Recherche

Anciens Articles

dimanche 08 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 12:00

article precedent 12/13

 

Dimanche matin, un jour blafard se leve a Vandalia. Je suis tres surpris en ouvrant les rideaux, apres les deux belles journees ensoleillees que j'ai passees sur la route : ce matin on ne voit pas a plus de cent ou deux cents metres. J'apercois a peine la bretelle d'autoroute qui encercle amoureusement l'hotel, c'est dire !

 

 

CIMG0302S

sur le parking de l'hotel... et ces panneaux juste derriere, c'est la bretelle d'acces a l'I-70, mais si :-)

 

 

Aujourd'hui je n'ai pas grand chose a faire a part prendre l'avion du retour depuis St Louis. L'aeroport n'est qu'a une quatre-vingtaines de miles, trajet que vous pouvez suivre sur la carte.

 

 

CIMG0305S

I-70W : la route du retour

 

 

CIMG0308S

plutot tranquille en ce dimanche matin

 

 

CIMG0310S

Pocahontas ?

 

 

En moins d'une demi-heure je retrouve le soleil. En voyant le panneau ci-dessus, ca m'a rappele comme j'avais absolument voulu traverser un village 'Pocahontas' il y a un an et demi, mais c'etait dans l'Arkansas, aujourd'hui je suis dans l'Illinois.

 

 

CIMG0311S

a peine plus de circulation, et une belle route bordee d'arbres. C'est beau non une interstate ?

 

 

CIMG0313S

Chicago, Kansas City, on connait tout ca !

 

 

 

CIMG0315S

le pont sur le Mississippi

 

 

CIMG0319S

et me voila de retour dans le Missouri !

 

Pour eviter la panique habituelle de fin de road-trip, j'ai repere hier soir une station-essence Shell (je ne vais jamais chez eux par hasard. Ou alors c'est Total ?) au business florissant, a Florissant, chez je vais faire le plein. Puis je reprends l'interstate pour faire les derniers miles jusqu'a l'aeroport. Je sue a grosses gouttes les dernieres minutes car je trouve que je suis un peu a la bourre, et le trajet fléché jusqu'au "Rental Car Return" me fait faire des tours et detours, a tel point que je passe deux fois sur la meme section de route mais dans deux sens differents. Zut, une boucle infinie ? Mais non, j'arrive juste a temps pour attendre mon avion comme un ane, qui a une heure de retard.

Je deambule dans l'aeroport, ce qui me permet de reperer une pub que je veux partager avec vous.

 

 

PubAeroportS

une pub dans l'aeroport de St Louis

 

 

Ce qui nous interesse ici ce n'est pas la cause tres noble du site kidneycars.org. C'est le fait que pour mettre en scene une 'vieille voiture' censee etre bonne pour la casse, ils ont utilise une voiture (artificiellement crade ?) avec un message ecrit dans la poussiere sur la vitre arriere, et pour ne vexer personne dans le marche automobile americain (voire, par crainte du proces ? "Nos voitures sont trop fiables pour finir a la casse !!"), ils ont choisi un modele de voiture que vous ne croiserez jamais sur les routes americaines. Allons... vous ne devinez pas ? Ca m'a saute aux yeux en etant aux US, alors depuis la France vous devriez me dire au premier coup d'oeil le modele de cette voiture  Mais oui, c'est une Pigeot ! Une Pigeot 206 !

Ne me dites pas que ca n'interesse que moi ! Si ? Vous etes vraiment difficiles...

Puisque c'est comme ca, c'est la fin du voyage. Je prends l'avion, et je rentre a Baaaaaaaastonne. La compagnie aerienne m'avait mis l'eau a la bouche hier dans le mail pour l'enregistrement, en m'annoncant victorieusement que j'aurais le wifi a bord, pour $5 ! Pour une telle prouesse technologique, j'etais pret a payer. Sauf que, je n'ai jamais reussi a me connecter au reseau. Snif... je me voyais deja poster un article triomphale "devinez d'ou je vous ecris !". Ca sera pour une prochaine fois.

Pour terminer en beaute cette serie d'articles, n'oublions pas les habituelles statistiques. Vous etes sur le point de deviner que je ne voyage pas pour decouvrir de nouveaux horizons, mais uniquement pour avoir une excuse pour faire des fichiers Excel... J'ai conduit aujourd'hui 78 miles (125.5 km), ce qui fait un total de 872 miles (1403 km) pour ce road-trip. Lorsque j'etais parti pour la meme duree faire mon road-trip autour des Grands Lacs, j'avais roule 1778 miles (2861 km). Je me suis manifestement assagi ! Et en ce qui concerne la consommation d'essence, vous allez etre fiers de moi, car je viens d'etablir un ze most : a peine 6.47 litres au cent, vive la Ford Fiesta !

A la prochaine fois !

 

tout reprendre au debut : article 1/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
samedi 07 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 15:00

article precedent 11/13

 

Vandalia, Illinois : j'arrive a ma destination finale du jour.

 

CIMG0286S

Vandalia, 7000 habitants

 

 

CIMG0287S

c'est l'I-70 qui accueille les voyageurs a Vandalia. St-Louis, vers l'ouest ? C'est la route du retour demain !

 

 

En preparant ce road-trip, j'y ai inclus Vandalia des que j'ai appris (par mon ami wikipedia) qu'un ancien capitole de l'Illinois s'y trouvait. Comment rater ca ? Pendant la preparation j'ai egalement envoye des mails dans tous les sens pour m'assurer des heures d'ouverture des capitoles. Ils ne sont pas ouverts aussi souvent que le CVS du coin ! J'ai ainsi recu un mail de Mary C., Site Superintendent du Vandalia Statehouse State Historic Site, m'assurant que le Vandalia Statehouse serait ouvert le samedi entre 9 heures du matin et 5 heures de l'apres-midi (et ferme le dimanche). En me garant devant le capitole a 16h01 je suis donc enchante d'etre parti tot ce matin de Burlington pour arriver a temps a Vandalia.

Je sors de la voiture et je me dirige vers le capitole, le coeur leger. Je dechante rapidement. La porte est fermee. QUOI ? Et qu'est-ce que je lis sur le panneau indiquant les heures d'ouverture ? OPEN 9-4 TUES - SAT ! Mais ? Ca vient de fermer ? Trahison ! J'ai traverse un ocean et le tiers d'un continent pour trouver porte fermee ? Ces gens-la sont des malotrus, des barbares, des vandales ! (hi hi hi, j'attendais impatiemment de la caser).

 

 

CIMG0292S

Mary m'a menti : ca ferme a 4 heures, pas 5 heures

 

 

Je suis bien malheureux, moi qui allais conclure en beaute ce road-trip avec ze oldEST capitol de l'Illinois. Je pars depité faire un petit tour dans Vandalia, qui pour le reste semble etre une petite ville bien pourrie comme on en trouve partout aux US.

 

 

CIMG0289S

CIMG0291S

main street a Vandalia, en fait Gallatin St

 

 

CIMG0298S

la vraie Main St

 

Si j'ai bien tout compris des panneaux explicatifs qui ont pousse comme des champignons autour de l'ancien capitole, la voie ferree qui traverse Vandalia illustre l'esprit pratique des ricains (et, je suppose, le fait que le fric achete tout). Quand la compagnie de chemin de fer (je ne sais plus laquelle) voulut construire une ligne a travers Vandalia, pas de probleme, ils ont tout simplement ravage la rue principale de la ville, creuse une enorme tranchee, et plante leur ligne. Un soir tu fermes tes volets au doux bruit des canassons tirant des chariots de bois, le lendemain c'est une 4-12-2 qui te reveille dans un vacarme infernal ! Tchouuuuuuuuuuuuu tchouuuuuuu !

 

 

CIMG0301S

a Vandalia il fait CHAUD !

 

 

Allez, ce n'est pas parce que le capitole est ferme que je ne dois pas aller en faire le tour. Tristesse...

Il est interessant de noter qu'une des plaques boulonnees aux murs du batiment indique qu'il s'agit du "Third State Capitol". Wikipedia parlait du quatrieme. Mmm... ah, c'est parce qu'il s'agit du troisieme capitole "appartenant a l'etat". Le premier capitole de l'etat, a Kaskaskia (koi, keskiya ?), etait loué. Tout s'explique. Une autre plaque confirme la date de construction de 1836 indiquee par wikipedia.

