Recherche

Anciens Articles

lundi 01 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 16:00

article precedent 4/16

 

A la fin de l'article precedent nous arrivions a la frontiere (virtuelle) entre Suðurland et Austurland, deux regions administratives d'Islande. Une fois dans la "region de l'est" nous continuons notre chemin sur la route N1, vers l'est justement, et traversons la plaine Skeiðararsandur (sandur = sable).

Cette plaine est d'apres mon guide la plus grande "glacial volcanic flood plain" du monde. Comment traduire ca ? Disons "plaine d'inondation d'eau glaciaire et volcanique". Si j'ai bien tout compris, une telle inondation se produit lorsqu'un lac, formé par de l'eau retenue par/sous un glacier (par exemple lorsqu'un volcan entre en eruption et fait fondre le glacier qui le recouvre), se vide d'un seul coup. Ce phenomene a un nom islandais, jökulhlaup (jökull = glacier), et les plus puissants se deroulent... en Islande, a Skeiðararsandur. D'apres wikipedia, un jökulhlaup a Skeiðararsandur peut entrainer la formation pour quelques heures ou quelques jours d'un cours d'eau qui se retrouve en deuxieme position derriere l'Amazone dans le classement des fleuves par debit. Par chance a l'heure ou nous nous y trouvons seuls quelques petits pissous maigrichons parsement la plaine.

Desolé, pas d'illustration visuelle de la chose, il fait trop mauvais pendant notre traversee de Skeiðararsandur pour autoriser la prise de photos d'une qualite suffisante pour ce blog (ha ha ha). De toute facon il est midi passé et nous ne pensons plus qu'a trouver un endroit potable pour pique-niquer. C'est chose faite apres avoir depassé une enieme langue glaciere qui descend du Vatnajökull, un enorme glacier qui d'apres wikipedia :

  • est le plus volumineux glacier d'Europe (et donc d'Islande)
  • est le glacier le plus grand en surface d'Islande, et deuxieme en Europe
  • couvre 8% de l'Islande

Apres nous etre remplis la panse, confortablement installés dans la voiture a l'abri du crachin, nous repartons pour decouvrir toujours plus de glace.    

 

B 2647S

Fjallsjökull, qui descend de Vatnajökull

 

 

B 3382S

Jökulsarlon

 

Jökulsarlon est une lagune qui sert de bassin d'evacuation vers l'ocean au glacier Breiðamerkurjökull : la glace qui se detache a l'avant du glacier (phenomene appelé 'calving' en anglais, vous vous souvenez ?) forme des icebergs de tailles variables qui se deplacent tranquillement vers l'Atlantique. Il est possible de faire des tours de bateau sur la lagune, mais ca ne sera pas pour nous aujourd'hui : nous n'avons pas le temps, et nous avons une connaissance encyclopedique des glaciers depuis notre voyage en Alaska.

J'ai fait une tentative de panoramique de la lagune mais je suis un peu deçu du resultat. Je crois que ce qu'on aurait vraiment du faire ici, c'est une viree en helicoptere :-) Nous admirons le paysage depuis le sol (en ayant tres froid !) puis nous nous remettons en route.

 

 

B 2674S

quelle belle meteo

 

 

B 2683S

ha ha ha, des moutons !

 

 

B 2700S

B 2703S

fantastique ! Fabuleux ! Des ruines, enfin !

 

B 2705S

les montagnes qui dominent Höfn

 

 

Höfn est un petit village ou l'ambiance qui regne est celle a laquelle nous sommes desormais habitues dans les petits villages islandais : le calme plat. On ne peut meme pas mettre ca sur le compte du week-end, aujourd'hui c'est lundi. Il n'y a personne dans les rues, nous ne voyons que des maisons d'habitation (ou des hotels) en traversant le village, il y a une statue bizarroïde sur un promontoire qui domine l'ocean au sud du village et ou rodent des individus bizarres... mmm... je regrette presque l'approche americaine : ou sont les attrape-touristes ou la foule peut se delester de ses couronnes ? Ou sont les gens ?

Höfn est egalement un petit village ou l'on trouve de nombreux hotels, mais tres peu de chambres disponibles le lundi soir 1er juillet 2013 ! Eh oui, nous aurions pu etre arrivés... mais non. L'hotel que j'ai finalement reservé pour ce soir est encore a deux heures de route, a 165 kilometres d'ici. Roulons, roulons...

 

B 2712S

Skarðsfjörður, la lagune a l'est de Höfn

 

 

B 2722S

ah, un tunnel

 

 

B 2728S

de l'autre cote de la montagne

 

 

B 2734S

du bon mouton

 

 

J'ai remarqué que les moutons que l'on croise sur la route sont tres souvent par groupes de trois : la maman et deux petits.

 

B 2736S

roulons, roulons...

 

En arrivant a Hvalnes (ma carte papier indique Hvalnes, une sorte de cap, de pointe montagneuse qui avance dans l'ocean, tandis qu'a mes pieds une plaque de marbre porte l'inscription "Austur Skaftafells Sysla") la route change de configuration. Nous sommes pour de bon a l'est de l'Islande, dans la region des fjords, et nous allons rouler au-dessus de l'ocean, coincés entre une falaise et la montagne. J'adore.

 

B 2752S

en regardant vers le nord depuis Hvalnes

 

C'est parti pour les fjords : Alftafjörður, Hamarsfjörður, et nous arrivons a Djupivogur, ou nous ne trouvons pas grand chose a part une eglise, une superette, et un musee dans Langa-Buð, la plus vieille maison du village (1850).

 

B 2774S

l'eglise de Djupivogur

 

 

B 2775S

l'architecture locale

 

Sans etre un grand specialiste, j'ai observé qu'il n'y avait pas beaucoup d'uniformité dans les styles de construction des habitations en Islande. Les maisons peuvent prendre toutes les formes et toutes les couleurs. Ils aiment bien les couleurs vives, meme s'il arrive souvent que la couleur etait vive il y a cinquante ans.

 

 

B 2776S

des maisonnettes a une echelle reduite dans le jardin derriere l'eglise

 

 

Par contre ce genre de petit groupe de maisons collees les unes aux autres est (je crois) caracteristique de l'Islande, et j'ai hate d'en visiter un exemplaire de taille reelle. Pour l'instant il faut rouler. Nous ne sommes toujours pas arrives. Encore un fjord et un cap !

 

 

B 2779S

probablement Búlandstindur, la montagne qui domine Djupivogur

 

Au fond de Berufjörður, grand moment d'excitation : nous allons rouler sur notre premiere section de route non-goudronnee ! Ou, comme le dit ma carte papier, de route non-gourdronnee. Wou hou !

 

B 2782S

incroyable !

