja plante de file :-D

Autre exemple, bon a savoir : supposons que vous etes sur une avenue, et que debouche dessus une rue en sens unique (c'est-a-dire que pour vous la rue est en sens interdit), eh bien le nom de la rue n'est tout simplement pas indique. C'est hyper pratique quand vous arrivez presque a destination, qu'il ne vous reste que quatre ou cinq rues avant de tourner, mais que malheureusement elles sont toutes en sens unique (et dans le mauvais sens) et ben apres la troisieme anonyme vous ne savez plus ou vous etes. Sans compter qu'une rue peut porter un nom d'un cote de l'avenue, et un autre nom de l'autre cote de l'avenue.

Autre episode memorable de la soiree : apres avoir depose les affaires de Galette a sa nouvelle adresse (vue fabuleuse sur l'ocean, ca merite des photos, a suivre), retour a Arlington (Juju habite a deux pas de chez moi, enfin on va dire a deux coups de volant), mais il se fait faim. Le probleme c'est qu'il est 22h05, et si les fast-foods sont ouverts tard, pour etre plus precis les drive-in sont ouverts tard (minuit), mais apres dix heures du soir on ne peut plus rentrer dans le fast-food pour commander et se poser pour manger.

Eh ben c'est le stress les drive-in ! Pour prendre les commandes ca se fait par interphone, deja en France c'est incomprehensible la moitie du temps, imaginez quand c'est un mexicain qui prend votre commande en anglais ! On a fait un premier passage mais j'ai pas ose commander. Puis pousse par la faim et le ton imperieux de Juju a l'arriere de la voiture (un de ses surnoms est "estomac sur pattes"), je me lance. Eh ben on a obtenu ce qu'on avait commande, c'est pas cool ca ?

Wouh yeah !

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans bagnole
commenter cet article
lundi 11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 19:00

Ce soir BBQ de depart d'Emilie, qui retourne en France apres deux ans a Boston.

Le BBQ se deroule chez Galette. C'est en me garant devant chez elle que je m'etais tape une prune il y a trois mois... D'ailleurs en arrivant vers 20h00, je vois un flic en train de deambuler avec sa machine a coller des amendes. Boudiou ! Je sens qu'il est capable de revenir plus tard en plus.

Pas fou le gars, il a beau pleuvioter je renonce a me garer a la nicoise, et je vais me trouver une vraie place, a 5-10 minutes a pied, avant d'aller deguster un bout de viande en sifflant une biere. Non mais on se croirait a Cimiez pour le stationnement :-D

Pour aller chercher puis ramener toutes ces demoiselles (bon sauf Eric qui n'est pas une demoiselle :-D) je me tape Mass Ave dans tous les sens, ce qui me permet de m'entrainer au slalom geant avec la peniche qui me sert de bagnole. Car j'ai garde mon cote francais et je refuse d'attendre comme un boeuf quand ma file n'avance pas : je passe dans celle d'a cote, au besoin avec un franc coup de volant. He he he...

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans bagnole
commenter cet article
dimanche 10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 19:00

J'ai jeune toute la journee, sautant petit-dej et dejeuner, pour avoir le plaisir de me taper un Triple Whopper With Cheese ce soir au Burger King.

mais ouais, c'est le mien, et je l'ai pris en photo !

 

1230 au compteur calorimetrique, 1800 pour le meal complet en rajoutant frites et coca. Eh ben vous savez quoi ? J'ai meme pas reussi a le finir. Ni les frites. Si c'est pas la decadence ca...

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans bouffe
commenter cet article