Recherche

Anciens Articles

mercredi 13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 16:00

article precedent 13/22

 

A la fin du precedent article, nous etions en train de pique-niquer en bordure de la SR-261 sur un plateau montagneux appelé Cedar Mesa. Cedar Mesa veut dire table de cedre (ou cedre de table ?) en espagnol, ce qui est parfait pour un pique-nique. Nous nous remettons en route pour continuer sur la SR-261 vers le nord (voir la carte ici). Arrives a la jonction avec la SR-95, nous prenons celle-ci vers l'ouest. Nous en sortons quelques miles plus loin car nous sommes tres interesses par ce panneau.

 

C-route 1041 (2)S

Natural Bridges National Monument

 

Il ne faut pas confondre ce National Monument avec Arches National Park, qui se trouve aussi dans l'Utah mais plus au nord, vers Moab a 120 miles de route. Cet autre parc compte des centaines d'arches, tandis que Natural Bridges National Monument ne comporte que... trois ponts : Owachomo bridge, Sipapu bridge, Kachina bridge. Ces noms sont des mots indiens Hopi, mais ont ete attribues en 1909 par le "General Land Office", pas par des indiens. Trois ponts, ca parait maigrichon comme butin, mais ce National Monument a tout de meme son ze first : dans la liste des National Monuments americains, c'est le premier de l'Utah (etabli par Theodore Roosevelt en 1908). Wikipedia nous donne evidemment la liste complete : je n'en ai pas vus beaucoup !

Vous vous demandez sans doute la difference entre bridge/pont et arche. Apres quelques recherches sur wikipedia (!) et dans deux petits bouquins de geologie achetes pendant le voyage, il ne semble pas y avoir de consensus etabli. Voici tout de meme ce que propose le petit depliant du Natural Bridges National Monument : un pont est formé par l'action directe d'erosion d'un cours d'eau qui finit par couler en dessous, tandis qu'une arche est formée par erosion - souvent par l'action de l'eau egalement - mais sans qu'un cours d'eau ne lui passe en-dessous. Au final, on chipote sur les mots, ca reste des gros bouts de roche avec du vide en dessous.

Il y a un joli petit Visitor Center (climatisé car la chaleur exterieure est intense malgre les deux mille metres d'altitude) a l'entree du parc, ou nous payons nos $6 d'acces (tarif par voiture). La visite peut se faire a pied ou principalement en voiture (chic !) en suivant une boucle goudronnee de neuf miles de long (14,5 km) : Bridge View Drive. Pour pouvoir admirer les ponts il faut effectuer des petites marches d'approche, entre cinq et vingt minutes. Tres sympathique, mais gare au soleil et a la chaleur. Il n'y a pas grand monde dans le parc : chouette.

 

C-route 1090S

Sipapu Bridge

 

L'autre attrait du parc a part ses ponts c'est d'abriter de tres anciennes habitations indiennes, datees du treizieme siecle et avant. Ces ruines de petits batiments en pierre construits a l'abri de la falaise se fondent tellement dans le decor que nous avons du mal a les reperer depuis le "Horse Collar Ruin Overlook".

 

C-route 1095S

vous voyez ? Horse Collar Ruin

 

C-route 1104S

Owachomo Bridge, le plus fin des trois ponts

 

C-route 1108S

une soucoupe volante se cache dans cette photo. Saurez-vous la retrouver ?

 

Tres contents de notre visite, nous retournons a la SR-95 pour continuer la route vers le lac Powell. Le trajet est tres agreable, dans des paysages tres differents de ce que l'on a l'habitude de voir. Il n'y a quasiment personne, ce qui rajoute a l'extase du moment.

 

C-route 1066S

C-route 1087S

en route vers le (fleuve) Colorado sur la SR-95 dans l'Utah

 

C-route 1096S

le Colorado ?

 

C-route 1099S

C-route 1102S

le Colorado, enfin !

 

C-route 1118S

au confluent du Colorado et de la Dirty Devil River. Sur la droite le pont sur le Colorado que nous venons de franchir

 

Nous continuons sur la SR-95 jusqu'a la jonction avec la SR-276. Lors de mon premier voyage au lac Powell il y a deux ans, j'etais arrive aussi par la SR-95 mais par le nord. Je 'connais' donc deja la route qu'il nous reste a faire jusqu'a Bullfrog Marina sur la SR-276.

 

C-route 1127S

sur la SR-276 vers le sud et le lac Powell

 

C-route 1138S

le lac, enfin !

 

Avant d'arriver au lac comme nous avons maintenant l'habitude nous passons par la petite cahute du National Park Service, pour payer le "7-day vehicle fee" de $15 pour acceder au Glen Canyon National Recreation Area. Encore quelques miles jusqu'a Bullfrog Marina, ou tout est a peu pres comme dans mes souvenirs : d'immenses parkings partout, une station-service, une poste, aucune epicerie, et un hotel. A part en carburant (et en alcool ! Et en timbres !) il n'y a rien pour se ravitailler, il vaut donc mieux venir avec de bonnes reserves surtout de bouffe. Cela n'est pas notre cas et nous sommes obliges d'aller manger au restaurant de l'hotel, qui en tant qu'unique etablissement du genre des dizaines de miles a la ronde, peut se permettre d'imposer son point de vue en ce qui concerne les plats proposes, les tarifs, et le service. Hum.

 

C-route 1142S

vue depuis le Defiance Hotel : l'hotel a toujours le meme nom bizarre !

 

Nous avons encore passe une fameuse journee sur la route - et sur Wildcat Trail - et vu plein de belles choses. Demain devrait etre tres relax : journee sur le lac, pas de conduite prevue a part pour circuler dans la marina. Bonne nuit !

Bilan de la journee : 202 miles (325 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 841 miles (1353 km) depuis notre arrivee a l'aeroport de Phoenix. 

article suivant 15/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
mercredi 13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 13:00

article precedent 12/22

 

Apres notre sympathique petite randonnee autour de la moufle de l'ouest, nous retournons nous refugier dans la fraicheur du View Hotel. Dans le meme batiment se trouvent le View Restaurant, le Visitor Center, et le Trading Post Gift Shop. Je vous laisse deviner ou C2 disparait pendant que je vais a la chambre pour faire les bagages... comment resister a tous ces objets d'art et ces bijoux authentiquement indiens ? Parmi toutes les cochonneries a vendre, on en trouve de nombreuses en reference a John Wayne, le celebre acteur americain qui joua dans cinq films tournés a Monument Valley entre 1939 et 1956. Tres interessant (mais si, mais si...), un petit panneau a l'exterieur de l'hotel indique que le film "The Searchers" (tourné a Monument Valley, donc) date de 1952, tandis que wikipedia le date de 1956. Mais qui donc a raison ?

 

 

B-route 1082S

"l'endroit favori de John Wayne pour profiter de la beaute et de la serenite de Monument Valley" ! Il a bon gout, ce John

 

B-route 0938S

B-route 1078S

sans doute des amis de John Wayne

 

Lorsque je parviens a reprendre controle de C2, il est trop tard. Un esprit indien ou quelque chose comme ca l'a envoutee et plongee dans une terrible transe dont il est impossible de sortir. Sauf... sauf, mes amis, en achetant des bijoux, indiens bien entendu ! Ca tombe bien, il y en a plein en vente dans ce Trading Post Gift Shop. Et voila comment C2 se retrouve munie d'un couteux collier et d'une bague, alors qu'on aurait largement pu se contenter du magnet a $3.49 "John Wayne loves Monument Valley" fabriqué en Chine.

 

B-route 0936S

sauvés de la malediction ! Maintenant on peut partir

 

Peu avant midi nous nous mettons en route. Nous avons pas mal de chemin pour arriver jusqu'au lac Powell (voir ici la carte), enfin jusqu'a une de ses marinas, ou nous passerons deux nuits. Trois minutes apres avoir commence a rouler, alors que nous venons de passer la cahute qui marque l'entree du Monument Valley Tribal Park, nous devons faire demi-tour. Un appareil-photo manque a l'appel dans la voiture... c'est avec grand plaisir que nous payons a nouveau le Park Entry Fee, pour passer cinq minutes dans le parc, retourner a l'hotel, retrouver l'appareil-photo qui nous attendait sagement a la caisse du snack, et tenter un deuxieme depart. Nos photos valent bien plus que $5 ! Ah mince, non, puisque l'usage commercial en est interdit. Zut ! Nos photos ne peuvent rien valoir. Tant pis, on est quand meme content de donner $5 aux indiens Navajo qui ont su resister a l'envie de faire construire une statue de trente metres de haut de John Wayne pour attirer les touristes - ou d'ouvrir un casino.

Nous voila enfin lances, en continuant sur la US-163 ou nous nous trouvions hier soir. Nous revenons pour de bon dans l'Utah et n'en sortirons plus jusqu'a la fin du voyage. Nous roulons gaiement vers le nord-est.

