Recherche

Anciens Articles

mardi 22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 20:00

Reveil a 6h30 par le telephone. C'est le gars de l'accueil qui termine son night shift et qui me previent que mes sacs sont bien arrives dans la nuit et que je peux passer les chercher. Cool !

En arrivant au boulot, sur la route qui longe Cambridge Reservoir, j'apercois trois voitures arretees. Ben, je m'arrete aussi. En sens inverse les gens se sont aussi arretes. Je me dis "tiens, euh... un accident ? Quelqu'un qui manoeuvre ?". Quelqu'un... non.

he he he...

 

Vous avez vu ? Je zoome un peu la tof, bougez pas.

 

coin coin !

 

Eh ben oui on etait tous arretes pour laisser passer une file de canards, avec un adulte qui montrait le chemin et un autre qui poussait les petits du bec sur la route, sous le nez des voitures. Qui a dit que les americains n'etaient pas proches de la nature ? Ils vivent dedans !

 

A part ca au boulot rien de change. Un de ces quatres il faudra que j'essaie de manger dehors. Finalement le decor n'a rien a envier a Sophia (bon pour la temperature je dis pas :-D), a part la I-95 dont il faut faire abstraction. Je prendrai des tofs.

Au Y non plus rien de nouveau. Ah si le bassin externe a ouvert, mais ne m'a pas l'air tres adapte pour nager. J'irai peut-etre y faire un tour ce week-end. Les arbres sont verts, le ciel est bleu, tutto va bene !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans autochtones
lundi 21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:00

Recit de mon periple de la journee.

P'pa me depose a 11 heures a l'aeroport de Nice, c'est nettement plus anime qu'en fevrier ! A ma grande deception il n'y a pas vraiment de queue reservee a la business, donc je dois attendre... comme tout le monde... Une fois enregistre, la veritable attente commence. Mon avion prevu pour 13h35 est repousse a 14h05 a 11h30, puis a 14h15 a partir de midi. En fait on ne commencera l'embarquement qu'a 14h30, pour un decollage a 14h50. Tout ca ca n'annonce rien de bon pour ma correspondance a London Heathhhhhrrrow.

Enfin a Nice l'attente se fait sans souci, puisque je fonce directement a la business lounge, un peu surpeuplee. Elle est un poil petite. Aujourd'hui je profite pas de l'open bar pour me siffler des bieres, car j'ai besoin de tous mes esprits pour aller affronter l'Immigration.

Arrivee a Londres avec 1h20 de retard. Va falloir speeder. Et la bam, le cauchemar du controle de securite. En fevrier j'avais fait le malin en exhibant mon boarding pass business pour aller dans une file a part ou y avait moins de monde, aujourd'hui meme cette file est super longue, et la file Eco est tout simplement monstrueuse. Ca me rappelle mes joyeuses correspondances lors de mes trajets il y a deux ans pour aller a Cincinnati et Las Vegas.

Du coup conseil d'ami a tous ceux qui ont des correspondances a LHR : prenez toujours des correspondances d'au moins trois heures dans cet aeroport, c'est la seule facon d'etre a peu pres sur de passer meme avec un retard du premier vol pour Londres + passage de la securite.

Bref a 16h15 je passe la securite, d'apres mon boarding pass c'est l'heure a laquelle les portes d'embarquement de mon vol pour Boston ferment... Sauf que je suis pas dans le bon terminal. Ben oui il faut que je prenne une navette pour aller du terminal 1 au terminal 4. Et tout le monde s'en fout, j'ai demande a 50 personnes en leur fourrant mon billet sous le nez "je suis a la bourre y a pas moyen d'accelerer ?", et a chaque fois "non Monsieur, c'est par ici" -> faites la queue avec les autres boulets. Enfin quand je dis boulets, c'etait aussi des boulets de business et de first, comme moi, sauf qu'on etait ben... beaucoup beaucoup.

Donc inquietude jusqu'a ce que je tombe sur un gars qui me dit "oh, de toute facon tout est en retard...". Ahhhhh.... Bon. J'aurais du m'en douter tout seul c'est vrai. Effectivement j'arrive a la porte d'embarquement de mon avion et c'est bon, je l'aurai :-D Pas d'attente a LHR du prochain vol pour Boston, meme dans la business lounge ca m'aurait contrarie.

