Recherche

Anciens Articles

dimanche 05 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:00

article precedent 9/10

 

Apres ma visite du capitole, je tourne un peu dans Richmond pour prendre des photos de gratte-ciel. Il n'y a personne dans les rues : les quartiers d'affaire dans les grandes villes americaines sont rarement vivants le week-end. Puis je me mets en route pour la derniere etape de mon road-trip, qui consiste a retourner a l'aeroport de Baltimore. Il n'y a que 140 miles sur de l'interstate, mais j'ai prevu large en temps car je crains les bouchons, surtout aux alentours de Washington qui se trouve sur ma route (que vous pouvez suivre sur la carte).

 

 

CIMG0538S

au depart de Richmond. Charlottesville est a l'est, Washington au nord

 

 

Effectivement le trajet va etre stressant. Apres a peine quinze minutes, je suis coince dans un bouchon. Vitesse moyenne : 5 miles par heure. Distance a parcourir : 120 miles ! Surtout garder son sang froid :-)

 

CIMG0539S

dans les bouchons sur la I-95. Ce ne sont pas mes moments preferes en road-trip...

 

 

Au fait, je ne presente plus la I-95, vous la connaissez n'est-ce pas ? Mais oui, c'est bien ca, si je reste dessus, je finirai par arriver a Waltham. 560 miles sur la I-95 et me voila a la maison !

 

 

CIMG0540S

ouf, ca circule mieux

 

CIMG0542S

ah, voila la route qui va a Cul-de-poivre, hi hi hi

 

CIMG0544S

le trafic sur la I-95 vers le nord reste chargé

 

CIMG0546S

je vogue sur un ocean d'autoroutes en arrivant dans la banlieue lointaine de Washington

 

 

CIMG0550S

ahhhh ! Trop de choix ! Ou aller ? Baltimore !

 

 

C'est peu apres ces panneaux que je franchis le pont sur la Potomac River, et que je quitte la Virginie (au-revoiiiir !) pour retourner dans le Maryland (bonjouuuuuuuuuur !). Apres avoir contourne Washington par le sud, je delaisse l'interstate I-95 pour arriver de facon plus directe a l'aeroport, via la bien-nommee "Washington-Baltimore Parkway". Au moins, on est sur que c'est une route qui va de Washington a Baltimore.

 

 

CIMG0551S

bye bye I-95... dommage, je n'etais plus qu'a 425 miles de Waltham !

 

 

CIMG0552S

quelle surprise... ici aussi ca bouchonne !

 

 

J'ai ete bien inspire de prevoir beaucoup de temps pour ce trajet un dimanche apres-midi ensoleille. Cela m'autorise a me perdre pour aller chercher de l'essence, me perdre pour retrouver l'aeroport, rendre la voiture de loc, attendre le petit bus qui va du parking des voitures de location au terminal, prendre le petit bus qui va du parking des voitures de location au terminal, faire la queue dans la securite, et etre quand meme en avance a la porte d'embarquement de mon avion. Ouf !

Fin du road-trip, c'est l'heure des comptes ! J'ai roule aujourd'hui 265 miles (426.5 km), pour un total de 582 miles (936.5 km) pour l'ensemble du road-trip. Cote conso, la Nissan a ete un peu gloutonne : 7.79 litres au 100km, contre 6.47 l/100 pour le precedent road-trip avec la Ford Fiesta. Il faut dire que 200 chevaux, ca boit ! 200 chevaux... je vous promets que comme d'habitude j'avais selectionne la categorie "Economy".

Vous vous demandez peut-etre ou j'en suis de ma quete des etats et des capitoles ? Il me reste 6 etats dans ma liste, ou je compte me rendre au cours de 3 voyages, dont un tres prochainement, he he he. Ajoutez a cela un voyage supplementaire, et j'aurai aussi le compte des 50 capitales dans ma fameuse page. Et apres, que se passera-t-il ? J'arreterai de vous gonfler avec des articles et des photos d'interstates encombrees. Peut-etre .

 

tout reprendre depuis le debut, article 1/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
dimanche 05 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 12:00

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
dimanche 05 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 11:00

article precedent 7/10

 

Il y a trois ans, pendant mon road-trip "Cap au Sud", j'avais un peu regrette de 'rater' Richmond, la capitale de la Virginie. Le plus proche que C2 et moi nous en etions rapproches, c'etait lors de notre soiree a Charlottesville, a 70 miles a l'est. La parcours a l'epoque etait deja bien charge, je ne pouvais pas rajouter 140 miles juste pour voir une capitale. Et bien, trois ans plus tard, j'ai fait un road-trip en un week-end presque uniquement pour aller admirer le capitole de Richmond.

Ne nous attardons pas sur le fait que mon attirance pour les capitoles commence a ressembler a une psychose (a seulement 8 capitoles du but, ce serait dommage de se relacher !), et contentons-nous d'etudier l'histoire de Virginie en quelques lignes. Des tribus indiennes presentes avant l'arrivee des colons britanniques et la fondation de la colonie de Virginie, il ne reste quasiment rien. Wikipedia parle de deux tribus ayant pu maintenir un territoire (une 'reserve') dans l'etat actuel de Virginie. Effectivement sur ma carte routiere il y a deux points microscopiques : Mattaponi Indian Reservation et Pamunkey Indian Reservation. Tout le reste, pour les indiens, c'est 400 ans de guerres, de maladies, et de massacres.

La question indienne reglee, la colonie de Virginie eut d'autres ennemis, a commencer par son propre souverain. Cette colonie fait partie des 'treize colonies' a avoir declare leur independance de la Grande Bretagne en 1776 et a se battre contre les anglais jusqu'a la victoire en 1782. Puis de 1782 a 1861, la Virginie fut un etat ferocement esclavagiste. Pendant la guerre de secession, une partie des comtes de Virginie (dans sa partie nord-ouest) deciderent de se separer de la Virginie pour rester dans l'Union ('ceux' du nord, tandis que la Virginie avait fait secession et rejoint la Confederation, 'ceux' du sud), et devinrent le 35eme etat des Etats-Unis en 1863.

A noter egalement que Washington, la capitale federale, fut a l'origine (en 1791) un carre constitue de deux morceaux de territoires d'etats sur les rives de la Potomac River, une partie au sud prelevee sur la Virginie et une partie au nord prelevee sur le Maryland. La partie sud fut 'rendue' a la Virginie en 1846, sur fond de preoccupations esclavagistes selon mon ami wikipedia.

La capitale de Virginie s'est elle egalement un peu baladee au cours de l'histoire. C'etait a l'origine evidemment Jamestown, ze first settlement in Virginia. En 1699 il fut decide principalement pour des raisons pratiques (Jamestown semblait etre legerement insalubre) de bouger la capitale plus dans les terres, et Williamsburg naquit du neant dans ce but. Enfin en 1780 le statut de capitale fut transfere de Williamsburg vers Richmond, cette fois en raison de la guerre d'independance et du risque de voir la capitale tomber aux mains des britons.

Et enfin en 2011, ZPP debarque a Richmond pour aller admirer le capitole de Virginie, le huitieme du nom apres tous ces mouvements. Ce huitieme capitole a bien tenu le coup : contruit en 1785 et 1798, il n'a jamais ete detruit par le feu, contrairement a la plupart de ses (sept ?) predecesseurs. 223 ans d'histoire me contemplent donc du haut de ces colonnes !