 

B-route 0956S

B-route 0962S

B-route 0971S

sur la US-163 pour nos premiers miles en Utah

 

Sur les deux photos ci-dessus, vous pouvez apercevoir un camion blanc devant nous. On n'est pas en train de le rattraper, c'est un enorme camion-benne de chantier qui nous a doublé ! Et oui, aux US les limitations de vitesse sont les memes pour les camions et pour les voitures. Les exces de vitesse aussi du coup.

Apres une vingtaine de miles nous arrivons au lieu-dit de Mexican Hat sur la San Juan River (affluent du Colorado). Le nom (chapeau mexicain) vient d'une formation rocheuse a proximite du hameau, que nous nous empressons d'aller prendre en photo.

 

B-route 0990S

Mexican Hat

 

B-route 1004S

nous sommes entoures de caillasse rouge

 

Arrives a l'intersection avec la SR-261 ou je pensais bifurquer, nous sommes appates par un panneau indiquant "Valley of the Gods". Ho ho ho, va-t-on revoir le meme type de paysage qu'au Garden of the Gods de Lanai, une des iles de Hawaii ? Le panneau nous fait rester sur la US-163, mais lorsque nous arrivons au debut de la route qui traverse Valley of the Gods, c'est la deception : ce n'est pas une route goudronnee. Nous n'avons pas une vaillante Jeep comme a Hawaii, cela ne me semble pas raisonnable de tenter l'aventure. Nous faisons demi-tour pour retourner a l'intersection et prendre la SR-261. Snif.

Pour nous consoler, nous allons quand meme emprunter un chouette morceau de route. Regardez-bien.

B-route 1009S

mais ou va la route ? Droit sur cette falaise ?

 

B-route 1016S

mais oui, mais oui !

 

Les camions ne sont pas interdits mais prevenus : pentes a 10%, epingles a cheveux (switchback, j'apprends un nouveau mot) limites a 5 mph, sections en gravillons. Chouette, chouette. C2 n'est pas tres rassuree et se cramponne a sa portiere, surtout lorsque le vide se trouve de son cote. Regarde la route ZPP, regarde la route...

 

B-route 1023S

pendant la montee

 

B-route 1027S

vue sur la vallee 300 metres plus haut

 

Wikipedia comme d'habitude sait tout. Il y a un article sur cette route, avec des photos meilleures que les miennes, et il parait que le coin s'appelle "Moki Dugway" (ou Mokee Dugway). D'apres quelques sites trouves avec Google, cette route a ete construite a la fin des annees cinquante par une compagnie miniere, pour transporter de l'uranium depuis une mine jusqu'a une usine de traitement a Mexican Hat. Une fois sur le plateau, la route reprend ses longues lignes droites.

 

B-route 1032S

une route tranquille et deserte

 

 

En raison de l'absence apparente de danger sur ces grandes lignes droites, je suis tres surpris lorsque nous croisons une voiture qui semble avoir quitte la route et trone au milieu des bosquets, la carrosserie bien poussiereuse. Personne n'est blessé et une autre voiture s'est deja arretee pour aller voir ce qu'il en est donc nous ne nous arretons pas, mais je suis bien curieux de savoir ce qu'il s'est passe. Rencontre inopinee avec une vache ?

 

B-route 1034S

meuuuuuuh !

 

L'heure tourne et nos estomacs crient famine, mais pas le moindre Subway ou MacDo a l'horizon... Nous nous arretons en plein milieu de nulle part pour pique-niquer, de preference a l'ecart des vaches, pour deguster les fabuleux sandwichs (industriels ?) achetes au View Hotel. Non non, nous ne sortons pas de la voiture pour manger. C'est plein d'insectes bizarres dehors ! On prefere l'atmosphere etroitement controlee de l'habitacle de la Corolla :-)

 

article suivant 14/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
mercredi 13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 07:00

article precedent 11/22

 

En ce sympathique mercredi de juin, malgre la fatigue et le petit decalage horaire depuis l'Arizona qui auraient du me faire dormir tard dans la matinee, je me reveille tot. Je sors sur le balcon pour admirer le lever de soleil sur Monument Valley. Avec le soleil en pleine poire, je ne sais pas trop comment prendre mes photos mais voici tout de meme un panoramique.

 

A-WestMittenButte 0995S

6h45, le soleil se leve sur West Mitten Butte, East Mitten Butte, et Merrick Butte

 

Nous allons prendre notre petit-dejeuner sans tarder pour etre prets au plus tot pour notre activite du matin. Sans utiliser (et payer) les services d'un guide Navajo, il n'existe que deux possibilites pour se balader 'librement' a Monument Valley. Soit prendre la voiture pour suivre les dix-sept miles de Valley Loop Drive qui se balade entre les buttes et les mesas, soit prendre son courage a deux mains et marcher les trois miles (cinq km) du 'Wildcat Trail' (trail = sentier) qui fait le tour de West Mitten Butte. Qu'allons-nous choisir ?

Bon, j'ai vendu la meche des le titre de cet article, donc oui, nous allons marcher ! Dans le desert ! Sous le soleil ! Nous prenons tout de meme la voiture pour rouler jusqu'au depart du chemin, a cote du Primitive Campground, ou bizarrement personne ne campe. A 8h10 nous nous mettons en marche dans une ambiance calme et sereine. Nous sommes apparemment les seuls a entamer la randonnee a cette heure-la.

 

A-WestMittenButte 0998S

un panneau indiquant le depart du sentier...

 

A-WestMittenButte 0999S

...et un autre donnant un ordre contradictoire (no trespassing = defense d'entrer). Je suis confus

 

Nous avons recupere une feuille avec les instructions sur le Wildcat Trail a l'accueil de l'hotel, mais je pense qu'on devrait s'en sortir sans plan : on va simplement faire le tour de ca.

 

A-WestMittenButte 1001S

West Mitten Butte, le pouce a droite

 

Butte (meme mot qu'en francais) est le nom donne a ces formations geologiques, decrites par wikipedia comme des "collines isolées, de côtés bien raides et avec un petit sommet plat". La notre est la West Mitten par opposition a la East Mitten juste a cote. Le mot anglais mitten correspond a moufle en francais (gant = glove). Mitaine (en francais) se dit plutot fingerless gloves. West Mitten Butte a une belle forme de moufle, avec le pouce a droite sur la photo ci-dessus. J'aime bien les moufles, ca tient chaud aux doigts. Surtout dans le desert.

Nous suivons scrupuleusement les instructions du Wildcat Trail : nous avons avec nous d'amples reserves d'eau, et nous allons prendre garde a la 'desert wildlife' qui habite dans le coin.

 

A-WestMittenButte 1002S

je confirme, il y a de la wildlife dans le coin, et elle laisse des crottes derriere elle

 

 

Depuis le parking nous descendons une petite colline puis nous commencons le tour de la moufle sur un chemin tout plat. Pas vraiment de denivelee, et nous sommes a environ 1700 metres d'altitude.

 

 

A-WestMittenButte 1003S

sur Wildcat Trail

 

 

A-WestMittenButte 1051S

A-WestMittenButte 0904S

la vegetation locale. Ne me demandez pas le nom...

 

A-WestMittenButte 1020S

East Mitten Butte et West Mitten Butte

 

 

Je me suis amuse a faire un panoramique a 360°, a voir ici. Nous marchons tranquillement. J'apprecie beaucoup le long moment ou la butte nous cache l'hotel, ce qui fait que nous pouvons voir un decor entierement naturel autour de nous. Comme en plus il n'y a personne d'autre sur le chemin et que l'on n'entend pas les voitures sur Valley Drive Loop, on est vraiment en pleine nature. Chic ! Il ne manque que des petites betes. Ah tiens, en voila une.

 

 

A-WestMittenButte 1028S

un dangereux reptile

 

A-WestMittenButte 1031S

nous deux devant la grande moufle. C'est chouette d'etre la

 

 

A-WestMittenButte 1039S

oh ! Un arbre !

 

A-WestMittenButte 1041S

assez glauque. Pas pu determiner ce que c'etait

 

A-WestMittenButte 1042S

West Mitten Butte, le pouce a gauche

 

A-WestMittenButte 1044S

la civilisation refait surface, voici apparaitre la barre du View Hotel

 

A-WestMittenButte 1058S

nous voila revenus au depart de la boucle

 

Pendant notre heure et demi de marche, nous n'avons croise que sept marcheurs et trois cavaliers, ce qui est tres bien. Je recommande chaudement cette marche si vous allez jusqu'a Monument Valley, en vous conseillant de la faire le plus tot possible le matin quand il ne fait pas encore trop chaud et qu'il n'y a personne sur le sentier. Je garde un tres bon souvenir de cette petite randonnee, et puis avec autant d'activite physique, on va pouvoir s'autoriser un enorme steak ce soir !

A noter : pour respecter le reglement du Monument Valley Park, toutes nos photos doivent etre destinees a un usage personnel et non commercial. Je vous remercie donc par avance de ne pas m'envoyer d'enormes cheques pour acheter les droits sur les fabuleuses prises de vue de cet article. Nous ne pourrons pas accepter. Et maintenant, retour a la fraiche climatisation de l'hotel !

article suivant 13/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
mardi 12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 18:00

article precedent 10/22

 

Apres nous en etre mis plein les yeux a Page, Arizona, nous nous mettons en route pour Monument Valley, a la frontiere entre Arizona et Utah. Nous avons environ 120 miles devant nous, et vous pouvez suivre notre trajet sur la carte.