Embarquement pourri, qui se fait via des bus ! Et on a attendu... attendu... que le bus arrive... que le bus parte... etc etc etc. Bref le 777 a decolle avec une heure de retard. La business c'est toujours aussi sympa sauf que mon fauteuil etait en ruine, des que je touchais a quelque chose ca tombait par terre avec fracas, et j'ai meme cru que les reglages electriques marchaient pas. Heureusement en insistant un peu c'est rentre dans l'ordre, donc ne vous inquietez pas, je me suis allonge de tout mon long pour piquer un roupillon en pensant aux pauvrounets qui voyagaient, tassés, en eco :-D

Petite note a tous ceux qui m'avaient fait la remarque : je me suis autorise un seul verre d'alcool durant le trajet, et j'ai donc pense a vous en degustant un "Kir Royale", vautré dans mon fauteuil a 12000 metres d'altitude. Champagne !!!

Et enfin arrive le moment tant attendu du passage de l'Immigration a Boston. J'ai sorti ma pochette, tous mes papiers sont la, j'ai prepare mes arguments, j'ai enleve ma casquette, j'ai l'air poli et tout. Et la, grosse deception. Deux microscopiques questions de la nana, et PAF, elle tamponne mon passeport. Pas de questions plus precises d'un air suspicieux. Pas de controle 'avancé' comme la derniere fois. Rien. Keud. Eh ben on va pas se plaindre !

Du coup tout guilleret je fonce au carrousel number 5 pour recuperer mes deux sacs. J'etais en train d'ecouter Master Of Puppets quand j'entends mon nom dans les hauts-parleurs de l'aeroport... tiens tiens tiens finalement ils veulent plus me laisser rentrer sur leur territoire ? Non, mieux que ca ! Mes bagages ont rate la correspondance a Londres, eux.

Et vous savez pourquoi c'est trop bon ? Eh bien :

  1. UN. parce que je rentre chez moi en metro, donc je vais pas me taper le trajet a pied charge comme un mulet, surtout avec la marche finale de 15 minutes d'Alewife Station jusqu'a l'hotel
  2. DEUX. en allant faire la reclamation pour qu'ils me livrent les bagages a l'hotel, le gars me tend une enveloppe bleue en me disant : "tenez, voila une carte de credit temporaire pour vous dedommager et si vous devez acheter des produits 'de premiere necessite'. Elle est chargee avec $200". $200 ??? Mais c'est trop bon ! Ils me livrent mes sacs et en plus ils me paient ! Mouarh ha ha ha ! J'enfourne la carte et je me casse vite fait. Comme on dit aux US : "take the money and run" ! Je vous l'avais deja faite celle-la ?

Bon d'accord il y a un tres leger desavantage c'est que mes sacs vont arriver tard ce soir, sans doute apres minuit, et je suis un peu creve. Mais j'applique a la lettre mes conseils pour gerer le jet lag, et au lieu de me mettre au lit pour dormir je suis ressorti en voiture me taper un Burger King, et maintenant je mets a jour mon blog. L'info passe avant tout, ha ha ha !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans business trip
lundi 21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 17:00

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans aller plus haut
samedi 19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 16:00
aie aie aie ! J'ai casse ma tondeuse ! Regardez le resultat !
Maintenant c'est sur les ricains vont pas me laisser rentrer sur leur territoire...

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
mercredi 16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 17:00
Le tour de France continue, prochaine etape a Lyon, apres l'avion et la voiture j'utilise le train pour me deplacer. Mais ca ne change rien : iPod en marche, Opeth dans les oreilles, et je dors tout le long.

A Lyon je retrouve Fred, guide haut en couleurs et improvise pour l'apres-midi. Bref, on ne s'ennuie pas. Comme d'habitude le temps est mitige, alternance d'averses et d'eclaircies.

Nous commencons par monter a Fourviere, en metro plus petit funiculaire, tres rigolo.


la basilique Notre-Dame de Fourviere


decidement elle est partout cette Tour Eiffel !!


bouh !


Avant de redescendre la colline, quelques photos panoramiques de Lyon - sous la pluie. Bon, avec un leger changement d'echelle, ca me rappelle furieusement Grenoble vu de la Bastille. Non ?



Lyon


Apres ca descente sous la pluie vers le vieux Lyon. Pas grand chose de croustillant a se mettre sous la dent. Ah si, ca :

j'ai perdu la tete, depuis que j'ai vu Suzette !!


On traverse un cours d'eau, ca doit etre la Saone ? (mes connaissances geographiques sont assez reduites), derniere petit photo de Fourviere, avant d'aller se poser dans un troquet pour se desalterer.

