Recherche

Anciens Articles

samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 18:00
article precedent 11/25

La prochaine etape qui m'attend (du point 5 au point 6 sur la carte), est la plus longue en terme de miles : pres de trois cents (= 480 km), dont heureusement 99% sur l'I-75 : ca devrait bien rouler, selon mon planning. Je vais traverser du sud (depuis Detroit) au nord (objectif : Saint Ignace) toute la 'Lower Peninsula' du Michigan.
L'etat du Michigan est constitue de deux peninsules, la lower (= inferieure) et la upper (= superieure), qui sont separees par le detroit de Mackinac, qui separe lui-meme le lac Michigan, a l'ouest, et le lac Huron, a l'est. Si vous regardez la carte vous pourrez voir que les routes sont organisees de facon relativement reguliere, en quadrillage presque. Toute la region que je traverse est d'une platitude assez exemplaire. C'est tres interessant de le voir indirectement avec le plafond nuageux : les nuages sont tous dans le meme plan a la meme altitude au-dessus du sol, aussi loin qu'on puisse voir. Donc sans voir le sol directement, on imagine qu'il est plat en apercevant les nuages dans le ciel. Vous ne comprenez rien ? Je vous indiquerai par des photos ce que j'essaie d'exprimer.

Le depart de Detroit se fait tambour battant sous des trombes d'eau. A certains moments il pleut tellement fort que la visibilite tombe a quelques metres.




au depart de Detroit, dans les banlieues nord sur la route 1



Entre les travaux sur l'Interstate qui m'obligent a faire des detours, et le mauvais temps qui fait dangereusement chuter ma vitesse moyenne, je suis un peu inquiet pour les 5 heures de conduite qui m'attendent. Mais ca finit par se calmer apres une demi-heure, et en arrivant vers Pontiac (du nom du chef indien) je peux reprendre l'I-75 sur sol sec.


Pontiac Silverdome




ah... ca va mieux




voila mon objectif : Mackinac Bridge, a trois heures de route et 175 miles




ahhh... fichu panneau. Ma belle photo gachee !




Bon alors voila deux photos pour illustrer mon baratin sur la platitude du Michigan et le plafond nuageux uniforme qui en resulte.

l'ennui sur l'I-75 dans le Michigan



Quelques curiosites rencontrees sur cette route, que pour des raisons evidentes de securite je n'ai pas pu prendre en photo. A un moment sur le bord de la route j'apercois une serie de panneaux, portant les messages suivants (de memoire) :
 - he will return to earth one day [il reviendra sur terre un jour]
 - are you ready? [etes-vous pret ?]
 - Jesus is on his way [Jesus est en chemin]

Le racolage religieux atteint dans ce pays des sommets que je n'ai jamais rencontres en France (disons, hors temoins de Jehova).

A un autre moment egalement un panneau sur le bord de la route signale que nous franchissons le 45eme parallele, a equidistance donc entre l'equateur et le pole Nord. Rien d'exceptionnel cependant, j'ai du franchir ce meme 45eme parallele des centaines de fois entre Nice et Grenoble, sans le savoir :-p

J'ai aussi croise une Ford Festiva. Pourquoi je vous en parle ? Parce que je suis toujours tres excite de croiser des petites voitures trois portes au pays des 4*4 geants. Celle-la ressemblait vraiment a une poubelle. J'ai egalement fait l'erreur d'ecouter la radio, et j'ai eu l'honneur d'ecouter des tubes absolument navrants, dont je refuse meme de traduire les paroles (la et la).

Au bout de quelques heures je fais une pause dans une aire d'autoroute sur une colline qui culmine a des centaines de centimetres au-dessus de l'autoroute, ce qui me permet de prendre quelques photos panoramiques.


quelque part dans le Michigan. Notez la solitude quasi-totale des lieux. C'est ca que j'aime dans les road-trips...




ah mais alors lui des que je vais quelque part je le vois en photo !



Je continue ma route. Il faudra songer a manger aussi, je vais devoir faire un arret a une Exit et parler a des etres humains :-)


j'ai la paix




je veux savoir pourquoi ils mettent autant de roues a leurs camions et remorques




mais ou donc a ete prise cette superbe photo ? Cliquez dessus pour le savoir !



