Recherche

Anciens Articles

lundi 23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 10:00

article precedent 10/23

 

Aujourd'hui nous allons faire une grande boucle (que vous pouvez suivre sur la carte) pour aller a Helena, la capitale du Montana, et revenir a Bozeman. Il fait beau, il n'y a personne sur les routes une fois a l'exterieur de Bozeman. Nous suivons la MT-86 a l'assaut du col Battleridge.

 

A-toHelena 5619S

le depart est retardé : C2 est subjuguee par le lustre du hall de l'hotel

 

 

A-toHelena 5624S

ca y est, nous roulons. Route sympathique

 

 

A-toHelena 5625S

sur la route du col Battleridge depuis Bozeman

 

Quelques miles apres le col nous sortons de la zone montagneuse. A nous les lignes droites.

 

 

A-toHelena 5639S

A-toHelena 5638S

sur la MT-86 vers l'est. Devant nous les Crazy Mountains

 

Nous arrivons a une jonction avec la US-89 que nous prenons vers le nord.

 

A-toHelena 5644S

une belle ligne droite sur la US-89

 

 

A l'intersection suivante (c'est-a-dire, cinquante kilometres plus loin) nous retrouvons la US-12 que nous suivons vers l'ouest.

 

A-toHelena 5656S

notez la limite de vitesse : 70 mph, soit 112.5 km/h. Pas mal pour l'equivalent d'une nationale/departementale !

 

Cette route traverse une zone montagneuse au pied des Big Belt Mountains avant d'arriver a Townsend, petite ville situee a l'embouchure sud du Canyon Ferry Lake, un lac formé par un barrage sur le Missouri.

 

A-toHelena 5661S

Big Belt Mountains

 

 

A-toHelena 5664S

qu'est-ce que c'est ?

 

Nous voyons de nombreux exemplaires de ces grandes palissades, sans vraiment comprendre leur role. Proteger la route contre la formation d'enormes congeres de neige en hiver ? Nous avons en effet croisé une "Chain Up Area" (zone de chainage) avant de commencer a monter. Affaire a suivre...

 

A-toHelena 5676S

nous traversons la Helena National Forest, section tres paisible de notre route de la matinee

 

En sortant de la foret nous descendons vers Townsend ou la US-12 retrouve la US-287 pour continuer vers le nord-ouest et Helena. Les trente-quatre derniers miles avant la capitale du Montana sont penibles. Il y a des bouchons et nous nous retrouvons meme arretés sur la route en raison de travaux, les conducteurs sont agressifs, et la voiture devant nous porte un gros autocollant "Ok, you've seen Montana... NOW GO HOME!". Super. Est-ce une blague ?

 

A-toHelena 5686S

en arrivant a l'intersection US-12/US-287 a Townsend. Ah tiens il y a un casino

 

Arrivés a Helena nous foncons au capitole. Ca me detendra :-)

 

A-toHelena 5704S

ce capitole est sous haute surveillance grace a sa BURGLAR ALARM (burglar = cambrioleur)

 

 

A-toHelena 5707S

A-toHelena 5709S

Montana State Capitol

 

 

A-toHelena 5713S

he he he... il ne manque plus qu'une photo dans ma collection !

 

Au grand desespoir de C2 je m'engouffre dans le capitole, piaffant d'impatience de decouvrir ce charmant batiment terminé en 1902 et n'ayant jamais brulé. Si vous avez bonne memoire, vous vous souvenez que nous avons appris a Pierre que le capitole du South Dakota fut construit sur le modele de celui du Montana. De l'exterieur, oui, il y a de la ressemblance. Allons verifier tout cela en detail a l'interieur.

 

article suivant 12/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 12:00

article precedent 9/23

 

Malgre mon amour pour les road-trips et la conduite, je suis un peu effrayé par la journee qui nous attend. Pour pouvoir passer plus de cinq minutes au Yellowstone National Park plus tard dans ce voyage j'ai compressé deux jours de route en un seul et nous nous retrouvons a devoir faire 463 miles (745 km) aujourd'hui, integralement sur autoroute/interstate (voir la carte de notre voyage). Bon, a 75 mph de moyenne ca ne represente 'que' six heures de route mais il n'y a pas grand chose au programme pour eviter l'ennui. En route...

 

 

20140622 5394S

20140622 5395S

dimanche matin, sept heures et quart, la campagne du North Dakota dort encore pendant que nous roulons vers l'ouest

 

Nous allons rouler sur l'I-94 vers l'ouest jusqu'a son terminus dans les environs de Billings dans le Montana. Un panneau annonce Billings a 304 miles (489 km). N'y pensons pas... Nous faisons un premier stop apres a peine trente miles au Painted Canyon Visitor Center, qui se trouve sur une aire d'autoroute.

 

 

20140622 5411S

20140622 5418S

Painted Canyon

 

Ce Painted Canyon se trouve dans une des deux zones du Theodore Roosevelt National Park. Bien avant de devenir president des Etats-Unis, Theodore Roosevelt vint dans la region en 1883 pour chasser le bison. Il a laissé derriere lui une cabane en bois et un parc qui porte son nom, et les bisons ont laissé derriere eux, euh...

 

 

20140622 5421S

is that bison poop ?

 

"Is that bison poop?!" demande un panneau sur l'aire de service (poop = caca). Bien sur ! Je cite "meme sur ce parking, les bisons [du Theodore Roosevelt NP] considerent etre sur leur territoire. Respectez leur habitat et souvenez-vous, nous sommes les visiteurs ici. Si un bison ou un autre animal sauvage est present, ne l'approchez pas. Les animaux sauvages peuvent etre dangereux". Il n'y a pas de precision sur le danger d'approcher une bison dung (bouse).

Apres cette petite lecon de vocabulaire, que mes neveux et nieces apprecieraient pleinement j'en suis persuadé, nous continuons notre route pour seulement huit miles jusqu'au village de Medora. C'est la que se trouvent l'entree de la "South Unit" du Theodore Roosevelt NP et la "Maltese Cross Cabin", une cabane construite pour le (futur) president et deplacée a Medora en 1959.

 

20140622 5432S

a Medora, North Dakota

 

 

20140622 5441Sb

dans le Medora Visitor Center

 

 

20140622 5437S

Roosevelt's Maltese Cross Cabin

 

J'aurais adoré pouvoir rentrer dans cette cabane en rondins mais elle n'est pas ouverte au public en dehors des visites avec un ranger, et le premier tour est dans une heure et demi. Une heure et demi ! Nous n'avons pas ce genre de latitude dans notre planning. Je deambule autour de la cabane, malheureux et dépité, en collant mon nez aux fenetres pour me repaitre autant que possible de la vision de toutes ces vieilles choses qui ne demandaient qu'a faire ma connaissance. J'en garde quelques photos bien pourries ou on peut surtout me voir dans le reflet, l'appareil-photo dans les mains.

La South Unit du parc comporte une "Scenic Loop Drive" (scenic = pittoresque, loop = boucle) qui necessiterait au moins une demi-journee d'apres mon bouquin sur les National Parks. Pas le temps, pas le temps... poussés par la curiosite (et bien que nous n'ayons pas payé notre droit d'acces dans le parc) nous faisons toutefois les premiers miles de le route d'acces a la "Loop Drive" pour aller voir deux points sur la carte : Prairie Dog Town et Skyline Vista. Skyline Vista est decevante et en travaux. Prairie Dog Town est plus divertissante mais gare a la peste bubonique !

 

20140622 5456S

Skyline Vista = vue sur l'autoroute (?)

 

 

20140622 5469S

Prairie Dog Town

 

 

Nous retournons a Medora pour pouvoir rejoindre l'interstate. Parmi les autres curiosites de ce petit village on trouve le "Chateau de Mores", une grande maison construite en 1883 pour le marquis de Mores, un francais aventureux et quelque peu illuminé, a la vie mouvementée si l'on en croit wikipedia. Venu s'installer dans le North Dakota avec son epouse (Medora, dont le village porte le nom), il demarra une entreprise flamboyante de production de viande bovine qui fit faillite trois ans plus tard. De l'usine il ne reste que la cheminee, et le 'chateau' est toujours debout et visitable contre quelques hard-earned dollars ($7 par adulte a l'heure ou je mets sous presse). Medora abrite egalement le "World's Largest Inflatable Water Slide" (le toboggan aquatique gonflable le plus grand du monde). Ben voyons. Ce titre semble auto-decerné, et c'est tres marrant de taper "World's Largest Inflatable Water Slide" dans google et de trouver des tas de toboggans dans le monde qui portent cette qualification - celui de Medora n'etant meme pas sur la premiere page de resultat de google, ce qui en general est un signe qui ne trompe pas. Medora, tu nous mens !