Fourriere


Decidement il y a toujours de l'action avec les transports en commun, voici la photo d'un bus articule qui est venu s'encastrer dans un escalier de sortie de parking. Impossible de comprendre comment il s'y est pris. Un gros coup de vent ?

bim ! Ils en ont parle sur TF1 ??? :-)

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans France
mardi 15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 16:00
Ohhhh !!! Pawwwwwisse ! La Fwance ! La touw Eiffel !

Voila ce que les americains connaissent de Paris. Bon j'exagere un peu, mais si peu si peu :-D

De passage dans la capitale, je profite d'une accalmie dans le ciel pour trainer un peu dans les rues au lieu de prendre le metro. Je tombe sur le centre Pompidou, que j'avais blagueusement relocalise a Boston. Mais non, il est toujours la.





A noter, sa fontaine est egalement toujours au meme endroit. Cette fontaine me rappelle un souvenir que vous avez tous impatience de decouvrir, je le sais. Eh bien c'est ici qu'a 6 ou 7 ans je ne sais plus exactement, M'man a essaye de me faire manger (pour la premiere fois ??? et surtout la derniere !!) un hamburger de Mac Donald. Et je n'aimais pas ca, mais alors pas du tout. Les choses ont bien change, hein ? Ou peut-etre que je ne me souviens pas tres bien...


le premier cheese-burger



Hey, vous connaissez les Mousquetaires de la distribution ? Bon, eh bien j'ai trouve leur siege a Paris, matez-ca :



tous pour un, un pour tous, et vive l'epicerie francaise !!




L'apres-midi je decide de faire un peu le touriste de base et je fonce donc directement... a la tour Eiffel. Ahem. Sous la pluie ! Je n'aurai pas eu des vacances tres ensoleillees.

Eh bien ecoutez, la tour Fulful va bien, en voici la preuve en photo.






Et je tiens a prouver que j'y etais bien, voici une photo de moi devant la tour Eiffel (non non c'est pas un photomontage !!)




Ca faisait bien longtemps que j'etais pas monte la-bas dedans. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai trouve qu'il y avait moins de queue que d'habitude, j'en ai donc profite. A vrai dire la file d'attente pour prendre un ticket pour monter a pied etait vide, donc apres avoir paye 4 euros je me suis elance dans les escaliers en bousculant tout ce qui trainait sur mon passage.
J'avoue, j'ai voulu faire le malin en montant en courrant. Et on ne m'y reprendra plus. J'ai commence  la grimpette en sautillant, en bondissant de marches en marches, en negociant a la corde les virages. Et puis... le premier etage a fini par arriver, et j'etais un peu moins fretillant... et ca continuait... les dernieres marches pour atteindre le deuxieme etage ont ete franchies deux par deux, d'accord, mais a une allure tres raisonnable. Verdict du chronometre : 6 minutes tout rond. Verdict de mes poumons et de mes cuisses : je vais mourir ici, sous la pluie, au deuxieme etage de la tour Eiffel.
Il m'a fallu plus que 6 minutes pour me remettre de cette grimpette sportive, j'en ai profite pour faire quelques photos de Paris, sous la flotte.









Le troisieme etage etait ferme, je ne suis donc pas monte plus haut.


aller plus haut, aller plus hauuuuuuuut !!!



apres l'effort

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans France
lundi 14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 17:00

Reims, deux minutes d'arret.
Apres avoir joue le Frenchie a Boston, je vous propose de decouvrir l'American guy en France, en Europe, meme. Ben oui j'ai le droit de dire ca avec Londres - au fait pourquoi y a un S a Londres ???

Reims est un peu le Londres de la France, avec 365 jours nuageux par an. Les seules exceptions sont pour les annees bissextiles, ou ce sont 366 jours nuageux qui viennent recouvrir la ville.
Bon OK j'exagere, c'est juste que le temps a decide d'etre pourri sur toute la France pendant mes vacances. Peu importe.

Pour le plaisir des yeux je vais photographier un fast-food. Non, je n'y ai pas mange !

 

ET telephone maison

 

 

En avant pour la visite de Reims ! Ici aussi on connait la briquette, pour preuve une bibliotheque locale. Ca plairait aux ricains.

 


Bon en vrai a Reims il y a une cathedrale. J'en ai visite les hauteurs il y a quelques annees, avec une guide dont meme Lou' et ma soeur en avaient vante les merites (et les formes), c'est dire. Mais je mégar.