 

 

CIMG0293S

CIMG0296S

Vandalia, Old Illinois State House

 

 

CIMG0300S

ZPP waz zere

 

 

Comment conclure ma visite de Vandalia ? Ah tiens, que dit ce panneau orne de crottes d'oiseaux ?

 

 

CIMG0297S

l'addition de la tournee de bar pour feter le deplacement de la capitale de l'Illinois de Vandalia a Springfield

 

 

Eh bien, le 28 fevrier 1837, une bouteille de champagne coutait $2. Hey, 81 bouteilles, si on compte 177 deputes plus 59 senateurs, ca fait une moyenne de trois bonhommes par bouteille. Pas de quoi se rouler par terre, mais l'ambiance devait etre bonne tout de meme ! Quant au 32 pounds d'amandes, ca fait 60 grammes par personne, pas de quoi festoyer non plus ! Heureusement qu'il y avait $3 de pommes et $10 d'huitres. Bon, je suis d'accord, on s'en fiche un peu. Retenons donc que (je traduis le texte anglais), malgre quelques manoeuvres politiciennes probables, les historiens s'accordent a dire que le vote pour deplacer la capitale ne fut pas entache de pratiques illegales. Nous dormirons plus tranquillement ce soir.

En parlant de dormir, mon depit d'avoir rate d'une seule minute la visite du capitole de Vandalia ne m'inspire qu'une envie apres cette nouvelle journee de road-trip : aller m'enfermer dans ma chambre d'hotel et glandouiller devant mon ordi.  Et puis ca fait tout de meme plus de neuf heures que je crapahute. Ainsi fut dit, ainsi fut fait ! A 17 heures je suis barricade dans ma petite case au deuxieme etage, avec un delicieux sandwich Subway en guise de festin. Bonne soiree !

Bilan du jour : 229 miles (368.5 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 794 miles (1277.5 km) depuis le depart de Saint Louis.

 

article suivant 13/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
samedi 07 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 14:00

article precedent 10/13

 

Pour terminer ma journee de conduite en beaute, j'attaque une etape de 75 miles (voir la carte) qui va m'emmener de Springfield, capitale de l'Illinois, jusqu'a Vandalia, ancienne capitale de l'Illinois. Comme ce matin, pas d'interstate, que des petites routes de campagne, il va donc falloir etre un peu vigilant sur le compteur de vitesse pour eviter de se faire pieger a nouveau par un trooper ou un ranger.

Au depart de Springfield je cherche un peu la route 29, ce qui me fait perdre de precieuses minutes sur le planning. Je ne m'inquiete pas trop, car il n'est que trois heures moins vingt, ce qui me laisse largement le temps d'arriver avant cinq heures, heure de fermeture du vieux capitole a Vandalia. La route 29 m'emmene vers le sud-est vers Pana via Taylorville. Encore une tres belle etape.

 

 

CIMG0266S

Berry, Taylorville, Pana, differentes bourgades sur mon trajet

 

 

CIMG0269S

il fait beau...

 

 

CIMG0271S

...la route est belle !

 

 

 

CIMG0272S

Taylorville, "A great place to live"... je n'en doute pas ! Bizarre que ca ne soit pas 'ze greatEST' hi hi hi

 

 

 

CIMG0273S

route de campagne, champs, fermes, et fous du volant

 

 

CIMG0274S

un superbe batiment abandonne a Pana

 

 

A Pana j'oblique vers le sud sur la route US-51. Ce n'est pas parce que ca devient une US-quelque chose que la route est plus imposante. Je continue a revasser.

 

CIMG0276S

attention ZPP, limitation a 55 ! Vandalia est indiquee

 

 

CIMG0278S

dans la campagne de l'Illinois

 

 

 

CIMG0280S

en arrivant a Ramsey

 

 

Ah ! Ce panneau me met l'eau a la bouche, malgre sa proprete douteuse. Oldest capitol ? Mais c'est un ze most ca mes amis ! Et en plus, il y a un historic site. Formidable, plus que 15 miles. C'est l'affaire de 12 minutes ! Non euh.. 15 minutes ? Non... 16 minutes 36 secondes, pas moins. Ramsey est une ville tres vivante, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

 

 

CIMG0282S

Ramsey, Illinois : l'ancien cinema (?)

 

 

CIMG0283S

Ramsey, Illinois : Post Office, 62080

 

 

CIMG0285S

derniers tours de roues jusqu'a Vandalia

 

 

Note pour les acharnes de google.maps : je me suis un peu amuse et j'ai retrouve les emplacements de deux photos prises ci-dessus, indiques par des petits appareils-photos sur la carte. Google.maps vous confirmera donc mon trajet, metre par metre .

 

article suivant 12/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
samedi 07 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 12:00

article precedent 9/13

 

Bien qu'il soit midi, j'essaie de dompter mon estomac et d'aller admirer un monument de plus avant de manger. En etant a Springfield, je n'ai pas trop le choix : ca sera Lincoln, Lincoln, ou Lincoln. Allez, je choisis Lincoln. Plus exactement Lincoln Tomb. Je rebranche le GPS, car comme la carte papier de Springfield que j'ai ramassee au capitole (il y a marque dessus "the Magic in Springfield", mon oeil !) ne montre qu'une rue sur trois (c'est tres courant aux US, je crois qu'ils n'ont pas compris le concept d'une carte), et que les noms des rues aux intersections ne sont indiques qu'une fois sur deux, ben cinq fois sur six je ne sais pas ou je suis, et je tourne en rond. Je sais, vous vous en fichez, mais je suis paye au nombre de mots pour ecrire sur ce blog alors je digresse un peu de temps en temps. Mais seulement un peu.

La tombe de Lincoln se trouve dans le Oak Ridge Cemetery, au bout de Monument Avenue. Juste a l'entree du cimetiere, il y a un magasin de saloperies, dont - je suppose - l'integralite de la marchandise fabriquee en Chine doit porter l'inscription Lincoln's ceci, Lincoln's cela. Je ne m'y arrete pas, et vais directement me garer sur le parking a proximite de l'imposante tombe. Apres consultation de mon Larousse, je crois qu'on peut meme appeler ca un tombeau. Ce qui me rappelle le bon mot pourri que je n'ai jamais reussi a caser ailleurs : il ne faut pas confondre le tombeau de Couperin et le tombereau du copain. Ca ne fait pas la meme musique...

C'est dans une atmosphere bien plus concentree et respectueuse que je me dirige vers le monument qui abrite la tombe d'Abraham Lincoln, assassine le 15 avril 1865 a Washington DC par un fanatique peu apres la victoire nordiste dans la guerre de secession. Le tombeau, termine en 1874, est assez imposant, et m'a rappele les pyramides d'Egypte, non pas par la taille (n'exagerons rien.. et d'ailleurs, je n'ai jamais visite de pyramide) mais par l'idee que l'on doit suivre un couloir pour arriver jusqu'a une 'chambre' ou se trouve le tombeau, au coeur du monument.

 

 

CIMG0232S

le tombeau de Lincoln a Springfield, Illinois

 

 

 

CIMG0233S

le couloir qui mene jusqu'a la chambre funeraire

 

 

Je ne m'attarde pas, et apres avoir salue la memoire d'un homme a l'origine de l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis, je retourne a ma voiture pour me mettre en quete de nourriture physique. Une fois cette tache bassement materielle effectuee, je mets le cap sur le deuxieme capitole de Springfield, le "vieux" capitole, qui fut au service de l'Illinois entre 1839 et 1876. Symbole un jour, symbole toujours, il fut le lieu de l'annonce des candidatures de Lincoln en 1858 (pour devenir senateur de l'Illinois) et d'Obama en 2007 (president des Etats-Unis).

 

 

CIMG0262S

Illinois Old State Capitol

 

 

CIMG0237S

des bonnes grosses colonnes et un petit dome rouge

 

 

CIMG0241S

mais si j'y etais !

 

 

CIMG0243S

chez le treasurer. J'aimerais bien avoir un bureau comme ca - mais avec le Wifi et la clim'

 

 

CIMG0249S

l'escalier central, qui mange un tiers du batiment

 

 

CIMG0253S

sous le dome, tres sobre

 

 

 

CIMG0250S

House of Representatives, avec un tableau de Washington

 

Du point de vue information historique, le capitole se concentre surtout sur ses deux hommes politiques les plus celebres du dix-neuvieme siecle : Abraham Lincoln et Stephen Douglas. Il y a de nombreuses petites vitrines avec des documents d'epoque, coupures de journaux, etc. Ils aiment bien montrer les dessins caricaturaux que publiaient les journaux, et qu'il est un peu difficile de comprendre sans avoir des explications sur le contexte politique du moment. Lincoln etant avocat, il defendit de nombreux cas devant la cour supreme de l'Illinois, dont Douglas fut un juge (si j'ai bien tout compris) entre 1841 et 1843. Bref ces deux-la se sont croises et recroises toute leur vie.