 

C-route 0967S

C-route 0805S

sur la SR-98 vers le sud-est dans l'Arizona

 

 

C-route 0972S

dans le lointain sur la gauche, Naatsis'Aan (Navajo Mountain), une montagne sacree pour les Navajo

 

C-route 0817S

un rocher solitaire

 

Apres environ une heure de conduite depuis Page nous retrouvons la route US-160, que nous aurions pu prendre directement ce matin - via Tuba City - au lieu de faire un long detour pour passer par Page.

 

C-route 0823S

sur la route US-160 vers le nord-est

 

 

Dans la petite bourgade de Kayenta, nous quittons la US-160 pour filer au nord sur la US-163. Apres Kayenta la US-160 continue jusqu'a un point tres fameux aux Etats-Unis, "Four Corners Monument", le seul endroit (ze only !!) ou quatre etats americains se touchent : Arizona, New Mexico, Colorado, Utah, ce qui autorise toutes sortes de photos interessantes. Ca sera pour une autre fois en ce qui nous concerne.

Sur la US-163, le paysage ne tarde pas a devenir caracteristique de ce qui nous attend a Monument Valley.

 

C-route 0840S

C-route 0843S

C-route 0858S

en arrivant a Monument Valley

 

 

Nous sommes a peu pres a la moitie de notre voyage, et nous allons passer la nuit tres exactement a la frontiere entre les deux etats de ce road-trip, Arizona et Utah. Notre hotel se trouve dans l'Arizona, mais sa route d'acces depuis l'US-163 est en Utah. Nous nous arretons a la frontiere pour prendre quelques photos.

 

C-route 0982S

Welcome to (San Juan County and) Utah

 

C-route 0978S

 C-route 0979S

nous tournons le dos a l'Arizona

 

C-route 0981S

ils ecoutent encore des cassettes dans ce coin ??

 

C-route 0868S

circulation intense a la frontiere entre Arizona et Utah

 

C-route 0872S

Welcome to Utah, Life Elevated. Je confirme !

 

Juste apres etre rentres dans l'Utah, nous tournons a droite sur la route d'acces de Monument Valley et nous retrouvons a nouveau en Arizona. Avant d'arriver a l'hotel nous devons nous acquitter du Park Entry Fee, $5 pour acceder au Monument Valley Navajo Tribal Park. Pour passer la nuit, deux options : un "Primitive Campground" (sans eau ! Non merci !) et le "View Hotel" avec vue sur les buttes du Monument Valley Park.

Nous nous garons enfin sur le parking de l'hotel. Ce fut une longue journee... au fait, quelle heure est-il ? En heure locale (c'est-a-dire une heure de plus qu'au Grand Canyon et Page) il est sept heures du soir, comme dans l'Utah. Cela fait presque dix heures que nous crapahutons sur les routes de l'Arizona. Nous allons admirer la vue depuis le balcon de notre chambre.

 

C-route 0887 (2)S

le soleil se couche sur Monument Valley (vue panoramique)

 

Le petit prospectus qui nous a ete remis a l'accueil est rédigé avec l'habituel et delicieux style du 'ze most'. Tenez-vous bien :

  • welcome to the 8th wonder of the world (il faudrait songer a se rajouter dans l'article correspondant sur wikipedia alors !)
  • all guestrooms [..] have a private balcony [..] to enjoy the once in a lifetime view [..] over the majestic monuments. Autrement dit, interdiction de revenir !
  • the View Restaurant : taste the world class cuisine of their signature Green Chili Stew [..]

Mes pauvres amis, comme vos vies doivent etre fades, vous qui n'etes jamais alles a Monument Valley. Heureusement que je vous transmets un peu de toute cette incroyabilite via mon blog !

Apres nous etre - plus ou moins - régalés (des galettes de maïs bleu, c'est naturel ca ?) au View Restaurant, nous nous retirons dans notre chambre pour profiter du paysage, et surtout nous reposer apres cette longue journee... et avant la non moins longue journee qui nous attend demain. Bonne nuit !

Bilan de la journee : 272 miles (437.5 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 639 miles (1028 km) depuis notre arrivee a l'aeroport de Phoenix.

article suivant 12/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
mardi 12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 12:00

article precedent 9/22

Apres trois heures de route depuis le Grand Canyon nous arrivons a Page, Arizona. Le precedent article nous avait laisses en train de marcher sous le soleil vers l'une des attractions touristiques de cette petite ville nee en 1957 pendant la construction du Glen Canyon Dam, dont nous reparlerons plus tard. Alors, quelle est cette attraction touristique ? Il s'agit, mes amis, de Horseshoe Bend. Ca ne vous dit rien ? Meme avec la photo ci-dessous ?

 

B-Page 0880S

Horseshoe Bend, Page, Arizona

 

Horseshoe Bend est un meandre (bend) du Colorado en forme de fer a cheval (horseshoe), en aval du barrage du lac Powell (lac ou nous irons demain). Le Colorado est decidement le fil directeur de la plus grande partie de ce road-trip. Le Horseshoe Bend est assez populaire mais presente une barriere naturelle a l'envahissement touristique : il faut marcher pour l'admirer - et dans des circonstances peu agreables, une mini-traversee du desert. Sur place la vue est magnifique, avec un sentiment de danger non negligeable. L'a-pic (de 1000 pieds = 300 metres d'apres wikipedia) jusqu'au Colorado donne le vertige, et je dois avouer, mes chers lectrices et lecteurs, que j'ai rampe pour prendre la photo ci-dessus (et le panoramique correspondant) ! Quelques courageux se tiennent fierement debout a l'extremite des rochers qui bordent le vide au-dessus du fleuve, et je n'en fais pas partie. Certains donneraient leur royaume pour un cheval, je ne suis pas pret a donner ma vie pour un fer a cheval.

Apres cette halte fort photogenique, nous finissons notre trajet jusqu'au centre-ville de Page. Nous y avons rendez-vous a 13h30 pour le depart d'une excursion guidée. 13h30 ? Mmm... etre a l'heure quand on voyage en Arizona en ete est une mission en soi. En effet l'etat ne suit pas l'habituel changement d'heure d'ete comme presque tout le reste des US, sauf, sauf, le territoire indien Navajo, sauf, sauf la reservation Hopi (a l'interieur du territoire Navajo). Bref, vous croyez que c'est simple et en fait non. En roulant en Arizona, il est possible de changer cinq fois d'heure, sans jamais trop savoir ou vous en etes. Le principal probleme pour le voyageur non autochtone vient de la difficulte d'identifier le pourtour du "territoire Navajo", qui se trouve etre une heure apres le reste de l'Arizona en ete.

Comme j'avais du mal a preciser si Page se trouvait ou non dans ce territoire, j'ai ecrit avant ce voyage un mail a la compagnie en charge de notre visite guidee a Page, pour savoir si Page et Grand Canyon avaient la meme heure. J'ai bien recu une reponse, legerement meprisante, et selon mes criteres de mathematicien en herbe (et chiant) non conclusive : "yes, Page is in what we call Arizona Time". Ok, je verifie sur Internet, gente dame, et c'est la que j'apprends que la carte des fuseaux horaires en Arizona ressemble a un gruyere. Autrement dit, l'Arizona est a l'heure d'Arizona Time la ou il est a l'heure d'Arizona Time, et pour le reste non. Toujours pas compris ? Moi non plus.

Au final, avec le risque de rater le coche, nous avons visé une arrivee a Page a midi trente en supposant que la ville suivait la meme heure que Grand Canyon Village. Pari gagné ! Nous sommes dans les temps pour confirmer notre presence a l'excursion de 13h30, et pouvons meme aller nous ressourcer dans un Subway local avant le depart. Miam !

Une fois la panse pleine, nous retournons attendre sur le parking de - il est temps de briser le suspense - Antelope Canyon Tours. "Navajo owned by Carolene Ekis" comme le precise la deuxieme ligne de l'en-tete de notre "Boarding Pass". Tres aimable, cette Carolene, puisque c'est elle qui a repondu a mon email sur Arizona Time. Je n'ai pas l'occasion de la croiser pour la remercier chaudement de l'exactitude de ses renseignements. Boarding Pass, disions-nous ? Et oui, il s'agit d'une visite guidee, canalisee meme. Apres avoir une nouvelle fois abandonne la Corolla sur un parking sous un soleil de plomb, nous allons nous entasser par groupes d'une douzaine de touristes sur des bancs sur les plates-formes de gros "pick-up trucks" equipes pour rouler dans le sable, et qui vont nous emmener jusqu'a Antelope Caynon.