 

Alors, capitaine, fallait-il payer $800 de plus pour louer un affreux petit Suzuki Jimny ? Non, moussaillon, la conduite sur route non-gourdronnee suit les memes regles que sur route gourdronnee : tu tournes le volant, la voiture tourne, tu appuies sur la pedale de frein, la voiture ralentit. Ebouriffant.

Le village de Breiðdalsvik se trouve dans la baie de Breiðdalsvik, qui est encore une baie (vik en islandais), mais je pense pouvoir faire confiance au rechauffement climatique et a la montee des eaux pour transformer ca en fjord dans les siecles qui viennent. Je vais donc etre audacieux et predire qu'un jour on n'ira plus a Breiðdalsvik, mais a Breiðdalfjördur dans le fjord Breiðdalfjördur.

 

B 2787S

le paisible village de Breiðdalsvik, qui ne se doute pas encore du destin qui l'attend

 

 

Nous arrivons enfin a notre hotel au toit bleu pimpant, et dont l'interieur rappelle furieusement un chalet suisse. Pourquoi pas ! Nous y trouvons les habituels confort et amabilite des hotels islandais, sauf de la part du manager qui semble offusqué que j'ose lui reclamer une couverture supplementaire. Dans la chambre nous avons nos deux petits lits, nos deux petites couettes, et notre bonne petite douche a la bonne odeur sulfurée. Et dans le hall de l'hotel pour notre plus grand desespoir se masse un groupe de touristes russes, bruyants et malpolis. Nous nous frayons a coups de coude un chemin jusqu'a la salle restaurant de l'hotel pour deguster un repas islandais : poisson et agneau. Bêêêêê !

Ceci clot une longue mais fantastique journee de route. Notre moyenne kilometrique journaliere va maintenant baisser jusqu'a la fin du voyage. Ouf ! Nous avons roulé aujourd'hui 493 kilometres, pour un total de 874 kilometres depuis l'aeroport. Dodo !

 

article suivant 6/16

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans trip Islande
lundi 01 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 11:00

article precedent 3/16

 

Vous allez le constater sur les photos qui suivent, notre journee du lundi va etre exclusivement consacree a la route. Comme je vous l'expliquais precedemment, j'ai eu un peu de mal a trouver des hotels disponibles sur la cote sud de l'Islande pour 'equilibrer' le kilometrage de nos journees de route autour de l'ile, et nous nous retrouvons a devoir parcourir un peu plus du quart de la distance "Reykjavik-Reykjavik en suivant la route 1" en un seul jour. Notre tour de l'ile nous prendra en tout sept jours.

En route donc ! Vous pouvez suivre notre trajet sur la carte.

 

 

A 2493S

aperçu de Skogafoss (et de moutons...) depuis notre hotel avant de partir

 

 

A 2505S

on ze road

 

 

A 2510S

un glacier et un champs de luzerne

 

Le glacier qui descend de sa montagne sur la photo ci-dessus est tres probablement Sölheimajökull, un bras du Myrdalsjökull.

 

 

A 2514S

de l'autre cote de la route : le mont Petursey

 

A 2526S

A 2530S

A 2533S

notre route serpente entre les montagnes dans la region de Myrdalur

 

Nous arrivons a Vik, un tout petit village ou j'avais cherché un hotel. Comme tout etait plein nous nous sommes retrouves a Skogarfoss a 35 kilometres d'ici. A Vik, grande aventure : premier passage a la pompe a essence. Je m'arrete dans une station N1. Comme je n'ai remarque que ces stations depuis notre depart, j'ai cru qu'il s'agissait de la seule compagnie (nationale ?) de stations-service en Islande, mais la suite me prouvera que ce n'est pas le cas. Comme la pompe automatique reclame des cartes a puce (a code secret) et que je n'ai que mes stupides cartes de credit americaines sans puce (les ricains ont vraiment du retard dans ce domaine...), je suis obligé d'acheter une carte prepayee de 10000 couronnes dans la cahute de la station. Pas tres pratique mais je n'ai pas le choix.

L'essence est-elle chere ? Cela depend a quoi on la compare. Par rapport aux US, oui. Par rapport a la France, non, hi hi hi. J'achete mon litre a 246.5 couronnes, soit environ $7.5 le gallon d'essence contre $3.7 aux US. En euros ca fait environ 1.55€ le litre, ce qui est il me semble comparable aux prix en France.

 

 

A 2538S

une formation rocheuse appelée Reynisdrangar

 

 

A 2547S

A 2551S

A 2554S

A 2569S

paysages changeants et champs de lave

 

Je pensais qu'en venant pendant la 'haute' saison touristique nous aurions du monde sur la route, surtout en considerant le mal que j'ai eu a trouver des hotels disponibles. Je nous imaginais derriere des camions, des camping-cars, pris dans des petits bouchons... Il n'en est rien ! Ou sont les gens ? Probablement tous a Reykjavik. Grand bien leur fasse ! Sur la N1 (qui ressemble a une route nationale francaise) la vitesse est limitée a 90 km/h, et rien n'empeche d'avoir cette vitesse de croisiere. Quand un camion ou un camping-car se presente, il est bien vite depassé. C'est le paradis du road-trip !

De temps en temps nous voyons des vehicules non immatriculés en Islande : Allemagne, Pays-Bas, meme France. J'etais tres curieux de savoir comment on peut arriver avec sa voiture en Islande, et j'ai demande a mon ami google de me donner plus d'informations : il est possible de prendre un ferry, par exemple depuis le Danemark. La traversee dure alors environ 48 heures. Le port au Danemark se trouve au nord du pays a Hirtshals. Voyons voir, d'apres Google Maps il faut 15 heures 40 (et 1719 kilometres) pour aller de Grenoble a Hirtshals. Supposons que deux jours soient necessaires pour faire cette route. Depart le dimanche matin. Embarquement a Hirtshals le mardi matin. Debarquement en Islande le jeudi matin. Avec le retour cela represente huit jours entiers de deplacement, ca ne serait pas compatible avec notre credit de vacances :-) Ah et d'apres google il n'y a pas de ferry du Canada pour l'Islande, donc de toute facon je ne pourrais pas debarquer chez nos amis islandais avec mon gros 4*4 qui pue.

 

A 2576S

A 2577S

dans les environs de Kirkjubæjarklaustur

 

 

A 2592S

A 2596S

la cascade de Fagrifoss

 

 

A 2601S

A 2611S

A 2612S

pres de la montagne Miðfell. La meteo se fait de plus en plus menaçante

 

Remarquez sur la photo ci-dessus la forme caracteristique en U des vallees creusees par des glaciers, differente de la forme en V des vallees creusees par des cours d'eau (liquide).

C'est a peu pres a ce moment de notre trajet que nous quittons la region Suðurland (region du sud) pour passer dans la Austurland (region de l'est), ce qui est parfait pour clore cet article.