Le vieux capitole n'est pas tres grand, et comme je n'ai pas suivi de visite guidee, j'en fais rapidement le tour. Je retourne dehors, ou il fait beau, et je vais flaner un peu dans les rues alentours. Il y a peu d'animation. Quelques bars sont ouverts mais la foule n'est pas nombreuse. Quelques badauds deambulent au soleil. Un vieux type un peu fou chante a tue-tete, en jouant d'un synthe et accompagne d'une boite a rythme digne des annees 80. J'aurais du le filmer, ah oui j'aurais du le filmer... une celebrite locale sans doute !

 

 

CIMG0254S

le Springfield tel que Lincoln le connut ?

 

 

CIMG0260S

le batiment ou Lincoln passa une partie de sa carriere d'avocat

 

 

Sur Old Capitol Plaza on trouve de nombreux panonceaux explicatifs, a la portee historique plus ou moins elevee : j'ai par exemple beaucoup apprecie celui sur lequel on lit que Lincoln eut de mauvaises experiences avec les dentistes, et qu'il s'acheta une brosse a dents en 1843, sans doute sous l'influence de sa femme. Ceci accompagné de photo d'outils utilises pour arracher les dents a l'epoque. Brrrrr...

 

 

CIMG0239S

vous vous souvenez du "Trail of Tears" a Oklahoma City ? Pour les Potawatomi, point de larme, mais la mort

 

 

Je vais acheter quelques cartes postales. Dont une avec la tete de Lincoln. J'aurais aussi pu acheter un poster avec sa tete, un mug avec sa tete, un tee-shirt avec sa tete, mais je suis raisonnable et n'achete qu'un magnet avec sa tete. Quel charmant souvenir de Springfield ! Bon, maintenant je dois trouver une poste...

 

 

CIMG0259S

Post Office ? Oui, mais de 1841 a 1849. Ahhh... je suis un peu a la bourre de 162 ans

 

 

CIMG0257S

une facade 'aveugle'... qu'est-ce que c'est ? Un cinema ? Une boite de nuit ? Un club tres privé ?

 

 

Ceci conclut ma visite de Springfield, capitale de l'Illinois. Je retourne a ma voiture qui m'attend sagement sous le cagnard. 80°F = 27°C, ok ca pourrait etre pire... j'ai quand meme chaud ! Ah, je ne peux pas m'empecher de verifier un detail debile et de vous en faire part. Malgre sa categorie "compact economie machin", ma voiture de loc' a DEUX pots d'echappement. Je reprends la route, fier comme un coq.

 

 

CIMG0263S

elle est fiere cette Ford Fiesta !

 

 

Pour terminer ma journee, j'ai un peu de route jusqu'a Vandalia, ou je dormirai ce soir. Suite au prochain article !

 

 

article suivant 11/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
samedi 07 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 10:00

article precedent 8/13

 

 

C'est une question qui revient souvent : Springfield, comme dans les Simpsons ? Mmm... pas vraiment. D'apres mon ami wikipedia, la ville ou habitent les Simpsons (ce fameux dessin anime avec Homer et Marge etc) ne fait pas reference a un Springfield specifique aux Etats-Unis. Il y en a un paquet, vous pouvez en consulter la liste ici.

Springfield se trouve sur ma route pour ce road-trip car c'est la capitale de l'Illinois, et la ville presente plusieurs attractions qui m'interessent : deux capitoles, et divers lieux lies a Abraham Lincoln. Dans ma furie de plus en plus persistante de quete des capitoles, l'Illinois est un etat particulierement interessant : il en a eu six dans son histoire, depuis l'integration de l'Illinois aux Etats-Unis en 1818. Six ? Faisons les comptes !

Le premier se trouvait a Kaskaskia, la premiere capitale de l'etat, village emporte par une crue du Mississippi en 1881. Depuis Kaskaskia a ete reconstruit, mais compterait d'apres wikipedia 9 habitants au dernier pointage... pas tres flamboyant pour une localite dont l'histoire remonte a des Jesuites francais au debut du 18eme siecle (source : wikipedia et Internet...).

Des 1819 le statut de capitale de l'Illinois fut transfere de Kaskaskia (a la frontiere avec le Missouri) vers une position plus centrale dans l'etat naissant, a Vandalia. Un premier capitole y fut construit (le deuxieme de l'Illinois...), et brula en 1823 (ha ! Enfin un incendie qui rase un capitole. Ca manquait dans ce road-trip). Un deuxieme capitole fut construit a Vandalia, mais il fut rase et reconstruit (en tant que quatrieme capitole de l'Illinois, vous suivez ?) en 1836 lorsque les habitants de Vandalia tenterent d'empecher que la capitale ne soit deplacee encore, vers Springfield. Malgre un capitole flambant neuf, les deputes et senateurs ne furent pas impressionnes, et Springfield fut confirmee comme la nouvelle capitale, a l'initiative en particulier d'un certain Abraham Lincoln, depute representant la comte de Sangamon, ou se trouve justement Springfield. Quelle coincidence... Le quatrieme capitole de l'Illinois a Vandalia ne servit donc que trois ans jusqu'en 1839, et est encore debout !

Nous en arrivons au cinquieme capitole de l'Illinois, construit a Springfield entre 1837 et 1840. Il servit jusqu'en 1876, et n'a jamais brule. C'est le batiment d'origine qui est visitable aujourd'hui meme si, mon ami wikipedia m'en informe, il fut integralement deconstruit puis reconstruit entre 1966 et 1969 lors d'une gigantesque operation de restauration. Nous irons y jeter un coup d'oeil au prochain article. Et nous en sommes enfin au sixieme capitole de l'Illinois, le deuxieme construit a Springfield, entre 1868 et 1888.

J'ai peur de vous avoir deja endormi apres cette longue introduction. Passons vite aux photos alors. En arrivant a Springfield, je file directement me garer devant le capitole.

 

 

CIMG0199S

Illinois State Capitol

 

 

CIMG0200S

lui, c'est Lincoln, le grand barbu

 

 

CIMG0201S

coucou ! Quelle joie de rajouter cette capitale a ma liste, meme si l'etat Illinois s'y trouvait deja

 

 

CIMG0202S

de la bonne grosse colonne

 

 

 

CIMG0198S

et des bons gros conduits d'aeration. Notez le choix habile de la couleur de la peinture

 

 

En passant la securite a l'entree, je suis bien decu car je suis informé que le capitole n'est pas visitable (a l'exception du rez-de-chaussee) sauf en faisant partie d'une visite guidee. Je n'avais pas prevu ca du tout dans mon emploi du temps. Surtout que la prochaine visite guidee est dans une heure et demi. Zut ! Je me retrouve limité a deambuler au rez-de chaussee. Je farfouille un peu pour voir si il n'y aurait pas un escalier un peu a l'ecart qui me permettrait de gagner furtivement les etages. Mais non...

 

 

CIMG0207S

l'escalier magistral, interdit au public, snif

 

 

N'ayant rien de mieux a faire, je passe par les toilettes, ou je suis confronte une nouvelle fois a un detail fort derangeant : la hauteur des parois entre les toilettes individuelles. Que j'ai evidemment mesuree.

 

 

 

CIMG0210S

hauteur des parois : mon nez, soit environ 1,60-1,65 metres

 

Imaginons maintenant un pauvre depute pris d'un besoin pressant. Il court aux toilettes du bas. Malheureusement pour lui c'est aussi l'heure de la pause pour le senat. Il cherche une stalle disponible, et s'approchant un peu trop pres, ne peut s'empecher d'apercevoir un senateur plus grand que les autres dont la tete n'est pas masquee par la porte ridiculement basse.

 - oh salut Barack c'est toi ca va ?

 - ouais euh la je fais caca on peut discuter plus tard stp

 - ok mais depeche-toi stp si possible

Et oui ! Barack Obama (1,85 metres d'apres Internet) fut membre du senat de l'Illinois entre 1997 et 2004, avant d'etre elu senateur de l'Illinois au senat des Etats-Unis. J'ai donc pris la liberte de le mettre en scene dans cet article, en esperant que ca ne remettra pas en cause ma demande de naturalisation, ha ha ha. J'invoquerai alors le premier amendement de la constitution, Freedom of Speech, meme si je ne suis pas sur que cela couvre mes aneries.