 

 

CIMG0514S

Virginia State Capitol

 

On ne rentre pas dans le capitole de Virginie par le magistral "South Portico" (en photo ci-dessus), mais par le sous-sol. Enfin, plus precisement, par une extension souterraine construite en 2007, creusee dans la colline sous le capitole. Ahhh... il fait frais la-bas dedans, fantastique. Point de visite guidee obligatoire, je m'adresse aux deux charmantes dames a l'accueil pour leur demander un petit guide papier. Bercees par mon accent, elles me demandent d'ou je suis (ca commence a etre vexant !). En entendant que je suis francais, elles sont ravies de me remettre un petit supplement, intitule "Around the world in Virginia's Capitol Square", avec une section "The French Connection".

Le capitole ayant ete concu par Jefferson (mais oui, le president des Etats-Unis, comme quoi ca mene a tout) alors qu'il etait ambassadeur en France, il n'est pas surprenant qu'il ait collabore avec des francais. Jefferson est aussi l'architecte de sa propre demeure, Monticello si vous vous souvenez d'elle, et je lui decerne sans hesitation le titre de "roi de la colonne". Mon ami wikipedia attribue egalement un certain nombre de 'ze most' a ce capitole. Je n'ai rien a y ajouter, a part ce que je peux lire sur la couverture de mon petit guide papier : "This building is, beyond comparison, the finest, the most noble, and the greatest in all America". Et le meilleur, c'est que c'est attribue a un "visitor to the Capitol from France, 1796". Un francais ne peut pas se tromper n'est-ce pas ? 215 ans apres mon illustre predecesseur, j'entame ma visite du capitole de Virginie.

 

 

CIMG0532S

sous la coupole (note : il n'y en a pas a l'exterieur, ce qui fait de ce capitole un "one of only eleven" [soupir...])

 

 

CIMG0530S

sous la coupole : une statue grandeur nature de George Washington

 

 

CIMG0528S

House of Delegates Chamber

 

 

 

CIMG0519S

Old House Chamber

 

Comme aucun incendie n'est venu faire le menage, ce capitole comme a Annapolis dans le Maryland, abrite a la fois les anciennes et les 'nouvelles' (depuis 1906) chambres legislatives. Wikipedia attribue a ce capitole la qualite d'abriter 'ze oldest legislative body in the United States". Notez bien les nuances... a Annapolis, le capitole etait le plus ancien a abriter des chambres legislatives (depuis 1772). A Richmond, ce n'est pas le cas, mals le capitole abrite les chambres legislatives les plus anciennes, qui remontent a la Virginia House of Burgesses (la chambre des bourgeois) etablie en 1619. Je suis en fait etonne de ne jamais avoir vu dans un 'ze most' de capitole un record du type "ce capitole est construit avec les roches les plus anciennes des Etats-Unis, datant d'il y a 2 milliard d'annees". Qu'en pensez-vous ?

 

CIMG0521S

un sceptre en exposition

 

Je trouve interessant de remarquer que les Virginians exposent fierement dans leur capitole un sceptre, symbole de l'autorite royale, tandis que mon petit guide papier indique que les "Americans are not ruled by monarchies or dynasties. We do not owe allegiance to a self-appointed few. We are governed by ourselves". Contradiction, erreur, ou simple persiflage sans fondement de ma part ? Il est temps que je relise "De l'esprit des lois"...

Les americains ne sont pas prets de preter serment d'allegeance a un quelconque monarque, mais les annees sont cependant venues panser les plaies douloureuses de la revolution, et l'on trouve le portrait de la reine du Royaume-Uni (et du Canada, hi hi hi !) dans la cage d'escalier.

 

CIMG0524S

Elizabeth Alexandra Mary et Philip

 

En parlant de souverains, qu'apercois-je au plafond, au detour d'un couloir ? Le sceau de Virginie !

 

CIMG0527S

sic semper tyrannis, traduit de nos jours (du moins par ZPP latinus traductorus) par "dans ta face, tyran !"

 

 

J'espere que ces sections du plafond du capitole avaient ete drapees de lourds tapis d'or le jour de la visite d'Elizabeth, pour eviter de lui rappeler de mauvais souvenirs relatifs au regne de son aieul Georges III.

Pour terminer sur une note plus positive, admirons ce tableau.

 

 

CIMG0523S

certes, le Union Jack (version 1607) flotte haut, mais ce n'est pas ce qui nous interesse

 

 

Ca ne vous dit rien ? Alors je vous conseille vivement de vous embarquer dans un road-trip en Virginie ! Au premier coup d'oeil a ce tableau, j'y ai reconnu les trois navires (enfin... les trois reconstitutions de navires) amarres a Jamestown : Discovery y Susan Constant y Godspeed.

Rassasie par tant d'histoire, je retourne vers la sortie. Je redescends l'imposant "Capitol Extension" a six pieds sous terre, judicieusement climatise et borde - entre autres - par un magasin de souvenirs ou je m'empresse d'acheter des cartes postales. De retour dans la moiteur exterieure pour ecrire mes cartes au pied du capitole, je me fais alpaguer par une petite troupe d'asiatiques, dont le male dominant me jette un "is it open?", en faisant des signes du menton vers les portes vitrees par lesquelles je suis sorti il y a a peine trente secondes. Je renonce a lui repondre "non, c'est fermé, je m'appelle Jesus, et j'arrive des cieux !", et lui renvoie le borborygme "heu huh", qui dans a peu pres toutes les langues du monde signifie "oui". Mince alors, je peux ecrire mes cartes postales tranquillement s'il vous plait ?

Ceci paracheve ma visite du capitole de Virginie, que je regrette d'avoir explore aussi rapidement.

 

CIMG0515S

inspiré parait-il de la Maison Carree de Nimes

 

 

Et puis, mes amis, il faut bien finir par la photo la plus importante de cet article...

 

 

CIMG0513S

coucou !

 

 

article suivant 9/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
dimanche 05 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:00

article precedent 6/10

 

Dimanche matin, huit heures. Je finis d'engloutir un petit-dejeuner dietetique au rez-de-chaussee de mon hotel, puis je me prepare pour une nouvelle journee de road-trip. Pas de grasse mat' : un road-trip avec ZPP, ca n'est vraiment pas reposant, je me plaindrai a la direction. D'autant plus que la matinee s'annonce antipathique : la meteo est infecte. Mais comme le sacro-saint planning me dicte un depart a neuf heures au plus tard, je ne peux pas me defiler.

 

CIMG0480S

8h37 sur le parking de l'hotel : il pleut des trombes

 

 

Pour ma premiere etape du jour, je dois rouler de Norfolk, Virginia, jusqu'a la zone de Williamsburg et Jamestown, deux endroits a tres forte valeur historique pour les US, comme en atteste ce site. Il n'y a qu'une cinquantaine de miles, mais la meteo ne rend pas les choses tres plaisantes. Vous pouvez suivre le trajet sur la carte.