 

article suivant 5/16

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans trip Islande
dimanche 30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 17:00

article precedent 2/16

 

Foss veut dire cascade en islandais, et en plus d'etre le pays des glaciers et le pays des volcans, l'Islande est le pays des cascades. Il n'y en a pas autant que de moutons sur la route, mais j'ai tout de meme perdu le compte. Nous allons en croiser de nombreuses sur notre route, et il se pourrait meme que vous subissiez plus de photos de cascades dans cette serie d'articles que de photos de maisons en ruine (a mon grand desespoir).

Avant de profiter de nos premieres foss, nous sommes pour l'instant en route (voir la carte ici) pour le site de Geysir. Comme vous l'avez deviné, Geysir est un geyser, et pour etre plus precis je devrais meme dire que c'est le geyser. Geysir est historiquement le nom donné par les islandais precisement a cette source d'eau bouillante qui jaillit par intermittence, et ce nom propre est devenu le nom commun pour decrire toutes les sources d'eau bouillante qui jaillssent par intermittence. Un peu comme frigidaire pour refrigerateur si vous voulez. Wikipedia me laisse penser qu'il s'agit d'une antonomase, mais je laisse les linguistes (ils sont des milliers a lire ce blog) confirmer ou infirmer. Merci a eux.

Le Geysir est de nos jours inactif, et c'est son voisin, Strokkur, qui procure desormais un spectacle humide aux hordes de touristes qui se pressent sur le site. On trouve egalement dans le coin de nombreux autres trous d'eau bouillante, qui sans jaillir clapotent toutefois joyeusement et emettent des fumeroles au doux parfum sulfuré.

 

B 2381S

une contree tres accueillante

 

 

B 2410S

certains trous chanceux ont droit a un petit toit. A quoi cela sert-il ?

 

 

B 2400S

attention eau chaude

 

 

B 2399S

je n'ai jamais compris ce qui pousse les gens a balancer des pieces de monnaie des qu'ils voient de l'eau

 

Notez bien qu'il n'est pas autorisé de lancer des dollars, des euros, des couronnes (islandaises) et des yens dans les trous d'eau du parc de Geysir. Par contre rien n'est dit sur les roupies, les kopecks, ou les shillings ougandais. Il reste donc possible de se faire plaisir. C'est sans doute pour ca qu'il y a tant de touristes russes en Islande ! Mais je n'ai pas croisé beaucoup d'ougandais.

 

B 2390S

un trou d'eau chaude. Remarquez la couleur bleutée

 

 

Et le spectacle ? Voila, voila...

 

B 2382S

Strokkur en preparation...

 

 

B 2385S

B 2406S

Strokkur en action !

 

 

B 2408S

Strokkur se re-remplit

 

Toutes les huit a dix minutes, Strokkur emet un puissant jet d'eau bouillante dans les airs, et les appareils-photos crepitent furieusement. Spectacle interessant, mais legerement repetitif.

Enfin n'oublions pas, non loin de Geysir, de l'autre cote de la route :

  • un hotel
  • un camping
  • un restaurant
  • un buffet de restauration rapide
  • un immense magasin qui vend de tout et meme plus, dont on espere secretement que les produits ne sont pas fabriqués en Chine
  • des autocars
  • des voitures
  • des gens
  • encore des gens
  • je n'en peux plus, vite partons d'ici !

 

Nous partons, nous partons, et continuons a suivre la petite route 35 jusqu'a Gullfoss.

 

B 2413S

sur un pont a une seule voie sur la route 35

 

Gullfoss (la "cascade dorée") est d'apres mon guide la cascade la plus 'visitée' d'Islande (sans doute en raison de sa proximite avec Reykjavik) et egalement la plus spectaculaire de l'ile. J'emets des doutes sur ce 'ze most' tres subjectif mais bon ok oui c'est de la grosse cascade.

 

B 2422S

B 2435S

les chutes de Gullfoss

 

 

B 2430S

nous a Gullfoss

 

J'ai fabriqué un panoramique de Gullfoss que vous pouvez voir la.

Nous ne trainons pas longtemps a Gullfoss car il nous reste deux heures de route pour finir cette journee qui s'eternise un peu. Par chance la conduite en Islande est vraiment paisible, et il ne pleut pas. Nous suivons tranquillement des petites routes pour retourner vers le sud et la route 1 (la "ring road", la grande route qui fait le tour de l'ile).

Un peu avant d'arriver a notre hotel, nous faisons un dernier stop a Seljalandsfoss, une cascade epatante car on peut en faire le tour.

 

B 2454S

Seljalandsfoss

 

 

B 2470S

B 2474S

en faisant le tour de Seljalandsfoss

 

 

B 2482S

la fosse de Seljalandsfoss

 

La journee a ete longue, heureusement nous sommes presque arrivés. Nous achetons notre pitance (sandwichs au... saumon !) dans une petite camionnette-snack garée sur le parking de Seljalandsfoss - ma foi, il doit y avoir assez de touristes pour assurer un chiffre d'affaires decent, meme si on est loin de la foule compacte de Geysir et Gullfoss. Nous finissons la route jusqu'a notre hotel, non loin de Skogafoss, une cascade que nous n'irons pas admirer faute de temps mais que nous pouvons apercevoir au loin depuis l'hotel. Dans cette region la route 1 est bordée par Eyjafjalladjup (djup = baie, anse) et Eyjafjallajökull. Ce dernier nom compliqué doit vous rappeler quelque chose : c'est le nom du volcan (plus exactement du glacier coiffant le volcan) qui avait craché tant de fumee et de cendres en 2010.

En decoupant ce nom d'apres les indications de mon guide, on en arrive a la conclusion que Eyjafjallajökull est le glacier (jökull) des montagnes (fjalla) des iles (eyjar). Ce qui est, vous en conviendrez, un nom a la puissance discriminatoire... plutot faible quand on se trouve sur une ile aux innombrables montagnes et glaciers. Mais je ne suis pas la pour chipoter ou me moquer des noms de lieux en Islande. J'attends avec impatience de lire le blog d'un islandais en balade dans les montagnes de France : citons par exemple le mont Chauve, le mont Pourri, le Col Vert. Et comment ignorer le mont Blanc, car en France, c'est bien connu, il n'y a qu'un seul mont blanc  !

Je m'egare, je m'egare... ca doit etre la fatigue ou le decalage horaire. Nous avons roulé 284 kilometres aujourd'hui, soit un total de 381 kilometres depuis l'aeroport de Keflavik. Bonne nuit ! Enfin non, il ne fait jamais nuit en ce moment, euh... bon dodo avec un bandeau sur les yeux !

article suivant 4/16

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans trip Islande
dimanche 30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 11:00

article precedent 1/16

 

Notre premiere nuit en Islande a ete calme. On nous avait prevenus a plusieurs reprises que les soirees de week-end sont completement folles (et bruyantes !) a Reykjavik, mais notre hotel doit etre dans une banlieue suffisamment lointaine pour echapper au pire. Il y a bien sur eu un imbecile pour faire des tours de son deux-roues petaradant a des heures tardives dans le quartier, mais je crois que les imbeciles sur leurs deux-roues petaradants sont universels et se croisent dans tous les pays du monde. Au moins ceux ou je suis deja alle !