Ceci pourrait conclure ma visite du capitole de l'Illinois. Je retourne vers le portique de la securite. Un groupe vient de terminer sa visite. Voyant mon air hesitant, une des guides s'approche de moi et me demande "vous cherchez quelque chose ?". "Oui euh... il faut suivre une visite guidee pour euh... voir le capitole ?". Je ne me souviens plus en detail de la suite de notre conversation mais la conclusion est que je vais avoir droit a une visite guidee privee. Chic, chic, merci ! J'ai du prendre l'air assez malheureux pour que ma guide empiete sur sa pause dejeuner pour nous faire traverser les quatre etages du capitole au pas de course.

Pendant que nous marchons vers l'ascenseur, ma guide pose des questions relatives a mon accent. C'est tres vexant enfin, je pensais avoir un accent americain absolument parfait ! "Vous etes d'ou ? Vous etes allemand ?". Euh... non. Presque :-) "Je suis francais". Oh la la. Dire ca a un americain, c'est toujours declencher une rafale de grands cris et de mots atrocement deformes. "Ohhhh !! Frrrench ! Euh... How do I say... cheux m'appelle Peggy". "Very good, very good !". Ma guide s'appelle donc Peggy :-) Son francais est tres limité : "je m'appelle Peggy", "comment allez-vous", et c'est tout. Meme "bienvenue" a disparu de sa memoire, mais elle le cherche avec tant d'effort que je lui pardonne.

Nous courrons dans les couloirs. Coup d'oeil aux deux chambres des assemblees. Peggy me fourre dans les mains un petit guide sur la restauration de la chambre des deputes en 2006. Du beau travail !

 

 

CIMG0215S

le plafond chez les senateurs

 

 

Peggy m'explique que le capitole a ete concu par deux architectes dont l'un etait francais, mais (vous ne lui repeterez pas..) je ne comprends rien au nom qu'elle me donne. Ce n'est qu'apres coup que j'ai realise qu'elle me parlait de Piquenard, l'architecte ayant egalement travaille a la construction du capitole de l'Iowa (je vous en ai parle hier !). Elle insiste egalement pour me montrer plein de details evoquant la France.

 

CIMG0216S

une fleur de lys (enfin... je crois ?)

 

Il est interessant de noter que Piquenard, cité par Peggy, cité par mon petit guide, n'est absolument pas mentionne sur la "premiere pierre" posee lors de la construction du capitole, exposee a l'exterieur. On y trouve les noms de Cochrane, architecte, et Clark, son assistant, mais point de Piquenard. Quel est ce traquenard contre l'honneur de Piquenard ?

 

 

CIMG0218S

grandes colonnes, grandes peintures, ambiance chateau

 

 

Peggy est tres curieuse et aimerait bien comprendre ce qu'un francais vient faire au capitole de Springfield. Je lui explique que j'aime bien visiter les capitoles, et que j'essaie de visiter tous ceux des Etats-Unis.

 

 

CIMG0223S

sous la coupole

 

 

Chez les deputes deux portraits veillent sur les debats, ceux du republicain Abraham Lincoln et du democrate Stephen Douglas. Euh... Lincoln, republicain ? J'aurais imagine que le president des Etats-Unis luttant contre l'esclavage serait plutot un democrate, mais non. L'amalgame que je fais entre les deux vient peut-etre du fait que ce sont les etats du sud qui etaient esclavagistes, et que ces etats du sud sont egalement historiquement 'rouges' (c'est-a-dire republicain, par opposition au bleu des democrates). En fait, l'antagonisme pro/anti-esclavage aurait repose vraiment plutot sur une opposition nord/sud plus que sur une opposition democrate/republicain. Et c'est la victoire de Lincoln aux elections presidentielles en 1861, certes un republicain mais surtout ouvertement anti-esclavage, qui "mit le feu aux poudres" et provoqua la secession de plusieurs etats, juste avant la guerre du meme nom.

Quant a Douglas, il etait un parfait inconnu pour moi jusqu'a present, mais wikipedia a la bonte de m'informer (ainsi que differentes sources d'information lors de mes visites de capitoles) que c'etait un homme politique de l'Illinois dont la carriere n'a cesse de croiser celle de Lincoln. Il fut representant/depute dans l'Illinois, puis depute de l'Illinois a la US House of Representatives entre 1843 et 1847, et enfin senateur de l'Illinois toujours au niveau federal entre 1847 et 1861. En 1858 lors de sa deuxieme re-election en tant que senateur de l'Illinois, son adversaire etait... Abraham Lincoln, qui prit sa 'revanche' deux ans plus tard en etant elu president des Etats-Unis, devant trois adversaires dont Douglas. D'apres wikipedia, leurs debats pendant la campagne de 1858 pour devenir senateur est tres celebre aux Etats-Unis, avec plusieurs discours marquants qui sont rentres dans l'histoire. Je vous laisse en decouvrir plus sur wikipedia.

 

 

CIMG0221S

le tableau de Lincoln dans la "Renovated Illinois House Chamber"

 

 

CIMG0222S

le plafond de la "House Chamber". Je persiste a penser que c'est plus classe que les plaques de je sais pas quoi qui s'effritent au-dessus de ma tete au boulot

 

Nous continuons a descendre les etages avec Peggy. Je ne sais plus trop pourquoi elle a voulu faire une halte devant ce tableau, mais je l'ai poliment pris en photo et je l'expose maintenant sur mon blog.

 

 

CIMG0225S

un tableau a la gloire de Washington, pere de l'independance des Etats-Unis, peint par un finlandais, George Sigurd Wetterhof-Aspen, inconnu sur Internet

 

 

La visite eclair touche a sa fin. En arrivant dans l'ancienne salle de la cour supreme de l'Illinois, Peggy me pose de nouvelles questions. Je lui reponds que j'habite a Boston. "Ohhhhhhh ! Are you a Harvard student ?". Je suis plus que flatte par la question, mais j'ai l'honnetete de lui repondre que non, je bosse, et meme, je suis informaticien... Elle pensait que j'etais un etudiant en architecture ou histoire, passionne de capitole. Mais non.

 

 

CIMG0228S

au plafond de la cour supreme

 


Peggy me fait observer la fresque au plafond, en me faisant remarquer que la Justice (car c'est elle) foule aux pieds des pieces d'or. Ce qui signifierait que la justice ne s'achete pas. Oui, c'est vrai. Mais bon. Meme si le tas de pieces d'or est vraiment enorme ? He he he...

Ceci clot ma visite guidee "speciale Frenchie", expediee en vingt minutes. Je remercie bien Peggy puis je quitte le batiment, ravi de ne pas etre passe a cote de l'exploration d'un capitole. Dehors il fait vraiment chaud. La voiture m'attend sagement sur sa place de parking. En arrivant je verifie que je n'ai pas depasse le temps accorde par le parcmetre. Non. Puis je m'apercois que je suis un ane : aujourd'hui on est samedi, pas la peine de payer. J'ai perdu trois quarters !

 

article suivant 10/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
samedi 07 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 08:00

article precedent 7/13


Samedi matin, comme de coutume je me reveille a 6h15. Le monde appartient a ceux qui se levent tot parait-il, je ne vais pas laisser passer ma chance. Internet ne marchant pas dans ma chambre d'hotel, je n'ai pas gache des heures entieres a trainer sur des sites inutiles hier soir, et je me suis couche tot. Du coup j'ai une patate d'enfer, et j'aborde dans les meilleures dispositions ce qui devrait etre ma meilleure etape du road-trip. J'ai devant moi 135 miles de petites routes de campagne pour aller de Burlington jusqu'a Springfield, la capitale de l'Illinois (qui a dit Chicago ?).



