Recherche

Anciens Articles

samedi 08 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 12:00

article precedent 19/20

 

Samedi matin, l'heure du retour a sonné. Apres une longue nuit de sommeil malgre la clim' du voisin qui faisait vibrer toute ma chambre, j'ai une derniere matinee a occuper a Los Angeles avant d'aller a l'aeroport pour attraper mon avion pour Boston, programmé pour 15h05. Dehors il fait gris et Los Angeles et ses bouchons legendaires me gonfle, je glandouille donc a l'hotel jusqu'a l'heure du "check-out" : onze heures. A l'heure dite je mets le cap sur Santa Monica pour aller admirer les plages et l'ocean Pacifique une derniere fois.

J'avais initialement prevu d'aller faire un tour a Venice Beach, mais techniquement Venice Beach fait partie de Los Angeles et je me gare en fait en bord de plage a Santa Monica, apres m'etre un peu planté dans ma localisation sur la carte. Il est facile de se tromper aussi : Venice Beach fait partie du "Venice Neighborhood", qui faisait partie de Santa Monica jusqu'en 1911 avant de devenir une entite independante, puis etre annexé par Los Angeles en 1926 (source : wikipedia). Aujourd'hui Santa Monica est une exclave (wikipedia m'apprend des mots...) de Los Angeles, entourée par cette derniere sur trois côtés et par l'ocean sur le quatrieme. Voici le sujet de la prochaine composition a me rendre pour demain : "decrivez un cas d'exclave esclave de son enclavant". A vos stylos !

Mais pardon je m'egare... ca doit etre la fatigue de fin de voyage. Donc pas de Venice Beach, je me gare a Santa Monica et je me balade sur la plage. Le soleil fait progressivement son apparition. Il y a des joggeurs, des joggeuses, des cyclistes, des gens en rollers, des promeneurs, des promeneuses, des touristes, des locaux (enfin... je suppose), et en general une faible densite de badauds au kilometre carre. C'est tres bien comme ca !

 

 

20121208-LA 2972S

joueurs de beach-volley a Santa Monica

 

 

20121208-LA 2979S

20121208-LA 2974S

la plage a perte de vue. Ca peut vraiment etre noir de monde ? Ca doit etre effrayant

 

 

20121208-LA 2977S

un peu d'animation en arrivant a Ocean Front Walk, a Venice Beach/Los Angeles

 

 

20121208-LA 2986S

mais... qu'est-ce que c'est ?

 

 

20121208-LA 2987S

lifeguard on duty ! C'est un mec, pas Pamela Anderson :-(

 

 

20121208-LA 2988S

un pagayeur sur sa planche

 

 

20121208-LA 2991S

 Santa Monica Pier

 

 

20121208-LA 3001S

les nuages finissent de disparaitre lorsque je dois reprendre la voiture

 

ll me reste quelques miles a parcourir jusqu'a l'aeroport. Par bonheur, par chance, par miracle, je ne croise pas un seul bouchon sur ma route.

 

 

20121208-LA 3005S

derniers miles sur une autoroute californienne

 

Je rends la voiture de loc' et deguerpis en quatrieme vitesse avant qu'ils ne remarquent qu'il y a une felure dans le parebrise que j'ai omis de leur declarer. De toute facon c'est pas moi c'est Murphy qui l'a faite !

C'est l'heure du petit paragraphe avec statistiques sur mon voyage et farciçage de votre tete fatiguée par tout ce baratinage. J'ai roulé encore 21 miles (33,5 kilometres) aujourd'hui pour un total de 1406 miles (2262 kilometres) pour tout le voyage. Avec une moyenne de 220 miles (354 kilometres) par journee pleine j'ai ete plus que raisonnable, loin des habitudes de mes precedents road-trips, et loin du record abominable de mon road-trip dans les Grands Lacs qui restera dans les annales (1778 miles en 3 jours). C'est bien d'avoir eu un rythme plus cool, ca m'a permis d'eviter la lassitude qui m'avait submergé lors de mon dernier road-trip en solitaire d'une semaine, il y a quatre ans. Côté essence la Nissan Versa a ete plutot sage. Ca reste mauvais par rapport aux consos que vous avez avec vos voitures en France, mais avec 6,8 litres aux 100 j'ai limité la casse.

Et apres ? Oui, et apres ? Que reste-t-il ? Eh bien il me reste deux etats (Montana et Wyoming) et deux capitales d'etats ou je suis deja alle (South Dakota et North Dakota) pour boucler mon objectif d'avoir vu tous les etats americains et leurs capitales. Ce qui devrait etre faisable en un seul et dernier immense road-trip dans ces quatre etats voisins, dans le nord-ouest des Etats-Unis. Quand ? Ah, j'aimerais bien le faire en 2013... En incluant dans ce voyage une petite pause photo a Denver, je devrais egalement pouvoir bientot boucler ma galerie des "tetes de ZPP devant les cinquante capitoles des Etats-Unis" :-) Vous savez, j'y pense souvent : si vous organisez un diner de cons, vous etes obligés de m'inviter et de me laisser presenter ma page fetiche de ce blog a vos convives !

D'ici la... portez-vous bien !

 

reprendre depuis le debut : article 1/20

Partager cet article

Repost 0
vendredi 07 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 18:00

article precedent 18/20

 

En continuant vers l'est depuis Santa Barbara, la US-101 et la CA-1 sont la meme route jusqu'a Oxnard. Apres Oxnard la CA-1 retourne suivre l'ocean, coincee entre le Pacifique et les Santa Monica Mountains, tandis que la US-101 passe au nord de ces memes montagnes. J'ai une idee : je vais rester sur la US-101 jusqu'a Thousand Oaks ou j'attraperai la CA-23 pour traverser les Santa Monica Mountains vers le sud et l'ocean (voir la carte). Ca devrait etre scenic comme confirme mon ami wikipedia : depuis cette route on peut admirer de nombreuses "beautiful vistas", mais gare au danger : "it is a notoriously dangerous road". Bon, alors pas de photos pendant que je negocie les epingles a cheveux au-dessus du precipice.

 

B-toMalibu 2915S

B-toMalibu 2917S

dans les Santa Monica Mountains sur la CA-23

 

 

Apres avoir tres vaillamment grimpé dans les montagnes, la route redescend vers le Pacifique. Par moments j'ai cru que ma voiture n'arriverait pas a monter... Il faudrait que je revienne en Audi S3 ! Ce qui sera un peu difficile : le modele n'existe pas aux US.

 

B-toMalibu 2921S

l'ocean Pacifique

 

 

B-toMalibu 2923S

ne tombe pas dans le precipice ZPP !

 

Juste apres cette photo, mon road-trip a failli prendre une tournure angoissante (ou hilarante a posteriori). De tout le voyage, cette pause photo est la seule ou je n'ai pas soit coupé le moteur et pris les clefs avec moi, soit ouvert une fenetre, soit au moins pris mon telephone portable en plus de l'appareil photo. Et lorsque j'essaie d'ouvrir la portiere conducteur, alors que le moteur est en marche et que mon telephone me nargue derriere les quatre vitres remontées de l'habitacle... la porte ne s'ouvre pas. Elle est verrouillée. RAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH !

Alors que je m'imagine deja en train d'essayer de fracasser une vitre avec un rocher trouvé sur place ; descendre dans la vallee pour chercher de l'aide (a combien de miles ?) ; me rouler par terre en hurlant pour protester contre cette grave injustice, j'essaie d'ouvrir une portiere a l'arriere. Qui se laisse faire. Ohhh.... tremblotant, maugreant contre la stupidite de ces voitures japonaises et de leurs conducteurs qui font n'importe quoi avec la fermeture centralisee, je reprends place derriere le volant. En me jurant, par chance pas trop tard, qu'on ne m'y reprendrait plus.

Au fait, il y a du trafic sur cette route ? Pas vraiment : depuis Thousand Oaks j'ai croisé une seule voiture. C'est ca aussi le probleme de prendre des routes scenic avec beautiful vistas. Enfin finalement je n'etais pas si loin de la civilisation : cinq minutes plus tard la descente est terminee et je retrouve la CA-1. Ouf.

Je continue vers l'est. Apres quelques miles je me rends compte que je suis a Malibu. MALIBU ! Et ? Eh bien un 7 decembre la plage de Malibu ne ressemble pas exactement ce qu'on pouvait admirer dans alerte a Malibu...

 

B-toMalibu 2926S

un panneau tout pourri d'interdiction de baignade

 

 

B-toMalibu 2925S

les cahutes des maitres-nageurs, fermées

 

 

B-toMalibu 2927S

B-toMalibu 2931S

tout de meme, de la plage a perte de vue

 

 

Je n'ai pas mon maillot de bain alors il faudra patienter pour les photos de "ZPP dans l'ocean Pacifique". De toute facon il n'y a aucun(e) 'lifeguard on duty' pour venir me sauver d'une hydrocution, d'une attaque de requin, ou d'une intoxication aux hydrocarbures echappés d'une plateforme petroliere. Ne prenons pas de risque.

Je continue ma route le long de l'ocean a Malibu, la ville aux 21 miles (33,8 kilometres) de littoral.

 

B-toMalibu 2941S

les montagnes au-dessus de Malibu, depuis Malibu Bluffs Park, ou des kids s'entrainent au foot (soccer) et au baseball

 

 

Lorsque le soleil semble etre sur le point de se coucher, je m'arrete (un peu n'importe ou...) pour admirer la scene. Il etait temps : d'apres la carte j'etais a moins d'un mile de sortir de Malibu et rentrer dans Los Angeles. Brrr...

 

B-toMalibu 2945S

pas un millimetre du littoral n'est "perdu"... pour l'immobilier

 

 

B-toMalibu 2949S

B-toMalibu 2951S

B-toMalibu 2955S

le soleil se couche a Malibu

 

 

Le coin ou je me suis installé pour prendre mes photos n'est pas tres avenant, juste a cote d'un canal d'evacuation d'eau, a sec aujourd'hui. Il y a des gros rochers en pagaille, et des bouts de mur en briquettes (?), dont l'un porte l'inscription "it is simply falling into Place". Google, qui sait tout, m'a permis de retrouver une belle photo pour vous montrer ce dont je parle, mais je n'ai pas pu expliquer l'origine et le sens de cette phrase sur un bout de ruine qui finit sa carriere a l'embouchure d'une canalisation a Malibu.

Apres ce dernier coucher de soleil et cette derniere journee de route de mon road-trip, je conduis jusqu'a mon hotel a l'ouest de Los Angeles. La boucle est bouclée ! Et Los Angeles, j'en ai ma claque... Il me faut une heure et demi pour parcourir les vingt-cinq kilometres restants (incluant l'achat d'un sandwich chez Subway ).

 

B-toMalibu 2959S

welcome back to Los Angeles !

 

Ces bouchons plus le fait que mon hotel a un 'valet parking' (c'est-a-dire que je laisse ma bagnole avec les clefs a l'entree du parking et quelqu'un va la garer...) m'otent toute envie de ressortir pour "passer la soiree dans Los Angeles". Les bouchons, j'en ai marre. En plus il y a du foot a la tele, alors je n'ai vraiment aucune raison de mettre le nez dehors !

Bilan du jour : 248 miles (399 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 1385 miles (2228,5 km) depuis l'aeroport de Los Angeles. Bonne nuit !   

 

article suivant 20/20

Partager cet article

Repost 0
vendredi 07 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 13:00

article precedent 17/20

 

J'entame la derniere journee sur la route de ce voyage. Ce matin a Cambria il fait beau, et en plus de la vue directe sur le local a poubelles, j'ai un apercu ocean depuis ma chambre pour mon petit-dejeuner.

 

A-toSantaBarbara 2870S

un bout d'ocean Pacifique depuis ma chambre

 

 

Je quitte tranquillement l'hotel vers dix heures et demi.

 

 

A-toSantaBarbara 2874S 

A-toSantaBarbara 2878S

Moonstone Beach a Cambria, avec un surfeur dans l'eau qui surf le surf

 

Passage eclair a la poste de Cambria pour mettre mes cartes dans la boite aux lettres puis je vais retrouver la route CA-1 (voir mon parcours sur la carte).

 

 

A-toSantaBarbara 2879S

c'est reparti !

 

Etape de ce matin : 146 miles jusqu'a Santa Barbara. La route ondule dans un decor verdoyant. Les noms de ville et village sont tres impregnes de l'histoire espagnole : beaucoup de San ou Santa. San Luis Obispo, Santa Maria, Santa Barbara.

 

A-toSantaBarbara 2880S

les localites sur ma route. Ce soir je serai a Los Angeles

 

A-toSantaBarbara 2882S

la route s'eloigne de l'ocean...

 

 

A-toSantaBarbara 2886S

... puis s'en rapproche

 

 

A-toSantaBarbara 2888S

entre Cayucos et Morro Bay

 

 

A la moitie de mon trajet je fais une courte halte a Santa Maria pour prendre une de mes photos favorites.

 

A-toSantaBarbara 2893S

une maison a l'abandon !

 

 

Apres Santa Maria, j'accelere un peu les choses en continuant ma route sur la US-101. Il s'agit d'une deux fois deux voies, au trafic faible tandis que je traverse la campagne californienne. Ça plus le ciel bleu, tout est propice a la reverie du conducteur solitaire.

 

 

A-toSantaBarbara 2897S

sur la US-101 entre Santa Maria et Santa Barbara

 

Lorsqu'elle ne peut plus continuer vers le sud, la US-101 tourne ves l'est pour longer l'ocean, coincee entre les Santa Ynes Mountains et le Pacifique.

 

A-toSantaBarbara 2900S

ocean a perte de vue

 

Vous voyez ce point au milieu de la photo ci-dessus ? C'est une plateforme petroliere ! Je suis tout excité d'en voir une. Je sais c'est mal, ca pollue, c'est pour extraire du vilain petrole... mais ca me donne envie de jouer a Warcraft II, ha ha ha ! Jeu dans lequel il etait possible de construire des plateformes d'extraction. Vous vous souvenez ? C'etait il y a a peine quinze ans.