Nous sommes tellement impressionnes par le petit-dejeuner a l'hotel que cela vaut bien quelques lignes dans cet article. Miam ! Il y a plein de choix, et meme si on retrouve les memes options dans tous les hotels, elles sont en nombre suffisant pour plaire a tout le monde. De plus les produits ont l'air moins dangereux pour la sante qu'aux US ce qui nous fait du bien. Je ne saurais pas dire en quoi consiste un petit-dejeuner islandais typique, mais en tout cas on peut manger en plus des habituels toasts/cereales/scrumbled eggs des fromages diverzévariés, des confitures diversezévariées, et differents poissons. Au petit-dej les anchois bof-bof, mais les sardines miam-miam !

L'idee globale de notre voyage est de faire le tour de l'ile puis de passer quelques jours a Reykjavik avant de reprendre l'avion. Je voulais evidemment decouper le trajet en etapes routieres de longueurs plus ou moins comparables, malheureusement lorsque j'ai commence a reserver les hotels fin mars j'ai ete confronte a un phenomene de 'desert hotelier' sur la cote sud de l'Islande. Autrement dit, toutes les bonnes adresses trouvees dans nos guides ou sur tripadvisor etaient completes. Du coup j'ai reserve un peu ou j'ai pu, ce qui nous a laissé avec deux premieres journees de route chargées. Conseil aux amateurs de voyages en Islande : c'est une bonne idee de s'y prendre tres en avance pour les reservations d'hotels.

Apres avoir bien profite de notre succulent petit-dejeuner, nous nous mettons en route. Nous commencons par traverser Reykjavik avant de nous elancer dans la campagne, en direction du Þingvellir National Park. Ce caractere particulier, le Þ, est un 'th', et cette lettre se trouve normalement en debut de mot - au contraire du ð dont je vous ai abondamment parlé dans l'artice precedent.

 

A 2234S

Reykjavik un dimanche matin : c'est comme qui dirait calme

 

Vous pouvez suivre notre route sur cette carte.

 

 

A 2268S

A 2252S

Mosfell church

 

J'aurais pu vous en dire plus sur Mosfell, mais le panneau informatif a proximite de l'eglise est en islandais. Comme Rosetta Stone (apprenez une langue etrangere en trente jours et sans efforts !) ne propose pas l'islandais, je n'ai pas pu parfaire ma preparation pour ce voyage et reste hermetique a ce chatoyant language. Allez, je peux quand meme citer ! "Velkomin á stikaðar gönguleiðir Mosfellsbæjar". Google traduit ça par "Bienvenue sur le aseptique sentiers balisés Mosfellsbæjar", ce qui me fait soupçonner qu'il est presque aussi nul que moi.

A part ça la conduite sur les routes islandaises s'annonce facile : peu de circulation, bonne visibilite, grandes lignes droites pour des depassements faciles si necessaire, c'est relax. Il faut juste faire attention aux moutons. Il y en a partout en liberte, dans les champs, sur les talus, sur la route. Tres drole.

 

 

A 2268S

sur la route

 

 

A 2279S

premier apercu de Þingvallavatn

 

Vatn veut dire 'lac' en islandais : Þingvallavatn est le lac de Þingvellir. Þingvellir est un site historique tres important pour les islandais. C'est ici que se tenait l'assemblee generale islandaise ou AlÞingi, dont les origines remontent a 930, et qui detenait deux pouvoirs : legislatif et judiciaire. C'est elle qui decida des lois islandaises jusqu'en 1262 (1264 ?) puis elle perdit progressivement ce role, d'abord sous l'occupation norvegienne puis sous l'occupation danoise (dix-septieme siecle). Par contre elle garda son role de plus haute juridiction du pays jusqu'en 1798. Þingvellir a egalement joue un role symbolique important dans la "lutte pour l'autonomie" (non-violente), acquise aux depens du Danemark le 17 juin 1944.

En parlant de lutte et d'occupation, l'Islande n'a pas d'armee "de metier" (enfin je n'ai pas compris tout l'article de wikipedia a ce sujet), et elle est en premiere position du Global Peace Index cette annee. Bravo ! C'est interessant comme on se sent plus en securite dans un pays aussi faiblement militarisé et armé. Ah, evidemment, je soupçonne cet index de ne pas prendre en compte les cretins qui roulent la nuit en mobylette sans pot d'echappement, mais on ne peut pas tout avoir...

J'etais donc en train de vous parler de Þingvellir. Geographiquement le site se trouve sur l'axe de separation entre les plaques continentales nord-americaine et eurasienne. L'Islande se trouve en plein sur cette zone de failles, ce qui explique son volcanisme actif, et les deux 'bords' de la plaine de Þingvellir s'eloignent en moyenne de 5mm par an. Ca m'aurait fait plaisir de ressentir un petit tremblement de terre (un petit, juste pour le fun), mais ca ne s'est pas produit.

 

A 2289S

en descendant dans la faille d'Almannagja, a la limite ouest de Þingvellir

 

A 2300S

A 2299S

dans la faille : les parlementaires islandais etaient des sportifs !

 

Nous suivons un petit sentier de marche jusqu'a la plaine, ou s'ecoule paisiblement la riviere Oxara. De l'autre cote de la riviere se trouvent une eglise, et une 'maison de ferme' a la construction typique d'Islande : une serie de batiments etroits et mitoyens aux toits pointus. Mon guide m'indique que ce batiment s'appelle Þingvellabær et qu'il fut construit en 1930 pour commemorer les mille ans des premiers rassemblement a Þingvellir. Il sert aujourd'hui de residence d'ete au premier ministre islandais. Bon, il a quand meme du monde dans son jardin ce premier ministre. Y compris moi :-)

 

A 2327S

l'eglise a Þingvellir

 

A 2329S

petite balade dans la plaine entre les meandres verdoyants de l'Oxara

 

 

A 2334S

retour au parking

 

 

A 2349S

derniere vue sur la plaine. On apercoit Þingvellabær a droite de l'eglise

 

 

A 2356S

la prochaine fois on loue ÇA !

 

 

Nous avons fait une belle promenade dans le parc, et je m'apercois de retour a la voiture que je me suis planté dans notre emploi du temps : nous sommes a la bourre, ca va etre la course tout le reste de la journee. Ah ca c'est un bon road-trip qui repose !

 

A 2358S

A 2360S

vite, vite, roulons !