 

20140622 5475S

Chimney Park a Medora, North Dakota

 

Nous retournons sur l'I-94 et c'en est fini pour la journee des divertissements. Nous n'avons plus rien au programme a part 425 miles d'autoroute. Pfiou...

 

20140622 5480S

une butte solitaire

 

 

20140622 5485S

nos derniers miles dans le North Dakota

 

 

20140622 5496S

welcome to Montana

 

Excitation dans la voiture : je mets le pied, enfin disons le pneu, dans 'mon' quarante-neuvieme etat. Chic chic ! Nouvel etat, nouveau capitole (pour demain), yeah !

 

 

20140622 5500S

la limite de vitesse reste la meme que dans le North Dakota : 75 mph pour les voitures (65 mph pour les camions)

 

 

20140622 5517S

tout droit...

 

Nous roulons, roulons. A partir de Glendive l'interstate suit le cours de la Yellowstone River, un affluent important du Missouri. Nous nous arretons pour manger (dans un Subway ) a Miles City, meme pas a la moitie de la route de la journee.

 

 

20140622 5526S

20140622 5539S

20140622 5541S

20140622 5546S

sur l'I-94 dans le Montana

 

 

20140622 5563S

a quoi peuvent servir ces remorques peintes en noir ?

 

Nous arrivons a la fin de l'I-94 juste avant Billings mais nous ne sommes pas au bout de nos peines. Nous continuons vers l'ouest sur l'I-90. Encore 140 miles et deux heures de route.

 

20140622 5585S

la sortie 0 de l'I-94 dans le Montana, qui est une jonction avec l'I-90

 

 

20140622 5600S

20140622 5601S

en arrivant au Bozeman Pass (pass = col)

 

Finalement vers quatre heures de l'apres-midi nous prenons possession de notre immense chambre d'hotel. Les miles sont vaincus et nous avons largement depassé (en distance) la moitie du voyage. Ce soir pour le diner nous allons manger dans un restaurant australien (si si ! Outback Steakhouse) un plat typiquement americain. Gros steak et patates ! Et nous nous y rendons a pied, assez de conduite pour aujourd'hui.

Nous devons passer deux nuits dans cet hotel a Bozeman. Pourquoi ? Eh bien apres des heures de reflexion et l'analyse exhaustive d'une dizaine de trajets possibles, j'ai etabli que Bozeman nous permettait d'une part de faire une boucle au kilometrage acceptable pour aller a Helena, la capitale du Montana, et d'autre part d'etre relativement proches (= a moins de deux heures) du Yellowstone National Park. Il nous reste d'ailleurs encore un choix a faire pour acceder au parc : emprunter l'entree ouest ou l'entree nord ? Nous verrons plus tard...

Bilan du jour : 468 miles (753 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 1443 miles (2321.5 km) depuis l'aeroport de Denver. Bonne nuit !

 

article suivant 11/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
samedi 21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 15:00

article precedent 8/23

 

Apres notre halte dejeuner decevante a Fort Yates, nous continuons notre route vers le nord sur la ND-1806. Nous avons environ 65 miles jusqu'a Bismarck, la capitale du North Dakota. La ND-1806 est une route champetre et paisible qui suit a peu pres le Missouri. C2 s'endort. Bon, il ne me reste plus qu'a m'occuper en discutant avec le moteur asthmatique de la Nissan. Vroum vroum.

 

B-capitole 5288S

B-capitole 5296S

sur la ND-1806 vers le nord

 

 

La fin du trajet avant d'arriver au capitole est formidablement ininteressante. Le capitole lui-meme se voit de loin, et hummm... on ne le remarque pas par sa beaute. Bon, au moins il est original. Il est principalement constitué d'une haute tour carrée et moche, qui m'a rappelé le nouveau capitole de Floride a Tallahassee. Comme j'aime tous les capitoles sans distinction, ca ne va pas m'empecher de le visiter...

 

B-capitole 5303Sb

B-capitole 5310S

B-capitole 5314Sb

North Dakota State Capitol

 

Le capitole ne penche pas, c'est mon appareil-photo qui le deforme.

 

B-capitole 5313S

le parc du capitole

 

 

B-capitole 5309S

ma collection est presque complete !

 

 

A l'exception d'un groupe de gens en train de se faire photographier - sans doute pour un mariage - les abords du capitole sont tres, tres calmes. Qu'est-ce qu'il fait chaud aussi ! 32°C d'apres ce site. Allons vite nous mettre au frais dans le capitole. Je suis un peu decu : il est obligatoire de suivre une visite guidee pour decouvrir le capitole. Bon, je ne me plains pas : la guide est une jeune femme blonde (du North Dakota ? les paris sont pris) et charmante. Subjugué par sa beauté je n'ai rien retenu de l'histoire du capitole. Heureusement google et wikipedia sont la pour venir a ma rescousse.

Le batiment actuel comprenant la tour de dix-neuf etages fut construit entre 1931 et 1934 apres la destruction inopinée du premier capitole de l'etat dans un incendie. Il abrite les deux assemblees, les bureaux du gouverneur, et la "Supreme Court". Pas d'escalier magistral, pas de rotonde. Snif.

 

B-capitole 5320S

"Memorial Hall", dont les chandeliers symbolisent des epis de blé

 

 

B-capitole 5324S

North Dakota Senate

 

Dans les deux salles d'assemblees se trouvent des sections ou se postent les 'pages' des senateurs et des députés. Pages, comme pages ? Ca doit bien faire un siecle ou deux que je n'avais pas entendu ce mot. La guide me confirme que oui ce sont bien des pages, des petites mains au service des elus. Ca me rappelle des souvenirs d'ecole primaire, et apres toutes ces annees je ne sais plus si je les ai inventés ou reellement vecus. Vous me direz si ca vous est aussi arrivé. Voila : quand j'etais en CE1 ou CE2 il m'arrivait, en plein milieu des heures de classe, de me voir remettre un petit papier porteur d'un message de la part de la maitresse a porter a un autre instituteur/institutrice. Ainsi promu estafette je partais donc en vadrouille dans les couloirs vides de l'ecole avec mon petit papier. Quel souvenir ai-je pu deformer pour en arriver la ?

Revenons a Bismarck, North Dakota.

 

B-capitole 5330S

le plafond de la cour supreme, dont l'accoustique permet aux jurés et aux plaignants de se passer de micros

 

Finalement notre petit groupe de visiteurs s'entasse dans un ascenseur pour grimper au dix-neuvieme etage de la tour. La vue est bien degagée sur la platitude de Bismarck.

 

B-capitole 5332S

en haut du gratte-ciel du North Dakota

 

Apres avoir admiré le North Dakota de haut (mais pas d'aussi haut que du sommet du mat de KVLY-TV !) je refuse les services de l'ascenseur et redescends mes dix-neuf etages a pied. Comme je suis un petit moqueur j'ai mon appareil-photo pret a illustrer le fait - j'en suis certain... - qu'il n'y a pas de treizieme etage dans la tour. Mmm, c'est raté : entre le quatorzieme et le douzieme etage on trouve un treizieme etage au capitole du North Dakota. Vous croyez que je ne suis pas serieux a propos de ces treiziemes etages qui manquent ? Attendez, il y a meme un article consacré a ce sujet sur wikipedia !

Comme je suis egalement un petit curieux, je verifie si les portes sur chaque palier sont fermees a clef. Non. Ca serait embetant pour un escalier "de secours". Par contre une fois dans le hall de chaque etage, les portes des bureaux sont fermees. Il n'y a personne. J'entends le bourdonnement des distributeurs de boissons. Mais suis-je vraiment seul ? Brrr... vite, vite, devale les escaliers quatre a quatre ZPP avant de te faire rattraper par le Fantome Du Capitole De Bismarck Dans Le North Dakota ! Je suis tres étonné que Stephen King n'ait jamais ecrit un bouquin se deroulant dans un capitole. Un hiver. Pendant une tempete de neige. Et qu'une brume epaisse descend sur la ville dont les habitants ont tous horriblement mal a la tete. Etc etc.

C2 m'attend patiemment en bas, tres affairée a atteindre le niveau 312000 a Candy Crush. Nous retournons a la voiture pour notre derniere etape routiere de la journee.

 

B-capitole 5351S

au-revoir capitole !

 

 

Apres toutes les petites routes sympathiques depuis hier midi, nous avons devant nous des centaines de miles d'interstate pour sortir du North Dakota et traverser la moitie du Montana. Enfin ce programme peu allechant est principalement pour demain et je n'ai prevu qu'une centaine de miles (a peu pres tout droit) cet apres-midi jusqu'a Dickinson. Nous empruntons l'I-94, l'interstate est-ouest la plus au nord des US. Elle ne traverse pas tout le pays toutefois, elle commence aux Grands Lacs et se termine a Billings (dans le Montana) ou nous allons justement demain.