 

A-toSantaBarbara 2901S

comme c'est beau une voie ferree qui suit l'ocean

 

 

A-toSantaBarbara 2903S

c'est moi ! J'y etais !

 

 

A-toSantaBarbara 2906S

les montagnes au-dessus de Santa Barbara

 

Cette photo n'est pas terrible, mais je l'ai incluse pour mentionner l'impression que j'ai eue a ce moment-la : celle d'arriver a Grenoble sur l'A48. Ou l'A49. Grenoble ? Mais il n'y a pas beaucoup d'ocean a Grenoble ! C'est vrai. Mais il n'y a pas non plus beaucoup de montagnes comme ca a Waltham. Du coup quand ca y ressemble de loin... ca m'y fait penser. Hy hy hy !

Bon, et alors Santa Barbara, qui me dira, pourquoi ? Je ne sais pas ce que je suis venu faire ici, et c'est terrible. Je perds un peu de temps a chercher le batiment ou un copain de France aurait fait son stage en juillet 2000, pendant que j'etais moi-meme a Indianapolis. Je fais chou blanc. Mon pote n'aura donc pas de photo-souvenir "douze ans plus tard". Il m'en voudra quand il lira ce blog, ce qui ne devrait pas se produire avant 2025 :-) Au risque de decevoir tous mes lecteurs j'avoue ne rien faire d'autre a Santa Barbara a part aller dejeuner ; pas de viree a la plage ; je n'ai jamais vu un seul des 2137 (!!) episodes de la serie foireuse du meme nom donc je ne me sens pas en terre sainte. Bon alors au-revoir Santa Barbara !

article suivant 19/20

Partager cet article

Repost 0
jeudi 06 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 17:00

article precedent 16/20

 

Je ne vais pas faire durer le suspense dans cet article : la section de cent miles que je m'apprete a parcourir jusqu'a Cambria constitue mon souvenir prefere de ce voyage. Le reste est aussi de haute qualite bien entendu, mais cette route qui longe l'ocean Pacifique est superbe. Deux autres facteurs qui m'ont aidé : la meteo se decide enfin a cooperer et a m'octroyer du ciel bleu ; et suivre ce trajet en decembre explique sans doute la tres faible circulation sur une route ou les occasions de doubler sont peu frequentes. Vous pouvez suivre mes aventures sur la carte.

 

 

C-toCambria 2798S

c'est parti pour la 'rugged' côte du Pacifique

 

 

C-toCambria 2802S

j'y suis, j'y suis !

 

 

C-toCambria 2807S

C-toCambria 2809S

C-toCambria 2816S

en roulant vers le sud sur la CA-1

 

Cette route me rappelle celles qui suivent le bord de mer au Cap Corse, coincees entre la montagne et l'eau. J'ai envie de m'arreter toutes les cinq minutes pour essayer de prendre en photo des paysages que je trouve tous plus beaux les uns que les autres.

 

C-toCambria 2821S

le mont St-Michel ?

 

 

C-toCambria 2820S

non, un ranch. No trespassing !

 

 

C-toCambria 2822S

j'obeis aux instructions et je continue ma route

 

La route s'eloigne de l'ocean sur quelques miles pour monter a l'assaut d'une petite montagne. Au detour d'un virage j'ai la surprise de voir apparaitre une station-service-boulangerie-restaurant-magasin-de-souvenirs a "Loma Vista". Un panneau previent les automobilistes : "next gas 40 mi" (prochaine station-essence a 40 miles = 64 kilometres). Je n'ai pas besoin de carburant, mais mon reservoir de liquide lave-glace est a sec depuis un bout de temps (depuis que j'ai quitté la Sierra Nevada en fait) et le soleil commence a me jouer des tours a travers mon pare-brise a la nettete douteuse.

Je vais baragouiner quelques mots au pompiste, qui malgre son propre accent tres teinté d'espagnol finit par me comprendre. Il farfouille dans sa cahute et me sort un gallon de lave-glace. $10, une arnaqueaffaire ! Je donne a boire a ma voiture, prends quelques photos-souvenirs, et continue ma route dans la foret. L'ocean fait son retour.

 

C-toCambria 2826S

je suis bien content d'avoir un pare-brise tout propre

 

 

C-toCambria 2830S

j'adore etre ici

 

 

Bien que l'heure tourne et que ma vitesse moyenne reste faible, je m'arrete au Julia Pfeiffer Burns State Park sur les conseils d'un collegue.

 

 

C-toCambria 2847S

que se cache au bout de ce tunnel ?

 

 

C-toCambria 2840S

une cascade !

 

Deux panneaux explicatifs nous racontent qu'a cet endroit se trouvait jusqu'en 1966 la maison construite en 1940 pour Lathrop et Helen Hooper Brown. Ils devaient etre au calme pour profiter du paysage, dans leur maison decoree (je cite) d'oeuvres d'art de Degas, Dufy et Gauguin. Epatant, epatant. On apprend egalement qu'un glissement de terrain en avril 1983 a deux pas d'ici causa la fermeture de la route pour un an. Pas de ca aujourd'hui svp ! Dans ce park on peut enfin admirer un batiment qui abritait une petite turbine Pelton, qui fournissait je suppose de l'electricite aux Browns.

 

C-toCambria 2850S

je continue ma route. Non mais c'est quoi ce mec devant moi en combi VW ???

 

 

Lorsque le soleil est sur le point de disparaitre a l'horizon, je m'arrete pour profiter du coucher de soleil.

 

C-toCambria 2851S

C-toCambria 2853S

C-toCambria 2859S

le soleil se couche dans le Pacifique

 

Il me reste encore environ une heure de route jusqu'a Cambria. Maintenant que le soleil a disparu je ne m'arrete plus. Je n'arrive deja pas a prendre des photos potables en plein jour, alors sans soleil...

 

 

C-toCambria 2868S

derniere photo sur la CA-1 avant la nuit : montagne a gauche, ocean a droite !

 

Avant que je n'entame ce voyage, on m'avait conseillé de me rendre a Hearst Castle, a San Simeon a une quinzaine de miles de Cambria. Qu'est-ce que Hearst Castle ? Oh, rien d'autre que la demeure (enfin, une des demeures) aux proportions megalomaniaques (8300 metres carres !!!) d'un magnat de la presse de la premiere moitie du vingtieme siecle, William Hearst. Combien coute la visite de ce bungalow ? Eh bien, business is business. La propriete est tellement grande que trois visites guidees differentes sont organisees, chacune coutant la modique somme de $25. Vous savez ce que je pense de depenser du fric pour visiter la maison d'un mec riche, surtout si c'est un capharnaum d'objets d'art promptement qualifié de 'musee' ? Oui, vous savez... mais je n'ai pas toujours ete comme ca : apres tout, je garde un tres bon souvenir de ma visite de Biltmore House, classee d'apres cette page wikipedia comme "la plus grande maison" des US. J'etais jeune a l'epoque, mes convictions n'etaient pas encore bien affirmees... De toute facon lorsque je traverse San Simeon ce soir, il est cinq heures passees, bien trop tard pour demarrer une visite de Hearst Castle.