 

 

Nous nous arretons dans un (le ?) restaurant a Laugarvatn pour dejeuner. Laugarvatn se trouve au bord de... Laugarvatn. Donc, si vous avez bien tout suivi et moi aussi, Laugarvatn est "le village qui se trouve au bord du lac Laugar". Encore mieux : mon guide m'indique que Laugar signifie 'source chaude', Laugarvatn est "le village au bord du lac de(s) la source(s) chaude(s)". Et voila !

Ce qui est pratique dans les restaurants en Islande, c'est que (comme en France, au contraire des Etats-Unis) les prix indiqués incluent la TVA (7% pour hotels/restaux/bouffe, 25.5% pour le reste). J'ai aussi lu un peu partout qu'on n'a pas besoin de donner de pourboire pour le service, donc ce qu'on voit c'est ce qu'on paie ! Aux Etats-Unis il faut toujours faire une gymnastique intellectuelle compliquée puisqu'en plus des prix listés dans le menu il faut rajouter la TVA - 6.25% dans le Massachusetts, avec parfois en bonus des taxes locales :-) - et le 'tip' (pourboire pour le service), entre 15% et 20% selon la qualite dudit service. Je regrette souvent de ne pas avoir ete plus assidu pour apprendre mes tables de 6.25 et de 18.5 quand j'etais a l'ecole.

Enfin, meme sans ces histoires de taxes et de tip, recevoir l'addition reste un coup de massue. Je paie 1450 couronnes ($11.6) pour un sandwich jambon-fromage raplapla. Au total nous nous delestons de 4000 couronnes ($32) pour deux plats et un (tout) petit Coca-Cola au restaurant Veitingahusið Lindin de Laugarvatn. Bon, l'Islande c'est CHER :-)

Et maintenant reprenons la route.

 

A 2369S

A 2373S

conduite paisible sur la route 37

 

 

article suivant 3/16

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans trip Islande
samedi 29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 17:00

Cela fait plusieurs semaines que j'ecoute en boucle les albums de Led Zeppelin, et l'une de mes chansons favorites de ce groupe formidable et bruyant est "Immigrant Song", sortie en 1970. Cette chanson fait reference a l'Islande, et apres des milliers d'ecoutes mon cerveau subjugué a fini par craquer : je dois aller en Islande. Maintenant, aujourd'hui. C2 et moi aurions donc pu sortir le drakkar du garage, rapiecer notre plus belle voile, depoussierer les rames, et revetir nos plus belles fourrures pour partir a l'assaut de l'Atlantique Nord. Mais plus sobrement, nous avons roulé hier soir jusqu'a l'aeroport de Boston et embarqué dans un avion d'Icelandair a destination de Reykjavik (la capitale de l'Islande). Ou plus exactement a destination de Keflavik, ou se trouve le principal aeroport international d'Islande, a une cinquantaine de kilometres a l'ouest de Reykjavik.

Le vol est direct de Boston (BOS) a Keflavik (KEF). Il faudrait de toute facon etre fou pour prendre une correspondance puisqu'entre Boston et l'Islande il n'y a rien a part Halifax (technologie completement depassee avec l'email), Sydney (j'ai une preference pour la version australienne) et Saint-Pierre-et-Miquelon. Le vol est egalement relativement court : quatre heures et demi. Dans ce sens (d'ouest en est) on est cense dormir, mais ca fait une nuit sacrement courte.

Apres quelques maigres heures de sommeil, nous sommes en vue des cotes d'Islande. L'excitation est a son comble ! Le stress aussi : premier voyage depuis bien longtemps dans une contree ni anglophone ni francophone. Vous me connaissez, il ne me faut pas grand chose pour me stresser.

 

20130629-BlueLagoon 2144S

un superbe reacteur d'Icelandair

 

 

20130629-BlueLagoon 2146S

terre, terre !

 

20130629-BlueLagoon 2148S

a l'atterrissage a Keflavik

 

L'aeroport de Keflavik a ete construit par les americains pendant leur presence militaire en Islande entre 1944 et 2006, je suppose donc que les batiments de la photo ci-dessus sont des batiments militaires.

Premiere bonne nouvelle de ce voyage : je vais adorer le climat de cette ile ! Le ciel est couvert, il bruine et il ne fait pas chaud. Nous sortons bien vite nos anoraks de la valise. Nous allons ensuite chercher notre voiture de location. Voici quelques precisions sur la location de voiture en Islande :

  • ca coute horriblement cher. On est loin, tres loin, du fabuleux tarif de $21.01 pour 24 heures de location dont j'avais benefice une fois a Pittsburgh. C'est principalement pour cette raison que j'ai selectionné la plus petite et moins chere des categories du loueur, et que j'ai passe des heures a comparer les tarifs sur des tas de sites (orbitz, expedia, avis, carrentals.is, route1carrental.is, sixt, hasso.is, atak.is)
  • une partie du reseau routier islandais necessite (par la loi) d'avoir un vehicule 4*4. Ca a ete ma plus grande confusion au debut de la preparation de ce voyage, car il existe aussi de nombreuses routes non goudronnees (gravel roads) mais ouvertes aux vehicules non 4*4. Mais euh... il vaut mieux avoir un 4*4 pour rouler sur ces routes aussi ? Apres des heures d'analyses et de recherches, j'ai fini par determiner que je pourrais construire notre itineraire en evitant les F-roads (les fameuses routes ou il est obligatoire d'avoir un 4*4), et pour les routes non goudronnees, eh bien j'utiliserai mon tact habituel pour y survivre avec seulement deux roues motrices. Et puis C2 peut pousser un peu aussi si on se retrouve coincés. Voici un lien "how to drive in Iceland", et une carte des routes avec les F-roads bien indiquees
  • lorsque je furetais sur internet a la recherche d'une location, le 4*4 le moins cher etait toujours le Suzuki Jimny (tiens, j'avais toujours cru que c'etait JimMy, mais non c'est JimNy). Payer $1500 pour rouler dans ce machin pendant dix jours ? Plutot faire le tour de l'ile a pied... ceci a ete un facteur additionnel m'incitant a louer la voiture la plus petite et la moins chere : tant pis pour le 4*4
  • les loueurs islandais proposent une assurance peu courante : "ash and gravel" ou "gravel protection". Ash veut dire cendre. Cendre... ca ne vous dit rien ? Mais si, vous vous souvenez sans doute de l'eruption de l'Eyjafjallajökull en 2010 et de son formidable nuage de cendre, qui avait provoque tant de problemes pour le trafic aerien en Europe. Entre cette menace, et le risque d'abimer la carrosserie en roulant sur les routes de gravillons, les loueurs font du matraquage pour fourguer cette assurance. Malgre le couplet supplementaire de la preposee en prenant la voiture a l'aeroport, j'ai decline cette assurance. Je ne vais pas faire le fou avec la voiture, alors si elle ne peut pas supporter que je roule sur des routes (officielles) de gravier, les islandais doivent passer leur temps chez le carrossier... et je ne peux pas le croire.
  • j'ai emporte mon GPS et j'ai telecharge dans sa petite memoire la carte d'Islande, mais finalement ca ne sert pas a grand chose a part peut-etre pour trouver une rue precise a Reykjavik. Le GPS a passe la plus grande partie du voyage au fond de la boite a gant, et la carte papier suffit largement. Quand il n'y a qu'une route... la carte ne sert a rien : c'est tout droit !
  • ca n'est pas specifique aux locations de voiture, mais la TVA en Islande est de 25,5%. 25,5% ! Ca demenage. La France a encore un peu de marge :-)

Bon, en general c'est en pondant des sections de baratin comme ca que je perds mes lecteurs. Retour donc aux photos pour vous reposer les meninges . Nous nous mettons en route a bord de notre petit bolide. Vous pouvez suivre notre trajet sur cette carte.