 

B-Page 0887S

notre Corolla attend dans le cagnard pendant que nous allons badauder

 

 

Desole pour le chasseur qui sommeille en vous, il n'y a pas l'ombre d'une antilope a Antelope Canyon. Il s'agit d'un canyon tres etroit creusé dans le sol par les eaux de pluie. Il comporte deux sections, Lower Antelope Canyon et Upper Antelope Canyon, qui se trouvent sur le territoire Navajo. Ah tiens, nous voila dans ce fameux territoire Navajo ou il faudrait changer l'heure de notre montre. En partant du parking de Page il est 13h30, et pouf ! dix miles plus loin apres avoir passe le panneau "Navajo Tribal Park" il est 14h40. Bien bien bien...

En ce qui concerne les photos, je vous invite a aller visiter la page de wikipedia sur le sujet. Ni C2 ni moi ne sommes vraiment equipes pour prendre des photos dans ces conditions. Toutes mes tentatives a l'interieur du canyon sont foireuses. Comme il faut bien publier quelque chose, voici quelques photos piquees a C2.

 

B-Page 0888S

un 4*4 ensablé devant l'entree du canyon. Une boite de carambars a celle ou celui qui devinera l'heure exacte de cet ensablement !

 

 

B-Page 0893S

territoire Navajo sacré ou pas, les chauves-souris s'en donnent a coeur joie

 

 

B-Page 0895S

B-Page 0901S

B-Page 0905S

B-Page 0723S

dans Upper Antelope Canyon

 

B-Page 0929S

la deception (trahison ??) du jour : le Blackberry ne capte pas au fond du canyon !!

 

 

B-Page 0946S

B-Page 0947S

a l'autre extremite de l'Upper Antelope Canyon

 

En regardant les photos de ce canyon avant le voyage, je m'attendais a quelque chose de grandiose. Je dois avouer etre un peu decu en m'y trouvant en personne principalement parce que je n'arrive pas a prendre de belles photos en raison de la luminosite faible (et/ou de mon absence de talent de photographe) ; d'autre part le canyon est etroit et malgre le filtrage efficace des indiens Navajo - il faut etre dans un des tours officiels pour y acceder - la surpopulation guette : il y a trop de monde dans le canyon. Difficile de se sentir en communion avec la nature dans un couloir de deux metres de large quand une centaine de personnes s'y trouvent en meme temps que vous. Pour terminer le ralage, la visite n'est pas donnee : $70 pour deux, Gratuity Not Included comme nous le rappelle notre Boarding Pass. A part ca je suis content d'etre venu :-)

Notre guide nous explique comment le canyon s'est forme, et continue a evoluer. Il s'agit d'une portion du lit d'une riviere en general a sec (comme en ce moment). Lorsque des orages ou des fortes pluies se produisent en amont, une crue impetueuse deboule dans le lit de cette riviere. L'eau se melange avec le sable du sol et un torrent decapant s'engouffre dans le canyon avec deux effets : continuer a le creuser et polir ses parois, d'ou leur aspect lisse comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus. Ces crues (flash-floods en anglais) sont tres dangereuses a l'interieur du canyon et ne previennent pas de leur arrivee. Une pluie violente a plusieurs miles d'ici peut provoquer une montee des eaux dans le canyon. Wikipedia parle d'une telle crue survenue en aout 1997 dans le Lower Antelope Canyon qui a cause la mort de onze touristes dont sept francais.

Je suppose que les Navajos sont maintenant attentifs a la meteo, et nous restons a sec pour notre visite. Ouf ! Nous revenons sur nos pas dans le Upper Antelope Canyon pour retourner aux 4*4, apres avoir passe environ une heure dans le canyon.

 

B-Page 0948S

bye bye Antelope Caynon !

 

Non loin de l'acces a l'Antelope Canyon se trouve la Navajo Generating Station, une centrale electrique au charbon qui ne genere (d'apres wikipedia) que vingt millions de tonnes de CO2 par an. Etant grand pollueur moi-meme, je ne comprends rien a ces nombres, je vous laisse faire les maths et revenir commenter sur ce blog.

 

B-Page 0958S

les belles cheminees de la Navajo Generating Station

 

Nous retrouvons la Corolla en train de cuire au soleil sur un parking. Une douce temperature regne dans l'habitacle. Clim' a fond ! Avant de quitter Page, il reste encore un endroit ou je veux aller. Apres deux curiosites naturelles - Horseshoe Bend et Antelope Canyon - allons admirer les efforts de l'homme au Glen Canyon Dam, le barrage sur le Colorado qui forme le Lake Powell.

 

B-Page 0962S

Glen Canyon Dam

 

B-Page 0966S

le superbe pont juste en aval du barrage, 213 metres au-dessus du Colorado


 

B-Page 0788S

un pterodactyle en acier

 

La raison de la presence de cette statue d'oiseau prehistorique a cote du Glen Canyon Dam Welcome Center est que l'on peut trouver des empreintes de dinosaures dans la region.

 

B-Page 0789S

les traces de papattes d'un dilophosaurus

 

Finalement a presque quatre heures, copieusement en retard sur le planning, nous nous mettons en route pour la derniere etape de la journee.

 

article suivant 11/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
mardi 12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 10:00

article precedent 8/22

 

Apres une journee entiere au Grand Canyon (et deux nuits de suite dans le meme hotel, plutot rare pour un road-trip), il est temps pour C2 et moi de nous mettre serieusement en route et d'abattre du mile. Ce soir, on dormira dans l'Utah ! Strictement parlant c'est faux, mais disons qu'au moins ce soir on dormira a la frontiere entre Utah et Arizona, a Monument Valley. En consultant la carte de ce voyage, vous constaterez que nous avons deux choix pour y aller : soit passer par le sud et Tuba City, soit passer par le nord et Page. Comment nous decider ?

  • wikipedia indique que le nom de la ville de Tuba City n'a rien a voir avec le tuba, mais vient de Tuuvi, le nom d'un chef indien Hopi. Voila une blague desHopilante qui nous echappe, un mauvais point pour Tuba City
  • passer par Page implique un grand detour et rajoute 80 miles au trajet. Ok, on est ici pour un road-trip ! Un bon point pour Page
  • il y a deux curiosites touristiques a fort attrait a Page. Deux bons points pour Page

Page l'emporte donc sur le score sans appel de 3 a -1. Desole Tuba...

Alors que l'on pensait se mettre en route pour Page et tourner la page du Grand Canyon, nous voila de retour pour la troisieme fois a la South Entrance Station du Grand Canyon National Park. Pas de panique, nous n'allons pas tenter un raccourci en devalant le Bright Angel Trail a bord de la Corolla. C'est juste que notre route du matin, la SR-64, traverse le parc national. Heureusement que notre 'pass' est valable sept jours. Nous en profitons pour nous arreter au gros signe qui annonce "Grand Canyon National Park" a cote de la route, pour y faire une belle photo-souvenir. Nous demandons a un grand-pere qui traine la, un enorme appareil-photo en bandouliere, de prendre une photo de nous deux avec l'appareil de C2 - en supposant qu'il doit s'y connaitre, vu son materiel. Et la c'est le gag. Le mec cadre comme un sac, et je renonce maintenant a poster sur ce blog la photo de C2 et ZPP en visite au "Rand Canyon Ational Park". Bon, l'outil ne fait pas le photographe.

Apres l'Entrance Station nous roulons vers le nord en direction de Mather Point, et avant d'y arriver nous tournons a droite vers l'est sur Desert View Drive, le nom de la SR-64 dans le Grand Canyon National Park. Desert View Drive suit le bord du South Rim. Connaissant les ricains, je suis etonne qu'ils n'aient pas tente au moins une fois de construire un enorme pont par dessus le canyon. L'autre extremite du Bright Angel Trail sur le North Rim est ainsi a moins de vingt kilometres a vol d'oiseau de son depart sur le South Rim, mais en bagnole il y a 340 kilometres. Mieux vaut ne pas se planter en tapant l'adresse dans un GPS...

En parlant d'eloignement, une attraction touristique du Grand Canyon en vogue est le Hualapai Skywalk. Il s'agit d'une promenade en demi-cercle directement au-dessus du vide, dont les parois (ou garde-fous ou garde-cretins) et le plancher sont faits de verre. Difficile a expliquer avec des mots, allez voir le site pour mieux comprendre :-) Ce Skywalk autorise une petite balade a pied au-dessus du canyon peu conseillee aux personnes ayant le vertige. Contrairement a une idee repandue il ne se trouve pas dans le Grand Canyon National Park mais est beaucoup plus a l'ouest. C2 et moi pensions vaguement y aller mais quand nous avons realise qu'il se trouvait a 400 kilometres de route, nous avons renonce. Le fait d'etre aussi eloigne a l'ouest du parc national rapproche par contre considerablement ce Skywalk de Las Vegas et le met a portee d'helicoptere au depart de Sin City. Ce qui, pour un business qui se veut juteux  une entreprise par et pour les indiens Hualapai une attraction touristique sur les terres sacrees des indiens Hualapai, est une formidable coincidence.

Mais tout ceci est loin. Nous roulons a l'opposee vers l'est en suivant le South Rim.

 

A-toPage 0566S

sur la SR-64/Desert View Drive

 

Le long de cette route les occasions de s'arreter sont nombreuses. En plus de multiples points avec vue degagee sur le Grand Canyon se trouve le Tusayan Museum and Ruin. Des ruines ? Nous devons nous arreter !