CIMG0137S

pour cette nuit, mon hotel donnait sur des entrepots. C'est sage un entrepot, ca ne ronfle pas fort la nuit

 

 


A 6h45 du matin, il n'y a pas foule devant le PC du "business center" de mon hotel dans la banlieue de Burlington, Iowa. J'en profite pour jeter un coup d'oeil a mes e-mails et etudier la carte sur maps.google. Je note sur un petit bout de papier mon trajet : suivre telle route, tourner a droite, suivre telle route, tourner a gauche, etc. J'entends un des nombreux lecteurs de mon blog commenter : "et le GPS ?". Ben, le GPS, c'est un peu gonflant. Ca gache le plaisir de la conduite, ca attire l'attention. Ca a tendance a rendre le conducteur obnubile par ce petit ecran scintillant et colore, avec toutes sortes d'indications superfetatoires. Par exemple, le mien indique (en plus du tachymetre de la voiture) ma vitesse en temps reelle, ainsi que la vitesse limite de la route sur laquelle je me trouve. C'est pas mal fait, et ca pourrait etre un avantage. Ouaip, un avantage, si je m'en servais. Mais je prefere garder l'utilisation du GPS pour les trajets en ville, quand je cherche a aller au Mac Do le plus proche depuis un capitole . Pour le reste les panneaux le long de la route, ma carte papier, et mon grand sens de l'orientation suffiront.

 



CIMG0140Sallez viens Ford Fiesta, on y va !

 

 


Je mets le contact a 7h45, et m'en vais rejoindre la US-34 vers l'est pour traverser le Mississippi. J'ai retravaille plusieurs fois mon planning, et cette heure de depart precoce me donne entre 45 et 75 minutes d'avance. Bien bien bien... Vous pouvez suivre mon trajet sur la carte.

 



CIMG0141Sto Illinois, j'y vais !

 

 


CIMG0144Sle pont sur le Mississippi, frontiere entre Iowa et Illinois

 

 


CIMG0148Swelcome to Illinois, the land of Lincoln

 

 


Le Lincoln dont il s'agit, ce n'est pas la capitale du Nebraska, mais Abraham Lincoln ou Abe Lincoln, dont je vais me retrouver les oreilles farcies une fois a Springfield. Nous en saurons plus une fois la-bas, mais j'espere que vous vous souvenez tout de meme que Lincoln est le president qui gouverna les US pendant la guerre de secession, sur fond d'esclavagisme.
Pour l'instant je roule dans la campagne paisible de l'Illinois, qui ressemble en tout point a celle de l'Iowa.

 

 

CIMG0155SCIMG0153Sdans l'Illinois

 

 

CIMG0156SLomax, 500 habitants, dument documentes par wikipedia

 

 

Apres avoir suivi une route dont le nom n'apparait meme pas sur ma carte, je tourne sur la route 96 a Lomax, pour rouler vers l'est jusqu'a l'embranchement avec la route 94.

 

 

CIMG0160Ssamedi matin, 8 heures, dans l'Illinois

 

 

 

CIMG0162Sla poesie continue : je me dirige vers La Harpe et Carthage

 

 

CIMG0164Sune magnifique ruine a Terre Haute, IL

 

 

CIMG0165Sen route pour La Harpe, dont le nom remonte d'apres wikipedia a un explorateur francais du 18e siecle

 

 

CIMG0169SCIMG0168SLa Harpe, un samedi matin tot, est plutot calme

 

 

D'apres mon ami wikipedia, La Harpe compte parmi ses batiments le seul du comte Hancock a s'enorgueillir de 3 etages. Je m'etrangle a moitie de n'avoir pas photographie cette supreme rarete, et j'espere que vous me pardonnez de passer ainsi a cote d'un 'ze most'.
Apres La Harpe, je continue sur la route 9 vers l'est jusqu'aux environs de Good Hope, ou je tourne a droite pour me diriger vers le sud sur la US-67, pour arriver a Macomb.

 

 

CIMG0175Sentre La Harpe et Macomb

 

 

J'ai deja pu le constater hier, et je le confirme aujourd'hui : une grande effervescence regne en ce moment dans le monde agricole. En tant qu'informaticien aux doigts carres, je ne connais rien aux choses de la terre, mais je suppute fortement que nous soyons en periode de semailles. Sauf que, nous sommes aux US. Loin de l'image de la semeuse de notre enfance, il faut plutot imaginer d'enormes tracteurs aux roues jumelees, portant sur leur dos d'immenses charrues, aux ailes repliees pour s'accomoder a la circulation sur route ouverte. J'en ai croises et depasses plus d'un, ce qui m'a laisse reveur.

 

 

CIMG0176Sun specimen decrit ci-dessus

 

 

A Macomb je m'arrete dans ce qui s'avere etre une authentique gare ferroviaire sur le reseau d'Amtrak. Peu de choix  de destinations cependant sur la ligne qui deroule son ruban d'acier devant mes yeux (c'est poetique, hein ?) : ca sera Chicago, ou rien. La gare de Macomb sert aussi de Visitor Center, et la nana presente ce samedi matin a 9h00 n'a pas rate sa journee : elle a l'honneur de remettre en main propre une carte routiere de l'Illinois a un authentique francais. Ce qu'elle ignore bien entendu, me prenant probablement pour un allemand. Ou pire, pour un quebecois.
Si vous vous souvenez bien, nous avons croise hier Agency, dans l'Iowa. Ce matin, je traverse Industry dans l'Illinois, sa soeur jumelle (je suppose) sur la US-67 en direction du sud apres Macomb. Je ris, je ris, certes, mais plus serieusement, quand je fonderai une ville, vous pouvez etre certains que je l'appellerai Planifika ou mieux, Metallica.

 

 

CIMG0178Sentre Industry et Rushville, dans l'Illinois

 

 

 

L'etat de l'Illinois est traverse par une riviere a point nommee Illinois River (se jetant dans le Mississippi a Grafton, IL). Je franchis l'Illinois River en arrivant a Beardstown.

 

 

CIMG0187Ssur l'Illinois River a Beardstown, Illinois

 

 

CIMG0190SBoulevard road, Beardstown, Illinois

 

 

Je sais, je suis moqueur. Mais quand meme, appeler une rue 'boulevard' ? Quand je croise ca avec les habitudes des espagnols, friands de Rio Grande et de Santa Fe, j'imagine mon adresse en francais :

ZPP
3500 rue de la Route du Boulevard de l'Avenue
12345 Nouvelle Ville sur le Grand Fleuve de la Sainte Foi des Grandes Montagnes
Le Grand Pays

 

 

CIMG0191Sentre Beardstown et Virginia

 

 