En arrivant a Cambria je vais poser mes affaires a l'hotel puis je me mets en quete d'un endroit ou manger. Cambria a l'air d'etre un petit village touristique sympathique. Il y a pas mal de monde dans les rues, les boutiques sont ouvertes, des files d'attente se forment devant les restaurants pour obtenir une table. Je voudrais un truc rapide a manger mais il n'y a pas de Subway . Je me rabats sur le Main Street Grill, une echoppe de restauration rapide.

Verdict : n'y allez pas, c'etait infect. Ma commande etait vraiment immonde, autant a l'aspect qu'au gout. C'etait encore pire qu'au boui-boui ou nous avions mangé C2 et moi au Grand Canyon. Le seul point positif de ce trou a rats, ce sont ses nombreuses télés. Je n'ai pas de tele dans ma chambre a l'hotel, ce qui est tres rare, et je profite de mon rapide diner au grll machinchose pour regarder une partie du match qui oppose les Oakland Raiders aux Denver Broncos.

L'estomac lourd je rentre a l'hotel pour enfin me relaxer. Je me gare pour de bon a l'hotel a 19h15, douze heures apres etre parti de Pacifica. Quelle journee ! Quelle fabuleuse apres-midi sur la CA-1 ! Je suis ravi.

Bilan du jour : 227 miles (365 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 1137 miles (1829,5 km) depuis l'aeroport de Los Angeles. Bonne nuit !

 

article suivant 18/20

Partager cet article

Repost 0
jeudi 06 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 12:00

article precedent 15/20

 

Prochain objectif de la journee : Monterey, de l'autre cote des Santa Cruz Mountains. Deux possibilites pour y aller (voir la carte) : soit contourner les montagnes via la US-101, soit les traverser via la CA-17. La meteo n'ayant pas prevu de precipitations aujourd'hui, je tente ma chance sur la route de montagne. Cette CA-17 est en fait une large deux fois deux voies qui serpente (to wind en anglais) de part et d'autre du col Patchen, a 1810 pieds (550 metres) d'altitude d'apres wikipedia.

 

 

B-Monterey 2753S

CA-17, j'arrive

 

 

Mais, me direz-vous, comment fait-on la distinction en anglais entre wind, le vent, et wind, tournoyer ? Par la prononciation : le vent-wind se prononce oui-nde, tandis que le wind-serpentage se prononce ouaille-nde. Ok ? Je n'ai pas de photos de la CA-17 car le winding de la route m'oblige a me concentrer sur mon volant, wheel en anglais. Wheel voulant aussi dire roue, je tourne mes wheels avec mon wheel. C'est tres confusing.

En arrivant a Santa Cruz, la CA-17 rejoint la CA-1 que je vais suivre jusqu'a Monterey.

 

B-Monterey 2757S

la route CA-1 vers Monterey

 

De temps en temps l'ocean fait une apparition au detour d'un virage.

 

B-Monterey 2758S

Monterey Bay entre Santa Cruz et Monterey

 

 

A Monterey j'ai prevu deux activites : aller a l'aquarium pour voir des pingouins et manger. Commencons donc par le Monterey Bay Aquarium. Premiere observation : le stationnement y est difficile. Je trouve bien une place a cinq minutes a pied de l'entree de l'aquarium, mais je m'apercois avec depit que je n'ai plus un seul quarter (piece de 25 cents) pour nourrir le mange-sou. Me voila condamné a utiliser les services d'un parking ou la caisse accepte les cartes bancaires. Il y en a un juste a cote de l'aquarium, fort bien, mais au tarif tout aussi deraisonnable que celui du Pier 39 a San Francisco : $15 ! Mes amis, si vous allez a l'aquarium de Monterey, ayez de la monnaie dans vos poches !

 

B-Monterey 2761S

Monterey Bay Aquarium

 

 

A l'interieur, la saignee continue : le ticket d'entree est a $34.95 par adulte. Cher ! En plus le bassin des loutres de mer (sea otters) est fermé pour renovation. Zut, j'aime les loutres autant que les pingouins ! La visite du musee commence par une exposition que je trouve (evidemment...) deprimante, sur les origines du batiment : de 1916 a 1973 se trouvaient ici les usines de conserves de sardines Hovden, et l'on peut en admirer quelques pieces massives des chaines de production, comme des boilers (= chaudieres). On apprend avec interet que ces usines ont traite jusqu'a 250000 tonnes de poisson par an, avec quelques bonnes citations des businessmen de l'epoque nous decrivant un "marché sans limite" et des opportunites pour des "produits dérivés de grande valeur".

Des grands visionnaires ces businessmen. La plupart des usines de conserves de Monterey Bay firent faillite dans les annees cinquante apres la disparition des sardines en raison (ô surprise !) de la surpeche. Et les journees des travailleurs (incluant des enfants) de ces usines, decrites sur les panneaux de l'exposition, ressemblent egalement a mes yeux plus a de l'exploitation de main d'oeuvre dans des conditions miserables qu'a autre chose. Quant a la fortune de Knut Hovden, je ne m'inquiete pas a son propos...

Trop de blabla, trop de tracas. Vous voulez des photos et je vous comprends. Chassons ces sombres pensees et allons observer du poisson encore en vie.

 

B-Monterey 2765S

un 'flatfish', faisant preuve d'un mimetisme interessant

 

D'apres wikipedia flatfish correspond en francais aux especes 'pleuronectiformes'. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais je trouve plus facile de deviner qu'un flatfish est plat, que de determiner qu'un pleuronectiforme est euh.. un poisson.

 

B-Monterey 2773S

des pingouins... qui s'epouillent (??)

 

 

 

B-Monterey 2774S

B-Monterey 2777S

des meduses

 

 

B-Monterey 2780S

une tortue qui fait un high-five (a un requin ?)

 

En dehors de son tarif d'acces que je trouve disproportionné, l'aquarium m'a plu. Je l'ai trouvé divertissant et bien fait.

Je retourne a ma voiture et me mets en quete d'un endroit ou manger. Qui a dit McDonald ? J'attaque ensuite mon etape de l'apres-midi : cent miles sur la CA-1 le long de l'ocean. Ca devrait etre fabuleux, mais il faut d'abord que je m'echappe de Monterey...

 

B-Monterey 2783S

bouchons un jour, bouchons toujours

 

 

B-Monterey 2786S

ca y est je suis sur la route CA-1 !

 

Je suppose que le panneau ci-dessus sert a indiquer les sections de la CA-1 qui sont fermees. Elle est en effet souvent sujette a des glissements de terrain et autres joyeusetes, et comme il n'y a aucune autre route dans la region, une coupure sur son trajet signifie un detour de plusieurs dizaines de miles si l'on veut aller au-dela. Mon objectif est Cambria, dix miles apres San Simeon. Ca devrait passer...

En sortant de Monterey je traverse Carmel.

 

B-Monterey 2793S

a la sortie de Carmel, Carmel River State Beach... 