 

20130629-BlueLagoon 2152S

je ne me sens pas depaysé : il y a des Subway jusqu'ici !

 

 

20130629-BlueLagoon 2157S

on va s'habituer a cette ambiance : ciel gris et personne sur la route :-)

 

 

20130629-BlueLagoon 2159S

voici donc des champs de lave couverts de mousse

 

 

20130629-BlueLagoon 2164S

une mysterieuse grotte dans la lave. Il parait qu'on peut y croiser des trolls

 

 

Nous avons prevu de commencer notre visite d'Islande par une viree au Bláa Lónið, ou Blue Lagoon. Je pensais betement que ca serait un trou d'eau chaude (et bleue) au bord de la route, ou les gens peuvent se baigner librement. Quelle naivete... Il s'agit d'une formidable attraction touristique, a la circulation pietonne savamment etudiee pour canaliser le flot de badauds vers des points strategiques (caisses pour acceder au plan d'eau, cafeteria, boutique de produits de soin et de souvenirs), et au tarif au-dela du raisonnable. Mais tout ca, je ne le sais pas encore car ca n'ouvre qu'a neuf heures et meme en prenant notre temps depuis l'aeroport nous arrivons avant l'ouverture des portes. Nous continuons donc notre petite route jusqu'a Grindavik en nous disant que nous allons 'visiter' notre premier village islandais.

Voici donc a quoi nous allons etre habitues pendant nos vacances : au calme :-)

 

20130629-BlueLagoon 2173S

a Grindavik il n'y a pas un chat

 

 

20130629-BlueLagoon 2175S

par contre on trouve des moutons...

 

 

20130629-BlueLagoon 2176S

... et l'ocean !

 

Nous roulons au hasard dans la bourgade, qui ne semble compter que des habitations : pas de boutiques, pas d'epiceries ou petits commerces, pas de bars ou restaurants. Une station-service. Personne dans les rues. Bon, c'est noté. Peut-etre que c'est aussi calme parce qu'on est samedi a neuf heures moins le quart du matin ?

Peut-etre, peut-etre... nous retournons au Blue Lagoon, dont le parking est soudainement plus vivant. Des autocars viennent deverser leurs hordes de touristes et ca parle toutes les langues sauf l'islandais. Suivons le flot en bons touristes...

 

 

20130629-BlueLagoon 2199S

la fameuse eau bleue

 

 

20130629-BlueLagoon 2188S

le lagon bleu

 

Il faut payer rien que pour voir le lagon (la photo juste au-dessus). Je trouve les tarifs (d'ete) completement fous :

  • 10 euros pour acceder au complexe et voir le lagon
  • 40 euros pour acceder au lagon et s'y baigner
  • 65 euros pour acceder au lagon et se voir preter peignoir et serviette, plus profiter d'un drink et d'un "soin de peau" (beurk, vous savez, ces machins a s'etaler sur la face. Moi, jamais ! C2 en raffole :-) )
  • 98 euros pour avoir droit au service a 65 euros, plus, attention, un pret de chaussons et un coupon de 29 euros au restaurant local. Ca fleure bon l'arnaque : qui paierait 33 euros de plus pour une paire de chaussons et un bon de 29 euros ? Pas nous en tout cas, je suis fatigue mais je sais encore faire une soustraction...
  • 171 euros pour la totale, avec acces a leur "Exclusive Lounge". Pfff...

Etant deja suffisamment chargés, nous n'avons pas de serviettes dans nos bagages. C'est parti pour 65 euros par personne... j'ai sans doute ete assez lourd pour vous faire comprendre que je trouve ca trop cher ! $169 pour que nous allions faire trempette une demi-heure dans de l'eau chaude tellement trouble qu'on ne voit pas ses pieds (ce qui me stresse beaucoup), c'est au-dela de mes forces. Cela tombe bien : je m'incline en raison de l'epuisement et je suis C2 dans le labyrinthe des vestiaires du Blue Lagoon.

Bon, allez, une fois dans la flotte je peux bien avouer que ca n'est pas si desagreable. C'est peut-etre meme agreable en fait :-) L'air est frais mais l'eau est chaude. Pendant que C2 s'emplatre la face avec de la poudre de je-ne-sais-meme-pas-quoi je sirote ma petite biere en ne sortant que la tete et la main de l'eau chaude. Entre ca, le decalage horaire, et la nuit tres courte dans l'avion, je suis pret pour une sieste geante.

 

20130629-BlueLagoon 2193S

nous y etions ! Apparemment il n'y en a qu'un des deux qui est fatigué

 

 

Apres un repas un peu decevant au Lava Restaurant (le restaurant du Blue Lagoon a l'allure chic mais aux qualites culinaires que j'ai trouvées en deçà des tarifs pratiqués), nous retournons a la voiture pour notre trajet de la journee : rouler jusqu'a notre hotel dans la banlieue de Reykjavik.

 

 

20130629-BlueLagoon 2204S

nous sommes sur la bonne route

 

 

20130629-BlueLagoon 2205S

apparemment, c'est tout droit. Au loin, Reykjavik

 

Malgre la fatigue j'evite de nous mettre dans le fossé et nous arrivons a notre hotel a Hafnarfjordur. A quoi ressemble un hotel islandais ? A n'importe quel autre hotel ! Voici quand meme quelques differences notables :

  • il n'y a pas de veritables lits doubles. Ce sont des lits simples, mis cote a cote sur demande, et chacun a sa couette. On s'y fait
  • l'eau chaude n'est pas de l'eau froide chauffee, c'est l'eau chaude qu'ils pompent directement des entrailles de la Terre, et elle arrive avec une delicieuse petite odeur de soufre. C'est bon de sentir l'oeuf pourri en sortant de la douche ! On s'y fait
  • les employes sont polis et serviables ! On n'a jamais l'impression de les deranger. On s'y fait     

Pour le diner nous allons en debut de soiree dans (ce que je pense etre) le centre-ville de Hafnarfjordur. On est samedi soir, l'ambiance doit etre completement folle ! Oh que oui !