 

A-toPage 0857S

A-toPage 0860S

de la bonne ruine datant du douzieme siecle ! Epatant

 

A l'endroit ou la route s'eloigne pour de bon du bord du canyon se trouve Desert View. Une tour y a ete construite, avec la meme idee que la Hopi House a Grand Canyon Village : faire 'vieux'. Je prefere les vraies ruines mais voici quand meme une photo de la chose.

 

A-toPage 0862S

The Watchtower, "en harmonie avec le paysage" d'apres le panneau explicatif

 

Nous profitons une derniere fois de la vue sur le canyon sans prendre la peine de monter dans la tour.

 

A-toPage 0867S

A-toPage 0598S

le Grand Canyon a Desert View

 

Il y a plein de monde partout et je commence a avoir besoin de calme. Il parait que le North Rim est moins touristique... Nous remplissons ecologiquement nos bouteilles a un point d'eau mis a disposition par le parc national et partons profiter des grandes lignes droites de l'Arizona.

 

A-toPage 0610S

enfin sortis du Grand Canyon National Park

 

Assez regulierement le long de la route, tous les dix ou quinze miles peut-etre, se trouvent des cahutes en bois completement delabrees qui servent de "marchés d'artisanat local". Nous nous arretons a l'un d'entre eux mais la camelote presentee est assez decevante.

 

A-toPage 0874S

native arts, etc. Etc ? Etc !

 

Pour le reste, c'est du bon road-trip dans des paysages inhabituels.

 

A-toPage 0628S

sur la SR-64 vers l'est dans l'Arizona

 

La SR-64 prend fin a Cameron quand elle rencontre la US-89, que nous prenons vers le nord.

 

A-toPage 0637S

A-toPage 0647S

A-toPage 0650S

sur la US-89 vers le nord, entre Cameron et Gap (The Gap d'apres la carte)

 

Nous laissons sur notre droite le depart de la US-160 vers l'est qui va a Tuba City. Nous commencons notre long detour.

 

A-toPage 0655S

l'ebouriffant Trading Post de The Gap

 

A-toPage 0658S

toujours sur la US-89 vers le nord. A notre droite, les Echo Cliffs

 

Alors que nous progressons tranquillement sur notre route de montagne (les Echo Cliffs presentent un joli denivele), une voiture de police deboule derriere nous avec ses lumieres de carnaval. La tension monte d'un cran dans la Corolla et mon coeur double de rythme : qu'ai-je encore fait ? D'accord, j'ai un peu chatouille la speed limit du pied (droit), mais euh... ca s'est remarqué ? Le state trooper fond sur moi, puis me depasse. Soulagement immediat, et changement instantané de pensee : j'espere bien qu'il va arreter le type juste devant moi, dans sa béhème 540i. J'ai toujours trouvé louches les mecs qui roulent en 540i ! Mais non, le lion des routes continue son chemin, toutes sirenes hurlantes. Nous le perdons de vue. Ah... finalement quelques miles plus loin nous le retrouvons garé sur le bas-cote derriere un pauvre motard en Harley-Davidson en train de vider ses sacoches. Trafic de drogue ? Nous ne pouvons nous prononcer. Mais pour ce qui est d'animer les routes barbantes de l'Arizona, dix sur dix a ce policier !

Peu avant d'arriver a Page, nous nous arretons sur un grand parking sablonneux a gauche de la route. Nous y abandonnons la voiture de loc' avec deux objectifs en tete : faire cuire une omelette sur le capot, ce qui devrait etre realisable en douze secondes et demi, et marcher jusqu'au premier fameux point d'interet de Page.

 

A-toPage 0878S

le suspense est a son comble !

 

article suivant 10/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 13:00

article precedent 7/22

 

Pour faire suite a l'article precedent, je pensais intituler celui-la "le Grand Canyon vu du bas". Mais nous ne sommes pas descendus dans le canyon... meme sur des mules ! Pour eviter de vous enduire d'erreur, j'ai prefere etre explicite avec le 'vu du bord'. Apres notre tour en helicoptere, nous allons manger un bout a Tusayan puis nous retournons au Grand Canyon Village.

Le Grand Canyon Village n'est pas vraiment un village au sens habituel du terme, je dirais plutot que c'est le nom donne a l'ensemble des structures (pour touristes) qui existent a cet endroit du South Rim, a l'interieur du Grand Canyon National Park. Il y en a trois groupes, chacun avec son lot de parking pour voitures, motos, camping-cars, autocars, et navettes spatiales (un intrus s'est glisse dans cette liste, saurez-vous le retrouver ?) :

  • Mather Point, avec le Grand Canyon Visitor Center, d'ou nous avons admire le canyon hier soir
  • Market Plaza, "dans les terres" (= sans vue sur le canyon) avec la poste et une superette, jouxte par le camping
  • la zone la plus animee, avec hotels, boutiques d'artisanat et studios d'artistes, d'ou part un gros sentier pour descendre dans le canyon (Bright Angel Trail)

En bordure du canyon se trouve egalement le "Yavapai Point & Geology Museum". Les distances entre tous ces points d'interets ne sont pas tres grandes (moins de deux kilometres), et un systeme de bus gratuits couvre l'integralite de Grand Canyon Village, y compris une navette jusqu'a Tusayan. Il est donc possible de se balader un peu partout en laissant la voiture a Tusayan. Ce que nous nous sommes empresses de ne pas faire, evidemment.

Pour commencer l'apres-midi nous allons au Market Plaza. Je refais le plein de biscuits au chocolat et achete des timbres pendant que C2 demarre son exploration des magasins de souvenirs.

 

B-GrandCanyon 0772S

le bureau de poste du Grand Canyon, 86023

 

Comme C2 met du temps a inspecter minutieusement chaque poterie et chaque bijou, je feuillette un livre effrayant dont l'object est tout simplement de recenser (et decrire pour les plus pittoresques) tous les deces ayant eu lieu au Grand Canyon. Deux ont retenu mon attention. Dans le premier cas un couple s'est jete dans le canyon avec une voiture de loc'. J'imagine les questions du prepose qui leur a laisse les clefs "vous allez ou ?" ; "Au Grand Canyon !" ; "Oh nice, admirez bien le paysage" ; "Oui oui, on compte aller voir ca de pres !". Dans le deuxieme cas un pere de famille s'amusait a faire peur a sa fille en marchant tout pres du bord et en faisant semblant de tomber. Jusqu'a ce que ca arrive vraiment. Comme quoi, avoir le vertige et la peur du vide, ce n'est pas de la pusillanimite. C'est de l'instinct de survie !

Le bord du canyon est evidemment loin d'etre totalement protege par des garde-fous (ou des garde-cretins ?). C'est plutot l'inverse. Les zones les plus touristiques (disons a moins de cent metres d'un parking :-) ) sont equipees de barrieres ou d'un parapet, mais pour le reste entre le vide et le chemin goudronne qui suit le canyon, il n'y a rien. Attention aux enfants, surtout les petits garcons qui se prennent pour des heros ! Comme l'indique en francais mon petit guide du National Park Service, "Attention en vous approchant du bord. Danger de perdre pied". Apres ces mises en garde, nous pouvons continuer notre visite. Nous prenons la voiture pour aller du Market Plaza a la 'zone animee' que j'ai listee ci-dessus.

 

B-GrandCanyon 0775S

le canyon est toujours la

 

C2 disparait dans Hopi House, un magasin qui vend des objets d'artisanat indien (indien Hopi on peut esperer). Malgre l'architecture engageante, je suis tente de dire que c'est du toc : le batiment a ete construit en 1905 specifiquement pour "developper le business" naissant sur les rives du Grand Canyon. Voici ce qu'en dit le panneau explicatif : "Hopi House was designed to blend commercial needs with a human and natural setting, an architectural concept then new in the Southwest". "Commercial needs" ? Ha ha ha ! Ca n'etait pas un besoin avant qu'ils ne le creent ! La valeur historique selon mes criteres est donc proche de zero, mais les americains n'en ont cure : le batiment est inscrit dans leur National Register of Historic Place. Soit, soit ! Je m'incline, le dollar a gagne !

 

B-GrandCanyon 0779S

Hopi House, un faux batiment Hopi (Hopi pueblo)

 

Juste en face se trouve El Tovar Hotel, un hotel-restaurant construit au meme moment que Hopi House, egalement classé aujourd'hui, melange improbable de chalet suisse et de.. je ne sais pas trop.

 

B-GrandCanyon 0781S

l'entre de El Tovar Hotel

 

B-GrandCanyon 0783S

par chance aucune construction foireuse ne gache la vue du canyon lui-meme

 

 

Pendant que C2 chine, je reste sur un banc pour ecrire mes cartes postales et revasser devant le paysage. Faire une pause pendant un road-trip, c'est trop rare pour ne pas en profiter.

 

B-GrandCanyon 0523S

donc... je suis au Grand Canyon !