 

 

B-capitole 5352S

I-94 West, Billings : c'est notre direction

 

A l'est se trouve Fargo, la ville la plus peuplee du North Dakota, ou j'etais passé lors d'un week-end road-trip il y a deux ans.

 

B-capitole 5361S

chic, on peut rouler a 75 mph

 

 

B-capitole 5373S

quel est cet attelage protéiforme ?

 

 

B-capitole 5385S

une curiosite en chemin : the Enchanted Highway

 

Pour savoir que nous sommes arrivés, c'est facile : nous prenons la sortie New England ! Hi hi hi. Ah en fait c'est un petit village au sud de Dickinson. De Dickinson nous ne verrons rien a part une sortie d'autoroute, un essaim d'hotels, et le restaurant ou nous allons manger des sushis : Sakura. Nous sommes tres gastronomie locale depuis le debut de ce voyage. Ensuite repos avant une longue journee d'autoroute.

Bilan du jour : 337 miles (542 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 975 miles (1568.5 km) depuis l'aeroport de Denver. Bonne nuit !

 

article suivant 10/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
samedi 21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 12:00

article precedent 7/23

 

Nous demarrons la journee comme d'habitude vers sept heures du matin. Pas de National Park au programme, mais un autre capitole est a l'ordre du jour. Il s'agit de celui du North Dakota a Bismarck. Bismarck est a peu pres a la meme longitude que Pierre, et egalement sur le Missouri. Nous allons donc principalement rouler vers le nord en 'remontant' le Missouri, sur des petites routes car il n'y a pas d'interstate directe entre les deux capitales (voir la carte).

Nous roulons a l'est du Missouri pour la premiere moitie du trajet, en empruntant la US-83 qui tire ses grandes lignes droites dans la campagne sud-dakotaise. Il n'y a personne sur la US-83 un samedi matin a huit heures entre Pierre et Mobridge, et c'est tres bien.

 

 

A-route 5185S

c'est parti pour une bonne journee de route !

 

 

A-route 5183S

A-route 5200S

A-route 5203S

A-route 5212S

A-route 5219S

souvenirs de route sur la US-83 vers le nord dans le South Dakota

 

 

Apres deux heures de route paisible nous arrivons a Mobridge, une petite bourgade de 3476 habitants (je cite wikipedia). Comme vous l'avez devine on y trouve un pont - en fait, deux : un pont routier et un pont ferroviaire - qui nous permet de traverser le Missouri pour continuer vers le nord a l'ouest du fleuve.

 

A-route 5224S

on se casse vite d'ici avant de se faire tirer dessus

 

Pour les promos du moment sur les flingues et les munitions veuillez consulter le site des Gun Guys.

 

 

A-route 5228S

le pont ferroviaire sur le Missouri a Mobridge

 

 

Le Missouri est tres large presque jusqu'a Bismarck en raison d'un barrage sur son cours a Pierre, le Oahe Dam (Dam = barrage en anglais). Le gigantesque lac de 231 miles de long créé sur le Missouri par ce barrage s'appelle Lake Oahe.

Avant de continuer notre route vers le nord sur la SD-1806 nous partons a la recherche du Sakakawea Monument et du Sitting Bull Monument, qui surplombent le Missouri a quelques miles au sud du pont.

 

A-route 5235S

vue sur le Missouri/Lake Oahe en allant au Sitting Bull Monument

 

Comme on est aux US je m'attendais, pour ce Sitting Bull Monument, a un parking de 2000 places a 10$ l'acces, un gift shop, un musee, un fast-food, etc etc. En fait, rien de tout cela et ca n'est pas plus mal. Le Sakakawea Monument est un obelisque et le Sitting Bull Monument un buste du chef indien sur un piedestal. Ils sont perdus dans la campagne, avec une vue magnifique sur le fleuve et rien qui vient gacher la quietude du lieu.

 

 

A-route 5245Sb

au Sitting Bull Monument

 

Une plaque a cote de l'obelisque nous raconte l'histoire de Sakakawea (nom egalement orthographié Sacagawea et autres variations). Membre de la tribu indienne Shoshoni dans le Montana, elle fut capturee pendant un conflit avec une autre tribu et emmenee dans le North Dakota. Elle y fut achetee par un marchand de fourrure (ou trappeur ?) canadien, Toussaint (épelé Tousant) Charbonneau, qui en fit son epouse. En 1804 les explorateurs Lewis et Clark voulurent embaucher Charbonneau pour continuer a progresser vers l'ouest, et le trappeur refusa de les suivre sans son epouse (une de ses epouses d'apres wikipedia, mais ou est la verite ?). L'expedition de Lewis et Clark est tres celebre aux Etats-Unis car elle fut la premiere expedition americaine a traverser l'ouest americain et atteindre le Pacifique par voie terrestre. Le veritable role des deux epoux dans le succes de l'expedition est sujet a debat, et la legende attribue beaucoup de credit a Sakajawea.

Apres l'expedition, Toussaint et Sakagawea s'installerent a Fort Manuel, a une trentaine de miles au nord de la ou nous nous trouvons. Sacajawea y serait morte en 1812 a l'age de 25 ans. Ou bien serait retournee dans sa tribu et aurait vecu jusqu'a l'age de 96 ans. La plaque conclut sobrement "Sakakawea est, au-dela de tout debat, la plus illustre representante de la race indienne".

Sitting Bull etait un chef indien, né en 1834 qelques miles a l'ouest de Mobridge (non loin d'ici). Il mena de nombreuses batailles contre l'armee americaine, jusqu'a la bataille victorieuse de Little Big Horn en 1876 (avec Crazy Horse). Il s'enfuit au Canada (alors britannique) l'annee suivante et revint en 1881 pour se rendre aux americains. Il fit une courte carriere dans le show business en 1885 en montant a cheval dans le "Buffalo Bills Wild West Show" puis s'installa dans la reserve indienne de Standing Rock, sur la frontiere entre North Dakota et South Dakota. Comme Crazy Horse il fut tué pendant son arrestation, en 1890. Ses restes furent réenterrés a ce Memorial Burial Site en 1953. 

 

A-route 5248S

le site est tres calme et propice a la meditation 

 

 

Nous reprenons notre route vers le nord en allant recuperer la SD-1806 juste apres le pont sur le Missouri. Le numero de cette route (1806) et celui de sa jumelle (1804) a l'est du Missouri font reference a l'expedition de Lewis & Clarck, entre 1804 et 1806.

 

A-route 5265S

sur la SD-1806 vers le nord

 

 

Ma carte porte la mention d'un "point of view" aux environ du hameau de Kenel, et je nous imagine deja en train de pique-niquer avec une vue superbe sur le Missouri. Peine perdue... nous sommes aux US, et les haltes pique-nique sympas n'existent pas. Nous roulons, roulons, sans rien voir d'autre que la route, des champs, et parfois au loin le fleuve. Il n'y a meme pas de panneau pour annoncer le passage dans le North Dakota !

 

 

A-route 5276S

North Dakota, bonjour. Meuhhhh

 

 

Nous finissons par arriver a Fort Yates, petite localité si peu accueillante que nous restons dans la voiture pour manger nos sandwichs (Subway !), sur le parking devant la "Standing Rock Administration", avec un apercu sur le fleuve derriere de la broussaille. Charmant.

 

 

A-route 5284S

superbe la vue ! Tu me passes les chips stp ?

 

 

A-route 5286S

Fort Yates, j'adore. Ou pas

 

Si Fort Yates fait un peu peur, le Sitting Bull Visitor Center par contre juste a l'exterieur de la bourgade est tout neuf, ouvert, propre, il y fait frais et... il n'y a personne pour le surveiller. Merci merci.

 

A-route 5287S

 Sitting Bull Visitor Center

 

 

Nous continuons vers le nord sur la ND-1806.

 

 

article suivant 9/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 15:00

article precedent 6/23

 

Ce road-trip va etre riche en capitoles, il est temps de nous y mettre. Pendant que C2 se relaxe a l'hotel je reprends la voiture pour me rendre au State Capitol du South Dakota.

 

 

C-Capitole 5097S

South Dakota State Capitol

 

Le South Dakota devint un etat en 1889 et il fallut plusieurs votes pour que sa capitale soit confirmee comme etant Pierre. Le capitole y fut construit entre 1905 et 1910 et n'a jamais brulé. Une fois n'est pas coutume, le "Self Guided Tour Script" distribué dedans n'essaie pas de nous bourrer le crane en affirmant que le capitole est un 'ze most' par-ci ou un 'ze finest' par-la. En fait par mesure d'economie le batiment ne fut pas construit sur des plans originaux mais en tant que version (modifiée) du capitole du Montana. Bien, nous verifierons cela en personne dans quelques jours !