 

 

CIMG0481S

direction generale : Richmond, la capitale de la Virginie

 

 

CIMG0485S

un enieme pont-tunnel, sur l'I-64 en direction du nord au depart de Norfolk

 

 

L'avantage de rouler le dimanche matin, c'est l'absence de trafic. A 10 heures, a l'heure prevue, je commence a deambuler dans Colonial Williamsburg, une sorte de reconstitution grandeur nature du Williamsburg de l'epoque coloniale (= au dix-huitieme siecle, avant la guerre d'independance). D'apres mon ami wikipedia, un large debat entoure Colonial Williamsburg, sur sa valeur historique et sur l'exactitude de sa reconstitution. Lire : est-ce un lieu permettant de se connecter a la realite du Williamsburg colonial, ou un business policé et proprounet, gommant la crasse et les indices genants de l'epoque ?

J'evite de participer au debat, et je me contente de me garer comme une loque a proximite (d'une reconstruction) du capitole de Virginie. Enfin... pour etre precis, du cinquieme et septieme capitole de Virginie, si j'ai bien tout compris de son histoire mouvementee sur wikipedia.

 

 

CIMG0488S

Williamsburg capitol

 

 

CIMG0491S

et j'y etais ! Sous la pluie, mais ca ne se voit pas...

 

 

CIMG0487S

la solide palissade pour defendre le capitole

 

 

CIMG0493S

CIMG0494S

Colonial Williamsburg : deux exemples d'architecture locale

 

Je continue ma route jusqu'a Jamestown, a quelques miles au sud de Williamsburg, sur la James River. Jamestown (ou Jamestowne) en tant que ville (ou village) n'existe plus aujourd'hui. On y trouve un Visitor Center et plusieurs sites ou s'arrêter pour tenter de découvrir ou comprendre l'ancien Jamestown. En arrivant au Jamestown Settlement Museum, je me dis que c'est epatant, je vais admirer des vieux vestiges, et je m'empresse de me garer - au plus pres de l'entree du musee car il pleut.

Apres m'etre acquitte de l'exorbitant tarif d'acces ($15.5), je commence a deambuler dans le musee en attendant que la pluie se calme. De toute facon la caissiere m'a informe que pour l'instant l'acces aux sites a l'exterieur est interdit en raison du risque d'orage (ils ont peur qu'on se fasse foudroyer ?). Il est egalement interdit de prendre des photos dans le musee, donc je ne peux rien en montrer. Par contre, je peux commenter :-)

Alors, voila, mon sentiment  dominant en marchant dans ce musee, c'est que je suis paume. Je ne comprends plus rien a l'histoire des Etats-Unis et de la colonisation de l'Amerique du Nord. En effet Jamestown(e) est encore decrit(e) comme un(e) 'ze first', et tout se melange dans ma petite caboche : encore un ze first ? Mais alors, et St-Augustine, en Floride ? Et le Mayflower, les pelerins de Provincetown ? Et le rocher avec lequel ils nous chauffent les oreilles a Plymouth, Massachusetts, que cela aurait ete le premier rocher touché par la botte des colons fraichement debarques d'Angleterre ? Et Sante Fe, au Nouveau Mexique ? C'est fatigant d'etre systematiquement confronte a une presentation des evenements de facon 'absolue et partielle' = ici, c'etait ze first ceci, ze first cela, et pas de facon 'relative' = ici on est ze first pour ceci, pendant que la-bas, le ze first de cela se passe. Vous voyez ce que je veux dire ?

Heureusement, mon ami wikipedia vient a la rescousse et propose la chronologie suivante :

  • Plymouth (avec son Mayflower pour la traversee de l'Atlantique), fondee en 1620, plus ancienne ville de Nouvelle-Angleterre
  • Jamestown, fondee en mai 1607, plus ancienne colonie permanente fondee dans les 'treize colonies'. Le 'treize colonies' et le 'permanent' (meme si la colonie a disparu au cours du dix-huitieme siecle) sont tres importants pour pouvoir etre dans un ze most, voir ci-dessous
  • Santa Fe fut fondee a peu pres au meme moment (1607 ou 1608 ?) mais ne se trouve pas dans les 'treize colonies' et fut fondee par les espagnols
  • Saint-Augustine, fondee en 1565 par les espagnols, plus ancienne colonie sur le territoire continental des Etats-Unis

De multiples 'ze first' se definissent ainsi selon :

  • la nationalite des colons : francais, espagnols, britanniques
  • le fait que la colonie soit 'permanente' ou non (pas mal d'entre elles ne survecurent pas plus que quelques mois ou annees), par exemple Roanoke
  • le fait que la colonie ait ete abandonnee pendant quelques annees avant de renaitre de ses cendres au meme endroit, par exemple Santa Fe, qui n'est pas 'continuously occupied' depuis 1607
  • le fait que la colonie, bien qu'elle soit 'permanente' (= non detruite par maladie ou par les indiens ou par une autre nation), ait ete abandonnee au profit d'une autre et n'existe plus en tant que telle aujourd'hui, par exemple Jamestown au profit de Williamsburg
  • le perimetre geographique : le nouveau monde, sur le continent, Nouvelle-Angleterre, au nord de Mexico, a l'est du Mississippi, au Quebec, etc etc

Bref, je comprends maintenant pourquoi j'ai toujours une impression de confusion quand je visite une 'ze oldest' colonie, et pourquoi j'ai de toute facon la tete qui tourne quand j'essaie de tout remettre ensemble : le nombre de classements possibles est si grand que 'ze oldest' ne veut plus dire grand chose. Voila...

Dehors l'orage s'est calme, les visiteurs sont donc autorises a sortir du musee. Il pleut cependant encore pas mal, et je n'ai ni anorak, ni k-way. Je vais etre trempe, tant pis. Je marche d'un pas rapide vers "James Fort", indique sur mon petit plan remis a la caisse par le point numero 7. En arrivant a proximite, deception : c'est une reconstitution, incluant meme, comble du kitsch, des acteurs en 'costumes d'epoque' pour animer chacun des batiments. Je suis pret a pleurer de rage. J'ai poireaute une demi-heure, marche sous la pluie, tout ca pour voir un spectacle ridicule qui sonne faux ? Je rale, je rale, comme d'habitude... c'est juste que je prefere le 'vrai', meme si ce sont des vieilles pierres toutes pourries, a un faux fort tout proprounet peuple d'acteurs.

 

CIMG0496S

CIMG0497S

CIMG0501S

la reconstitution de James Fort, devenu Jamestown

 

 

Un peu plus loin se trouvent trois navires a quai, la encore des reconstitutions, recreations, je ne sais pas comment les appeler, de ceux ayant achemine les colons de Fort James en 1607 depuis l'Angleterre. Je les snobe et ne daigne pas monter a bord.

 

CIMG0499S

le Susan Constant

 

 

Je retourne au musee en traversant le "Powhatan Indian Village", la encore une belle reconstitution, avec des beaux acteurs americains et blancs en guise d'indiens, a moitie a poil sous la pluie et dans des temperatures fraiches. Bouarf. Je fuis au plus vite ce Disneyland de l'histoire.

 

CIMG0502S

Powhatan Indian Village

 

De retour dans ma voiture, je suis quasiment sec car je fulmine, ce qui a l'avantage d'evacuer sous forme de vapeur l'eau qui imbibe mes vetements. Saperlipopette ! Mille sabords ! Carabistouille ! Je viens de perdre une heure sur mon planning, pour ca. Je regarde de plus pres ma carte et je vois marque "Historic Jamestowne, original site of America's first permanent English settlement". Ah, mais pourquoi est-ce que je ne suis pas alle la-bas directement ?