 

20130629-BlueLagoon 2214S

chic, des vieux morceaux de bateau

 

 

20130629-BlueLagoon 2222S

le centre-ville de Hafnarfjordur un samedi soir d'ete

 

Nous commencons a nous familiariser avec quelques mots islandais.

 

20130629-BlueLagoon 2218S

notre restaurant ce soir : Gama vinhusið

 

Hus (ou husið ?) veut dire maison, comme house en anglais ou Haus en allemand. Gull est le nom d'une marque de biere populaire et veut dire or, comme gold en anglais.

 

20130629-BlueLagoon 2223S

un magasin pour boudins ?

 

Mais non, voyons... d'abord ce d arrondi avec une petite barre (ð) se prononce comme le th anglais. Enfin plus precisement comme un des th anglais. Vous ne saviez pas qu'il existait plusieurs prononciations de th en anglais ? Mais si, vous etes francais ! Cela s'entend dans les differentes facons qu'on a de les massacrerprononcer. Demonstration, en bon francais on dit :

  • ze boat, ze house (the boat, the house)
  • zere is one fing (there is one thing)
  • we went srou ze customs (we went through the customs)

Epatant non ? Ah pardon on est en Islande, pas dans un pays anglophone. Laissons tomber le cours d'anglais. Alors donc deja ce buðin se prononce plutot bouzin que boudin, et ca veut simplement dire magasin ! Un peu comme boutique non ? Et si on prononcait bouzique maintenant en francais ?

Apres nous etre regalés au restaurant nous allons admirer la baie de Hafnarfjordur dans le soleil couchant.

 

20130629-BlueLagoon 2225S

l'ocean a Hafnarfjordur

 

Ha ha ha, soleil couchant, je vous ai bien eus hein ? A cette epoque de l'annee le soleil ne se couche jamais vraiment en Islande. L'ile est juste en-dessous du cercle polaire et en ete il fait tout le temps un peu jour (ou beaucoup). Ce qui ne veut pas dire que le soleil est toujours visible, puisqu'il est souvent masqué par des nuages gris et pluvieux, n'est-ce pas. Il faut aussi savoir que les chambres d'hotel n'ont pas de volets, alors si vous aimez le noir complet pour dormir, il faudra penser a mettre votre cagoule a l'envers avant de vous coucher... ou vous rabattre sur les bandeaux pour les yeux distribués dans les avions. Ca tombe a pic, on est arrives en avion !

Bon, je crois que j'ai raconte suffisamment de pitreries pour ce premier article, il est temps d'aller dormir. Nous avons roule 97 kilometres aujourd'hui (et oui, c'est un road trip !) et une longue route nous attend dans les jours qui viennent. Bonne nuit !

 

article suivant 2/16

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans trip Islande
mercredi 05 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 06:00

Notre 'backyard' est plein de vie, et en general on a un visiteur qui vient egayer notre petit-dejeuner. On a les chipmunks, des oiseaux de toutes les couleurs, un ecureuil de temps en temps, un renard (?) qui passe parfois furtivement caché derriere les buissons, et ce matin on a la visite d'un lapin, un tout petit lapin. C'est pas un bon lapin americain ca, il va falloir tripler les rations d'hormones !

 

20130605 3362S

20130605 3364S

20130605 3369S

20130605 3370S

ha ha ha !

 

Un des chipmunks etait aussi en vadrouille au meme moment mais nous n'avons pas observe d'interaction. Ca s'apprivoise comment un chipmunk ?

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
lundi 27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 15:00

Comme prevu il fait un temps superbe pour le dernier jour de notre week-end prolonge. Nous n'avons rien prevu a part rentrer a la maison.

 

20130527-Vermont 2109S90

notre sympathique auberge, dont le plancher des chambres fait des vagues. Tres americain, tres typique !

 

 

20130527-Vermont 2112S90

le haut des pistes a Pico Mountain (3967 pieds - 1209 metres) est enneigé

 

 

Pour profiter du soleil nous prenons notre temps pour nous balader dans Woodstock, un petit village sur la US-4 avant d'arriver a l'interstate.

 

20130527-Vermont 2120S90

l'appel du shopping, par C2

 

 

20130527-Vermont 2128S90

une maison posee par-dessus la riviere (mais pourquoi ?)

 

 

20130527-Vermont 2136S90

le centre de Woodstock, avec les immeubles caracteristiques en briquettes a deux etages

 

 

20130527-Vermont 2131S90

illusion d'optique ?

 

Regardez bien la photo ci-dessus. Vous voyez aussi ce qui me fait rire ? La maison penche ! Ha ha ha ! Encore mieux que la tour de Pise ! Bon maintenant j'ai le mal de mer d'avoir trop regarde cette pauvre bicoque. Wooowww...

 

20130527-Vermont 2138S90

deux ours nous souhaitent bonne route

 

Bonne route, et a l'annee prochaine Vermont !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
dimanche 26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 18:00

Cela va-t-il devenir notre habitude ? Tout comme l'annee derniere, C2 et moi allons passer le week-end de Memorial Day (lundi férié) dans le Vermont. Deux petits changements au programme toutefois : au lieu de prendre un hotel sur le lac Champlain dans la region de Burlington, nous avons reserve une chambre dans un "Bed and Breakfast" a proximite de Rutland, un village a une centaine de kilometres au sud de Burlington ; et... la meteo n'est pas tres sympathique. La pluie nous accompagne sur la route le samedi.

 

 20130525-Vermont 2025S90

dans le Vermont

 

 

 20130525-Vermont 2035S90

un authentique pont couvert en bois a Woodstock

 

 

Ce Woodstock dans le Vermont n'est pas celui du celebre festival de rock, qui n'eut de toute facon pas lieu dans un quelconque 'Woodstock'. Enfin, c'est wikipedia qui le dit. Bon on n'est pas a Woodstock rock'n'roll, mais on ecoute Led Zeppelin dans la voiture ce qui compense largement !

 

 

20130525-Vermont 2043S90

ah quelle belle meteo pour faire du velo !

 

(Google m'informe qu'il s'agit du reperage de la Killigton Stage Race).

Nous ne nous deplacons pas dans le Vermont pour chercher le meilleur coin de la Nouvelle-Angleterre ou profiter de la pluie, mais pour aller fureter au Vermont Open Studio Week-end, a Brandon et ses environs. C2 a repere quelques artistes dont elle aimerait admirer (et acheter, evidemment !) les oeuvres.

 

 

 

20130525-Vermont 2046S90

dans l'atelier de Judith Reilly

 

Je trouve personnellement beaucoup plus interessant d'observer l'activite intense de la voie ferree qui traverse Brandon.

 

 

20130525-Vermont 2049S90

trois locomotives pour tirer un seul wagon : ca c'est chouette !

 

Samedi soir nous allons diner au Café Provence ou officie un chef francais bien de chez nous. Miam !