 

 

Aux alentours de la cathedrale je me fais alpaguer par trois (epaisses) americaines, caquetant au sujet de ma casquette UK. Malheureusement je suis au tel avec Gilloux, je ne pourrai donc pas draguer 300 kg d'etrangeres en leur faisant le coup de l'accent Frenchie.

Reims n'est pas tres grande, mais j'y vivrais cependant sans souci. On y trouve une FNAC, des restaurants, des pizzerias, des monuments relaxants, et un centre-ville avec un semblant d'histoire - ce qui manque aux ricains. Voici par exemple les trois grassses :

 


J'ai voulu aller photographier le fleuve, ou la riviere, zut, je ne me ferai jamais a la nuance - aucune idee du nom. Je croyais que c'etait la Marne mais en fait on dirait que non.

 

 

Avec grande satisfaction j'ai pu prendre en photo un accrochage entre un bus de la TUR et une japonaise insipide.

 

note : la japonaise n'avait rien !

 

Reims, ceci etant dit, a l'avantage de renfermer deux petits etres, innocents, remplis d'apres ce que j'ai pu constater de lait et de larmes, et peu sensibles aux gouzis-gouzis de leur tonton.

 

La vie est belle !!!

 

Le degre zero de l'existence ; la purete et l'innocence ont un poids : 2600 grammes !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans France
mercredi 09 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 15:00

Aujourd'hui Lou a pose un jour de conge et nous allons ensemble trainasser dans Londres.
D'abord, eine kleine Pause pour avaler un burger. Nous allons dans un restau sympatoche et c'est parti pour un burger con queso y bacon. Meme reflexion qu'hier. Ca parait pas cher... 22.5 pounds pour deux... et puis je me dis que ca fait $45 et je tombe a la renverse. Gaffe donc a vos economies... Heureusement que c'est Lou' qui invite. Ben oui j'ai pris l'habitude des business trips moi, je paie plus rien. Je lache juste 3 pounds pour le pourboire de la serveuse qui a reussi a me servir un burger sans oignons - j'aime pas les oignons.

 

Sous la bruine nous allons trainer dans le coin de la Tower Of London. L'idee m'effleure de rentrer visiter, mais 17 pounds pour aller voir trois caillasses qui brillent un peu c'est trop cher.

Les monuments historiques se succedent donc, sans forcement se ressembler.

 


Il pleut il pleut il pleut nous allons nous refugier dans un Starbucks Coffee. Tiens a l'allemande ca se prononcerait Chtarbouxe Kofée non ? C'est pas plus marrant ?
Et puis il faut se rendre a l'evidence, il n'y aura pas d'accalmie... Nous finissons donc par repartir, sous la flotte. Pour aller trainer dans un coin a pickpockets. C'est l'ideal : une station de metro, une gare, de la populace, et hop. Le mieux c'est de n'avoir rien dans les poches, et de garder le reste derriere des fermetures Eclair.
Petite pause dans un square sur un banc plus sec que les autres. Notre voisin de droite a des Converses noires, notre voisin de gauche a des Converses bleues - celles que j'ai aux pieds. C'est decide, je vais m'acheter sept paires de Converses, et je garderai les roses pour mes sorties au Queen's avec Magdeline et Doudou.

Avant de rentrer, petit passage a Trafalgar Square, car je voulais prendre en photo la statue de Napoleon. Ah non pardon c'est Nelson !! :-D

 

Gardé par des lions, grabour !!

 

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Londres
mardi 08 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 16:00

J'avais prevu de commencer mes vacances en France en me dorant la pilule au bord de la mer dans le Var, mais le destin en a decide autrement. Enfin le destin... il a un prenom, le destin, et il se pourrait meme qu'il soit blond ! Bref, pas de Var. Au lieu de ca, et comme je deteste l'Angleterre et les voyages, je m'envole pour Londres, via CDG.
Lou et GB m'attendent a l'aeroport et... il pleut ! Ha ha ha ! Voila un climat qui me plait, loin de la canicule.
L'apres-midi en sortant du pub nous avons droit a une eclaircie, le temps que je change un pneu sur le parking de Wolfgang. Donc il ne pleut pas tout le temps non plus, il faut bien l'avouer.