Je roule quelques miles, me gare, sors mes billets verts pour payer les $10 d'acces au Colonial National Historical Park, et galope jusqu'au site de Jamestowne. Il n'y a pas grand chose a voir... et oui, comme Jamestown a ete abandonnee au dix-huitieme siecle, que la zone si j'ai bien compris a ete utilisee pour l'agriculture par la suite, et que le fort se trouvait juste en bordure de la James River qui a rogne sur la rive au cours des siecles, les indices de l'existence de l'ancienne colonie sont peu nombreux.

 

CIMG0504S

CIMG0505S

James Fort aujourd'hui

 

Les fouilles archeologiques ont quand meme permis de reveler un ancien puit, des emplacements de cheminees, et des tombes. Sur la photo ci-dessus on peut voir une bache qui abrite je suppose des fouilles en cours. Il ne fait pas beau, peu de panneaux explicatifs, je suis a la bourre, ceci clot ma visite magistrale de Historic Jamestown... Decidement, la preparation brouillonne de ce road-trip se fait ressentir sur le terrain .

En repartant, je me goure de route, et au lieu de retourner directement vers Williamsburg et l'interstate, je suis "Colonial Parkway", le long de la James River.

 

 

CIMG0506S

ca ne parait pas tres pittoresque comme route

 

 

CIMG0507S

mais si ! La James River, par ou John Smith est arrive en 1607

 

 

Apres ces multiples errances dans le "America's historic triangle", je retrouve les rails de l'interstate I-64, et je mets le cap sur Richmond, la capitale de la Virginie, a une cinquantaine de miles d'ici.

 

 

CIMG0509S

terminees les aneries, maintenant on roule pour de bon

 

 

CIMG0511S

sur l'I-64W

 

La photo ci-dessus est floue mais on peut tout de meme constater qu'en Virginie aussi les forets sont verdoyantes autour des interstates, et qu'il ne pleut plus pendant que je roule. La meteo semble vouloir etre de mon cote, chic !

 

article suivant 8/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
samedi 04 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 17:00

article precedent 5/10

 

Mais oui, l'ocean, enfin. Apres des heures de conduite sur la peninsule Delmarva, alors que ma route n'est plus qu'a quelques kilometres a vol d'oiseau de l'eau, je n'ai encore apercu ni l'ocean, ni la baie Chesapeake depuis le pont ce matin au depart de Dover. Ma patience et ma fatigue sont recompensees a 5:31:03 PM, lorsque je me presente a une cahute du peage du Chesapeake Bay Bridge-Tunnel.

Bon, vous vous demandez sans doute comment un pont peut etre un tunnel, et vice-versa. Ils ne le sont pas en meme temps... Sur toute la longeur du trajet, la route est un double pont de deux voies, sauf en deux endroits, ou elle plonge sous l'ocean dans un unique tunnel a deux voies. Cela permet de liberer des passages maritimes pour les bateaux, et de ne pas avoir a construire des ponts gigantesques avec une "clearance" (espace libre sous la chaussee du pont) suffisante. La clearance, au-dessus des tunnels, c'est le ciel ! C'est malin, non ?

Apres avoir paye mes $12 de peage, je commence mon trajet d'une vingtaine de miles (voir la carte). Mon petit ticket est tres clair : "SPEED LIMIT 55 STRICTLY ENFORCED". Ca se voit, on roule tous au-dessus de 55 . Il y a cinq iles sur le trajet : quatre artificielles (deux de chaque cote des deux tunnels), et une naturelle, Fishermans Island. Enfin naturelle... si l'on excepte les quatre voies de circulation qui la lacerent.

 

CIMG0440S

CIMG0452S

l'ocean et le ciel se confondent, depuis Fishermans Island

 

Le site du Chesapeake Bay Bridge-Tunnel est dithyrambique dans sa description du pont-tunnel : "For over 46 years, the Chesapeake Bay Bridge-Tunnel has captured worldwide attention as a modern engineering wonder" [depuis 46 ans le pont-tunnel de la baie Chesapeake captive le monde en tant que merveille technique moderne]. Il a meme ete selectionne en 1965 comme une des "Seven Engineering Wonders of the Modern World". Je suis extremement flatte a posteriori d'etre alle bruler du petrole sur une telle celebrite, et je suis sur que vous m'enviez plus que si j'etais allle sur la Lune ou que j'avais discute avec Elvis Presley.

J'ai tente de faire un panorama depuis Fishermans Island, mais la couleur de l'ocean et du ciel sont trop proches (voir par exemple ici), ou mon appareil-photo trop mauvais, ou le photographe trop mauvais, et quand j'ai voulu assembler les photos avec mon petit logiciel miracle, ca n'a rien donne. Alors roule ZPP, ca tu sais faire !

 

CIMG0453S

Fishermans Island

 

 

CIMG0454S

ca c'est un pont qu'il est long

 

 

CIMG0455S

premiere ile artificielle pour plonger sous l'ocean

 

 

CIMG0456S

ouf, j'ai trouve la sortie. La suite, c'est tout droit !

 

 

A la sortie du deuxieme tunnel, je vais me garer sur l'aire de parking. Si je ne me suis pas trompe, le parking permet de passer d'un sens de circulation a l'autre, ce qui pourrait donc etre la pierre angulaire d'un gag tres cocasse : passer la journee a faire des aller-retour entre les deux tunnels. C'est debile ? Mmm... peut-etre, oui. Une jetee a ete construite depuis l'ile artificielle, et elle est recouverte de pecheurs. Il fait bien trop chaud pour moi pour pouvoir rester plus de dix minutes au soleil, mais certains semblent avoir assez d'equipement pour passer la journee ici.

 

 

CIMG0459S

qui veut du bon poisson plombe au gazole des porte-conteneurs qui remontent jusqu'a New York ?

 

 

Je fais un petit tour sur l'ile artificielle. Il y a des panneaux donnant quelques details sur l'histoire de la baie. Par exemple, saviez-vous qu'une bataille navale, vue comme cruciale dans la victoire finale des americains dans leur guerre d'independance, eut lieu a l'embouchure de la Chesapeake Bay en septembre 1781 entre une flotte britannique et une flotte... francaise !? Ah, ca, les britons nous farcissent les oreilles avec Trafalgar, mais Chesapeake ils n'en parlent pas hein ! Bon en verite la bataille n'a pas vraiment tourne a l'avantage des francais, mais elle a empeche les anglais d'aller ravitailler une de leurs armees a Yorktown en Virginie, ce qui a conduit cette derniere a se rendre, et ce fut le debut de la fin pour les anglais sur le continent americain. L'amiral a la tete de la flotte francaise ce jour-la, le comte Francois Joseph Paul de Grasse, a droit a sa petite borne commemorative, avec la mention "Arbiter of the war" decernee par George Washington lui-meme. J'ecrase une larme, je bombe le torse, et je continue ma petite marche.

 

 

CIMG0463S

Bravo ZPP ! C'est grace au peuple illustre auquel tu appartiens que les Etats-Unis sont independants !

 

Sur la photo ci-dessus, vous pouvez noter en arriere-plan la circulation intense sur la Chesapeake Bay. Combien de gros navires pouvez-vous compter ? Une boite de carambars virtuels a celle ou celui qui aura la bonne reponse en premier.

 

 

CIMG0460S

a un mile d'ici, l'ile artificielle a l'autre extremite du tunnel

 

Apres avoir bien cuit au soleil je retourne me refugier dans la clim de la voiture et je continue ma route. Je n'ai plus que quelques miles de pont avant de retrouver le plancher des vaches. A peine arrive sur la terre ferme, mon GPS m'informe que je me trouve a Virginia Beach, ce qui m'etonne car je lui ai demande de m'emmener au centre de Virginia Beach, et nous en sommes encore a plusieurs miles. Virginia Beach doit donc etre une tres grande ville ! Mais oui, mon ami wikipedia, qui sait tout, m'explique qu'en 1963 le comté Princess Anne et la City of Virginia Beach se sont regroupes en une seule entite, Virginia Beach. La ville moderne a donc la taille d'un comté. Mystere resolu, merci wikipedia !

 

 

CIMG0468S

Virginia Beach ? Oui, First Landing State Park

 

Grace a wikipedia je ne suis a posteriori plus surpris de rouler plusieurs miles a travers une foret tout en etant dans Virginia Beach. J'imaginais en effet que Virginia Beach serait similaire a Miami Beach : des grandes plages et de l'urbanisation a outrance. C'est vrai pour la bordure sur l'ocean, mais comme Virginia Beach est tres grande, il y a aussi de la place pour des 'parks', 249 pour etre precis. En regardant l'image satellite de la limite est du "First Landing State Park", je trouve interessant de voir une ligne de demarcation tres nette entre la foret du parc, et les habitations du front de mer. La question a 100 francs mes amis, ou plutot, la question a 1 milliard de dollars, est : combien de temps cette demarcation va-t-elle resister avant de se faire bouffer par des promoteurs immobiliers ?

Une fois sorti du bois, je retrouve l'ambiance a laquelle je m'attendais plus ou moins : une masse compacte de touristes, une circulation difficile, et des grands immeubles tournés vers l'ocean. Je me doutais que le stationnement serait difficile, mais je m'etais naivement dit : "bon, je vais rouler jusqu'au 24th Street Park, a cote du Old Coast Guard Station Museum, et je me garerai sur leur parking". Ha ha ha ! Leur parking ? Mais quel parking ? Apres avoir poireaute de longues minutes dans la circulation degueulasse sur Atlantic Ave aux abords du state park, je bats en retraite, bouchonne encore un peu sur Pacific Ave, et trouve une place fantastique avec horodateur sur 25th St. Il est sept heures moins le quart, je vais enfin me degourdir les pattes pour de bon, et cela fait presque cinq heures que je cuis dans mon jus derriere le volant. Moi qui pensais peut-etre faire le trajet en trois heures depuis Dover, j'etais a cote de la plaque. Planning, planning !

 

 

CIMG0469S

la plage ! Je n'y croyais plus...

 

 

CIMG0471S

des immeubles et des hotels sur la plage

 

 

CIMG0472S

apres une longue journee sur la route

 

 

Je vais verifier la temperature de l'eau en y trempant un bout d'orteil. Elle n'est ni froide, ni chaude, bien au contraire ! Je m'assieds quelques instants dans le sable. Bien que la plage ne soit plus au soleil, il y a encore pas mal de monde. Je suppose que la populace a commence a operer sa translation du soir de la plage vers Atlantic Ave, ou l'on trouve un enchainement ininterrompu de restaurants, bars, CVS, et magasins de saloperies. Je ne me melange a ce magma que le temps d'acheter des cartes postales et de ne pas trouver de boite aux lettres, puis je file au plus vite. Il me reste encore un peu de route malgre l'heure avancee...

 

 

CIMG0474S

la plage se vide lentement

 

 

CIMG0475S

le Old Coast Guard Station Museum, sur le parking duquel je pensais me garer, ha ha ha !

 

 

CIMG0476S

le fameux 24th Street Park, ou un concert se prepare

 

 

IMG00008-20110604-1943S

entre la 24eme rue et la 25eme rue, il y a... la rue 24 et demi !

 

 

Il faut bien que je dorme quelque part. Plutot que de payer cher pour une chambre vue mer dans la folie de Virginia Beach, j'ai opte pour une option beaucoup plus raisonnable en reservant, plus dans les terres, dans un hotel sur un habituel gigantesque boulevard impersonnel, a Norfolk (pour les curieux, mais oui, il y a aussi un Suffolk a proximite). Je roule encore quinze miles sur l'interstate I-264 jusqu'a North Military Highway. Le temps de manger un bout et j'arrive dans ma chambre a 9 heures. Voila bien une longue journee, qui me rappelle les etapes monstrueuses de mon voyage autour des Grands Lacs, bien que le nombre de miles soit bien inferieur. Au dodo, bonne nuit !

Bilan du jour : 287 miles (461.5 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 317 miles (510 km) depuis le depart de l'aeroport de Baltimore.

 

article suivant 7/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
samedi 04 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 15:00

article precedent 4/10

 

Apres ma visite des deux capitoles de Dover, j'ai mange un sandwich en vitesse, et en avant. Je me prepare pour ma longue etape de l'apres-midi, 197 miles entre Dover, la capitale du Delaware, et Virginia Beach, une ville dont le nom ô combien original laisse a penser qu'elle se trouve en Virginie et sur l'ocean (bravo pour votre perspicacite !). Pour cela, je vais rouler dans trois etats, et traverser la peninsule Delmarva. Delmarva, c'est le nom moche donnee a la peninsule que se partagent le DELaware, le MARyland, et la Virginie (VirginiA en anglais). Les frontieres entre ces trois etats, c'est tout un poeme, je vous laisse consulter wikipedia pour tout savoir sur ce sujet. Il y a peu de place laissee aux coutumes, a l'histoire, voire... aux indiens qui vivaient la. Non, c'est juste une bataille de "ici c'est chez moi, na", de grands coups de crayon sur une carte, et c'est tout. Voila sans doute a quoi ressemblera le partage de la Lune et de Mars, quand nous irons nous y installer dans un ou deux siecles.

197 miles, donc ? Ca ne parait pas bien long... sauf que, en l'absence d'interstate, ma vitesse moyenne ne va pas taquiner le 65-70 miles par heure comme d'habitude. Le trajet que j'ai prevu de faire (voir la carte) suit la route US-113 vers le sud, jusqu'a ce qu'elle retrouve la US-13, continuer sur cette derniere, puis terminer par un magnifique pont-tunnel qui traverse la Chesapeake Bay, comme le pont au depart de Dover ce matin, sauf que comme c'est son embouchure sur l'ocean Atlantique, la baie est bien plus large. Je me mets en route vers 14 heures.

 

 

CIMG0416S

au depart de Dover, encore une histoire de plages

 

 

CIMG0418S

CIMG0420S

sur la route US-113 dans le Delaware en direction du sud

 

 

La premiere frontiere que je rencontre est celle avec le Maryland.

 

 

CIMG0422bS

Maryland welcomes me ! C'est gentil, je ne vais pas rester plus d'une quarantaine de miles

 

 

Je fais mes adieux au Delaware et je continue ma route dans le Maryland. Cette etape est assez longue en temps, mais tres sympathique. Les conditions sont optimales. Quoique... il pourrait y avoir un poil moins de circulation, ca serait le top. Genre, personne sur la route a part moi, he he he.