De nombreux memoriaux militaires se trouvent a cote du capitole, ainsi qu'un lac artificiel alimenté par un puit artesien dont l'eau a 33°C lui permet de ne pas geler en hiver.

 

C-Capitole 5091S

World War II Memorial

 

Je rentre dans le capitole me mettre au frais et savourer ma visite. Il n'y a quasiment personne a l'intereur, hormis une equipe d'ouvriers qui installent un echafaudage dans l'escalier principal. Ca ne m'empeche pas d'aller fouiner partout.

 

C-Capitole 5115S

du marbre et de l'echafaudage

 

 

C-Capitole 5110S

sous la rotonde

 

 

C-Capitole 5111S

les dakotais du sud sont grands amateurs de tauromachie

 

Pour etre plus exact mon petit guide papier indique que ces peintures circulaires representent des deesses romaines, et que celle en bleu sur la photo ci-dessus est Europe tenant les cornes de Zeus (qui s'etait transformé en boeuf pour enlever la belle). Le seul probleme est que Zeus est un dieu grec, pas romain. Mmm... grec, romain, quelle difference apres tout ? Comme disent les francais, c'est du chinois... et comme disent les ricains, That's Greek to me !

 

 

 

C-Capitole 5112Sb

le drapeau francais !

 

Sous la rotonde se trouvent les sceaux et les drapeaux des gouvernements qui ont exercé leur souverainete sur la zone geographique qui est aujourd'hui le Dakota du sud. Le drapeau francais fait bien entendu reference a la Louisiane francaise, qui s'etendait du golfe du Mexique jusqu'au Canada, en englobant les Dakotas.

Passons a des choses plus interessantes et inspectons methodiquement l'interieur du capitole. Premiere constatation : ce n'est pas un capitale, c'est la tour de Pise !

 

 

C-Capitole 5107S

image non deformée par mon appareil

 

 

Regardez bien le plafond et le sol entre les deux rangees de colonnes. Ils penchent a droite, oui oui ! Le sol s'est tassé de maniere non uniforme sous le batiment depuis sa construction ce qui en fait bouger les fondations. Rien qui me choque : tout batiment americain de plus de cent ans qui se respecte a un plancher qui fait des vagues et penche tendrement d'un cote ou de l'autre, comme un vieillard une personne du quatrieme age qui a besoin de sa canne pour ne pas tomber.

 

C-Capitole 5105S

mystere au capitole : quel est ce petit carreau bleu ?

 

D'apres la legende, soixante-six artistes italiens furent employes pour carreler le capitole. Contrairement a leur habitude, il ne leur fut pas possible de laisser une signature personnelle de leur travail. Au lieu de cela chacun se vit remettre un petit carreau bleu, a placer selon leur envie. Seuls cinquante-cinq de ces carreaux ont ete localises, et l'emplacement de celui que j'ai pris en photo est obligeamment fourni par mon guide papier. Si j'avais eu cinquante-cinq (ou soixante-six ?) heures devant moi j'aurais bien cherché les autres.

Pour le reste c'est un capitole standard. Des coins et recoins, des couloirs vides, une bibliotheque avec mezzanine encombree d'ouvrages juridiques, des portes fermees a clef (pourquoi ?), d'autres qui me laissent circuler librement (ah...). Je pense qu'on pourrait tourner des films d'epouvante epatants dans les capitoles avec un peu d'imagination. Je dois en manquer car je n'y ai jamais vu, entendu, ou ressenti un seul ectoplasme. Ce n'est pas faute d'avoir passé des heures dans des capitoles tous plus deserts les uns que les autres.

 

 

C-Capitole 5123S

la Senate Chamber en travaux

 

 

C-Capitole 5143S

la House Chamber en desordre

 

 

C-Capitole 5134S

C-Capitole 5139Sb

is there anybody in there ?

 

 

C-Capitole 5144S

pas beaucoup de gratte-ciel a Pierre

 

 

Satisfait de ma visite je ressors a l'air libre prendre une photo pour ma page des capitoles. On progresse, on progresse !

 

C-Capitole 5147S

un capitole...

 

 

C-Capitole 5151S

... et moi !

 

 

C-Capitole 5157S

... et lui !

 

 

Pour le diner nous allons dans un restaurant italien. Comme la limite entre les fuseaux horaires "Mountain Time" et "Central Time" coupe le South Dakota en deux, nous nous sommes levés ce matin avec deux heures de difference avec Boston et ce soir nous n'avons plus qu'une heure de difference. Nous ne sommes donc en avance que d'une heure par rapport aux locaux en allant manger "a l'heure de Boston", et bien que nous soyons vendredi soir le restaurant est loin d'afficher complet. C'est bien, Pierre, c'est calme.

 

 

C-Capitole 5167S

une Pontiac Silver Streak devant le restau

 

 

Bilan du jour : 206 miles (331.5 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 638 miles (1026.5 km) depuis l'aeroport de Denver. Bonne nuit !

 

article suivant 8/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 14:00

article precedent 5/23

 

Le programme routier de cet apres-midi consiste a parcourir les 112 miles qui nous separent de Pierre, la capitale du South Dakota. Pierre est une des rares capitales d'etat des US a ne pas etre desservie par une interstate, une des quatre sur cinquante pour etre precis d'apres wikipedia. Ca me convient tres bien ! Nous allons prendre des 'petites' routes et a peine utiliser l'I-90 pour progresser vers l'est (voir la carte ici).

En arrivant du Badlands National Park sur la SD-240 et juste avant la sortie 131 de l'I-90 se trouve la "contact station" du Minuteman Missile National Historic Site. Cette contact station est juste un petit batiment en prefabriqué qui permet de s'enregistrer pour la visite du "Delta-01 Launch Control Facility" (centre de controle de lancement [de missiles]). Le "Site" au complet comprend egalement la "Delta-09 Launch Facility" (centre de lancement = silo enfoui contenant des missiles prets a l'emploi). Qu'est-ce que c'est que tout ca ? Tres simple. Ces deux installations Delta font partie du reseau de missiles nucleaires deployes par les US pendant la guerre froide, missiles capables d'atteindre leurs cibles (Moscou, par exemple...) en une trentaine de minutes. Pour en apprendre plus sur la puissance de destruction des missiles Minuteman II je vous invite a consulter l'article de wikipedia sur le sujet. Le nom Minuteman, a forte connotation patriotique, fait reference aux 'minutemen', les membres des milices en lutte contre les Britons pendant la guerre d'independance.

Les Grandes Plaines des Etats-Unis sont des terres tres fertiles : en plantant la bonne graine et avec un engrais adapté, il est possible d'y faire pousser des missiles nucleaires. Les Etats-Unis ont su en tirer profit : ils en ont fait pousser des centaines - pendant que l'URSS faisait de meme sur son territoire. Une fois mûrs ces missiles doivent etre stockés dans des silos refrigeres, d'ou le nom de guerre "froide". Pour terminer ces remarques a l'humour douteux, notez que le code a quatre lettres du Park sur le site du National Park Service est mimi. Des missiles nucleaires, c'est mimi, mais bien sur !

A mon grand regret attendre la prochaine visite guidee du Launch Control Facility nous mettrait trop en retard sur le sacro-saint horaire. Nous avons juste le temps de prendre quelques photos et de recuperer un depliant sur ce National Historic Site.

 

B-route 5032S

pas de visite panpan-boumboum aujourd'hui, snif

 

Ce n'est pas grave, nous nous consolons avec la belle route qui nous attend jusqu'a Pierre, toute en longues lignes droites. 12 miles d'interstate vers l'est, 15 miles vers le nord sur la SD-73, 26 miles vers l'est sur la US-14, 22 miles vers le nord encore sur la US-14, 39 miles vers l'est toujours sur la US-14, et voila Pierre.

 

B-route 5035S

Cactus Flat cafe

 

 

B-route 5037S

un petit coup d'interstate vers l'est

 

 

B-route 5045S

B-route 5046S

vers le nord sur la SD-73

 

Il n'y a personne sur la route, c'est le pied. Nous vivons la quintessence du road-trip.

 

B-route 5050S

du bon road-trip je vous dis !

 

 

B-route 5056S

Molyneux Cabin dans le hameau Philip, cahute ayant servi d'ecole au debut du vingtieme siecle

 

 

B-route 5064S

?? Cafe a Midland SD

 

 

B-route 5065S

zut, c'est fermé... nous rappellerons plus tard alors

 

 

B-route 5068S

vers le nord sur la US-14 dans la campagne du South Dakota

 

 

B-route 5078S

vers l'est sur la US-14 dans la campagne du South Dakota

 

Nous arrivons a Pierre, fondee en 1880 et capitale de l'etat du South Dakota depuis son admission dans l'union des Etats-Unis en 1889 (le meme jour que le North Dakota). La ville se trouve a peu pres au centre geographique de l'etat. Sur la rive nord-est du Missouri elle fait face a Fort Pierre, une localité qui trouve son origine dans un fort et comptoir commercial etabli par Perre Chouteau. Pierre Chouteau etait americain mais son nom est bien francais, son pere Jean Pierre Chouteau (je cite wikipedia) etant né en Louisiane en 1758, alors francaise.