 

Le dimanche la meteo n'est pas plus cooperative... Continuons nos visites artistiques.

 

 

20130526-Vermont 2051S90

Welcome to Brandon, Vermont

 

 

20130526-Vermont 2065S90

une petite rue occupee par des galeries, a Middlebury

 

 

20130526-Vermont 2067S90

les formidables rapides d'Otter Creek (qui se jette dans le lac Champlain) a Middlebury

 

 

20130526-Vermont 2082S90

devant l'atelier de Anne Cady a New Haven, Vermont

 

 

Vous vous demandez sans doute ce que je guette sur la photo ci-dessus. C'est tres simple : Anne Cady a deux enormes chiens, en liberte dans son jardin, et semble-t-il tres joueurs. Je n'aime pas les gros chiens joueurs. Ni les gros chiens pas joueurs. Ni les chiens tout court en fait.

 

20130526-Vermont 2081S90

voila, couchés les molosses !

 

 
Une fois ecumes tous les ateliers d'artistes de la region, C2 et moi pouvons nous livrer a une de nos activites favorites : rouler ! D'abord, manger un sandwich a Vergennes. Ensuite, suivre encore un peu la route US-7 vers le nord pour arriver a Burlington. 

 

20130526-Vermont 2058S90

ca aussi c'est de l'art, non ?

 

20130526-Vermont 2088S90

qui dit campagne dit vaches qui paissent

 

Nous retrouvons avec plaisir la ville de Burlington ou nous avons passe le week-end de Memorial Day il y a un an. Nous allons deambuler dans Church St, ou C2 se fait happer par les bijouteries, tandis que je vais entretenir ma bouee de graisse chez Ben & Jerry's. Une bonne glace sous la pluie, miam !

Pour retourner a notre hotel a Rutland je n'ai pas tres envie de suivre le meme trajet qu'a l'aller (US-7), du coup nous allons faire une belle boucle en prenant une route buissonniere. Au depart de Burlington nous roulons 25 miles vers l'est sur l'interstate I-89 jusqu'a Waterbury, ou nous trouvons la VT-100 sur laquelle nous bifurquons vers le sud. Il n'y a personne d'autre que nous sur cette route, et c'est tres bien !

 

20130526-Vermont 2095S90

sur la VT-100 vers le sud

 

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, une longue section de la VT-100 n'est meme pas goudronnee. C"est parfait, mon 4*4 en profite pour se degourdir les grosses papattes sur ce chemin de terre.

 

20130526-Vermont 2098S90

20130526-Vermont 2102S90

ah, vous ne pensiez tout de meme pas echapper a mes photos de vieilles maisons en bois a l'abandon ?

 

 

20130526-Vermont 2105S90

superbe ! Un "everage center" et "edemption center" en vente. J'achete !

 

Nous dinons a Rutland. Bien que le ciel se decouvre, les rues sont desertes. S'il y a des touristes en vadrouille ce week-end, ils ne sont pas a Rutland ! Esperons qu'il fera beau demain... pour la route du retour a Waltham :-)

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
vendredi 19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 18:00

Desole pour la publication tardive de cet article (publié le 4 juin c'est-a-dire un mois et demi apres la "bataille"), mais j'ai longuement hesite avant d'aborder le sujet sur mon blog. D'ailleurs j'hesite encore, je vais donc tacher de me contenter du factuel : je voulais simplement illustrer ce que ca a donne le 19 avril d'etre dans la banlieue de Boston, jour ou la police (enfin, les polices, je ne sais pas combien d'agences de l'etat du Massachusetts et federales etaient impliquees) a lancé une chasse a l'homme pour retrouver un suspect de l'attentat a la bombe du marathon de Boston le 15 avril.

Le vendredi matin 19 avril lorsque je me leve a 6h30, je remarque tout de suite quelque chose d'inhabituel : j'ai un appel en absence et plusieurs SMS. Appel en absence ? De ma mere ? En France ? Ho ho... ca n'annonce rien de bon. J'ecoute le message, c'est pour savoir si je vais bien. Moi ? Mais oui, tres bien ! Que racontent tous les SMS ? Ce sont mes collegues qui m'informent que le boulot est ferme aujourd'hui, et me demandent de transmettre le message. Pfiou la la... c'est quoi cette histoire ? Vite, tele, internet.

 

IMG-20130419-00011S

sur une chaine locale

 

"La ville de Waltham a declare une situation d'urgence 'policiere'. Tous les business [commerces, entreprises, etc] sont fermes. Tous les residents sont requis de rester chez eux jusqu'a nouvel ordre". Gloups.

 

Manhunt - CopyS

sur le site de la ville de Waltham

 

Sur le site officiel du Massachusetts, meme message. Je me joins a l'hysterie collective et passe l'heure et demi suivante a contacter methodiquement mon equipe pour m'assurer que tout le monde est au courant. Et je continue a recevoir des messages tous azimuts. Je suppose qu'il vaut mieux recevoir l'avertissement dix fois que zero...

A la tele toutes les chaines d'information (vous voyez, je me suis retenu de marquer desinformation) ne parlent que de ca. "Ca", mais quoi ? Eh bien la seule chose que l'on sait c'est qu'un des suspects est en fuite, et la derniere fois qu'il a ete vu c'etait la nuit derniere a Watertown, une ville de la banlieue immediate de Boston. Du coup toutes les communes limitrophes de Watertown sont en etat d'alerte : Newton, Waltham, Belmont, Cambridge, et les quartiers Allston/Brighton de Boston. A part ca les journalistes ne savent rien, ce qui ne les empeche pas de faire du direct toute la journee. C'est fatigant a regarder le direct quand il ne se passe rien.

La matinee se termine rapidement, l'apres-midi traine en longueur. On ne sort pas, on est censes travailler depuis la maison. En debut de soiree, toujours rien. La nuit tombe, l'etat d'urgence est levé. Et puis plus tard dans la soiree le deuxieme suspect est capturé, apres etre resté toute la journee caché dans un bateau entrepose dans le jardin d'une maison de Watertown. C'est termine. Quoi exactement, on ne sait pas, mais les journalistes nous le repetent : c'est "terminé". Journee deprimante.

Pour en savoir plus... vous pouvez demander a wikipedia !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
dimanche 10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 03:23

Et hop ! Un petit voyage en France pour revoir toute la famille et etre present a l'anniversaire d'un an d'une des petites de la derniere "fournee". Au contraire de mes precedents voyages, je n'ai pas reussi a faire une photo par neveu/niece/cousin. Ils ne s'arretent jamais de bouger ces asticots ! Allez, hop, une photo de groupe ou il n'y en a pas un(e) qui regarde dans la bonne direction :-)

 

 

03-mars 3274S

ha ha ha !

 

 

03-mars 3293S

les deux plus jeunes

 

Puis retour a Boston pour pelleter !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans France