Recherche

Anciens Articles

samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 14:00
article precedent 8/25


Au depart d'Ann Arbor le temps se fait de plus en plus menacant. Mon trajet pour Detroit se fait cependant dans des conditions climatologiques tres acceptables, avec juste quelques averses. C'est un trajet d'une quarantaine de miles (point 4 au point 5 sur la carte), avec de nombreux ralentissements et detours pour cause de travaux sur les Interstate. Le reseau autoroutier americain est d'une qualite perfectible...



j'avais presque espoir de voir une tornade et de pouvoir la filmer ! Espoirs decus...




Ah... j'en revais depuis des semaines. Aller a Detroit, en voiture, traverser toute les banlieues pour arriver dans le centre-ville, etre a deux doigts de me retrouver au Canada, et voir l'ancienne capitale (ou encore aujourd'hui ?) automobile de la planete Terre. On m'en avait dit tellement de mal de Detroit... ca craint... c'est la ruine... y a des coins ou il faut pas trainer...
Et bien ma deception a ete grande de ne pas traverser des grandes friches industrielles rouillees comme a Chicago ! Bon evidemment je n'ai fait que suivre l'Interstate, je ne suis pas alle dans les coins les plus crappy, et puis ca n'a pas l'air specialement rose non plus.


dans la banlieue de Detroit



Quelque chose que je ne savais pas, c'est que Detroit est une ville noire. Je me suis fait la remarque quand j'ai constate sur l'autoroute que tous les conducteurs autour de moi etaient noirs, et ca s'est confirme en centre-ville. Curieux, je suis alle voir ce que Wikipedia a a dire a ce sujet, et il m'a confirme que 81.6% de la population de Detroit est 'Black American'. Voila donc ce que ca fait d'etre dans la 'minorite' locale. J'avais l'impression de deranger...

L'autre particularite de Detroit c'est d'etre au nord de sa frontiere avec le Canada. Comment ca, qui vous a dit que le Canada etait au nord des Etats-Unis ? :-) La ville jumelle canadienne de Detroit, de l'autre cote de la riviere Detroit (la riviere qui separe le lac Erie du lac Sainte-Claire, lacs que je n'ai malheureusement pas vus), s'appelle Windsor. J'ai fait bien attention de ne pas y mettre les pieds.



deux routes possibles pour rejoindre le Canada : un tunnel ou un pont



Allons explorer Detroit downtown.


article suivant 10/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 13:00
article precedent 7/25


Prochaine etape : Ann Arbor, une charmante petite ville universitaire a l'ouest de Detroit. Je reprends la route pour rouler du point 3 au point 4 sur la carte, une petite etape d'une soixantaine de miles.




sur l'I-96 en route pour Ann Arbor




Arrivé a Ann Arbor, une bonne surprise m'attend : une magnifique gare routiere trone a cote de la rue ou je me suis gare, dans le centre. PHD va etre content !



Ann Arbor Bus Depot




Je vais me balader dans la rue principale, qui s'appelle hum... Main Street, ha ha ha. "T'habites ou toi ?" "Oh, rue Principale !" "Ah ouais, est-ce que c'est la rue principale ?" "oh, oui oui !". Ca me rappelle je ne sais plus ou j'avais vu une rue appelee quelque chose comme 'Avenue St'. "Rue de l'Avenue". Avouez que ca en jette ! Bon je Megar...


en me baladant dans les rues de Ann Arbor



regardez, c'est comme a Reims !



je vous epargne l'article "Ann Arbor : le vertige"




c'est pas typiquement americain, ca ? Une maison tout en bois. La petite echoppe rouge a droite vend des hots-dogs




"Robot Supply & Repair". J'ai ete bete de pas rentrer voir ce que propose ce magasin, toute cette route pour rien...



Bon je vous ai dit qu'Ann Arbor etait une ville universitaire, on y arrive, on y arrive. Ann Arbor heberge l'University of Michigan. Rien d'exceptionnel a signaler sur cette universite, a part (actualite oblige) qu'elle a compte parmi ses eleves un certain Michael Phelps dont vous avez certainement entendu parler recemment... J'aurais pu aller nager dans la meme piscine qu'un multi-medaillé olympique ! Mais non.



le campus de University of Michigan




et au cas ou vous l'auriez oublie, on est aux US...