 

CIMG0424S

CIMG0425S

CIMG0430S

sur la route US-113 en direction du sud, dans le Maryland

 

 

La US-113 rejoint la US-13 a Pocomoke City. Comment ca ce n'est pas un nom indien, Pocomoke ?

Juste avant la frontiere suivante, avec la Virginie, j'apercois un de ces sites qui attirent toujours mon attention : une magnifique station-service desaffectee.

 

 

CIMG0431S

pompiste, le plein de bleu ! Et du vrai de preference !

 

 

CIMG0432S

Virginia welcomes me... merci, merci. Notez que c'est "ouvert pour affaires", par ici la monnaie !

 

 

Je souhaite une bonne nuit au Maryland que je retrouverai demain lors de mon retour a l'aeroport de Baltimore, et je continue inexorablement ma route vers le sud. Cela fait deux heures que je roule et je suis encore loin du Chesapeake Bay Bridge Tunnel.

 

CIMG0433S

je continue a rouler... encore 74 miles jusqu'a Virginia Beach

 

 

CIMG0435S

sur la route US-13 en Virginie, vers le sud

 

 

CIMG0436S

une vieille maison abandonnee au bord de la route

 

 

A cinq heures et demi, a mon grand soulagement, une certaine agitation dans les panneaux routiers sur le bord de la route me fait comprendre que je vais enfin arriver a la Chesapeake Bay. Apres toutes ces heures de route, je vais enfin voir l'ocean Atlantique ?

 

 

CIMG0437S

un ocean ? Une baie ? Ou ca ?

 

 

CIMG0439S

le peage du pont-tunnel, enfin !

 

article suivant 6/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
samedi 04 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 11:30

article precedent 3/10

 

Le Delaware est un tout petit etat, seulement plus grand en superficie que le Rhode Island (vous savez, le petit etat au sud du Massachusetts), et sixieme etat le moins peuple des Etats-Unis. Mais.. mais... mes amis, c'est le First State ! Et ce first la est imbattable, rien ne pourra venir le bousculer : le Delaware est le premier a avoir adopte la constitution des Etats-Unis, en 1787. Donc, meme si un jour les US changent de constitution, le Delaware restera le premier etat a avoir ratifie la premiere constitution des Etats-Unis. Et ca, c'est une raison suffisante pour adopter le slogan "First State" sur les plaques d'immatriculation :-)

La ville de Dover est a l'echelle du Delaware : petite, peu peuplee, avec moins d'habitants que... par exemple, Waltham, MA. Je n'ai apercu aucun gratte-ciel. En regle generale je n'ai pas vu grande animation dans le centre de Delaware, aux alentours des capitoles, sans doute parce qu'on est samedi. J'ai seulement croise une dizaine de touristes a tout casser autour de l'ancien capitole.

 

CIMG0382S

Delaware Old State House

 

 

C'est depuis le porche de ce capitole que la declaration d'independance des Etats-Unis (dehors les Britons !) fut lue pour la premiere fois aux habitants de Dover, le 29 juillet 1776 m'informe aimablement une plaque commemorative.

Le batiment n'est pas bien grand, et j'aurais prefere faire une visite a ma guise (lire : a vitesse grand V), mais je suis apparemment oblige de suivre la visite guidee. Me voila donc dans un groupe de 5-6 personnes, qui doivent bien se demander ce qu'un Frenchie vient faire dans le Old State House du Delaware. Je me demande aussi. Je ne suis pas tres concentre sur le baratin de la guide. Ce n'est pas du tout barbant, mais apres avoir entendu que le batiment a ete restaure pour reprendre son apparence exterieure et interieure du dix-huitieme siecle (construction : entre 1787 et 1791), je pars dans les grandes reveries qui me saisissent lorsque je fais face au passe et a l'histoire - et qu'elle a plus de cinquante ans. Point de beton gris, point d'acier froid, du bon bois et de la bonne briquette.

 

CIMG0390S

CIMG0384S

comme d'habitude dans ces vieux capitoles, le tiers central est mange par les escaliers

 

 

CIMG0385S

l'ancienne House of Representatives, avec 21 membres

 

 

Au-dessus des bureaux des 'representatives' se trouve une galerie, a laquelle on accede depuis un escalier a l'exterieur de la piece, et qui permet de suivre les debats lorsque l'on n'est pas autorise a se trouver en bas, ou qu'il n'y a plus de place. A noter que les americains ne devaient pas etre bien grands a l'epoque. Je dois me baisser pour passer la porte d'acces a cette galerie, et j'y touche le plafond avec mes cheveux. C'est plutot marrant de se sentir 'grand', meme si Washington etait plus grand, 1,87m d'apres je ne sais plus quelle source. Ca en jette plus que le metre 70 de Napoleon, non ?

 

 

CIMG0386S

l'ancien Senate, avec seulement neuf membres

 

Neuf senateurs ! Ca ne fait pas beaucoup. Pour legiferer pour 60000 Delawareans, pourquoi pas apres tout.

 

CIMG0392S

une belle horloge, dont j'ai oublie de relever l'age

 

 

Cette visite etait fort sympathique, mais je ne peux pas trop trainer, vous comprenez j'ai un planning serre. Je ressors dans la fournaise et je me dirige d'un pas vigoureux vers le deuxieme capitole du Delaware. Encore un etat donc aucun capitole n'a disparu en fumee, les bonnes habitudes se perdent mes amis.

 

CIMG0396S

Delaware Legislative Hall

 

 

CIMG0398S

le capitole du Delaware, de jour. Voila qui est mieux que la photo prise a la va-vite il y a trois ans

 

 

CIMG0401S

he he he... oui j'ai le soleil dans la tronche !

 

La photo ci-dessus est un des buts de ce voyage. Mais oui, je suis d'accord, c'est un peu bete, mais je me suis lance dans ce road-trip en partie parce que la photo du capitole du Delaware sur ma fameuse page etait une photo de nuit et sans ma belle tete. Erreur maintenant reparee, on est bien soulage !

 

CIMG0399S

Liberty and Independence, devise du Delaware, et les 'baionnettes de la revolution'

 

Le nouveau 'capitole' fut construit si j'ai bien compris entre 1931 et 1933. Je dis 'capitole', car ce n'est pas un capitole 'full service' : il abrite bien les deux chambres du parlement, mais la cour supreme du Delaware siege dans un autre batiment a deux pas d'ici, et j'ai l'impression que le bureau du gouverneur qui s'y trouve n'est pas permanent. Cela ne gache en rien une petite visite de l'interieur du batiment. Qui est desert, a l'exception de deux policiers qui surveillent les entrees, et d'un guide qui doit bien s'embeter, d'autant plus que j'ai l'impolitesse de refuser son aide en entreprenant mon tour tout seul comme un grand.

 

 

CIMG0404S

chez les senateurs, un peu plus nombreux qu'en 1795

 

 

CIMG0407S

euh... c'est quoi ? Washington qui danse une mazurka ?

 

 

CIMG0410S

une galerie de portraits de gouverneurs du Delaware, pas tres classe, coincee entre les toilettes et des portes de secours

 

 

CIMG0409S

un canape patriote garde l'entree du bureau du gouverneur

 

 

CIMG0411S

l'escalier central, un peu maigrichon je trouve, ca manque de marbre !

 

 

Apres ma rapide visite, faite dans un calme et un silence reposant, je retrouve l'air exterieur, subissant du meme coup une hausse de temperature de 25 degres en raison du froid polaire cause par la clim dans le capitole. Si les americains sont gras, ce n'est pas parce qu'ils mangent trop. C'est pour se proteger efficacement contre les vilaines climatisations qui les agressent de toutes parts, au boulot, dans le bus, dans les magasins, dans les capitoles...

Je repasse devant le first capitol du first state. Quand meme, quel honneur !

 

CIMG0413S

Delaware Old State House

 

 

CIMG0415S

allez, encore une petite photo, histoire de pas etre venu pour rien

 

 

Apres avoir retrouve ma petite Nissan, je fais un stop au Visitor Center pour leur demander une carte routiere du Delaware. La petite dame a l'accueil est toute gentille et engageante, elle me demande si je n'ai besoin que d'une carte, ils ont des expositions, je pourrais peut-etre y faire un tour ? Tant de gentillesse, ca me donne des scrupules, et je me dis que mes courses-poursuites a la recherche des capitoles sont vaines. Je devrais prendre plus de temps... J'hesite, mais je resiste. Je me suis vraiment assigne une longue route pour l'apres-midi, soit je visite l'exposition du Visitor Center de Dover, soit je dors ce soir. Desole... vroum vroum !

 

article suivant 5/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
samedi 04 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 10:00

article precedent 2/10

 

Une fois n'est pas coutume, je vais faire une etape deja parcourue, mais dans l'autre sens il y a trois ans. Je vais rouler d'Annapolis, la capitale du Maryland, jusqu'a Dover, la capitale du Delaware. Il y a un peu moins de soixante-dix miles entre les deux villes, donc ca devrait aller assez vite. De plus dans mes souvenirs c'est principalement de la route de 'campagne', donc calme, champetre, propice a la reflexion. En tout cas, point d'interstate !

Le seul probleme, c'est qu'au depart d'Annapolis le trajet que je suis est celui vers les plages (voir la carte), et il fait un temps fabuleux. Donc, tout le monde est sur la route pour aller profiter du soleil. Ca bouchonne jusqu'au peage de "Bay Bridge", le pont sur la Chesapeake Bay juste a l'est d'Annapolis qui relie la partie est du Maryland (sur la peninsule de Delmarva, au nom tristement peu poetique) a sa partie ouest sur le 'continent'. Sans ce pont il faudrait faire un detour de 135 miles pour arriver au meme resultat, un peu comme avec le pont sur le detroit de Mackinac qui relie Michigan du bas et Michigan du haut.

 

 

CIMG0360S

la circulation est dense jusqu'au Bay Bridge

 

 

CIMG0363S

la Chesapeake Bay

 

 

Je n'ai pas de bol, le pont n'est payant que dans un sens d'apres mon ami wikipedia : le sens ouest-est, que j'emprunte aujourd'hui. Bah, disons que c'est un juste retour des choses, apres mon passage - gratuit, donc - sur le pont dans l'autre sens il y a trois ans, ha ha ha.

 

CIMG0367S

apres le pont... liberte !!

 

 

Je suis la route US-301 vers le nord-est. Plus de bouchons, il fait beau, la route serpente entre les arbres, quel beau road-trip.

 

 

CIMG0368S

a l'intersection avec la route qui emmene a Price

 

 

CIMG0369S

c'est beau non une vieille voie ferree ?

 

 

CIMG0370S

un mec tranquille en velo, avec sa guitare sur le dos

 

 

CIMG0371S

CIMG0372S

CIMG0376S

dans la belle campagne du Maryland

 

 

Je finis par sortir de la US-301 pour emprunter differentes state roads vers l'est jusqu'a Dover.

 

 

CIMG0377S

d'abord la SR-302 via Barclay, 143 habitants d'apres wikipedia

 

 

CIMG0379S

entre Templeville et Hartly, welcome to Delaware !

 

 

Delaware, 'First State', j'espere que vous vous souvenez pourquoi ! Parce que c'est le premier etat a avoir ratifie la constitution des USA en 1787.

La densite des habitations croit progressivement jusqu'a ce que je rentre dans Dover, Je suis pile dans les temps, il est midi, direction capitole !

 

article suivant 4/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
samedi 04 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:00

article precedent 1/10

 

Samedi matin, 6 heures, impossible de me rendormir. Ces hotels americains, meme dans les chambres les plus calmes, il faut toujours qu'il y ait un grondement sourd, cause par les dizaines de clims, compresseurs, ventilations, qui brassent de l'air dans ces boites de conserve geantes farouchement isolees des variations climatiques du monde exterieur. Enfin, me lever aussi tot me laisse le temps de papoter avec la France, et d'etre fin pret pour me mettre en route a 9 heures. Ma voiture de loc a aussi bien dormi, et elle est toute contente de commencer la journee.

 

CIMG0328S

une jolie petite Nissan Sentra

 

 

Je vais faire un petit passage eclair dans le centre d'Annapolis, ce qui n'etait pas vraiment prevu pendant la planification de ce voyage. J'ai reserve un hotel dans cette ville uniquement car c'est sur la route entre Baltimore et Dover, mais comme Annapolis est la capitale du Maryland, pourquoi se priver ? Tout est comme dans mes souvenirs d'il y a trois ans. Une rue calme bordee de petits magasins divers, qui descend du capitole vers le port. Il fait beau, il fait chaud, je flane un peu.

 

 

CIMG0334S

les petits enfants ecoutent toujours sagement une histoire

 

 

CIMG0335S

les maisons face au port, avec l'inevitable cable electrique qui barre la photo

 

 

CIMG0331S

oh, qu'apercois-je ?

 

 

CIMG0339S

mais si mais si, un capitole ! Cette photo remplace avantageusement l'ancienne sur ma page des capitoles

 

 

Eh bien, comme c'est ouvert, pourquoi est-ce que je n'irais pas faire un petit tour a l'interieur ?

 

 

CIMG0342S

ambiance tres Parthenon, croisé avec de la briquette

 

 

D'apres un panneau informatif qui trone a proximite du capitole, celui-ci est THE OLDEST capitol encore en usage. C'est-a-dire que dans la categorie ze oldest, ca n'est pas lui le vainqueur, donc sa petite categorie a part pour le rendre vainqueur, c'est 'ze oldest still in legislative use today'. Tous les capitoles des US sont ze machin chose, il faudrait que je fasse un tableau comparatif un jour pour verifier qu'on ne se fait pas enfumer avec tous ces qualificatifs.

Bon en tout cas ce capitole-la a ete construit entre 1772 et 1779, et il s'y est deroule des episodes hautement historiques ! Il fut par exemple capitole des Etats-Unis entre novembre 1783 et aout 1784, a la fin de la guerre d'independance contre les Britons.

 

CIMG0358S

a l'interieur du capitole du Maryland

 

 

CIMG0357S

l'escalier principal, pas tres impressionnant, et interdit au public :-(

 

 

CIMG0351S

sous le dome

 

Notez la variation (?) du drapeau americain des annees 1780, avec 13 bandes et 13 etoiles, pour les 13 colonies ayant fraichement acquis leur independance.

En 238 ans d'existence, ce capitole a eu le temps d'etre manie et remanie, avec quelques bizarreries plus qu'interessantes, comme par exemple un escalier qui ne mene nulle part. Je suis grand fan.

 

CIMG0352S

par ici...

 

 

 

CIMG0353S

... le plafond !

 

 

Ceci est une idee en or. Quand les royalties de mon blog me rapporteront suffisamment d'argent (d'apres mes calculs, dans environ ∞ annees), je me ferai construire une maison sur plan, qui incluera au moins une piece avec un escalier ne menant nulle part. Je suis sur que ce genre de gag peut amuser les enfants pendant des heures. Moi le premier.

Tachons de redevenir un peu plus serieux. Nous sommes tout de meme dans un lieu a la valeur historique inestimable pour les Etats-Unis. Il faut noter que pour ce capitole, alors que d'ordinaire l'ancien et le moderne ne se melangent pas (par exemple, un nouveau capitole vient remplacer un ancien capitole), dans celui du Maryland les deux se cotoient. Je croise a la fois des pieces en cours de restauration et les salles actuelles des chambres du parlement.

 

CIMG0346S

chez les deputes du Maryland

 

 

C'est dans le capitole du Maryland qu'eut lieu un evenement sur lequel nous devons nous arreter le temps d'un paragraphe : en decembre 1783, apres la guerre contre la Grande-Bretagne, Washington renonca a son statut de commandant en chef de l'armee, qui lui avait ete attribue au debut de la guerre en 1775. A la suite de quoi les etats se mirent a travailler sur leur constitution pour l'adopter en 1789. Que seraient devenus les Etats-Unis si Washington s'etait accroche au pouvoir et avait garde la main (militaire) sur le pays ? Quelle grandeur d'ame, ce Washington... wikipedia est tres flatteur a son egard, voir ici.

 

 

CIMG0349S

la salle ou Washington renonca a devenir un despote

 

 

Cette piece du capitole est l'ancienne chambre du Senat. Comme elle a subi de nombreuses modifications depuis 1783, des travaux ont ete entrepris pour se debarasser de tout ce qui a ete rajoute depuis, et remonter a l'aspect qu'elle avait il y a deux siecles. Pour l'instant, c'est un peu en plan. En fait je n'ai pas bien compris si une restauration etait prevue. En tout cas toutes les couches successives de platre etc ont ete arrachees, et l'on peut apercevoir les superbes briquettes qui ont entendu, que dis-je, bu les paroles historiques de Washington, lorsqu'il renonca devenir le maitre inconteste du futur 'Grand'. J'ai trouve interessants les panneaux explicatifs qui racontent comment les 'chercheurs' interpretent les indices laisses dans les murs et les plafonds, pour tenter de reconstituer le veritable aspect de la piece en 1783.

Apres cette petite pause sympathique et non prevue dans l'hysterie du planning de mon week-end, je sors du capitole, je l'admire une derniere fois, pris dans les echaffaudages - il n'etait pas deja en travaux il y a trois ans ? Ah si... - et je retourne dans la voiture, qui a eu le temps de bien commencer a chauffer a soleil. En route !

 

article suivant 3/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva
vendredi 03 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 15:00

... dans le temps, retour de trois ans pour etre precis. Dans quel plan me suis-je lance pour ce week-end ? Quelle nouvelle liste d'articles allez-vous devoir subir ? Eh bien, je me suis concocte un road-trip/flash trip, avec depart le vendredi apres-midi de Boston et retour le dimanche soir, pour retourner dans le Delaware et en Virginie, ou j'etais deja alle il y a trois ans, avec comme seul objectif de completer ma collection de photos de capitoles. Mais oui, vous avez bien lu, des capitoles. Si ca vous gonfle, je vous conseille deja de zapper cet article et les neufs qui suivent .

Apres de nombreux calculs savants, l'aeroport (a peu pres sur ma boucle routiere) que j'ai retenu est BWI, Baltimore Washington International Airport. Pour aller a Washington DC en avion, on considere souvent trois options : BWI, au nord-est de Washington, IAD (Washington Dulles International) a l'ouest, et DCA (Reagan National Airport). Eh ben, il faut le savoir, les deux premieres options sont bien pourries. Dans les deux cas il y en a pour plus d'une heure en transport en commun pour faire le trajet jusqu'a Washington, car ces deux aeroports sont assez eloignes de la capitale federale. La meilleure option c'est DCA, sur une ligne de metro qui emmene directement au coeur de Washington.

Euh... ca n'est pas du tout l'objet de mon voyage, Washington ne m'interesse pas ce week-end. Alors, nous disions donc BWI. Je vole avec Jetblue ceweek-end. Ahhhh... c'est mieux que Southwest tout de meme ! Je le crie haut et fort mes amis : non aux "low-cost carriers" ! Revoltons-nous ! Refusons d'etre traites comme des betes ! Boycottons les betailleres ! Bon, Jetblue ca n'est pas non plus la classe Business pour tout le monde... mais c'est pas si mal, surtout quand ils sont a l'heure !

 

IMG00006-20110603-1753S

entre Boston et Baltimore

 

 

Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir New York. Mais si, faites un effort, on reconnait bien la longue ile de Manhattan, et le grand rectangle qui n'est pas mange par des buildings, en plein milieu, c'est Central Park.

En arrivant a l'aeroport de Baltimore, je profite d'une super option pour la location de voiture, comme je suis Premium/Gold/machin : mon nom est affiche sur un panneau a cote des comptoirs du loueur, associe a un numero de place de parking. Je vais directement a la place de parking, ou 'ma' voiture m'attend clef sur le contact, je balance mon sac dans le coffre, et en avant ! Ca fait tres business man, non ? Ah... pas autant que si c'etait un chauffeur qui m'attendait, c'est vrai. Mais bon, que vaudrait un road-trip avec un chauffeur ?

Pour suivre ma route, vous pouvez consulter la carte. Pour ce soir, j'ai juste une vingtaine de miles sur l'I-97 jusqu'a mon hotel, perdu dans la banlieue d'Annapolis, la capitale du Maryland. L'I-97 est une toute petite interstate qui ne sert qu'a ca, aller de Baltimore a Annapolis. Mon ami wikipedia lui deroule meme une liste de 'ze most;ze only' plus longue que le bras. Fascinant !

 

CIMG0323S

I-97 vers le sud : en route pour Annapolis

 

 

Bay Bridge, qu'est-ce que c'est ? C'est le gros pont (payant) a l'est d'Annapolis qui permet de traverser la Chesapeake Bay. Ahhh... Chesapeake... qu'est-ce que j'aime ce nom ! Enfin c'est pour demain. En attendant je profite de mes premiers miles de ce road-trip, dans de belles conditions.

 

 

CIMG0324S

il fait beau et il n'y a pas grand monde sur la route !

 

 

Sur le trajet j'apercois des panneaux pour Richmond, la capitale de Virginie, ou je compte aller dimanche, et pour "Historic Annapolis State Capital". Capital, capitole, je bave deja d'impatience. Mais d'abord dodo car demain la route est longue. Bonne nuit !

Bilan du jour zero : 30 miles (48.5 km) conduits depuis l'aeroport BWI.

 

article suivant 2/10

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Delmarva