 

B-Monterey 2788S

... ou il est tres fortement deconseillé de se baigner

 

Sur la plaque ci-dessus vous pouvez lire "Surf is extremely dangerous!". Dans cette phrase surf n'a pas le sens qu'on lui donne en francais, a savoir "faire du surf". Le mot surf a un autre sens en anglais (qui precede je suppose le sens "faire du surf") : il veut dire vagues, ressac. Autrement dit a Carmel River State Beach, ce sont les vagues qui sont extremement dangereuses, pas faire du surf. Quoique par transitivité, faire du surf sur des vagues dangereuses doit etre dangereux. Euh...

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez telecharger ici un pdf (que j'ai trouvé la sur ce site) expliquant le danger de cette plage et de son surf. Pour finir, comment faire la difference entre surf-vague et surf-surfer ? Il faut se debrouiller avec le contexte ! Il est temps de distribuer les exercices pour vos devoirs a la maison de ce soir. Vous me traduirez la phrase "to surf the surf" de cinq facons differentes. Moi je continue a rouler !

 

article suivant 17/20

Partager cet article

Repost 0
jeudi 06 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 10:00

article precedent 14/20

 

Jeudi matin, sixieme jour de mon road-trip. J'ai pris un hotel sur l'ocean, mais ma chambre est du mauvais cote.

 

A-toMonterey 2721S

pas mal la vue, hein ?

 

Je me mets en route sans tarder, en battant au passage mon record personnel de la plus courte nuit dans un hotel : je me suis garé sur le parking de l'hotel hier soir a 21h55, et je demarre la voiture ce matin a 7h15. C'est du serieux ces road-trips ! On se relaxera plus tard...

Apres avoir erré dans les montagnes depuis le debut de ce voyage, je vais maintenant passer du temps le long de l'ocean Pacifique. La vue depuis ma chambre etait pourrie, mais l'hotel est vraiment a cote de la plage. Le soleil n'a pas encore fait son apparition - dans mon dos, je regarde vers l'ouest.

 

A-toMonterey 2726S

une plage sur l'ocean Pacifique a Pacifica

 

Remarquez comme le nom de la ville est incroyablement pertinent : Pacifica, sur la cote pacifique. C'est a se demander si on peut trouver une situation similaire de l'autre cote des US... evidemment : on trouve dans le New Jersey la ville d'Atlantic City, sur la cote atlantique. Bravo !

 

A-toMonterey 2730S

tsunami evacuation route

 

Si un tsunami frappait cette section de la cote, je ne sais pas trop ce qu'il resterait de San Francisco. Quelques maisons perchees sur les collines ?

Il est temps de vous expliquer pourquoi je commence ma journee aussi tot. Pacifica est idealement situee sur la route CA-1, que j'avais initialement prevu de suivre le long de l'ocean Pacifique. J'ai ensuite change mon programme de ce jeudi pour passer par Mountain View et Cupertino dans la "Silicon Valley". Or les autoroutes qui permettent de se rendre dans ces deux villes, au sud de San Francisco, se trouvent de l'autre cote d'une montagne. Je dois donc commencer par rebrousser chemin vers le nord pour contourner cette montagne. En observant attentivement la carte, mon choix de dormir a Pacifica apparait donc comme stupide. C'est vrai.

L'autre raison de mon depart hatif de l'hotel est l'anticipation d'une circulation horrible. Ce qui est confirmé lorsque je deboule sur l'I-280, ou ma vitesse moyenne passe instantanement a zero mile par heure. Ca va encore etre une longue journee ! Je mets environ une heure et dix minutes pour parcourir les trente-six miles jusqu'a mon premier objectif, a Mountain View : le siege de Google !

 

A-toMonterey 2733S

Google, 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, California

 

 

A-toMonterey 2735S

chez Google

 

Alors est-ce que c'est vrai tout ce qu'on dit sur Google ? Que tout y est fait pour que les employes passent le plus de temps possible sur leur lieu de travail, en leur fournissant loisirs et services ? Apparemment, oui.

 

A-toMonterey 2736S

aujourd'hui coupage de tifs

 

A-toMonterey 2737S

en plus de terrains de sport la boite fournit des velos colorés pour se deplacer sur le campus. Ils doivent avoir des jarrets d'acier les gens de Google !

 

J'ai l'impression que bosser pour une boite aussi connue monte legerement au citron de ses employé(e)s (bon il faut dire aussi que j'ai tendance a toujours etre negatif...). Lorsque j'approche une nana pour obtenir un renseignement, elle repond a ma premiere question "do you work here?" par un "yes, I do" prononcé avec un petit sourire que j'interprete comme un "ouais, je bosse ici, qu'est-ce que tu veux ? Tu veux laisser ton CV ? Je sais pas si t'es assez smart mon p'tit gars !". Non, je ne cherche pas ou deposer mon CV, je voudrais juste savoir s'il y a un batiment avec le sigle google en grand et en couleurs. Reponse : non. Tu m'as decu, google.

 

A-toMonterey 2739S

on va devoir se contenter de cet insipide google tout blanc

 

Avant de partir je prends en photo ce qui doit etre un des nombreux projets secrets de google. Ou alors il s'agit seulement d'une camionnette qui permet a google de proposer l'option "street view" sur maps.google ?

 

A-toMonterey 2740S

google roam (to roam = parcourir ; errer)

 

Apres google j'ai une dizaine de miles a parcourir pour me rendre dans un autre haut-lieu de la technologie. A Cupertino il y a une rue qui s'appelle Infinite Loop et qui encercle le siege de Apple !

 

 

A-toMonterey 2745S

Infinite Loop, Cupertino, California

 

 

A-toMonterey 2746S

A-toMonterey 2748S

j'y suis, j'y etais ! Argh je m'etouffe d'etre a la source de tous ces fabuleux produits

 

Il y a ici un "Company Store" qui ouvre a dix heures. Je tue la quinzaine de minutes a attendre sur un banc devant l'entree de ce batiment Apple, a regarder passer tous ces gens exceptionnels qui concoivent ces iMac et ces iPad tellement jolis et tellement bien pensés. Et leur politique tarifaire, n'est-ce point du genie commercial ? Jugez-en par vous-memes :

  • un iMac 27" dernier modele coute $1799 hors taxes sur apple.com
  • le meme modele sur apple.fr coute 1879 euros TTC, soit 1570 euros hors taxes ou $2100 au taux courant de conversion euro-dollar

Ou va la difference de $300 ? He he he...

Des que le magasin ouvre je vais inspecter ses rayons. Je considere un instant m'offrir un ou deux souvenirs ("tu vois j'ai achete ca au Apple Store du SIEGE d'APPLE en CALIFORNIE !"), mais je suis radin et les prix sont ridicules. J'opte pour un achat utile : un cable audio pour brancher mon blackberry sur l'autoradio de la voiture et ecouter mes mp3s. Le cable que j'ai apporté avec moi a rendu l'ame au debut de ce voyage, et cela fait quelques centaines de miles que je me tape la radio. Marre de la country et du hip-hop. Le prix de ce cable acheté chez Apple (mais meme pas Apple...) meriterait a lui tout seul un article : $20 !! La prochaine fois que j'aurai besoin d'un tel cable, j'acheterai ses composants separement et je le fabriquerai moi-meme. Et je publierai l'article correspondant sur ce blog .