Voila voila, c'est charmant tout ca mais qu'apercois-je au loin ?



des vilains nuages tout noirs



L'orage guette, la pluie commence a tomber, je finis de gober ma glace au chocolat et je cours me refugier dans mon scarabee roulant. Ma sympathique pause dejeuner dans le Michigan prend fin et je reprends la route.


article suivant 9/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 11:00
article precedent 6/25


Samedi matin, 9h40, je quitte mon hotel. La premiere etape du jour consiste a aller du point 2 au point 3 sur la carte, 136 miles pour arriver a Lansing, la capitale du Michigan. Capitale... oh vous voyez ou je veux en venir hein :-)
Je reprends l'I-90 et je continue vers l'est, jusqu'a la jonction avec l'I-69 que j'emprunte vers le Nord, ce qui me fait rentrer immediatement dans le Michigan. Ah, un etat de plus dans ma liste !



un samedi matin paisible dans l'Indiana




Welcome to Michigan !




le paysage ne change pas beaucoup...



comment ca, Tekon ? Toi-meme !



Petite explication : la photo ci-dessus a ete prise a proximite d'un village appele Tekonsha. Ahhh...

Je finis par arriver vers midi a Lansing, ou je fonce inevitablement photographier le capitole. On est samedi, donc tout est ferme, et il n'y a personne dans les rues. Brrrr....




Michigan State Capitol



he he he...



Je suis tombe sur une curiosite dans le jardin du capitole, peut-etre quelqu'un pourra me renseigner ? Un rocher, par terre, entoure de chainettes, avec marque a cote "Astronomical marker" ?!?!


ben alors c'est quoi ?




Apres ca je vais faire un tour rapide en 'ville'. C'est vraiment desert. Disons que non seulement c'est pas un jour de boulot, mais en plus il est midi. Par chance le temps est parfait : grand beau, et pas trop chaud, pas comme dans ces maudites villes du sud, disons New York ou Washington :-D


73F, ca fait 23C. Tres bien !




le calme centre-ville de Lansing un samedi d'aout




Kalamazoo St, ha ha ha !



Voila voila... Il est temps de repartir, ca fait deja.. ouh la la, vingt minutes que je suis a Lansing. En route ! Oh mais attendez. Qu'est-ce que c'est que ca ? Oh je veux ca pour continuer mon road-trip !

mais... pourquoi autant de pneus ?!?!


Allez, vroum vroum, on y va.



article suivant 8/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 20:00
article precedent 5/25


Passons aux choses serieuses : premiere etape du road-trip. Je vais rouler du point 1 au point 2 sur la carte. Le point 2 ne presente aucun interet particulier, c'est juste la que j'ai pris mon hotel.
Depart a 18h15 de Milwaukee. Je me perds un peu dans la banlieue en cherchant l'I-43, pour m'apercevoir que tout n'est pas vert et que l'activite industrielle n'est pas loin.





en quittant Milwaukee




Apres... apres vous connaissez deja les photos :-) De l'interstate classique aux US, tout droit, des champs de mais.



a travers le Wisconsin




Apres avoir roule une grosse demi-heure je sors du Wisconsin et je rentre dans l'Illinois, l'etat de Chicago.


Welcome to Illinois




Vendredi soir, 20 heures, banlieue de Chicago. La circulation est intense et je perds beaucoup de temps dans les bouchons.


dans les ralentissements


La photo ci-dessus a ete prise a la jonction de l'I-94 et de l'I-90. L'I-94 est l'Interstate que j'ai prise depuis Milwaukee, et l'I-90 vous la connaissez bien parce que si je reste dessus... elle m'emmene a Boston ! L'I-90 traverse le nord des Etats-Unis vers l'est pour arriver dans la Massachusetts et devenir Mass Pike. Je suis donc, en voiture, a 1000 miles et zero changement de direction de Boston :-)
Les gratte-ciel de Chicago finissent par apparaitre dans le lointain.


la skyline de Chicago



Ahhh... plonger dans le ventre de Chicago pour emprunter un tunnel autoroutier deux fois cinq voies... Voila ce que j'aime ha ha ha !


bye bye Chicago



Apres c'est une route que je 'connais' deja, d'abord la Chicago Skyway dans les banlieues moroses et ex-industrielles de Chicago, puis en rentrant dans l'Indiana l'I-90 devient une autoroute payante. A la jonction avec l'I-65 qui va vers Indianapolis, je reste sur l'I-90 pour rouler vers l'est. Route de nuit, je revasse tranquillement... Les sorties aux noms lointains ou proches, comme Valparaiso... ou Laporte... se succedent. Je croise aussi des ensembles routiers qu'on ne voit pas dans le Mass-ta-chaussette : des tracteurs routiers avec trois remorques. D'accord les remorques sont un peu plus courtes que les remorques habituelles, mais quand meme... he he he... A chaque fois aux couleurs de societes comme Fedex ou UPS.
Et puis je finis bien par arriver a mon hotel, il est 22h30 heure de Milwaukee, mais 23h30 heure locale.

Soir un, 219 miles (= 350 km) au compteur.



article suivant 7/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:30

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:15
article precedent 3/25



Apres avoir admire le MAM, il serait temps d'aller contempler un peu le lac Michigan. D'abord aux abords du MAM.



le lac Michigan a Milwaukee



Apres ca je retourne a la voiture et je vais rouler le long du lac. A ma grande surprise, il y a des plages. Aussi, a quoi je m'attendais ? De toute facon le lac est tellement grand, ca pourrait etre la mer ou l'ocean on ne voit pas de difference. Pas de maree ? Boarf, il n'y a pas de maree non plus pour la Mediterrannee.



une plage au bord du lac



regardez, j'ai touche l'eau du lac ! Froide...




I've been there




a cette heure-la sur la plage il n'y a plus que les mouettes qui becquettent les miettes des baigneurs du jour




Et ca continue, un peu plus loin je trouve une plage encore plus grande, avec terrains de beach-volley et tout. Par contre l'odeur est pestilentielle, un melange de marais et d'egout. Ca donne pas trop envie de se baigner.


c'est pas Miami Beach, hein ?



Il y a aussi evidemment de belles villas le long du boulevard du bord de lac. J'achete, j'achete !


tres bien situee



et vue degagee sur le lac



Bon l'heure tourne, l'heure tourne, j'ai de la route a faire ce soir, je dois quitter le Wisconsin, traverser l'Illinois et une bonne partie de l'Indiana pour arriver a mon hotel. Alors adieu Milwaukee !



article suivant 5/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:00
article precedent 2/25


Mais oui, a Milwaukee aussi, dans le Wisconsin, on trouve un MAM... et il vaut le detour ! Ne vous fiez pas aux photos ci-dessous, je n'ai PAS visite le musee... mais j'ai quand meme jete un coup d'oeil a l'interieur. La fermeture se fait a 5 heures, et je suis arrive a 5 heures moins le quart. Le gardien m'a laisse rentrer fureter dedans.


une sculpture en arrivant vers le musee annonce la couleur




mais si, au bout de cette passerelle, un musee ! En arriere-plan le lac Michigan




le musee et son parc




dans le ventre du MAM





vue sur le lac depuis la verriere



quelques oeuvres



En ressortant je suis subjugue par la structure qui surplombe le musee.



wwwaaaaawwwww



Vous voyez les points d'attache de "l'aile" au sommet du musee ? Ce sont des verins. Donc ca bouge. Ca, plus le fait de voir des gens attendre a l'exterieur du musee, avec des appareils photo, et alors que le musee est sur le point de fermer... je me dis qu'il va y avoir du spectacle ! Je vais me poser sur un banc pour attendre quelques minutes jusqu'a 17 heures.



derriere nous, Milwaukee downtown




pas grand chose a signaler pour l'instant....



toujours rien



Bon et bien ces deux grandes ailes, ils appellent ca un "brise-soleil", en francais, et elles peuvent se rabattre sur le toit verriere. C'est tres rigolo. Ca dure mmm environ cinq minutes.



et voila, l'oiseau s'endort



bonne nuit MAM !


Bon en verite, quand je suis repasse devant une demi-heure plus tard, les ailes etaient a nouveau deployees. Mais c'est pas grave, ca divertit. J'ai essaye de faire un petit film.






article suivant 4/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 15:30
article precedent 1/25



Premiere etape de mon voyage, 'visiter' Milwaukee (point numero 1 sur la carte), en allant errer au hasard dans ses rues & avenues en voiture et a pied. Peu de temps apres avoir quitte l'aeroport, je decouvre deja quelque chose : c'est a Milwaukee qu'a ete fondee la societe Harley-Davidson, mais si, vous savez, les motos ! Je change vite mon iPod pour ecouter Gainsbourg et je me dirige vers le musee Harley-Davidson de Milwaukee. J'ai de la chance, ce n'est pas le week-end d'un grand rassemblement ou des milliers de motards m'auraient petarade dans les oreilles. Ouf.




le batiment principal du musee




the "Dynamic Hill Climber", c'est son nom




le musee est sur les quais du (de la ?) Menomonee (hi hi hi)