Alors que je roule paisiblement entre Beardstown et Springfield, dans les environs de Philadelphia, se produit  un evenement inopine, et qui consiste pour le blog de ZPP en un 'ze first'. Je roule, je roule, suivant ma route maintenant vers le sud-est, quand soudain, tel le lion se jetant d'un bond sur sa proie dans la savane, je l'apercois dans mon retroviseur central. Il y a dix secondes je revassais tranquillement a propos des plantations de mais dans le Kentucky, quand subitement, l'apparition ! Dans ce miroir rectangulaire de quelques centimetres carres, je reconnais la patte si particuliere d'une voiture de flic. "Tiens tiens", me dis-je, "c'est pourtant calme ici. Que cherche-t-il ?". Naif ZPP... je ralentis un peu, pour m'attirer les bonnes graces de ce representant de l'autorite. Lorsque je le vois se mettre a actionner les innombrables loupiottes qui ornent son vehicule tel un sapin de Noel, je grimpe d'un cran dans mes reflexions. "Il est probablement a la poursuite d'un dangereux bandit, il est temps de le laisser passer". Je ralentis un peu plus et commence a rouler sur le bas-cote.
Fait indeniablement surprenant : la voiture de l'officier de police continue a me suivre. Or, apres quatre ans passees aux Etats-Unis, il faudrait etre idiot pour ne pas comprendre qu'un flic qui se gare derriere vous sur le bas-cote de la route a quelque chose a vous reprocher. Fichtre, diantre, serais-je en train d'etre 'arrete' pour la premiere fois ! D'etre 'pulled over' (comme on dit en ricain !) "for ze first time" ? Si fait, si fait, mes amis. ZPP n'en mene pas large. C'est le moment de se souvenir du guide des Castors Juniors "que faire en cas de pull-over". Et bien, premiere chose, ne pas enlever son pull-over. Non. Rester calme. Voire, si il n'est pas possible de rester calme, du moins bouger le moins possible. J'ote mes lunettes de soleil pour eviter d'etre confondu avec Tom Cruise, baisse ma vitre, et pose mes mains sur le volant. Deglutition difficile. Dans le retroviseur lateral, mon sheriff approche.
"Good morning sir". Je bafouille quelque chose en reponse.  L'officier continue : "I metered you at XX miles per hour on a 55 miles per hour section" [remplacez le XX par le nombre qu'il vous plaira superieur a 55]. Apres avoir vaguement espere pendant quelques secondes que mon arrestation serait debile au point d'etre due a un non-eclairage de loupiotte ou defaut de plaque, je prends conscience comme une grosse baffe en pleine face que je viens de commettre un exces de vitesse, que je ne suis meme pas capable de nier. Je reponds "ohhhh... ahh.... well, yes, no, I hummm... I... didn't know". L'officier est sympa et engageant : "you seem worried, worried about driving fast ?". Je m'enfonce un peu plus : "well, mmm... I didn't know I was going that fast". Boum. Le marteau et l'enclume viennent de me tomber sur le pied (droit), je viens d'avouer mon mefait. Car, loin de fanfaronner ("I'm French, I abide by no rule !") ou de nier farouchement ("What, XX miles per hour, no, I was driving at 55 mph, no less, no more, Sir"), je m'ecroule lamentablement dans le siege en tissu de ma Ford Fiesta. Mes paroles sonnent plus fort qu'un aveu signé : j'etais au-dela de la limite, et sans meme m'en douter. Shame on me, shame on me.
Pendant que je me liquefie, l'officier reste calme : "Can I see your driving license ?". Je farfouille comme un excite dans mon petit sac pour en extraire febrilement mon portefeuille, et en extirper avec des doigts glissants mon petit permis de conduire du Massachusetts. Quand j'y repense, il devait bien s'amuser le mec. Pas mal de sites (dont celui de Belle Plaine) conseillent d'annoncer a haute voix ce que vous allez faire pour ne pas stresser inutilement le representant de la loi. Mais tandis que je fouille dans un etat proche de la panique, voyant ma vie defiler devant mes yeux, mon sac pour y trouver mon permis, le flic reste impassible, sans doute penetre de l'intime conviction que ca n'est pas ce petit freluquet de 12 kilos dans une voiture de nain, qui va lui sortir un flingue pour lui chercher des noises. Et il a bien raison. Mon permis en main, il me pose une seconde question "do you have insurance ?". "Mmm, yes, well.. no... it's a rental car !". Deuxieme episode frenetique de farfouillage dans mon sac, que je trouve soudainement plus vaste que le sac-a-main d'une femme, pour finalement mettre la main sur mon contrat de location. Le flic s'en saisit, et retourne vers son vehicule.
Viennent alors 5, 10, 15 minutes, je ne sais plus, de recherche d'apaisement interieur. Come on, je me suis juste fait arreter pour exces de vitesse. C'est rien, hein ? Ouais, mais c'est un flic americain, avec grosse bagnole et tout, et je suis un etranger. Mais attends.. le mec a l'air sympa, non ? Il m'a pas fait de commentaire sur mon accent, il a pas le crane rase, il a pas une Ford Interceptor, ca a pas l'air d'etre un state trooper. Il a bien une Ford, mais Expedition. D'ailleurs, je lui emprunterais bien. Bon, pas maintenant. Il a pas trop fait scintiller ses lumieres, et y a pas eu un seul son de sirene. Ca doit pas etre si grave, non ? Coup d'oeil dans mon retro. Il tapote sur le clavier de l'ordi qui trone a l'emplacement du siege passager de son 4*4. Mince, mais qu'est-ce qu'il fait... je suis fiche a Guantanamo, ou il se finit une partie de Demineur ?
Je sue a grosses gouttes. Je finis par oser refermer ma fenetre pour profiter de la clim (le moteur est toujours en marche), pendant que de sombres nuages viennent peupler mes pensees. Que risque-je ? Gros ? Amende ? Retrait de permis ? Vilaine inscription sur mon historique d'assurance ? Voire sur mon historique judiciaire ? Euh... et pourquoi est-ce que je ne lui ai pas servi une des innombrables bravades discutees avec les collegues : "you know, I'm French, these speed limits are not for me" ; "your radar must be broken, I was driving at 54 mph" ; "élo ofisoeur, ouat, aie waz oveur ze limit ? I am sorrry, I sink I waz driving at fifty miles per a-ou-eur, no morrre !". Pourquoi ? Je ne sais pas. La peur de l'uniforme sans doute. Et cette enorme Ford Expedition prete a me bouffer le coffre dans le retroviseur. Je suis la proie, il est le predateur, c'est un rapport de force qui ne se discute pas...

Pendant que j'attends, quelques voitures passent sur la route, et j'imagine leurs conducteurs se moquer bruyamment de moi en beuglant "busteeeeeeeeed !" (qu'on peut traduire par "[tu t'es fait] chopé[er] !"), en m'apercevant, penaud, tassé devant mon volant. En tout cas moi je fais ca quand j'apercois des pauvres heres arretes sur le bord de la route par des flics . Cet episode me permet de repondre a la question que je me posais souvent : "avec tous les road-trips que je fais, je me demande pourquoi je n'ai jamais ete arrete ! Ca m'arrivera ? Quand ?". Ben voila.

Le flic finit par revenir vers ma voiture, je rouvre la vitre. Il me rend mon permis. Il m'agite devant le nez son carnet de contraventions. "I give you a warning". Je ne comprends pas tout de suite ce qu'il veut dire par la. "I need your signature", ajoute-t-il. Il me fourre un papier devant le nez, que je ne prends meme pas la peine de lire. "Sign here, it means you promise you're going to drive slower". Ahhhh... un warning ! C'est juste un avertissement, pas d'amende, pas de convocation au tribunal, pas de prison. Une promesse de rouler plus lentement ? Mouarh ha ha ! "Thank you !" murmure-je faiblement en apposant mon autographe. L'officier me donne ma petite copie jaune du Written Warning que je fourre dans mon sac sans meme la lire, puis finit la conversation "Do you have any question ?". Je lui repondrais bien que je suis tres mecontent car il a fait voler en eclat ma vitesse moyenne, ce qui me met en retard sur le planning, mais euh... ca n'est sans doute pas indique dans ces circonstances. Ou plutot pourrais-je lui demander ce qu'est un warning exactement ? Non, non, pas de questions, merci bonne journee au-revoir !

Nous repartons chacun dans notre sens. J'essaie de rouler moins vite que la vitesse a laquelle je me suis fait attraper. De toute facon je ne suis plus tres loin de Springfield et ses 117400 habitants, a une vingtaine de miles au maximum. Chic, visiter un capitole me detendra et me fera un peu oublier cette histoire.

 

 

article suivant 9/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
vendredi 06 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 15:00

article precedent 6/13

 

 

Apres ma visite eclair de Des Moines, la capitale de l'Iowa, la copie papier du fichier Excel minutant mon voyage m'informe que j'ai trois heures de route pour arriver a Burlington. Burlington ? J'ai deux options : 1336 miles jusqu'au Burlington que vous connaissez tous, dans le Massachusetts, ou se trouve le fameux mall de Burlington ; ou 165 miles jusqu'au Burlington de l'Iowa. Soyons raisonnable, et prenons la deuxieme option. Burlington, IA se trouve a l'est de Des Moines, sur la frontiere entre Iowa et Illinois, materialisee par le Mississippi.

Un examen rapide de la carte de l'Iowa montre que l'etat doit etre principalement plat : la plupart des routes sont de longues lignes droites, soit nord-sud soit est-ouest, avec quelques diagonales pour rapprocher un peu les villes en quinconce. Dans les faits, l'Iowa vallonne un peu, mais rien d'ebouriffant, on ne craint pas le mal des montagnes. Heureusement car j'ai du laisser mes bonbonnes d'oxygene a la securite a l'aeroport de Boston.

Pour aller a Burlington, faisons-nous plaisir, et laissons de cote les interstates. Au depart du capitole de Des Moines, j'emprunte un boulevard vers le sud qui m'emmene jusqu'a la route 5, que je vais suivre vers le sud-est jusqu'a Albia, via Hartford, Pleasantville, Knoxville, Attica, Hamilton, Lovilia.

 

 

 

CIMG0101S

a Des Moines, vers le sud

 

 

 

CIMG0105S

liberte ! Sur la route 5 dans l'Iowa

 

 

 

CIMG0107S

en contournant Pleasantville. Il y en a plein aux US, et ca me fait toujours penser au film un peu moisi

 

 

 

CIMG0111S

CIMG0112S

du bon road-trip bien paisible

 

 

 

CIMG0114S

en arrivant a Albia, "since 1846". Que vais-je y trouver ?