 

Une fois le chinage termine et le porte-monnaie de C2 vidé, nous nous mettons en marche. Nous suivons le Rim Trail, un chemin (tres praticable puisque goudronné) qui suit le bord du canyon dans la zone du Grand Canyon Village. La vue est magnifique d'a peu pres partout, et le chemin est ponctue de panneaux explicatifs (histoire, geologie, etc). On trouve egalement des points d'eau, ou il est indiqué que c'est mieux de remplir une gougourde que l'on garde avec soi plutot que transformer la planete en un amas de bouteilles en plastique. Tres belle initiative. Il y a beaucoup de monde sur le Rim Trail : 4,5 millions de visiteurs par an, il faut bien les croiser quelque part ! Voici un panoramique pris a 16h15. Le soleil est encore haut dans le ciel mais il y a des nuages.

 

B-GrandCanyon 0788S

le mystere du jour : Boston Museum of Science, Triangulation Station

 

Je me demande a quoi sert ce repere dans le parapet du Rim Trail. Oh, peut-etre a mesurer la distance jusqu'au North Rim ? Mmm... ca ne doit pas varier enormement quand meme. Bon en fait google sait tout. Des fois internet ca gache le plaisir de se poser des questions sans reponse.

 

 

B-GrandCanyon 0800S

Buckey O'Neill Cabin

 

Attention, ceci est un ze most : la cabane sur la photo ci-dessus est celle construite dans les annees 1890 par ce Buckey O'Neill, dont la carriere n'est pas claire. Prospecteur et aventurier nous indique le panneau explicatif. Plus loin nous faisons un petit tour dans Kolb Studio, un studio demarré par deux freres photographes en 1903. En lisant le recit de leur vie, je ne peux m'empecher d'etre impressionne par l'audace (la folie ?) de ces deux freres. Peut-etre faut-il etre ne americain pour comprendre cet esprit d'aventure. Ou bien faut-il avoir un frere ? Meme avec un passeport americain je ne me vois pas aller m'installer a un endroit ou il n'y a rien. Ca doit etre l'instinct de survie. Nous fuyons Kolb Studio, derangés par un groupe de touristes-motards vulgaires, bruyants et... francais. Grrr.

Apres Kolb Studio nous arrivons a Bright Angel Trailhead, le depart du chemin de randonnee "Bright Angel". De la il est possible de descendre jusqu'au "Indian Garden", puis de continuer jusqu'au Colorado. Mon "guide des visiteurs" indique une distance de 7,4 km et 933 metres de denivelee jusqu'au Indian Garden. Les panneaux de mise en garde pour cette marche se font de plus en plus nombreux. On ne pourra pas dire que les gens ne sont pas prevenus des dangers... pour ceux qui savent lire ET qui prennent la peine de lire ces informations. L'exemple le plus marquant est celle d'une jeune femme sportive, illustré par le fait qu'elle avait couru - et termine - un marathon. Elle et son ami se sont lances sur Bright Angel Trail avec une quantite d'eau insuffisante. Atteints de deshydratation et epuisement du a la chaleur, lui a failli y rester et elle ne s'en est pas sortie. Gloups. Sur les panneaux et dans les guides ils insistent le plus lourdement sur le fait de ne pas tenter l'aller-retour jusqu'au Colorado dans la journee (2664 metres de denivelee cumulee !). Ok, ok. Pour marcher longuement avec beaucoup moins de danger il reste possible d'utiliser le Rim Trail qui suit le bord du canyon sur 21 km.

 

B-GrandCanyon 0808S

au depart du Bright Angel Trail

 

Nous descendons quelques centaines de metres sur le chemin de randonnee pour aller prendre en photo un petit tunnel creuse dans la roche.

 

B-GrandCanyon 0820S

le chemin est escarpe, et les mules ont la priorite !

 

 

B-GrandCanyon 0818S

le chemin et son petit tunnel, qui evite un detour dangereux au-dessus du vide

 

 

B-GrandCanyon 0821S

la vue depuis le chemin

 

Un autre panneau nous raconte l'histoire de ce sentier, avec un episode la encore tres caracteristique dun trait d'esprit americain, celui du business (qui a dit arnaque ?). D'apres ce panneau, ce chemin est connu depuis des siecles, et etait utilise en particulier par les indiens Havasupai lorsque des prospecteurs (comprendre "individus aux dents longues et avec grand soif de dollars") arriverent a la fin du dix-neuvieme siecle. Il n'a pas fallu longtemps pour que le plus malin d'entre eux (je me retiens d'utiliser l'adjectif correspondant vraiment a ce que je pense) ait "pris controle" de la zone de depart du chemin, grace a des "mining claims" (= "je suis le premier a m'installer ici pour prospecter ou demarrer une exploitation miniere, donc cette terre m'appartient"). Puis qu'a fait le roublard Ralph Cameron en 1903 ? Oh, il a juste institue un peage de $1 pour quiconque voudrait emprunter le chemin, qui passait par SON bout de terrain. Il a fallu attendre 1928 pour que la region passe sous le controle du National Park Service et que cette farce cesse. Ah c'est vrai l'acces au parc national est payant meme aujourd'hui, mais au moins cet argent va a une agence federale, dont la gestion financiere est j'en suis sur absolument irreprochable !

Nous retournons lentement a la voiture en continuant a mitrailler le canyon. Apres la cohue du debut d'apres-midi, le Rim Trail se vide entre cinq et six heures, et pourtant la temperature est nettement plus agreable et le paysage toujours aussi beau. C'est plus calme, je ne vais pas me plaindre...

 

B-GrandCanyon 0832S

enfin au calme

 

 

B-GrandCanyon 0847S

B-GrandCanyon 0834S

l'ombre descend dans le canyon (voici la version panoramique)

 

 

B-GrandCanyon 0551S

il faut vraiment partir ? C'est dommage...

 

Il est temps de clore cet article. Je cherche les mots pour decrire mon impression generale sur le Grand Canyon... en essayant d'eviter de sombrer dans l'exageration americaine du ze most, ze most ! Soyons sobre : ca vaut le coup d'y aller . J'aimerais y retourner pour passer une journee entiere a ne rien faire au bord du North Rim ou du South Rim, voir un lever de soleil, tenter une rando au besoin avec mes copines les mules ! Pour finir passons en revue quelques cliches :

  • c'est "once in a lifetime" : ben non, il suffit d'y retourner
  • c'est awe-inspiring : non, c'est wow-inspiring !
  • on se sent petit et humble face a la grandeur de la nature : ah oui, il est grand ce Grand Canyon. Pour l'humilite ca depend du caractere de chacun...
  • on n'a pas "vu" le Grand Canyon tant qu'on est pas descendu au fond : je ne sais pas, je ne suis pas descendu. Mais je l'ai vu et revu depuis le bord, et c'est deja un beau spectacle !

Nous prenons la voiture pour rentrer a Tusayan. Notre choix de restau est plus heureux qu'hier soir, on evite de froler l'intoxication alimentaire (un gros steak et une patate, miam !). La routine reprend le dessus : il faut rentrer a l'hotel, preparer les valises pour ne pas trainer demain matin, longue journee sur la route prevue... Bonne nuit !

Bilan de la journee : 23 miles (37 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 367 miles (590,5 km) depuis notre arrivee a Phoenix.

article suivant 9/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 09:00

article precedent 6/22

 

En discutant du Grand Canyon avant de partir en voyage, j'ai entendu plusieurs fois parler de 'randonnees', de 'marches de deux jours pour descendre en bas du canyon et remonter', etc. C'est tres bien ca, la marche. Ca permet de decouvrir le Grand Canyon en etant au plus proche de la nature, et prendre le risque de mourir de deshydratation ou d'une chute intempestive. La marche, c'est bien, mais il faut laisser ca aux marcheurs ! Or C2 et moi ne sommes pas des marcheurs. Par contre, nous sommes des fanas des virees en helicoptere. Ahhh.... et oui, apres Hawaii et Alaska, il n'y avait pas de raison que nous ne participions pas a la petite pollution sonore et aux hydrocarbures du Grand Canyon.

En avant ! Nous nous pointons vers 9h30 a l'aeroport de Tusayan. Apres la pesee reglementaire et un briefing sur la securite beaucoup plus sommaire que d'habitude, nous grimpons dans un helicoptere pour prendre nos places favorites : je suis a l'avant a cote de la portiere, C2 est entre le pilote et moi. Cet helicoptere est-il territoire US ? Pas sur... a bord le pilote est allemand, il y a un passager italien, deux francais (nous) et deux dont je ne me souviens plus la nationalite (mais pas americains). Du coup le pilote nous fait ecouter les baratins pre-enregistres en trois langues : anglais, italien, francais (ou est-ce du quebecois ?). Je ne sais pas pour l'italien, mais la version francaise est une traduction tres litterale de la version anglaise. Allez, en vol !