Pierre est une petite ville calme. En plus d'etre une capitale sans interstate, c'est la deuxieme capitale la moins peuplee des Etats-Unis apres Montpelier, Vermont.

 

B-route 5086S

Pierre's First School House. Combien d'eleves peuvent rentrer dans cette boite d'allumettes ?

 

Qui dit capitale dit capitole. Ah... mon premier capitole de ce road-trip ! Je dois le savourer. Nous allons prendre nos quartiers a l'hotel et je fonce, seul, admirer le siege du gouvernement sud-dakotais. Seul car C2 a peu d'interet pour les vieux batiments !

 

B-route 5156S

yes ! Yes !

 

artlcle suivant 7/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 10:00

article precedent 4/23

 

Il est a peine sept heures et quart du matin en ce vendredi matin au beau ciel bleu, Rapid City dort encore a moitie, et nous sommes deja dans la voiture. Nous commencons par de l'interstate (voir la carte ici) en empruntant l'I-90 vers l'est. Pour les connaisseurs l'I-90 est bien l'interstate est-ouest qui va jusqu'a Boston, donc nous pourrions rouler 1891 miles sans changer une seule fois de route pour arriver dans la capitale du Massachusetts. Nous allons nous contenter aujourd'hui d'une cinquantaine de miles jusqu'a la sortie 110 qui permet d'atteindre la petite ville de Wall ainsi qu'un des acces au Badlands National Park.

 

 

A-Badland 4894S

nous quittons Rapid City

 

 

A-Badland 4901S

c'est tout droit !

 

 

A-Badland 4907S

la campagne verdoyante et ondulante a l'est de Rapid City

 

 

Nous sortons a Wasta a la recherche d'une station-service et n'en voyons pas l'ombre d'une. What a wasta' time ! (gros jeu de mot : wasta' time -> waste of time = perte de temps) Heureusement il y a quelques beaux specimens architecturaux.

 

A-Badland 4909S

A-Badland 4910S

welcome to Packard Cafe a Wasta, SD, 80 habitants

 

Derriere une vitre du Packard Cafe se trouve un ecriteau "vote for Rick Hansen State House". Google, qui sait tout, me redirige vers cette page du site ballotpedia, qui m'indique que Rick Hansen s'est effectivement presenté, en tant que democrate, aux elections de la State House of Representatives (députés) du South Dakota en 2006. Bon, il a perdu les elections avec son acolyte et ce sont deux republicains qui sont alles a l'assemblee a Pierre (capitale du South Dakota) pour ce district. Le South Dakota a l'air d'etre un etat mechamment rouge (republicain) en general. Dans l'assemblee 2013-2014 il y a 53 republicains et 17 democrates. Pauvre Rick, il avait peu de chance, meme avec une pub au Packard Cafe !

Nous retournons sur l'interstate pour douze miles jusqu'a la sortie 110, une des sorties de la petite bourgade de Wall, 766 habitants. C'est marrant, l'article wikipedia sur Wall indique que le village est connu pour son Wall Drug Store, une 'large roadside tourist attraction'. Effectivement, depuis des dizaines de miles de grands panneaux au bord de l'interstate incitent le conducteur credule a faire une halte au Wall Drug Store. Vous me connaissez, je suis immunisé contre ce genre de piege, et nous evitons de tomber dans les panneaux et de foncer dans le Mur (hi hi hi, quels bons jeux de mots ! Je suis en forme). Au lieu de ca nous prenons la SD-240 vers le sud pour atteindre une entree du Badlands NP.

 

A-Badland 4919S

a nous les Badlands !

 

 

A-Badland 4921S

entering Badlands National Park

 

 

Nous payons $15 au ranger a l'entree du parc en echange d'un 'pass' valable sept jours et d'un petit guide papier. Pour notre visite du parc nous allons suivre la route 240 qui permet d'admirer le Badlands Wall et la prairie au gré de nombreux 'outlooks' (points de vue). Il y en a onze pour etre precis sur notre itineraire, et nous nous arretons a presque tous !

 

A-Badland 4924S

dans les Badlands

 

 

A-Badland 4942S

A-Badland 4950S

A-Badland 4961S

la prairie

 

 

 

A-Badland 4930S

A-Badland 4940S 

A-Badland 4963S

A-Badland 4987S

le Badlands Wall

 

Les Badlands tirent leur nom de leur accueil inhospitalier et de la difficulte a les traverser ou s'y installer pour les indiens et les premiers colons blancs. Les trappeurs francais (ils sont partout ceux la !) les appelaient "mauvaises terres a traverser". Le Badlands Wall est une formidable barriere naturelle formee par l'erosion. Pas facile a franchir quand on se deplace a dos de cheval ou en chariot, mais pour l'explorateur moderne et intrepide qui se contente de suivre le ruban de macadam, pas de probleme ! Il y a juste a profiter des paysages fantastiques et observer les animaux sauvages.

La region des Badlands se trouvait au fond d'un ocean il y a des millions d'annees, ce qui explique la presence de nombreux fossiles marins abondamment discutés sur des panneaux au bord de la route. Au gre des mouvements des plaques tectoniques l'ocean s'est retiré, laissant la place a une foret subtropicale qui est devenue une savane puis une prairie avec l'evolution du climat pendant des dizaines de millions d'annees. D'ou de nombreux autres fossiles de creatures terrestres des temps anciens.

Malgre son nom peu engageant, l'histoire recente de la prairie est assez typique des Etats-Unis : pendant des milliers d'annees des tribus de chasseurs, puis des tribus nomades, puis des tribus d'indiens (les Lakota) ont occupe la region en chassant le bison, jusqu'a ce que les colons blancs arrivent, a commencer par ces trappeurs francais. Apres quelques dizaines d'annees de conflits variés il n'est plus resté ni indiens (placés dans des reserves) ni bisons. De nos jours les bisons sont de retour (je suppose qu'ils ont ete reintroduits par l'homme), et une partie du parc est co-gérée avec la tribu Oglala Lakota.

Pas de bisons pour nous aujourd'hui, mais voici tout de meme quelques bebetes.

 

 

A-Badland 4938S

des bighorn sheeps (probablement des femelles a en juger par les cornes)

 

 

A-Badland 4952S

tiens tiens... un trou de taupe ?

 

 

A-Badland 4957S

non, beaucoup plus marrant !

 

A-Badland 4957d

un prairie dog !

 

En francais prairie dog se dit simplement chien de prairie, et cette espece n'a rien a voir avec le chien (sauf parait-il son cri qui rappelle un aboiement). Nous ne les avions pas tout de suite remarqués, mais une fois le premier prairie dog repéré nous nous apercevons qu'il y en a partout, des dizaines et des dizaines, a perte de vue, en train de se promener tranquillement, de chercher (de la nourriture ?), de se tenir sur leurs pattes arriere pour - je suppose - faire le guet, etc. Malgre leur posture rigolote nous restons bien loin de ces petits rongeurs en raison d'un panneau effrayant planté au bord de la route : "Avertissement, la peste Sylvatic a ete reperee dans le Badlands National Park". Je n'ai pas trouvé la traduction de "Sylvatic Plague", a part peste pour plague. D'apres wikipedia cette charmante peste cause la peste bubonique ou la peste pneumonique en passant chez l'homme. Pouark !

Nous finissons notre visite des Badlands par un passage au Ben Reifel Visitor Center ou se trouvent un petit musee, un gift shop (!), et un "Fossil Preparation Lab" ou "Paleontology Lab" ouvert au public. Nous profitons des charmantes tables de pique-nique a l'exterieur pour dejeuner, bercés par le doux chant des engins de chantier qui sont en train de refaire le parking devant le Visitor Center.

 

A-Badland 5011S

ceci n'est pas un arret de bus

 

Pendant que je mange mon bon sandwich Subway je me fais piquer par un moustique que j'eclate sur mon mollet, et je me mets immediatement a craindre d'avoir ete contaminé par la peste sylvatic, ou la peste bubonique, ou la peste pneumonique. Quelle terreur ! Je me sens soudain faible, fievreux, fatigué, pestiféré, a l'aiiiiide ! C2 me dit que c'est tout dans ma tete. Allez, je crois que ca ira mieux des que je m'installerai derriere le volant, clim' a fond. Voila...