 

A-toMonterey 2750S

ze Company Store, le vrai le seul l'unique au siege de Apple a Cupertino

 

Il est dix heures et quart et a part rouler dans des bouchons, je n'ai toujours pas veritablement commencé la route prevue pour la journee. En avant, bye bye Apple, bye bye Cupertino, bye bye Silicon Valley !

 

article suivant 16/20

Partager cet article

Repost 0
mercredi 05 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:00

article precedent 13/20

 

J'aurais sans doute du me depecher un peu plus pour retourner a Battery Spencer depuis Pier 39. Lorsque j'arrive aux batiments militaires abandonnes ou j'etais ce matin, le brouillard a repris sa place et je peux a peine voir le Golden Gate Bridge. Argh !

 

C-SF 2649S

caramba ! Encore raté

 

 

J'attends une vingtaine de minutes sur place en esperant que le brouillard remontera a nouveau. Peine perdue. Bon, eh ben pour les belles photos, on peut toujours se rabattre sur wikipedia ! J'abandonne Battery Spencer et je vais me balader sur une autre fortification desaffectee en bas de la colline : Battery Yates. De la il etait possible d'acceder a un phare situé juste en-dessous du pont, malheureusement la route est coupee pour travaux. Vraiment pas de bol. Je prends tout de meme des dizaines de photos du pont, et fais plusieurs tentatives de panoramiques : ici et la.

 

C-SF 2653S

le Golden Gate Bridge, encore

 

 

C-SF 2657S

ZPP au Golden Gate Bridge

 

 

C-SF 2661S

deux porte-conteneurs se croisent sous le pont

 

 

C-SF 2676S

la vue doit etre formidable depuis ces batiments, mais impossible de s'y rendre

 

C-SF 2689S

C-SF 2690S

Battery Yates

 

Allez, une derniere photo ou le brouillard se fait omnipresent, et je mets les bouts.

 

 

C-SF 2692S

bye bye Golden Gate Bridge, la tete dans le brouillard

 

 

Je retourne dans San Francisco - et repaie les $5 de peage pour traverser le pont. Je me balade dans la ville un peu au hasard, impressionné par l'inclinaison des rues.

 

C-SF 2589S

C-SF 2707S

ils sont fous ces hippies de San Francisco ! Ils construisent des maisons penchees !

 

 

C-SF 2699S

attention a ne pas racler le sol en arrivant au sommet

 

Des panneaux mettent en garde contre ce risque de raclement : "Sharp crest ahead".

 

C-SF 2713S

un enchevetrement complexe de catenaires. J'aime beaucoup

 

La ville de San Francisco fut fondee au dix-huitieme siecle par les espagnols mais ne prit veritablement son essor qu'en 1848-1849 a l'occasion d'une ruee vers l'or, juste apres la fin de la guerre entre Mexique et Etats-Unis et son passage sous controle americain. Les chercheurs d'or de cette ruee furent appelés les 'forty-niners', qu'on peut traduire par "ceux de (18)49". 49ers est aujourd'hui le nom de l'equipe de football americain de San Francisco. J'ai serieusement etudie l'option d'aller voir un match de football pendant ce voyage, et j'aurais presque pu car l'equipe voisine des Oakland Raiders joue demain soir. Mais demain soir je serai loin de San Francisco et d'Oakland...

Avant que la nuit ne tombe, il me reste une curiosite a aller prendre en photo, dans le quartier gay Castro.

 

C-SF 2717S

C-SF 2718S

architecture typique de San Francisco (avec aussi les cables electriques typiques qui gachent la vue)

 

C-SF 2715S

tiens, une maison bleue !

 

Oui mes amis, une maison bleue, et pas n'importe laquelle ! Comme l'indique la petite plaque qui se trouve au-dessus de la porte de son garage, il s'agit de la maison dont le chanteur Maxime Le Forestier parle dans sa chanson "San Francisco" ecrite en 1972. Je crie au scandale : cette maison n'est pas du tout adossee a la colline ! Elle n'est pas construite dans une rue en pente. Et puis Psylvia, ou est-il alle chercher un prenom pareil ?

La nuit arrive. Je passe la soiree avec une copine dans le restaurant Mochica (non, pas au Subway ). Le quartier est pourri mais la bouffe est bonne. Apres ce sympathique diner, je conduis une quinzaine de miles d'interstate vers le sud jusqu'a Pacifica ou se trouve mon hotel (voir la carte).

Bilan du jour : 75 miles (121 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 910 miles (1464,5 km) depuis l'aeroport de Los Angeles. Je suis crevé, dodo !

 

article suivant 15/20

Partager cet article

Repost 0
mercredi 05 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 15:00

article precedent 12/20

 

A la fin du precedent article j'etais en train de negocier les virages de la rue la plus tortueuse du MONDE. Un fabuleux ze most.

 

B-SF 2585S

dans les virages de Lombard Street

 

Pour grimper toutes ces incroyables collines on trouve a San Francisco des "cable-cars", des tramways propulsés (tractés ? je vous laisse le choix) par des cables enterrés sous la chaussee. Ce mode de transport est principalement utilisé par les touristes. Cela me rappelle les tramways de Lisbonne.

 

 

B-SF 2600S 

B-SF 2598S

un cable-car a l'angle de Hyde St et Lombard St

 

Je continue ma route sur Lombard St vers l'est de San Francisco, jusqu'au fameux Pier 39 dans le quartier Fisherman's Wharf. Ce pier est un ancien embarcadere reconverti en formidable attraction touristique avec restaurants, bars, et magasins de souvenirs. Sans oublier ses fameux lions de mer !

 

B-SF 2632S

a Pier 39

 

B-SF 2605S

vous les voyez ?

 

 

B-SF 2608S

un gros amas de lions de mer. C'est tres drole de les voir vautrés les uns sur les autres

 

 

Ces lions de mer sont un veritable spectacle a Pier 39, et on a du bol : personne n'a encore trouve le moyen de le rendre payant. Je recupere un petit prospectus "Pier 39 Sea Lion Story". Que m'apprend-il ? Ces animaux ont commence a venir ici en 1989. Ils sont connus pour leur intelligence, leur espieglerie (playfulness) et leurs aboiements bruyants (je confirme). Ceux que je vois sont sans doute intelligents, mais ils le cachent bien ! Les males pesent jusqu'a 390 kg, les femelles jusqu'a 110 kg. Ca serait marrant de les voir couler en raison de leur poids un des docks sur lesquels ils se dorent la pilule. Les California sea lions sont proteges : il est interdit de les nourrir ou de les embeter. En parlant de nourrir, j'ai faim !

 

B-SF 2612S

une mouette contemple le spectacle des lions de mer

 

 

B-SF 2603S

il y a plein de vie animale au Pier 39

 

Au bout du pier on peut admirer la baie de San Francisco et Alcatraz.

 

B-SF 2614S

le celebre rocher d'Alcatraz, prison jusqu'en 1963

 

Je vais m'installer dans un restaurant japonais pour dejeuner. J'ai une table a cote des fenetres, avec vue sur la baie. Parfait !

 

B-SF 2622S

manger des sushis en admirant un porte-conteneurs, c'est super !