 

A-Helico 0713S

au depart de l'aeroport

 

Le trajet suivi par le pilote nous fait partir vers l'est, c'est-a-dire parallele au Grand Canyon au debut, au-dessus du "South Rim" (rim = bord en francais ; disons la rive sud pour parler comme wikipedia). Ensuite nous virons au nord, vers le Grand Canyon qui apparait soudain sous nos pieds. C'est mon moment prefere de ce tour : le moment ou notre altitude relative passe de quelques dizaines de metres a plusieurs centaines de metres. Le Colorado coule en effet au fond du canyon a une altitude de 760 metres, tandis que l'altitude moyenne du South Rim est de 2100 metres. Celle du North Rim est de 2400 metres. Au fait, vous vous rendez compte qu'il a fallu que je vienne jusqu'ici pour m'apercevoir qu'un fleuve coule au fond du Grand Canyon ! Quelle(s) decouverte(s) majeure(s) me reste-t-il a faire sur le territoire americain, seuls l'avenir et ce blog nous l'apprendront.

Apres avoir bien profite du survol du Grand Canyon lui-meme, l'helicoptere continue sa route vers le nord-ouest pour passer un peu de temps au-dessus du North Rim. Nous y volons vers l'ouest, parallele au Grand Canyon, pour completer une sorte de grand cercle (patatoide ?). Enfin nous refaisons un passage au-dessus du Grand Canyon, sans nous y attarder, pour retourner a l'aeroport. J'ai essaye de placer quelques reperes sur la carte du voyage.

En photo ca donne quoi ? Eh bien ca donne des beaux reflets dans les vitres de l'appareil !

 

A-Helico 0715S

au-dessus de la foret du South Rim

 

 

A-Helico 0722S

au-dessus du Grand Canyooooooooooooooon !

 

A-Helico 0728S

ou l'on voit tres nettement comment la Colorado River a vaillamment creuse dans le Colorado Plateau, tout plat

 

En l'etat actuel des connaissances, le Colorado travaille vite (a l'echelle geologique) : cela ne fait que 5 a 6 millions d'annees qu'il creuse dans des couches rocheuses dont l'age varie de 270 millions d'annees, age de la couche de calcaire de Kaibab (encore lui !?) au sommet du canyon, a 1840 millions d'annees au fond. La largeur du canyon, c'est-a-dire la distance du South Rim au North Rim, varie entre 13 et 26 kilometres (mmm, ou entre 16 et 29 km selon la page du guide que l'on lit ; je vais leur proposer mes services de relecture ; ou ceux de GB).

 

 

A-Helico 0734S mais ou donc mene cette route ?

 

 

A-Helico 0489S

A-Helico 0495S

A-Helico 0735S

A-Helico 0739S

au-dessus du Grand Canyon, en regardant vers le South Rim

 

A-Helico 0744S

A-Helico 0746S

le North Rim, blanc rouge et vert

 

 

A-Helico 0751S

au-dessus du North Rim, un peu plus ondulé semble-t-il que le South Rim

 

A-Helico 0762S

deuxieme passage au-dessus du canyon

 

A-Helico 0757S

une derniere vue du North Rim

 

Je n'ai pas retenu grand chose des explications multilingues diffusees dans l'helicoptere a part le commentaire tout a l'avantage de la compagnie d'helicopteres, qui declare que "la facon la plus respectueuse de l'environnement pour voir le Grand Canyon, c'est d'en haut". Ha ha ha ! Permettez-moi d'en douter ma bonne dame, meme s'il y a marqué 'ecoStar' sur l'helicoptere. Mais je ne vais pas vous contredire plus, puisque c'est bien moi le gros lard en train de voler a 100 mph confortablement sanglé dans mon siege. A noter que pour les paresseux, il reste possible de faire des excursions dans le Grand Canyon a dos de mules. Ha ha ha ! Je ris, je ris, mais hey, pourquoi pas ? Je vois d'ici l'article sur mon blog : rando pour deux anes a dos de mules .

 

A-Helico 0766S

retour vers l'aeroport au-dessus du South Rim

 

Sur la photo ci-dessus vous pouvez voir Tusayan. Tous ces batiments ne sont que des hotels (non non, pas de luxe). Je suis etonne que MacDo n'ait pas plante un poteau de trente metres de haut pour faire flotter son sigle aux quatre vents.

Et voila, apres quarante-cinq minutes dans les airs nous sommes de retour a l'aeroport. C2 fait un arret obligatoire pour farfouiller dans la boutique de la compagnie d'helicoptere, et me convainc d'acheter la photo prise par une employee de la compagnie avant le depart. Mmm... ok ca fera un 'souvenir', mais je ne veux plus jamais voir cette photo !

article suivant 8/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
dimanche 10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 17:00

article precedent 5/22

 

A la fin de l'article precedent, nous venions de sortir de Flagstaff et roulions gaiement sur la US-180 en direction du nord-ouest. Flagstaff se trouve a 6910 pieds ou 2100 metres d'altitude, et nous continuons a monter. Sur le bord de la route, des panneaux ponctuent les variations d'altitude par multiple de mille pieds. Une vingtaine de kilometres apres Flagstaff, nous sommes ainsi a 8000 pieds (2438 metres). Apres les routes sinueuses de montagne de la matinee et jusqu'a Flagstaff, nous suivons maintenant de longues lignes droites (voir la carte).

 

C-toGrandCanyon 0444S

C-toGrandCanyon 0663S

la foret se fait de plus en plus discrete

 

 

C-toGrandCanyon 0665S

bravo, superbe !

 

Il y a de nombreuses parcelles de terrain a vendre sur le bord de la route, si le coeur vous en dit. Par exemple, si vous voulez vous construire une belle maison sans voisins, je vous recommande chaudement la region. 

 

C-toGrandCanyon 0668S

Colorado Plateau, nous voila !

 

Apres une superbe etape de quarante miles ou il n'y avait a peu pres rien, nous arrivons a l'intersection de la US-180 avec la SR-64.

 

C-toGrandCanyon 0672S

pas beaucoup d'activite au Grand Canyon Out Post

 

Nous prenons la SR-64 vers le nord, qui nous emmene sans detour vers le Grand Canyon.

 

C-toGrandCanyon 0674S

tout droit...

 

C-toGrandCanyon 0676S

toujours tout droit...

 

 

C-toGrandCanyon 0680S

ah, un panneau : Kaibab National Forest. Pourquoi Kaibab ? Mystere et boule de gomme... mais ca me donne faim !

 

Apres une halte rapide a Tusayan - qui est plus un agglomerat d'hotels, fast-foods, et stations-service qu'une veritable ville (ou meme village) - pour y jeter nos sacs dans une chambre d'hotel, nous continuons la route vers le nord. Il reste encore une dizaine de kilometres jusqu'au Grand Canyon, mais hey, je n'ai pas traverse un ocean et un continent pour aller me coucher ce soir sans avoir vu le fameux canyon ! La journee a ete longue mais je suis sur que ca va valoir le coup.

 

C-toGrandCanyon 0445S

en arrivant au Grand Canyon National Park

 

A la South Entrance Station nous achetons notre 'pass', $25 par voiture et valable sept jours. C'est plus de temps qu'il ne nous faudra ! Merci monsieur le Ranger, qui nous remet un petit guide papier en francais et nous congedie apres quelques mots dans la meme langue (ou etait-ce du quebecois ?). Dans la voiture, l'excitation monte. Je vais voir le GRAND CANYON, vous vous rendez compte ? Avec seulement 4,5 millions de visiteurs par an on pourra repasser pour l'exclusivite, mais je suis persuade que le Grand Canyon a encore de quoi me surprendre. Je veux etre thrilled ! Je veux etre awe-inspired ! Nous nous garons au parking de 12000 places du Grand Canyon Visitor Center, et marchons jusqu'a Mather Point Overlook. Je suis extatique. Grand Canyon, Grand Canyon, Grand Canyon ! A 18h18, il s'offre enfin a moi !

 

C-toGrandCanyon 0685S

wwwwwwwooooooooooooowwwwwwwwwwwwwww !!

 

C-toGrandCanyon 0453S

j'y suis !

 

 

C-toGrandCanyon 0461S

nous y sommes !

 

Malgre l'heure assez avancee de l'apres-midi (presque six heures et demi), il y a encore pas mal de monde et il fait encore assez chaud. Comme tous les autres touristes (ca parle toutes les langues de la terre) nous nous pressons derriere les rassurants garde-fous pour prendre des dizaines de photos. Je suis totalement awe-inspired .

 

C-toGrandCanyon 0702S

l'a-pic vu depuis le bord de la falaise

 

C-toGrandCanyon 0694S

C2 au Grand Canyon

 

C-toGrandCanyon 0693S

C-toGrandCanyon 0695S

je vous ai dit, je suis au Grand Canyon ?

 

 

Je continue ma serie de panoramiques, en voici un du Grand Canyon. Je pourrais rester des heures a regarder le paysage en revassant - si je m'en laissais le temps. Notre journee n'est toujours pas terminee, il faut encore songer a aller nous restaurer. C'est bizarre ces road-trips : c'est la voiture qui fait tout le travail et c'est nous qui fatiguons !

 

C-toGrandCanyon 0703S

bonsoir, Grand Canyon

 

 

C-toGrandCanyon 0705S

tiens, un animal sauvage !