Nous quittons le parc par la Northeast Entrance, bien contents de notre visite (eclair ?) de deux heures et demi. J'ai remarqué que plus la matinee avancait, plus la densite de touristes augmentait autour de nous, d'ou l'interet de commencer nos journees tot. Cela peut aussi etre du au fait que nous nous sommes progressivement rapprochés de la zone du parc qui voit le plus d'activité : le Visitor Center. Au-revoir les Badlands ! 

 

article suivant 6/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
jeudi 19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 15:00

article precedent 3/23

 

Les tetes de presidents ! Je vais voir les tetes de presidents ! On connait tous les tetes de presidents que la megalomanie rampante des ricains leur a fait graver dans une montagne. Ce qu'on sait moins (en tout cas je l'ignorais avant de m'occuper de ce voyage) est que ces tetes se trouvent au South Dakota, et sont au centre d'une controverse consequente avec les Natives Americans (les indiens d'Amerique). Vous pouvez en lire plus a ce sujet sur cette page sur un site que je suppose etre a peu pres neutre, et dans mon article precedent. Oh, et des rumeurs circulent sur Internet (c'est-a-dire, sur wikipedia...) a propos de liens louches entre le sculpteur de ces tetes et le Ku Klux Klan. Bon, dans la meme veine on a les freres Lumiere en France.

Allez j'arrete de leur chercher des poux a ces tetes de presidents. Passons a des anecdotes plus legeres a leur sujet ! Eh bien, signe de l'importance de ce monument, il est possible de construire le Mt Rushmore dans Civilization IV, un fabuleux jeu de strategie que je vous recommande chaudement. Le plus ironique c'est que dans le jeu il est necessaire de developper le "fascisme" pour le construire. Comme le fait remarquer sur un forum un internaute amateur de jeux de mots, c'est logique : il faut le fascisme pour construire un monument constitué de 'faces' (visages en angais). Oh, et le sculpteur, qui est-il ? Gutzon Borglum. Gutzon Borglum ? C'est son vrai nom ? Vous me faites une blague... c'est le frere de Zorglub ? Pour finir ce paragraphe, vous ne devez pas rater ca : chaque national park a une section sur le site officiel nps.gov (nps pour National Park Service) avec un code a quatre lettres dans l'URL pour chacun des parks. Pour Mt Rushmore le code est moru, ha ha ha !

 

 

C-MountRushmore 4815S

alors, elles sont ou ces tetes ?

 

 

C-MountRushmore 4826S

au detour d'un virage, en voici une qui apparait !

 

 

C-MountRushmore 4827S

tres interessant...

 

L'acces au monument est gratuit. L'acces a son parking ne l'est pas. Et paf ! $11. Ce n'est pas un monument, c'est un business (moins cher que le Crazy Horse mais bon le Mt Rushmore n'est plus en travaux depuis 1941).

 

 

C-MountRushmore 4828S

est-ce que je vais encore choisir la file d'attente la plus longue ?

 

 

Nous nous garons au parking Washington (l'autre est le parking Lincoln) et nous suivons le flot de touristes. Il y a un monde fou, le soleil tape, je suis a deux doigts de defaillir.

 

C-MountRushmore 4830S

le voila ce fameux Mt Rushmore Memorial, au bout de la "Avenue of Flags"

 

 

Juste avant l'avenue des drapeaux se trouvent un gift shop et un ice cream shop. La populace deambule autour de nous, contente, en se remplissant de glace et de soda. En bons touristes nous mitraillons comme des fous.

 

 

C-MountRushmore 4837S

vue d'ensemble des quatre tetes

 

Pour nous approcher autant qu'il est autorisé des tetes nous allons faire le tour du "Presidential Trail", un chemin amenagé dont la longueur, au-dela de l'entendement, garantit que seuls les plus courageux, les plus robustes, les plus endurants des americains s'y aventureront : un demi-mile. Un demi-mile, huit cent quatre metres et cinquante centimetres a l'ecart de la foule. Je savoure.

 

C-MountRushmore 4841S

au pied des tetes sur le Presidential Trail

 

De gauche a droite, nous avons :

  • George Washington, un des peres de l'independance des Etats-Unis et premier president de 1789 a 1797
  • Thomas Jefferson, auteur de la declaration d'independance, impliqué dans l'achat de la Louisiane a la France (ha ha ha !), troisieme president de 1801 a 1809
  • Theodore Roosevelt, 26eme president de 1901 a 1909 lors de l'essor economique du pays au debut du vingtieme siecle. Il fut moteur dans l'expansion des "national parks" et "national forests" aux Etats-Unis
  • Abraham Lincoln, a l'origine de l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis et 16eme president de 1861 a 1865 pendant la guerre de Secession

Comme je ne peux pas m'empecher de commenter, j'indique que quitte a choisir un Roosevelt, j'aurais plutot pris Franklin Roosevelt, qui sortit les Etats-Unis de la grande depression, fonda la Social Security (si si, on parle bien des US !), et seul president elu quatre fois, entre 1933 et 1945. Oh et puis la sculpture de Jefferson ressemble furieusement a Robert Plant, le chanteur de Led Zeppelin. Et si j'ecoutais quelques chansons de Led Zeppelin ? Ca me detendrait.

 

 

C-MountRushmore 4854Sc

C2 admire les tetes

 

 

 

C-MountRushmore 4857S

oh ! On peut meme apercevoir des tetes de presidents en se baladant sur Presidential Trail !

 

 

Bien que la section finale du Presidential Trail soit qualifiee de 'strenuous' (ardue, fatigante), nous parvenons a en achever le parcours qui se termine sur l'atelier de Borglum. A l'interieur un ranger explique au petit groupe d'une visite organisee comment un sculpteur parvient a graver une montagne a coup de mathematiques et de marteaux-piqueurs - et de travailleurs n'ayant pas peur du vide... J'ecoute d'une oreille distraite en inspectant la maquette en platre du "hall of records" imaginé par Zorglum, une salle des archives jamais achevee. Ah, j'aimerais bien la visiter, et je serais pret a grimper un ou deux strenuous chemins pour y arriver. Une autre fois peut-etre...

Nous retournons vers la civilisation et son abondante population toutes couleurs confondues qui s'agite en beant d'admiration devant quatre visages sculptés dans la roche. Je vais m'asseoir quelques minutes sur un gradin de la "Grand View Terrace" pour admirer la Grande Vue.

 

 

C-MountRushmore 4863Sb

ZPP fait une pause

 

 

Vous me connaissez n'est-ce pas ? Vous ne serez pas surpris lorsque j'irai gloser sur le gift shop du Mt Rushmore ? Ok, allons-y !

 

 

C-MountRushmore 4867S

des produits de qualité a perte de vue

 

En guise de qualité, mes ami(e)s, il est possible d'acheter au Mt Rushmore des representations du Mt Rushmore dans a peu pres toutes les formes connues de la matiere sur cette planete, a l'exception de l'uranium en raison des risques inconsideres de proliferation d'armes de destruction massive dont nous avons tant entendu parler en 2003.

 

C-MountRushmore 4865S

du bon Mt Rushmore a toutes les sauces !

 

 

 

 

C-MountRushmore 4866S

ok...

 

Donc, si je recapitule, je peux traverser un ocean et la moitie d'un continent pour acheter un objet en je-ne-sais-pas-quoi representant le Mt Rushmore, objet ayant lui-meme traversé un ocean et la moitie d'un continent. Mais alors, qui est le voyageur ? Qui est le souvenir ? L'objet ou moi ? Des fois je me demande "what's the point", et puis la seconde suivante je m'achete un magnet en plastique fabriqué en Chine representant le Mt Rushmore. What's the point ?

Apres environ une heure sur place nous faisons nos adieux a George Thomas Theodore Abraham et nous retournons a la voiture, ou regne une intense chaleur. La clim' n'est pas le point fort de notre Nissan Versa mais ca n'est pas un probleme. J'ai justement achete deux gants de cuisine "I ♥ Mt Rushmore very much" qui me permettent d'attraper le volant en evitant les brulures.

Pour finir la journee nous n'avons plus que vingt-cinq miles a conduire jusqu'a notre hotel a Rapid City, deuxieme plus grande ville du South Dakota, dans une vallee en bas des Black Hills. Sur la route se trouve le village de Keystone, fondé par et pour l'industrie miniere en 1891, et desormais un amas flashy de restaurants, hotels en tous genres, gift shops, attractions touristiques plus ou moins douteuses, bref une "resort town" typique des US. Je vous laisse lire l'histoire fascinante de cette bourgade sur cette page.