 

 

 

CIMG0115S

ben un restaurant mexicain a l'angle entre Main St et Washington Ave

 

 

A partir d'Albia je roule vers l'est, en suivant la US-34 jusqu'a Burlington, via Ottumwa, Fairfield, et Mount Pleasant : la boucle du jour est bouclee !

 

 

CIMG0119S

vers l'est sur l'US-34 dans l'Iowa

 

 

 

CIMG0122S

a 4 miles d'Agency. Cette ville est-elle jumelee avec Industry ?

 

 

 

CIMG0123S

une superbe maison abandonnee vers Batavia, Iowa

 

 

Apres m'etre concentre pour prendre cette superbe photo sur le bord de la route, je baisse les yeux et je m'apercois qu'a mes pieds se trouve une chevre. Une chevre, oui, mais dans le genre raplapla, type descente de lit. Je me depeche de prendre une photo, et je m'appretais a la publier ici, pour faire echo a la chevre qui avait pris un coup de chaud a Lanai. Mais je crois qu'il faut que j'arrete de montrer des atrocites pareilles. Si vous etes interesses par ce cliche extraordinaire, reclamez-le moi par message prive ! Vous comprenez, si je ne fais que montrer des photos de chevres crevees sur mon blog, sa valeur va en etre grandement affectee. On est dans de tels sommets pour le moment que je ne veux pas prendre de risque !

Je continue a rouler jusqu'a l'embranchement entre US-34 et US-218, ou je me trouvais ce matin. Neuf heures et demi plus tard je suis a nouveau au meme endroit, mais avec la satisfaction de declarer l'Iowa comme 'visité' dans ma liste d'etat. Il faut savoir se contenter de peu mes amis quand on est fana de road-trip. Comme dit Ben Harper "If you're happy with nothing you'll be so very happy with me".

 

 

CIMG0128S

300 miles et 9h30 plus tard, je suis toujours au meme endroit

 

 

 

CIMG0136S

la paisible campagne de l'Iowa s'endort

 

 

Je finis par arriver a Burlington. Je m'achete un sandwich chez Suuuuubway et je file m'enfermer dans ma chambre d'hotel, apres une journee de boulot de 11 heures. Et ouais, je bosse pour vous, c'est pas de tout repos d'etre sur la route de 8 heures du matin jusqu'a 7 heures du soir !

Bilan du jour : 392 miles (631 km) conduits aujourd'hui, pour un total de 565 miles (909 km) depuis le depart de Saint Louis. Demain sera plus cool... Bonne nuit !

 

 

article suivant 8/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
vendredi 06 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 13:30

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
vendredi 06 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 13:00

article precedent 4/13

 

 

D'apres mon ami wikipedia, la ville de Des Moines trouve son origine dans le "Fort Des Moines", un fort etabli en 1843 a l'endroit ou la riviere "Raccoon" se jette dans la riviere "Des Moines", pour garder un oeil sur deux tribus indiennes deplacees depuis leurs terres d'origine, a l'est. Lorsque ces tribus furent a nouveau deplacees, le fort fut abandonne, et des colons (des bons colons blancs, pas comme ces vilains indiens rouges ) s'installerent pour de bon et fonderent la ville (village ?) de Fort Des Moines, renommee en Des Moines en 1857, annee ou elle devint la capitale de l'Iowa a la place d'Iowa City.

Toujours d'apres ce que j'ai pu comprendre des articles sur wikipedia, l'Iowa a eu trois capitoles au cours de son existence : un ancien a Iowa City, qui a survecu malgre un incendie mineur, un ancien a Des Moines de 1857 a 1887 (?) parti en fumee (ah, quand meme, enfin un capitole parti en fumee durant ce road-trip !), et un 'nouveau' depuis 1887 (construit entre 1871 a 1886 pour $3.296.256.00, ni plus, ni moins), toujours en activite, et qui n'est pas parti en fumee. C'est ce dernier que nous allons explorer dans cet article. Alors, quel est son 'ze most' ? Un capitole americain sans 'ze most', c'est comme un francais sans sa baguette, ou un americain sans son hamburger, c'est pas normal. Eh bien... c'est le seul capitole a 5 domes des Etats-Unis. Chic ! Fabuleux ! Comme c'est excitant !

 

 

CIMG0053Sze only five-domed capitol in ze country

 

 

 

CIMG0060Scoucou ! Vite, vite, je mets ma liste a jour !

 

 

 

Ils ont de la place aux US, et Des Moines ne fait pas exception. Bien a l'aise au milieu de son parc verdoyant parseme des habituels canons et statues grandiloquentes, ce capitole est enorme, a la limite de la megalomanie, un croisement improbable du chateau de Versailles et du Parthenon. Je ne prends pas le temps d'en observer tous les details, mais je suis sur qu'il y aurait de quoi faire plaisir a un etudiant en architecture de l'universite de Harvard. Ce que je ne suis pas, helas. En parlant d'architecte, le capitole de Des Moines fut concu par MM Cochrane et Alfred Piquenard, egalement architectes du capitole de l'Illinois (que vous aurez la chance d'admirer un peu plus tard !). Piquenard, ca peut pas sonner plus francais non ? Eh bien oui, c'est un francais. Franco-americain pour etre precis d'apres mon ami wikipedia.

 

 

CIMG0061S

la balance de la justice penche-t-elle ?

 

 

 

CIMG0099Slooking West (c'est tres important de regarder vers l'ouest aux US !), toward Des Moines River

 

 

 

CIMG0096Sun moine-ecureuil, une espece qu'on ne trouve qu'a Des Moines (source : l'encyclopedie de ZPP le taxinomiste)

 

 

 

Je m'engouffre dans le capitole pour en arpenter les couloirs avec delectation. Il y a un peu plus d'activites qu'a l'ancien capitole d'Iowa City, avec des groupes d'ecoliers qui se familiarisent bruyamment avec le siege du gouvernement de leur etat. J'attrape le depliant "self-guided tour" et je degaine mon appareil-photos.

 

 

CIMG0062S

sous la coupole interne

 

 

Sous le faux ciel nuageux peint sous la rotonde, est suspendu l'embleme de la "Grand Army of the Republic", l'association des veterans de la Federal Army (ceux "du nord" pendant la guerre de secession entre 1861 et 1865, qui se battaient contre les "confederes" du sud). A noter que cet embleme comporte un drapeau americain avec seulement 13 etoiles, ce que je ne comprends pas car il y avait bien plus que 13 etats dans l'Union pendant cette guerre.

 

 

CIMG0063S

ah ! Minnette est un prenom aux Etats-Unis ! Miaou !

 

 

 

CIMG0065S

le Grand Escalier qui mene a l'etage des deux assemblees

 

 

 

Au rayon des details qui n'interessent que moi, j'ai observe le sol carrele avec soin, et j'ai remarque que les carreaux formant des bandes noires au sol etaient plus creusés, plus uses que les autres carreaux. Pourquoi ? Parce qu'ils sont plus vieux ? Dans un materiau moins resistant ? En longueur au lieu d'etre carre ? Mmm....

 

 

CIMG0069S

le mystere du carrelage noire du capitole de Des Moines

 

 

Les deux salles d'assemblees sont grandioses, avec un souci du detail tres pousse.  Je vais demander a mon employeur de s'en inspirer, au lieu des faux plafonds minables et des parois non jointives en carton qui constituent l'interieur de nos bureaux.

Mon petit depliant m'informe qu'il y a eu un incendie (ah ! oh !) en 1904 qui a detruit une partie de la House Chamber. Bon, ca veut dire que ce que j'admire date de 1904, ca fait quand meme plus de 100 ans, l'incendie est pardonne !

 

 

 

CIMG0071S

CIMG0070S

la chambre du Senat. Notez les portraits de Lincoln, Obama, et Washington

 

 

 

CIMG0084S

chez les deputes. J'ai resiste a la tentation d'aller jeter un coup d'oeil aux feuilles qui trainent sur les bureaux, voire les annoter...

 

 

 

Si il y a bien un endroit dans le capitole qui m'a laisse baba, c'est la bibliotheque. Madre de dios, quelle merveille ! Des dizaines de metres de rayonnage, sur cinq niveaux ! Tout parfaitement trie, ordonne, range, aligne ! Ahhhh !!! Laissez-moi m'en occuper ! Je pourrais commencer un ou deux fichiers Excel pour tout repertorier... he he he...

 

 

CIMG0076S

CIMG0076S

CIMG0081S

Iowa State Capitol Law Library

 

 

 

J'en ai meme fait un panoramique, que je vous invite a comparer avec celui de la bibliotheque du vieux capitole d'Iowa City. Ca en jette un peu plus, non ?