 

De la ou je me trouve, je peux aussi observer une mouette qui se repose...

 

B-SF 2618S

...d'abord sur un pied...

 

B-SF 2623S

...puis sur zero pied !

 

Apres avoir mange mes shushis, je constate que le brouillard est en train de remonter la colline ou j'etais ce matin au-dessus du Golden Gate Bridge, laissant apparaitre le pont. D'ailleurs de la ou je suis, je peux apercevoir a la fois ce qui me semble etre Battery Spencer et les tours du pont. Donc si je retourne la-bas, je devrais pouvoir prendre mes photos. Vite, vite, en route, retour au Golden Gate Bridge, pas de peage dans ce sens. Le temps que je fasse la route, le brouillard a deja commence a redescendre.

Note un : le parking qui s'appelle "Pier 39 Garage" est certes tres bien situé, juste a cote de l'acces au Pier. Mais son tarif est exorbitant : $16 pour deux heures de stationnement ! Je vous conseille de chercher d'autres options pour vous garer a Pier 39.

Note deux : si vous n'etes pas un ane comme moi, vous penserez a faire valider votre ticket de parking si vous mangez dans un restau du Pier 39. Cela fait baisser le tarif du stationnement. Moi, j'ai oublié...

 

 

B-SF 2639S

non !! Le sommet des tours n'est deja plus visible

 

Je fais une courte pause au Visitor Center juste au nord du pont.

 

B-SF 2645S

une statue de marin a San Francisco, ca parait logique

 

Cette statue me dit quelque chose. En mai quand nous sommes alles a Burlington, Vermont, C2 et moi avons vu la meme statue en nous baladant dans le port sur le lac Champlain. Je n'avais pas mis de photos sur mon blog a l'epoque, les voici maintenant pour comparaison.

 

20120526-Vermont 9976S

20120526-Vermont 9978S

a Burlington dans le Vermont

 

Tout ceci est bien beau, mais on ne sait pas exactement ce que symbolisent ces statues, et pourquoi il y en a deux identiques a plusieurs milliers de miles de distance. Malheureusement j'ai oublie de regarder s'il y avait des plaques ou des panneaux avec des explications. Bon, il faudra retourner soit a San Francisco soit a Burlington pour elucider ce mystere.

Depuis le Visitor Center on a egalement une belle vue sur le pont.

 

B-SF 2648S

Golden Gate Bridge

 

article suivant 14/20

Partager cet article

Repost 0
mercredi 05 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 11:00

article precedent 11/20

 

Quelle joie de me reveiller (presque) a San Francisco ! Lorsque j'ouvre le rideau de la fenetre de ma chambre, une vue incroyable surgit a mes yeux.

 

A-SF 2533S

bonjour Berkeley

 

Programme meteo de la journee : temperatures acceptables dans les 16-18°C et pluie en continu. Chic, ca promet pour mes photos du Golden Gate Bridge.

Apparemment aujourd'hui c'est grasse mat' : j'attends 9 heures pour quitter l'hotel et me jeter dans les bouchons. La Californie, ca se merite. Premier objectif de la journee : un ancien site militaire, Battery Spencer, sur les hauteurs de Sausalito, pour admirer le Golden Gate (voir la carte).

 

A-SF 2538S

en Californie il y a trente millions de voitures...

 

Pour aller de Berkeley a Sausalito, il y a deux possibilites : soit passer par le sud et San Francisco, soit passer par le nord. Comme San Francisco semble n'etre rien d'autre qu'un immense bouchon pendant le 'morning commute', je decide de tenter ma chance par le nord, bien que google m'ait averti : la route CA-1 dans le sens nord-sud (c'est-a-dire le sens qui traverse le Golden Gate Bridge pour rentrer dans San Francisco) est a cette heure-la rouge - voire rouge-noire - a Sausalito. Pour ceux qui connaissent les codes couleur de l'option 'trafic routier' de google.maps, il n'y a pas pire .

Apres avoir mis un peu plus d'une heure pour parcourir trente-sept kilometres (pas si mal finalement !), je roule sur le front-de-baie de Sausalito.

 

A-SF 2541S

ceci est une sculpture de lion de mer

 

Depuis ce boulevard j'admire San Francisco pour la premiere fois depuis quinze ans. Ou pour etre plus precis, j'essaie d'admirer San Francisco. Je ne sais pas si les choses ont changé, non pas en raison de souvenirs vacillants, mais pour cause de brouillard epais.

 

A-SF 2543S

je suis a San Francisco ou a Londres ?

 

Apres ces photos je grimpe a l'assaut de Conzelman Road pour aller inspecter les constructions militaires qui dominent la Golden Gate. Je dis la Golden Gate car j'ai decouvert grace a mon ami wikipedia que dans 'Golden Gate Bridge', ce n'est pas le pont qui est doré (golden), c'est la 'porte'. Golden Gate est le nom donné au detroit (strait en anglais) qui garde l'acces a la baie de San Francisco.

Qui dit garder dit militaire dit pan-pan boum-boum dit fortification. Apres avoir chie des tonnes et des tonnes de beton sur cette colline pendant la deuxieme guerre mondiale pour abriter des canons de 400mm (il n'y avait pas plus gros !), l'armee decida que la menace viendrait des airs et non des oceans et abandonna les lieux. Depuis, la pluie tombe et l'herbe repousse. J'ai l'impression de replonger dans l'ambiance des champs de bataille de Verdun. Le paysage n'a pas ete labouré par les obus et le ciment est nettement moins fatigué, mais le brouillard et les couloirs qui ne menent nulle part sont aussi edifiants. Pourquoi ? Pourquoi ?

 

A-SF 2551S

A-SF 2555S

construction 129

 

Se promener ici seul, en decembre, dans la pluie et le brouillard, est une experience absolument charmante deprimante ?. Heureusement il y a Battery Spencer pour me requinquer le moral !

 

A-SF 2650S

les latrines locales

 

 

A-SF 2566S

la cheminee du capitaine (?)

 

 

A-SF 2574S

quelques boulons pour un canon

 

 

D'apres ce que j'ai pu lire sur internet, l'endroit est ideal pour admirer le Golden Gate Bridge, prendre des photos incroyables, passer un moment romantique. Je n'ai pas besoin du romantique aujourd'hui, je me contenterai de photos non-incroyables, et j'aimerais par dessus tout voir le pont. Mais le destin en a decide autrement. J'ai beau avoir traverse un continent (et vaincu des dizaines de miles d'embouteillages !) pour arriver ici, tout ce qui m'attend est une epaisse nappe de brouillard. Soupir...

 

A-SF 2545S

le Golden Gate Bridge

 

Je suis tellement proche du pont (et de la route CA-1) que j'entends tres distinctement les bruits de circulation. Mes oreilles sont a la fete, mais pour mes yeux : rien. Tout au plus puis-je admirer quelques nuees d'oiseaux, sans doute peu interesses par mes elucubrations. Snif snif. Apres avoir attendu vainement que le brouillard se dissipe, je quitte Battery Spencer. Direction : eh bien, le Golden Gate Bridge, qui comporte un peage ($5) uniquement dans le sens nord-sud. C'est-a-dire le mien. Donc apres n'avoir rien vu, je paie pour continuer a ne rien voir. Pourtant ce pont existe, je suis dessus !