 

 

C-MountRushmore 4872S

Welcome to Keystone ! On ne sait pas ou donner de la tete    

 

 

C-MountRushmore 4871Sb

dans Winter St a Keystone, SD

 

 

C-MountRushmore 4875S

ca c'est chouette ! Une vieille usine en ruine

 

Apres Keystone nous descendons tranquillement dans la vallee vers Rapid City.

 

C-MountRushmore 4886S

la plaine de Rapid City, SD

 

 

A Rapid City nous restons sur notre lancee de ne pas nous adapter au fuseau horaire "Mountain Time", en restant decalés de deux heures avec les locaux. Nous dinons tot (dans un restaurant mongol !) et nous allons faire dodo tout aussi tot, apres une journee bien remplie. Cette nuit je vais rever d'un president americain a dos de bison gravé dans la montagne.

 

Bilan du jour : 195 miles (314 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 432 miles (695 km) depuis l'aeroport de Denver. Bonne nuit !

 

article suivant 5/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
jeudi 19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 13:00

article precedent 2/23

 

Notre premiere ration de bisons (en photo, pas en saucisse !) nous a mis en appetit, et nous reprenons la route apres notre visite des grottes du Wind Cave NP, affamés de decouvertes.

 

B-CrazyHorse 4708S

en parlant de decouverte... ceci est une Snyder ST600-C. Marrant, non ? 

 

Sur le parking, non loin de la Snyder de 34 chevaux, trone un Ford F350 Super Duty, dont le moteur me met l'eau a la bouche : "6.7L Power Stroke". 6.7L ca n'est (certainement) pas la consommation, c'est la cylindree. Nous voila en presence d'un vehicule privé dont le moteur diesel developpe 400 chevaux et un couple de 1100 Nm. Pour vous donner quelques points de comparaison, lorsque vous circulez, detendus, sur l'A7 en direction du sud et de la plage et que vous doublez un gros camion avec sa remorque de quatorze metres, ce camion peut tout a fait avoir la meme puissance, et le double de couple. Le double de couple ? Oui ! Sauf que le F350 Super Duty de nos amis americains ne tracte pas trente tonnes, mais trimballe seulement quelques passagers pour euh... un nombre inavouable de pounds. J'ajoute que Ford propose ce modele avec un reservoir de cent quarante (si si si) litres. Bien. Nous allons nous contenter de notre Nissan Versa poussive.

 

 

B-CrazyHorse 4713S

un dernier bison pour la route

 

 

B-CrazyHorse 4711S

quelques collines en quittant le Wind Cave NP

 

 

Au depart du Wind Cave NP nous pensons rouler tranquillement jusqu'a notre prochaine destination, mais c'est sans compter sur une plaie qui affecte les routes de toute la planete, du moins pour les quelques pays que j'ai pu en visiter. Nous ne roulons donc pas sereinement, en raison d'un (seul ! unique !) camping-car, qui a decide de passer ses vacances au meme endroit que nous, et qui serpente environ au tiers de la vitesse limite sur la route sinueuse qui traverse Wind Cave NP et Custer State Park. Il se pourrait aussi que j'aie ete stupide de vouloir emprunter cette petite route (SD-87, voir la carte de notre voyage ici) plutot que de suivre l'evidente US-385 pour arriver a notre prochaine etape, mais je pensais prendre une route plus excitante. C'est reussi.

 

B-CrazyHorse 4714S

je suis excite, sur les nerfs, pret a exploser, derriere un camping-car (oui, qui tracte meme une bagnole !)

 

 

B-CrazyHorse 4723S

ouf ! Nous avons reussi a le doubler

 

 

B-CrazyHorse 4730S

sur la SD-87 dans les Black Hills

 

Au bout d'un moment la SD-87 rejoint la US-16A que nous prenons vers l'ouest. Ma carte papier m'indique que cette route est 'scenic' (pittoresque, touristique). Nous arrivons a un petit lac.

 

 

B-CrazyHorse 4740S

Stockade Lake

 

 

J'ai du mal a trouver des informations sur ce Stockade Lake. En regardant du ciel avec Google Maps il me semble que c'est un lac artificiel formé par un barrage sur la French Creek river. Le nom "Stockade Lake" doit lui venir d'un petit groupe de maisons protegees par une grosse palissade (stockade en anglais), construit sur les rives de la riviere French Creek en decembre 1874 par des chercheurs d'or menés par un certain Gordon. On peut apprendre sur ce site (et sur les panneaux explicatifs a cote de la stockade) que pendant l'expedition militaire du general Custer en 1874 de l'or fut decouvert dans les Black Hills, ce qui attira des hordes de prospecteurs. Cette ruee vers l'or marqua la fin, si j'ai bien tout compris, du traite de Fort Laramie, datant de 1868 et qui avait cree une immense 'reserve' indienne, incluant les Black Hills et interdisant toute colonisation par les blancs. En 1877 un 'accord' (non signé par les indiens) redessina les frontieres de la reserve en otant les Black Hills.

 

 

B-CrazyHorse 4749S

la fameuse 'Gordon Stockade' - plus exactement, sa troisieme reconstitution

 

 

B-CrazyHorse 4761S

B-CrazyHorse 4760S

il ne manque qu'internet ! Quel confort !

 

 

Quelques miles apres Stockade Lake nous traversons la bourgade de Custer, ou nous retrouvons la US-385. Custer est accueillante puisqu'on y trouve un Subway. C'est parfait pour le dejeuner. Miam.

 

B-CrazyHorse 4772S

a Custer, une ancienne banque

 

 

Dans les Black Hills Mountains, entre Custer et Rapid City, se trouvent deux monuments gravés dans la montagne. L'un des deux, Mount Rushmore National Memorial, est mondialement connu : il s'agit des fameuses "tetes de presidents". L'autre monument est moins connu, et me semble etre une reponse directe au premier, le mont Rushmore etant considere territoire sacré par les indiens. Ce deuxieme monument est le Crazy Horse Memorial, je cite "la plus grande statue du monde sculptee dans une montagne". Contrairement au Mount Rushmore, achevé en 1941, Crazy Horse est un chantier en cours depuis 1947, quand le sculpteur Korczak Ziolkowski (né a Boston) accepta l'invitation du chef indien Standing Bear de s'occuper du projet. Le sculpteur refusa a plusieurs reprises des fonds federaux, considerant que son oeuvre ne devait etre construite que grace a "l'interet public" (c'est-a-dire, faire payer un droit d'acces au site pour les visiteurs), ce qui explique la lenteur des travaux.

Crazy Horse etait un chef indien Lakota qui partit en guerre contre l'armee americaine pour defendre les interets indiens dans la region lorsque le traite de Fort Laramie commenca a partir en lambeaux dans les annees 1870. Present lors de la bataille de Little Bighorn, ou les indiens infligerent une deculottee aux ricains et ou le fameux general Custer fut tué, il finit par se rendre en 1877 et fut tué dans des circonstances floues en septembre de la meme annee.

A l'heure ou j'ecris cet article, le site de Crazy Horse consiste en une grande route d'acces, un immense parking, un grand visitor center/gifts shop, et, gravee dans la montagne, une tete. Les plans de developpement sont toutefois grandioses : en plus de la statue qui devrait representer presque tout Crazy Horse et la moitie de son cheval, la Crazy Horse Memorial Foundation veut construire un musee, une universite (deja en activite) et un "medical training center". Payons nos $22 de droit d'acces et allons voir tout cela de plus pres.

 

B-CrazyHorse 4779S

a l'approche du site sur la US-385. Regardez bien au milieu de la photo pour reperer la tete de Crazy Horse

 

 

B-CrazyHorse 4793S

la sculpture de Crazy Horse

 

 

Sur la photo ci-dessus vous pouvez bien voir la tete du chef indien. La tete de son cheval est dessinée en traits blancs sur la falaise. Plusieurs sculptures de tailles variables permettent de se faire une idee de l'oeuvre finale.

 

 

B-CrazyHorse 4805S 

B-CrazyHorse 4790S

deux sculptures completes de Crazy Horse

 

 

Pendant que C2 furete dans le magasin de souvenirs nous voyons passer des indiens en costume. Lorsque nous sortons prendre des photos dehors ils sont en plein dans leur representation. Je suis toujours tres ambivalent dans ces situations : m'interesser au spectacle, ou eviter ce que je crains toujours n'etre qu'un numero artificiel pour americains naifs ? Tout n'est pas perdu lorsque j'entends un des indiens declarer aux spectacteurs "these mountains belong to all of us !" et recevoir des applaudissements en retour. Faisons la paix !

C2 ne trouve rien a sa convenance, nous quittons donc Crazy Horse sans avoir contribue de quelques dollars supplementaires a leur grand projet. Revenir ici dans vingt ans aurait plus d'interet que de retourner au mont Rushmore, puisque je pourrai admirer leurs progres dans la montagne !