Dans un coin de la bibliotheque se trouve un petit atelier ou les anciens livres sont 'renoves'.

 

 

CIMG0073S

au travail. Je n'ai pas ose toquer a la porte pour poser des questions

 

 

Apres avoir revasse quelques minutes dans les rayons, je me souviens que je suis en road-trip, et un road-trip, c'est minuté que diable ! Vite, vite, finissons la visite au pas de course.

 

 

CIMG0088S

une "evac+chair", qui me laisse aussi perplexe que la "luge d'evacuation" reperee au capitole du Kansas

 

 

 

CIMG0087S

une certaine vision du monde : sortir de sa campagne pour aller mourir a la guerre a des milliers de kilometres

 

 

 

Je suppose que le patriotisme americain ne peut pas se comprendre si l'on n'a pas grandi americain. Je ne veux pas m'etendre sur le sujet, mais on y est confronte a chaque visite de capitole. L'armee a une place centrale dans le coeur des americains, et le moindre batiment officiel se doit de rendre hommage aux soldats 'offrant le sacrifice ultime' a leur mere-patrie, en allant mourir en Irak ou en Aghanistan. Mais qu'est-ce qu'ils ont les hommes, a faire des canons comme ca ? Est-ce qu'on peut resoudre tous les problemes avec des M16 ?

Et moi, le petit homme blanc, ne dans un pays et dans un siecle ravage par deux guerres mondiales dont je n'ai jamais rien vecu, je serais ou sans l'armee ? Sans les armes ? Sans les ricains ?

Dans une transition soignee, je termine cette visite du capitole en prenant une photo d'un 'ze most'.

 

 

CIMG0089S

the Rainbow Division

 

 

Il s'agit de "one of ze world's largest reproduction photograph". Ben, c'est un poster quoi ? Ouaip, mais un 'one of ze most', avec 7.8 metres de longueur et 2 de haut. Il est relegue bien loin le poster geant de la bonne femme langoureusement allongee - nue - sur un canape dans ma chambre dans la maison a V.

Nous parlions donc de guerre, et que represente cette photo ? La "Rainbow Division", division d'infanterie de l'armee americaine, au retour de... France, en mai 1919. Ah, la guerre, toujours la guerre...

Avant de partir j'achete en vitesse des cartes postales, en derangeant tres visiblement le mec qui tient l'echoppe dans une piece sans fenetre au rez-de-chaussee du capitole. Je me demande si ca n'est pas un depute qui a ete puni. A mon deuxieme passage ("ah euh j'ai oublie d'acheter une carte"), il me jette dehors sans me faire payer. Woo hoo ! J'ai donc maintenant une dette de 50 cents envers l'etat de l'Iowa. Je ne l'oublierai pas ! Ne vous inquietez pas, Iowais, je commence tout de suite un fichier Excel pour tenir compte de mes dettes !

Allons, ca suffit, cet article vous a uses, moi aussi, l'heure tourne et j'ai de la route a faire. Je retourne a ma voiture en train de cuire au soleil et je quitte Des Moines sans avoir croise un seul moine. Bye bye !

 

 

 

article suivant 6/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines
vendredi 06 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 11:00

article precedent 3/13

 

 

Le trajet entre Iowa City et Des Moines est on ne peut plus facile - et barbant. Une longue ligne (presque) droite de 116 miles pleine ouest. Heureusement que je fais la route vers midi, ca m'evite le soleil en pleine tronche, comme dans mes souvenirs entre Kansas City et Oklahoma City. Sur quelle route me demandez-vous ? L'interstate I-80. I-80.. est-ce que cela nous dit quelque chose ? Mmm, apres consultation de la carte des Etats-Unis, c'est une interstate que j'ai deja empruntee au cours de differents road-trips, mais sans souvenirs particuliers. A noter que c'est l'interstate qui relie New York a San Francisco (en 2900 miles, 4666 km), donc si vous voulez faire un coast-to-coast, vous connaissez deja le trajet, bande de petits veinards.

 

 

 

CIMG0023SI-80, vers l'ouest pour moi

 

 

CIMG0024SChicago, une autre fois peut-etre. Allons a Des Moines

 

 

 

CIMG0025S

j'ai l'impression de tourner en rond : des panneaux pour Mt Pleasant et Keokuk ? J'en viens et j'y retourne !

 

 

 

CIMG0027Sben... c'est tout droit

 

 

 

CIMG0028S

Belle Plaine

 

 

Belle Plaine, en plus d'avoir une belle plaine, a un tres beau site internet. On y trouve un magnifique article "what to do if you are stopped by a police officer". Voyons voir...

 

 

 

CIMG0030Stoujours tout droit. En passant sur la North Skunk River (ha ha ha ! La 'riviere nord du sconse')

 

 

 

CIMG0031Stiens tiens... l'inevitable Adult Superstore, annonce a grand renfort de panneaux depuis cinquante miles

 

 

 

CIMG0032Sla concentration d'embranchements avec des interstates remonte : je dois etre proche de Des Moines

 

 

 

CIMG0033Smais oui... et impossible de rater le massif capitole

 

 


Avant d'avoir le plaisir d'aller visiter le capitole de l'Iowa, il faut que j'aille me remplir la panse. Je fais un petit stop chez mon ami Subway pour y acheter un sandwich, puis je vais le devorer dans un  petit parc a l'ouest de la ville, Gray's Lake Park. Sur la carte ca avait l'air charmant. Dans la realite, c'est... ok.

 

 

CIMG0034Stoujours mieux qu'une usine chimique pour compagnon de pique-nique

 

 

 

CIMG0035Sune plageounette ou des chiens s'amusent dans l'eau

 

 

CIMG0036Spersonnellement, je ne m'y baignerais pas. C'est naturel, cette mousse ?

 

 

 

Bon alors, ces moines, ils sont ou ? Je n'ai pas apercu beaucoup de monasteres depuis mon entree dans la ville. D'apres mon ami wikipedia, le nom de la ville elle-meme n'a rien a voir avec les moines, et vient juste du nom de la riviere sur laquelle elle s'est developpee, la Des Moines River. Et comme d'habitude, le nom de la riviere (qui se jette dans le Mississippi a Keokuk, vous vous souvenez ?) a une origine sujette a debat. Mon explication favorite parmi celles avancees sur wikipedia est qu'il s'agirait d'une "francisation" du mot indien "moingoana", qui signifierait "shit face" (connard).

Sur ces sages paroles, je roule vers le centre-ville.

 

 

CIMG0037S

un bout de la skyline de Des Moines

 

 

 

Je me gare au pied d'un gratte-ciel, et apres avoir etudie attentivement les pannonceaux sur le trottoir et les instructions du parcmetre, je suppose que je suis dans les regles. Tiens, voila des quarters, mange-sou ! Je suis en plein dans le quartier "d'affaires", et je pensais qu'il y aurait un peu d'animation : des gens dans la rue, des bouchons, des hordes de taxis tout klaxon dehors. En fait c'est etrangement calme. Pourtant on est bien vendredi, pas samedi ou dimanche ? Mmm.. bizarre. Ca fait toujours un peu bizarre de se balader au milieu des "financial districts", car en dehors des heures de bureau, on y trouve surtout des gens "louches". Comme par exemple un frenchie qui prend des photos de gratte-ciel.

 

 

CIMG0040S

Iowa is the #2 happiest state in the nation

 

 

Tiens donc, Iowa est le deuxieme etat le plus heureux des Etats-Unis, derriere le Nebraska. Alors, les Iowais sont heureux parce qu'ils sont en vacances, au lieu d'etre en train de bosser dans le financial district de Des Moines ? Je vais contacter mainstreet.com pour leur proposer mes services d'ethnologue. A noter que ce site ressemble a un fatras de classements et de statistiques, ou je suppose qu'il est possible de trouver, pour chaque etat americain, un classement ou il est premier, et un classement ou il est dernier. Tout le monde est content. Good job, comme ils disent ici en toute circonstance !

 

 

CIMG0050S

CIMG0049S

a moins que ce ne soit ces grandes fresques colorees qui rendent les Iowais heureux ?

 

 

 

CIMG0051S

en tout cas ce n'est pas ce batiment "boarded" (ferme pas des planches de bois)

 

 

Allons, il est temps de rendre visite au charmant capitole.

 

 

article suivant 5/13

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans road trip Des Moines