Je n'ai pas le temps d'aller visiter le musee... ni meme le temps de boire une biere au bar/restaurant du musee ou de me faire graisser la chaine. Dirigeons-nous vers Milwaukee downtown. Que nous apprend notre pote wikipedia sur Milwaukee ? Que c'est la plus grande ville de l'etat du Wisconsin. Milwaukee a longtemps ete la "ville de la biere" des US, en etant le siege de quatre grands producteurs de biere. Seul un reste aujourd'hui, Miller. Venez chez moi, on boira des Miller Lite. Ah tiens wikipedia dit que Milwaukee a meme ete longtemps la ville qui produisait le plus de biere, au monde. Ca me rappelle une bonne blague : il existe une biere aux US qui s'appelle "Milwaukee's Best" = "le meilleur de Milwaukee". En verite c'est une biere immonde et pas chere, donc cible favorite des etudiants et stagiaires, et renommee (car les etudiants et stagiaires sont pleins d'humour) "Milwaukee's Beast", qu'on pourrait traduire par "l'horreur de Milwaukee". Voila voila...
Malgre toutes ces histoires de biere je n'ai pas goute une seule goutte de biere ou meme d'un quelconque alcool durant tout le voyage. Un road-trip ca necessite une hygiene de vie d'ascete. A un moment je suis juste passe devant un batiment nomme "Miller Brewing Company Pavilion". To brew en anglais ca veut dire brasser.



Miller Brewing Company Pavilion



Sur la photo devant l'entree vous devriez apercevoir une statue, qui represente un groupe de jeunes enfants en train de lever un drapeau. L'endoctrinage (l'amour de la patrie ?) dans ce pays commence des le plus jeune age :


la main sur le coeur en emotion devant le drapeau americain, a cinq ans...




Peu importe... le centre-ville de Milwaukee est plutot calme pour un vendredi apres-midi a 16h30. Pas de bouchons de folie comme a Chicago.




Boston Store, ha ha ha



Je gare mon scarabee puis je vais faire un tour a pied.


le plus pratique dans le Wisconsin, c'est de se garer sur Wisconsin Avenue




L'architecture locale est habituelle. Un melange de faux ancien et de flamboyant gothique avec colonnes doriques et ioniques.




oh ! L'heure tourne... mon parcmetre va se terminer



j'ai trouve ca rigolo comme affichette ("les feux d'artifice sont illegaux et dangereux", "jusqu'a 1000$ d'amende a Milwaukee")




Milwaukee est sur les rives du lac Michigan, que nous n'allons pas tarder a voir. Le bord du lac est principalement occupe par des gigantesques avenues, mais on trouve aussi des parcs.


a gauche Milwaukee, a droite vers la rive du lac




un pond dans un parc au bord du lac



article suivant 3/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 14:30
vous voulez commencer par la fin ? Ok, article 25/25


Ca y est nous y voila ! Apres des mois de planification acharnee et de reservations a droite et a gauche, le moment est venu de m'envoler pour Milwaukee, pour faire un road-trip autour des Grancs Lacs, qui va durer tenez-vous bien, trois jours. Ca va etre intense, epuisant, inhumain.

En attendant je decouvre avec plaisir qu'il existe des avions sur lesquels les reacteurs sont montes non pas sous les ailes mais sous la derive, et que donc la derniere rangee de sieges dans l'avion a l'honneur d'etre a moins d'un metre du reacteur. C'est tout a fait plaisant, surtout pour faire la sieste.


mais si, c'est la vue depuis mon hublot. Un reacteur !




ah attendez j'apercois un petit bout de ciel depuis mon MD-80





Une sieste plus tard, nous sommes en train de survoler le lac Michigan direction l'ouest vers Milwaukee, dans le Wisconsin. La compagnie aerienne de mon vol, Midwest Airlines, fait tout un raffut publicitaire sur le fait qu'ils proposent des larges sieges en cuir, et des cookies au chocolat cuits a bord ! Il faut reconnaitre que les sieges sont spacieux (les rangees sont des 2-2 la ou on trouve d'habitude des 3-3) et les cookies sont delicieux, mais attention aux taches avec le chocolat fondant, ha ha ha.



mais si, on voit les vaguelettes du lac Michigan



L'aller se deroule sans encombre, on est meme a l'heure, ce qui ne sera pas le cas du retour :-( Je vais chercher ma bagnole de loc, qui est moche, c'est une Chevrolet HHR. C'est la tentative de Chevrolet pour imiter la Chrysler PT Cruiser, en bien raté. Seul avantage de cette voiture de loc : son moteur atone (sans surprise), qui va me gratifier du coup d'un tres bon mileage pour la longue route qui m'attend.