 

A-SF 2580S

sur le Golden Gate Bridge - enfin, je crois

 

Alors que je roule enfin sur ce fameux pont, achevé en 1937, il importe d'en lister quelques caracteristiques dont un ex ze most.

  • 220 pieds (67 metres) au-dessus de la baie
  • 746 pieds (227 metres) : hauteur des tours
  • 4200 pieds (1280 metres) : longueur du pont entre les deux tours. Jusqu'en 1964, il s'agissait d'un record mondial pour les ponts suspendus. J'ai toujours cru que ce record appartenait a l'ancien pont de Trellins
  • 80000 miles (130 000 kilometres) : longueurs des filins dans les deux cables suspenseurs. J'en suis baba
  • 27 pieds (8,3 metres) : distance sur laquelle le tablier peut bouger lateralement

Tout ceci m'amene dans San Francisco, ou je m'empresse de suivre Lombard St pour aller inspecter sa section la plus connue et pretendument la plus tortueuse (crooked) du monde : huit epingles a cheveux en l'espace d'un bloc. Une chose est sure : ca monte et ca descend tres fort !

 

A-SF 2583S

A-SF 2587S

en chemin pour les tournants de Lombard St

 

 

A-SF 2590S

a Lombard St on trouve principalement des touristes

 

 

A-SF 2592S

ahhhh ! J'attaque la pente de Lombard St avec ma voiture de loc' !

 

article suivant 13/20

Partager cet article

Repost 0
mardi 04 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 17:00

article precedent 10/20

 

Apres ma visite du capitole de Californie, je sors me promener dans le parc qui l'entoure. Le ciel est couvert mais il ne pleut pas et il ne fait pas trop froid. Apres les premiers jours de road-trip dans la Sierra Nevada, je peux laisser mon anorak dans la voiture. Je prends le temps de flaner un peu avant de continuer ma route. J'ecris enfin mes premieres cartes postales de ce voyage en observant les ecureuils du coin de l'oeil !

 

C-SacraRoute 2439S

un oranger !

 

 

C-SacraRoute 2491S

C-SacraRoute 2498S

le parc du capitole et ses ecureuils

 

C-SacraRoute 2490S

la East Annex du capitole, construite en 1949-1952

 

C-SacraRoute 2441S

C-SacraRoute 2488S

ce capitole est vraiment massif

 

Je ne sais pas si ce capitole est le plus grand des capitoles des cinquante etats des Etats-Unis (ca doit etre celui du Texas...) mais en tout cas il semble bien a la mesure de l'etat de Californie :

  • la Californie est en superficie le troisieme plus grand etat des US apres l'Alaska et le Texas justement
  • c'est l'etat le plus peuple des US, avec 38 millions d'habitants
  • du point de vue economie, c'est un poids lourd des US : 1ere economie parmi les 50 etats, et cette page wikipedia pretend que la Californie se placerait au douzieme rang mondial si elle etait une nation independante

Vous comprenez maintenant quelle lourde responsabilite represente le poste de gouverneur de Californie. Et pourquoi les californiens ont a juste titre elu un bodybuilder a ce poste !

En plus de 38 millions d'habitants et 30 millions de voitures, on trouve egalement des tremblements de terre en Californie. Je n'en ai ressenti aucun pendant ma semaine de road-trip, mais les californiens prennent ce risque tres au serieux, et ont par exemple renforcé et adapté les fondations de leur capitole pour augmenter sa resistance a des secousses telluriques. Pas sur qu'il resiste a Ze Big One mais bon...

Avant de partir d'ici, n'oublions surtout pas la photo pour ma page des capitoles !

 

C-SacraRoute 2453S

coucou !

 

Je me rends maintenant au "Old Sacramento", un petit quartier touristique avec vieilles batisses et rues pavees, idealement coincé entre deux gros boulevards et les neuf voies de l'interstate I-5 (et la Sacramento River). C'est le seul souvenir qui me restait de ma venue a Sacramento une journee en juillet 1997 pendant mon premier voyage aux Etats-Unis.

 

C-SacraRoute 2504S

j'ai gare mon canasson blanc dans une rue du Old Sacramento

 

 

C-SacraRoute 2505S

Old Sacramento Schoolhouse Museum

 

 

C-SacraRoute 2506S

un grizzli menacant en lego !

 

 

C-SacraRoute 2508S

Old Sacramento : une enfilade de vieux batiments abritant des magasins de sucreries et de 'souvenirs'

 

 

C-SacraRoute 2510S

la Sacramento River, moyennement attrayante

 

 

Dans Old Sacramento se trouve egalement le California State Railroad Museum. Ca c'est epatant ! Malheureusement je n'ai plus trop le temps d'en faire le tour. Une prochaine fois peut-etre.

 

C-SacraRoute 2513S

ah, une belle locomotive !

 

Celle-la a meme son article sur wikipedia, c'est vous dire si elle est celebre.

 

C-SacraRoute 2515S

mon coin favori de Old Sacramento : le tunnel sous l'interstate. Pas du tout bruyant !

 

 

L'heure tourne et il me reste encore des miles a faire - et sans doute des bouchons - jusqu'a mon hotel. Je retourne a la voiture et me jette dans le trafic.

 

C-SacraRoute 2519S

San Francisco, j'arrive !

 

Enfin, presque. Ce soir je dormirai a Berkeley, de l'autre cote de la baie (voir la carte). Le nom Berkeley vous dit peut-etre quelque chose, il s'agit bien du Berkeley ou se trouve la tres connue University of California. Qu'il ne faut pas confondre avec Berklee College of Music, a Boston. Des fois je me demande s'ils ne font pas expres avec leurs noms presque identiques.

 

C-SacraRoute 2520S

phone in one hand, ticket in the other

 

Un message pour mettre en garde contre les dangers (pour le portefeuille ou pour la securite du conducteur ?) du telephone au volant : "le telephone dans une main, une amende dans l'autre". Alors, je vais vous dire un truc, une situation pareille moi ca ne risque pas de m'arriver quand je roule : avec mon cornet a frites Mac Do dans une main et ma carte routiere dans l'autre, comment voulez-vous que je manipule en plus mon telephone portable ?

Bref, pour finir la journee j'ai 80 miles d'interstate, a la circulation de plus en plus dense au fur et a mesure que je me rapproche de San Francisco. Jusqu'a me retrouver a l'arret a quelques miles de l'arrivee : Los Angeles, San Francisco, meme combat.

 

 

C-SacraRoute 2529S

du bon bouchon qu'on-en-revait-la-Californie-l'a-fait

 

Lorsque j'arrive a mon hotel, je ne songe pas du tout a aller m'impregner de la vie nocturne des quartiers de l'universite. Il fait nuit, il pleuviote, je suis fatigue de ma journee en vadrouille. Ce soir c'est Subway, football a la tele, et dodo !

Bilan du jour : 247 miles (397.5 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 835 miles (1343,5 km) depuis l'aeroport de Los Angeles. Bonne nuit !      

article suivant 12/20

Partager cet article

Repost 0