 

article suivant 4/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain
jeudi 19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 10:00

article precedent 1/23

 

Quatre heures et demi du matin, j'ouvre un oeil. Quelle bonne nuit ! Si l'on excepte evidemment le compresseur de la machine a glacons de l'etage, juste a cote de notre chambre et qui fait vibrer celle-ci a intervalles reguliers. Une chambre d'hotel americaine sans un bon truc qui bouffe de l'electricite et qui produit du boucan (une machine a glacons, une clim', une tele, une ventilation...) n'est pas "aux standards". Enfin passons ces details mesquins, et savourons le fait de nous sentir encore a l'heure de Boston ou il est 6h30. A Alliance, Nebraska, a 4h30 du matin, tout est globalement calme. Nous descendons manger a 5h30 quand le service de petit dej' de l'hotel commence, et a 7 heures nous sommes prets a partir conquir la route.

Pour notre premiere etape routiere de la journee nous allons suivre la US-385, depuis Alliance jusqu'au Visitor Center du Wind Cave National Park. Il est important a ce point du recit de vous faire un aveu. Malgre quatre ans de gestation, le planning de ce road-trip ne comportait il y a encore quelques mois que de la route, de la bonne route, des centaines de miles, et du bon capitole a droite et a gauche. Et puis en mars une amie (et j'espere lectrice de ce blog ) m'a prete un bouquin intitulé "National Parks of the United States". Ah tiens ? Il y a autre chose a voir que du bitume et des capitoles aux US ? Oui ! J'ai epluché methodiquement cet ouvrage pour reperer tous les national parks a une distance raisonnable du trajet global de ma boucle, et j'ai compressé tout ca dans un planning encore plus fou que ce qu'il etait deja. Comme le monde appartient a ceux qui se levent tot, ca ne devrait pas nous poser de probleme...

Voila donc la raison pour laquelle, une fois n'est pas coutume sur ce blog, nous allons enchainer les national parks et voir autre chose que des ruines.

 

A-WindCave 4606S

il est 7h07, Alliance s'eveille et je n'ai pas sommeil

 

 

Nous traversons de la belle campagne bien verte. Vous pouvez suivre notre trajet sur la carte.

 

A-WindCave 4607S

A-WindCave 4611S

A-WindCave 4612S

A-WindCave 4620S

vers le nord sur la US-385 dans le Nebraska

 

 

Le passage de la frontiere avec le South Dakota est loin d'etre excitant. Pas un seul panneau a l'horizon ! La seule indication qui nous met la puce a l'oreille est un casino...

 

A-WindCave 4622S

State Line Club & Casino. Bof

 

 

A-WindCave 4625S

les grandes lignes droites continuent dans le South Dakota

 

 

A-WindCave 4633S

nous arrivons dans les Black Hills, une chaine de montagnes a l'ouest du South Dakota

 

 

Au pied des Black Hills nous traversons la petite ville de Hot Springs, litteralement 'sources chaudes'. Ou 'ressorts chauds' ? Non je pense que c'est plutot 'sources chaudes'

 

 

A-WindCave 4648S

une rue calme de Hot Springs, le long de la Fall River

 

 

A-WindCave 4644S

A-WindCave 4643S

epatant ! Une vieille prison en bois, datée de 1885-86

 

D'apres les explications trouvees sur place, les murs de cette prison sont constitues de deux couches de planches clouees les unes aux autres, avec des fils metalliques placés entre les deux couches pour "decourager les tentatives de sciage". Je ne pense pas que ces murs auraient resisté a Tintin toutefois. Vous connaissez l'album Tintin en Amerique ? A un moment Tintin s'echappe d'un taxi en sciant une de ses portieres. Tintin se promene toujours avec une scie sur lui. Je vais vous dire un secret : il la cache dans sa meche. Donc enfermé dans cette geole du South Dakota Tintin aurait sans doute sorti de ses poches une pince coupante, une scie a metaux, et un baton de dynamite pour se faire la belle. Tintin doit etre le seul belge a pouvoir faire du ski nautique.

Enfin je m'egare. Continuons notre route. Nous ne sommes plus tres loin de notre premier parc, Wind Cave NP (NP, abreviation courante de National Park).

 

A-WindCave 4651S

bienvenue a Wind Cave National Park

 

En anglais 'cave' veut dire 'grotte', pas 'cave' (qui se dit 'basement', au moins en americain ; il me semble que les britons utilisent un autre mot). D'apres mon guide, "de trop nombreux visiteurs quittent le Wind Cave National Park en ne connaissant que la moitie de ses charmes. Ironiquement, la moitie qu'ils connaissent est celle qui n'est pas visible de la surface". Ce que le guide veut dire c'est que malgre son nom centré sur les grottes, le parc a beaucoup a offrir en surface. Eh bien, nous allons faire les touristes standards et prendre l'ascenseur pour descendre a la cave grotte ! Avantage d'avoir demarré notre journee tres tot : nous obtenons deux places pour une visite a la minute ou nous rentrons dans le visitor center, au lieu d'avoir a attendre une tournee qui ne soit pas encore complete. D'apres le site internet, en ete il peut y avoir beaucoup d'attente, je suis bien content que nous puissions sauter sur l'occasion !

J'ai tres peu de photos des grottes elles-memes, car il fait trop sombre pour mon appareil-photo et mes talents de photographe. Ca n'est pas grave, Internet est la pour nous aider a combler ces manques, a commencer par le site officiel. Nous n'avons pas vu de fossiles mais nous avons vu des tonnes de "boxwork" et de "popcorn". Vous voulez un petit ze most ? Ok ! C'est dans le Wind Cave National Park que l'on trouve la plus grande quantite au monde (et peut-etre meme de l'univers !) de boxwork. Chic, chic !

 

A-WindCave 4684S

voila notre photo de "popcorn"

 

Notre visite intitulee "Fairgrounds Cave Tour" d'environ une heure et demi est sympathique. Notre guide est une ranger jeune et dynamique. Le site decrit cette visite comme 'strenuous' (ardue), mmm, peut-etre quand on pese 250 kg. Les ages dans le groupe de gens avec nous vont de 7 a 77 ans, et je n'ai vu personne peiner. Il faut baisser la tete de temps en temps et monter et descendre des marches, c'est tout. C'est sec la-bas dedans donc il n'y a pas de risque de glisser. La temperature, constante, est de 53°F (11,6°C).

Dans le petit musee du visitor center je me familiarise avec l'histoire palpitante des grottes, explorees methodiquement a partir de la fin du dix-neuvieme siecle. Ce que je prefere dans leur histoire 'moderne', c'est la dispute entre deux familles qui s'affronterent (sur fond de 'business partnership') entre 1894 et 1901 pour en etre reconnues l'unique proprietaire, jusqu'a ce que le gouvernement federal ne declare que ces grottes n'appartenaient a personne et seraient ouvertes au public sans restrictions. Je reconnais bien la l'esprit 'entrepreneur' americain de faire du fric avec n'importe quoi, et j'avoue etre surpris par la sagesse du gouvernement, intervenu dans le sens de l'interet general. C'est beau. Cela me rappelle l'histoire de ce sentier pour descendre dans le Grand Canyon, controlé par des "interets prives" au debut du vingtieme siecle.

Pendant que nous sommes sous terre nous ratons donc la beaute du parc a la surface. Tout ce que nous en admirons a l'air libre se voit depuis la route d'acces de la US-385 au visitor center. Au fait, le site internet du parc conseille de ne pas suivre les indications des GPS pour atteindre le visitor center sous peine de se retrouver au milieu de nulle part. J'ai obei en rangeant soigneusement notre GPS au fond de la boite a gants, et en suivant les panneaux depuis Hot Springs nous n'avons pas eu de probleme pour rejoindre notre but.

 

A-WindCave 4660S 

A-WindCave 4652S

Wind Cave National Park - en surface

 

Ces interessantes creatures en train de paitre sont des bisons (ou buffalos, apparemment c'est interchangeable pour l'espece americaine). Nous sommes tout excités de voir des vrais buffalos a portee de main !

 

A-WindCave 4661S

un buffalo, c'est gro

 

 

Prudence cependant...

 

A-WindCave 4654S

"les buffalos sont dangereux, ne pas approcher"

 

Les mises en garde sont nombreuses et menacantes. C2 prend ses photos pendant que mon pied droit reste nerveusement en suspens au-dessus du champignon, d'autant plus qu'entre l'acceleration d'une Nissan Versa et un buffalo au sprint, je ne parierais pas sur le progres technique... Nous nous echappons du parc sans avoir fait encorner la Nissan, ce qui devrait plaire a notre loueur, et nous continuons notre route vers le nord sur la US-385, ravis de notre passage au Wind Cave National Park.

 

article suivant 3/23

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Mountain