Aujourd'hui le temps est grisatre, mais je vais quand meme aller visiter un peu London, histoire de prendre quelques photos pour vous. Apres avoir fait n'importe quoi dans le metro, je finis par sortir des souterrains, et je tombe sur ca :

 


Vous allez rire, je n'ai pas tout de suite compris que c'etait Big Ben. Le monument qui a donne son nom a un de mes pubs favoris du vieux Nice, et je ne l'avais pas reconnu. Bref, Big Ben.
Bon c'est cool.

Je commence a marcher au hasard. A cote de Big Ben il y a une cathedrale ou une eglise je sais pas, je rentre m'y asseoir cinq minutes. C'est paisible.

 


Contrairement a ce qu'on pourrait croire, Londres ne se trouve pas en Angleterre, ni dans aucun pays d'ailleurs. En effet sa population est composee a 95% de touristes de tous horizons, et on doit y parler au moins 135 langues. Dans la rue une personne sur deux tient une carte a la main, et l'autre moitie est perdue.
Les 5% restants sont des indiens, qui ne comprennent pas votre anglais et dont vous ne comprenez pas l'anglais. Les americains ont les mexicains, les francais ont les arabes, les allemands ont les turcs, les anglais ont les indiens. Attention ne m'accusez pas de racisme, c'est juste une observation ! Ici on ne va pas chercher des bieres chez "l'Arabe du coin" mais chez "l'Indien du coin". Et il vaut mieux prier pour que sa caisse enregistreuse affiche en gros les chiffres sinon vous ne saurez jamais combien vous auriez du payer.

Petit conseil utile pour les fous qui voudraient aller faire du tourisme a Londres : en plus du probleme considerable du logement, supposons que vous ayez prevu un budget x pour vos depenses courantes. Et bien partez avec le double... J'etais un peu habitue aux prix en dollars des US, a Londres les prix sont les memes... enfin ce sont les memes nombres. Sauf que 1 GBP = 2 USD. Ca fait mal.

Bref... Je suis alle m'acheter un sandwich dans un Subway, pour me sentir aux US :-) puis je suis alle le manger devant Buckingham Palace. Si je me fais construire un palais un jour je l'appellerai Buckinmypocket. Buckhingham... Quel drole d'idee de vouloir mettre des dollars dans du jambon..
Okey... C'est une blague pourrie. Au fait, vous savez comment on reconnait une moto anglaise ? C'est facile, elle a le guidon a droite.

 

En parlant de droite et de gauche, les (vrais) Londoniens sont quand meme sympas, vu qu'ils se doutent que personne ne parcourt leurs rues a part des etrangers peu familiers avec la conduite a gauche, les passages pieton vous rappellent de quel cote regarder en traversant, si vous voulez eviter de vous faire emplafonner par un bus a imperiale.

 

J'etais en train de manger mon sandwich sur la fontaine qui fait face a Buckingham Palace, quand ma voisine a decide d'enlever ses chaussures pour se mettre des sparadraps. Apparemment ses Converses etaient trop neuves pour la peau tendre et odorante de ses pieds. J'ai ainsi pu constater qu'elle n'avait que quatre doigts de pied. Interessant. J'ai pas vu de punk mais au moins j'ai vu une mutante.

 

 


En parlant de punk, vous y croyez pas ? Mais si, c'est moi a Londres !

 


Apres ca je suis alle me balader dans Hyde Park. A la faveur d'une eclaircie je me suis endormi sur un banc. Je me suis reveille en sursaut, le soleil avait disparu, les nuages etaient de retour, ca caillait. Note : toujours emmener son manteau a Londres. J'avais le mien et j'ai pas du le deboutonner plus de cinq minutes en trois jours dans les rues de la capitale britonienne.

 

J'ai fini ma petite balade en allant jeter un coup d'oeil a Marble Arch. Je sais plus pourquoi je voulais voir ce monument, mais ca n'a aucune importance.

 

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Londres
lundi 07 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 18:00

Mon truc pour ceux qui voudraient voyager et qui se demandaient comment gerer le jet lag : faites comme moi. J'ai une recette imparable. Dieu seul sait pourquoi, je tombe malade a peu pres a chaque fois que je me tape un vol transatlantique. Donc quand vous arrivez quelque part ou vous avez six ou douze heures de decalage horaire, sortez, faites les fous, prenez froid ! Apres vous serez tellement creve et malade que vous ne saurez plus si c'est a cause du decalage ou d'autre chose. Mouarf !

 

ma tete deux jours apres mon retour en Europe

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans business trip