 

Nous retournons a Tusayan ou il n'y a pas beaucoup d'options pour manger. Cela semble se resumer a un pari entre le pire et le mauvais. Apparemment ce soir c'est fausse pioche pour nous avec "le pire". Je ne donne pas l'adresse du machin mais c'est vraiment pitoyable ; la "restauration selon les standards americains" a son plus haut degre de mediocrite et de recherche de baisse des couts ; mais pas des tarifs ! Apres avoir fait subir a nos corps l'assaut (sans doute dangereux pour la sante) de ces reconstitutions de proteines, glucides, et lipides, nous retournons enfin a l'hotel. En arretant pour de bon le moteur de la voiture dix heures apres l'avoir demarre ce matin a Prescott, je releve la temperature exterieure : il ne fait plus que 20°C. Ca c'est vraiment bien : nous sommes en altitude (environ 2000 metres) donc les nuits fraichissent apres l'ecrasante chaleur en journee. Pas besoin de la clim' pour dormir et tout le monde est content. Bonne nuit !

Bilan de la journee : 193 miles (310,5 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 344 miles (553,5 km) depuis notre arrivee a Phoenix.

article suivant 7/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah
dimanche 10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 11:00

article precedent 4/22

 

Apres notre visite de Jerome, nous continuons notre route sur la SR-89A (voir la carte de notre voyage ici). Nous traversons sans nous arreter Cottonwood, ou les ronds-points ont pousse comme des champignons, ce qui est peu courant pour les US. Encore une vingtaine de miles jusqu'a Sedona.

 

B-toFlagstaff 0317S

sur la SR-89A vers l'est en direction de Sedona (dans la Coconino National Forest)

 

B-toFlagstaff 0324S

en arrivant a Sedona

 

La serie des paysages superbes se poursuit (et encore jamais vus en ce qui me concerne) - il y en aura beaucoup pendant ce voyage. Sur la photo ci-dessus vous pouvez voir (meme si les couleurs ne ressortent pas vraiment) que les montagnes sont formees de strates de couleurs differentes, dont un inhabituel rouge. Avant d'arriver dans le centre de Sedona, nous faisons un detour par Red Rock Loop Road pour admirer... de la roche rouge !

 

B-toFlagstaff 0623S

B-toFlagstaff 0624S

sur Red Rock Loop Road dans les environs de Sedona

 

B-toFlagstaff 0626S

Cathedral Rock

 

Je me suis amuse a faire des tas de panoramiques. En voici deux de Cathedral Rock, la et la

 

B-toFlagstaff 0357S

coucou !

 

B-toFlagstaff 0627S

un courageux cycliste dans le cagnard

 

A Sedona nous allons casser la croute au Coffee Pot Restaurant. Comme leur nom ne le laisse pas entendre ils servent surtout de la cuisine mexicaine, et sont connus pretendent-ils pour leurs 101 omelettes. Combien faut-il casser d'oeufs pour faire 101 omelettes ? Je ne sais pas, je me rabats sur un burrito. En fait le restaurant doit son nom a celui d'un gros rocher juste au nord de Sedona. Il y en a plein dans les environs, avec des noms tres imagés, mais c'est comme pour les constellations d'etoiles dans le ciel : il faut avoir beaucoup d'imagination pour voir ce que laisse entendre le nom. Cathedral Rock, Chimney Rock, Coffeepot Rock, Sphinx Rock, etc, font partie du paysage a Sedona.

Une fois nos estomagos bien remplis, nous reprenons la voiture et suivons la SR-89A (qui est un peu la Main St de Sedona) vers l'est. C2 a repere d'autres rocks aux noms chantants sur la carte et voudrait aller les voir : Camel Rock, Snoopy Rock, Teapot Rock, Mushroom Rock. Qu'il en soit ainsi... Ces bouts de montagne semblent se trouver le long de Schnebly Hill Rd. Mais cette route se revele etre une piste impraticable si l'on n'est pas au volant d'un 4*4. Argh !

 

B-toFlagstaff 0643S

dans les 'rocks'. Impossible de leur donner un nom...

 

B-toFlagstaff 0646S

ca, Snoopy Rock ? Il est ou Snoopy ?

 

Pour ne pas etre venus nous garer pour rien sur le parking qui marque le debut de Schnebly Hill Rd, je fais un gigantesque panoramique (presque) a 360 degres. Il fait chaud. Puis nous repartons, un peu decus par les rocks. Decus egalement car on nous avait dit grand bien de Sedona, et ce que nous avons vu de Sedona le long de la SR-89A pour l'instant ressemble plus a un strip quelconque et impersonnel de stations-service, supermarches, et restaurants sans ame (desole pour Coffee Pot Restaurant...). Et c'est en quittant la ville que nous nous apercevons que son centre vivant et touristique est a l'est, apres l'intersection avec la SR-179 (qui mene a Schmilblick Hill Rd). Diantre, fichtre ! C2 est bien malheureuse. Elle voit defiler des tas de boutiques aguichantes devant lesquelles deambulent des touristes nonchalants, et chanceux car ils n'ont pas a respecter l'emploi du temps de ZPP, minuté et plein comme un oeuf. Pauvre C2... promis nous reviendrons, et nous irons directement au Uptown Sedona, sans un regard pour West Sedona ou nous nous sommes fourvoyes pour notre dejeuner aujourd'hui !

A la sortie de Sedona, la SR-89A continue sympathiquement vers le nord dans la foret. Il y a pas mal de circulation, et beaucoup de voitures sont garees sur les bas-cotes. La route suit Oak Creek, une riviere apparemment tres populaire en ces chaudes journees d'ete (enfin, de fin de printemps). Pas de baignade pour nous, juste du vroum vroum jusqu'a sortir au-dessus de Oak Creek Canyon apres quelques epingles a cheveux, a 1956 metres d'altitude.

 

B-toFlagstaff 0650S

une jolie route de montagne

 

 

B-toFlagstaff 0657S

Oak Creek Canyon, dont voici une vue panoramique

 

 

B-toFlagstaff 0416S

la route ne serpente plus mais nous sommes toujours dans la foret

 

A la suite d'une mauvaise manoeuvre en arrivant a Flagstaff, nous nous retrouvons sur l'I-17 (alors que j'avais dit pas d'interstate aujourd'hui !) au lieu de rester sur ce que maps.google indique comme etant la SR-89A. Dans Flagstaff la SR-89A se confond avec Beulah Blvd. Ha ha ha ! J'aurais bien aime rouler sur Beulah Blvd. Beulah... a ne pas confondre avec Labeuh, evidemment.

 

B-toFlagstaff 0428S

intersection avec l'I-40. Los Angeles est 750km a l'ouest, Albuquerque 520km a l'est

 

L'interstate I-40 pourrait etre une candidate interessante pour faire un cross country trip. Elle part de Californie (mais pas de la cote toutefois) et va en plus de 4000km jusqu'a la cote Atlantique en Caroline du Nord. Cette interstate ne me disait rien mais en fouillant dans mes articles je m'apercois que je l'ai deja empruntee sur presque toute sa longueur dans le Tennessee. Zut, il faudra donc que je trouve un autre trajet si je veux faire un coast-to-coast sans reposer la roue sur le meme bitume.

Closons (ah, cette forme imperative n'existe pas d'apres le conjugueur !) cette parenthese ininteressante et concentrons-nous sur le present. Pas d'I-40 pour nous, nous roulons vers Flagstaff. D'apres mon dictionnaire francais-anglais, flagstaff = flagpole = mat en francais (ou hampe, pour porter un drapeau). Wikipedia indique que la ville tient son nom d'un mat erige en 1876 pour (porter le drapeau americain et) feter le centennaire de l'independance americaine, mais se contredit sur la date deux paragraphes plus loin. Je reste sur ma faim pour l'origine du nom mais il doit bien y avoir une histoire de drapeau...

Nous ne nous arretons pas a Flagstaff (2100 metres d'altitude). Nous n'avons pas perdu de temps a Jerome ou Sedona, mais il n'y a que vingt-quatre heures dans une journee (sauf quand il y a vingt-quatre heures et une seconde !) et il reste de la route jusqu'au Grand Canyon. Vous devrez vous contenter des photos (phenomenales) que nous avons prises sans lever nos gros derrieres des sieges de la Toyota Corolla.

 

B-toFlagstaff 0429S

a Flagstaff on sait faire des blagues

 

Le message d'accueil de ce Quality Inn est tres engageant : pas de bruit de train, martiens bienvenus ! Ha ha ha ! Mais... pourquoi les martiens ? J'aurais plus vu un panneau comme ca a Roswell

 

B-toFlagstaff 0431S

ah tiens ! La fameuse route 66 passait par Flagstaff

 

B-toFlagstaff 0432S

et voila la belle voie ferree que l'on n'entend pas du Quality Inn

 

B-toFlagstaff 0433S

ou suis-je ? Ou vais-je ?

 

A cet embranchement completement fou nous prenons la direction US-180 West, qui va... vers le nord.

 

B-toFlagstaff 0437S

dans la foret sur l'US-180 vers le nord-ouest apres Flagstaff

 

article suivant 6/22

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Utarizonah