le vilain scarabée



article suivant 2/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 13:00
Ah aujourd'hui il ne pleut pas ? Il n'y a pas d'orage prevu ? Oh mais qu'est-ce que c'est que ce truc.... le soleil ? Oh alors c'est ca le soleil ? Vite les enfants, il fait beau, on va se promener !
Direction le port de Boston, pour prendre une navette qui va nous emmener dans les iles du port de Boston. Ah ben il y a une semaine encore je ne savais pas qu'il y avait des iles aussi proches de Boston. Il faut dire qu'elles ne sont vraiment pas loin. Note pour ceux qui seraient interesses : les jours ou il fait beau comme aujourd'hui, il y a du monde pour prendre ces fameuses navettes, et l'organisation aux abords de la cahute pour vendre les tickets n'est pas tres rigoureuse (d'accord, selon mes criteres). Il vaut donc mieux bien etudier les horaires sur Internet, et acheter ses tickets d'embarquement en ligne. Ca evite la demi-heure d'attente dans le cagnard au milieu d'une foule stupide et bruyante.
Avec notre ticket nous allons pouvoir utiliser des ferries pour acceder a deux iles : Georges Island, et Spectacle Island. Premiere etape : Georges Island.



en debarquand a Georges Island. A quelques miles de nous, Boston downtown



Une grande partie de l'ile est occupee par Fort Warren, un fort construit au dix-neuvieme siecle et aujourd'hui desaffecte. Il semblerait que le fort n'ait jamais recu le moindre coup de canon ou de fusil d'un quelconque ennemi. Bon bon.



l'entree du fort




A l'arrivee sur l'ile on peut recuperer un petit depliant qui permet de faire une visite 'guidee' du fort. C'est pas trop mal fait.


a l'interieur du fort



tout est vide et abandonné




l'ancien four a pain des militaires




un petit foot ?



En se baladant sur les remparts, on a une belle vue sur la baie de Boston et les petites iles aux alentours.



Boston Harbor Islands



Apres avoir vaillamment crapahute dans du beton et de l'acier rouille, pause dejeuner, face a la mer, comme le chante si bien Calogero.


nous voila bien loin de la cohue (toute relative) de Waltham



Bon alors ce qui m'a etonne sur cette Georges Island et dans ce Fort Warren, c'est qu'au pays du "je te fais un proces pour une broutille", beaucoup d'endroits sont accessibles la ou j'aurais pense qu'ils auraient mis des barrieres. Des endroits sombres ou on peut facilement tomber ou se tordre la cheville... ou des endroits sur les remparts avec des a-pics de quelques metres suffisant pour qu'un enfant se fasse tres mal. Mais les americains sont des grands explorateurs, il faut leur laisser des espaces a decouvrir...

la prochaine fois je viens avec une flash-light



L'apres-midi passe vite sur Georges Island et on ne va pas avoir beaucoup de temps a consacrer a Spectacle Island. Nous prenons la navette pour faire la liaison entre les deux iles.


entre Georges Island et Spectacle Island




Contrairement a ce que le nom pourrait laisser penser, Spectacle Island n'a rien d'une petite ile charmante, type Hawaii ou parc d'attractions. En fait il y avait a l'origine deux petites iles separees, et un siecle d'entassement de dechets (les poubelles des Bostonians...) en ont fait une seule ile qui culmine meme a 48 metres. Sur cette ile ont egalement opere un incinerateur et une usine de traitement des carcasses de chevaux (avant l'ere automobile). Bref a Spectacle Island on marche sur du caca. Sans s'en apercevoir cependant, tout est recouvert de facon charmante et reboisé/reverduré :-)


du haut d'un des 'sommets', vue sur le pont sous lequel la navette Georges-Spectacle passe




vue vers Boston downtown depuis Spectacle Island





Et puis il faut bien rentrer... retour a l'embarcadere de Spectacle Island.


les bateaux au mouillage a proximite de Spectacle Island



Retour sans encombre a Boston. Un peu d'attente a l'arrivee car il y a une queue de ferries pour debarquer les passagers. On trouve donc les memes problemes sur l'eau que dans les aeroports ! Note aussi : pour se garer pour la journee il y a un parking juste a cote de l'embarcadere des navettes, le parking a cote de l'Aquarium. Mais ces cochons font payer $34 pour la journee. En roulant deux minutes, et donc en marchant cinq minutes, on trouve des parkings plus raisonnable a $15 la journee. Non mais he !


Photos obligeamment fournies par C2.

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans Boston
commenter cet article