Apres un petit sandwich a Subway je continue a suivre l'I-75 vers le nord. Le soir tombe, mon appareil photo ne va bientot plus pouvoir faire des photos potables. La fatigue aussi commence a se faire sentir. Rouler... rouler... encore rouler....



la nuit tombe au nord de la Michigan Lower Peninsula



A 21h30 je finis par etre en vue du Mackinac Bridge, le pont de cinq miles (huit kilometres) qui franchit le detroit de Mackinac pour faire le lien entre les deux peninsules du Michigan. Avant sa construction a la fin des annees 50, il y avait un ferry, et quand le detroit etait pris dans les glaces, la seule 'route' possible entre les deux peninsules de l'etat consistait a faire le detour de plusieurs centaines de miles en contournant le lac Michigan.
Comme toute construction americaine, le Mackinac Bridge dispose d'un certain nombre de caracteristiques qui en font le pont le plus 'truc' ou le plus 'machin', ca commence a me fatiguer, je vous laisse lire ce qu'en dit wikipedia. La traversee du pont est payante, $3 pour les voitures.
A noter que tout ce qui concerne ce coin a une orthographe assez mouvante, qui hesite entre Mackinac et Mackinaw. Pas compris pourquoi.



en traversant le Mackinac Bridge



Je ne m'attarde pas pour admirer le pont dans la nuit, je fonce a mon hotel a Saint Ignace. J'y arrive a 22h20, apres une journee sur les routes de plus de douze heures. La journee de demain sera encore plus longue, armez-vous de patience chers lecteurs !

Soir deux : j'ai roule 562 miles aujourd'hui (900 km) pour un total de 781 miles (1256 km) depuis le debut du road-trip.


article suivant 13/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 15:45

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 15:30
article precedent 9/25



Arrivé au plus pres de la frontiere canadienne, j'evite soigneusement de me retrouver en terrain etranger et je vais me garer au pied des gratte-ciel du centre de Detroit. Tres drole : j'ai paye le parcmetre avec ma carte de credit (pour $1). En fait je suis juste a cote de la riviere Detroit, je me dirige vers ses quais.



deux sculptures tout a fait modernes a proximite de la riviere Detroit





Aujourd'hui visiblement il y a un festival de musique, en plein air malgre le mauvais temps. Il y a pas mal de peuple. Surtout des noirs. Les autres, blancs ou asiatiques, ont tous l'air d'etre des touristes, comme moi.


la scene de concert avec les gratte-ciel en fond. Tout ca va prendre la pluie dans pas longtemps :-)



Je me rapproche de la riviere. Il y a une promenade tout a fait charmante, enfin disons qui doit l'etre les jours ou le ciel n'est pas aussi menacant.


la riviere Detroit en direction de Windsor, Ontario, Canada


Sur la photo ci-dessus vous pouvez apercevoir au milieu un ensemble de statues. Il s'agit d'un memorial pour l"Underground Railroad". C'est le nom donne a l'organisation clandestine qui au dix-neuvieme siecle etait utilisee par les esclaves noirs pour fuir (le sud) vers les etats 'libres' (= ou l'esclavage etait aboli) ou le Canada. Ne vous inquietez pas, je ne sors pas tout ca de ma culture immense et legendaire, mais de la culture immense et legendaire de mon pote wikipedia.



bon c'est Detroit ici ou Mississippi ?




la-bas, a l'est, le lac Sainte-Claire




vers l'ouest. Le pont vers le Canada




fais pas cette tete ! C'est pas grave ces nuages noirs !



Au bout d'un moment les nuages n'en peuvent plus d'attendre et une pluie lourde commence a nous tomber sur la tete. Je cours en direction du gratte-ciel le plus proche de moi, qui s'avere etre le siege de General Motors, et un mall (apres tout, on est aux US...).


l'entree du complexe General Motors a Detroit



Au fait, je vous ai dit que Detroit, en francais prononcé dé-trou-ah, se prononce en americain di-troille-te ? C'est tres drole. C'est comme la capitale de l'Idaho, Boise. Je prends toujours un malin plaisir a la prononcer bou-aze, pour que les gens me reprennent et me disent "ahhhh tu veux parler de boille-zi ?". Hi hi hi.
Dans les entrailles des tours General Motors, on trouve des magasins, un CVS, et une exposition de vieilles voitures. Contre toute attente je ne m'y attarde pas. Je marche a grands pas m'acheter une bouteille d'eau a CVS et je guette le ciel d'un oeil anxieux pour voir si la pluie continue, a travers l'immense toit vitré.


un vieux tacot



en regardant le ciel... ca pleut, ca pleut, ca pleut...



Et puis les meilleures choses ont une fin et l'averse s'arrete. Je reprends mon enquete photographique pour capturer dans ma boite a images des curiosites plus ou moins valables.


un boui-boui en briquettes a Detroit




on dirait le Flatiron building de New York




une pub pour une compagnie qui gere des retraites, peinte carrement sur une facade d'immeuble

"Je m'appelle Anne Zuelke, j'ai 57 ans. J'habite ici en location depuis 18 ans. Ces huit dernieres annees je paie les etudes medicales de deux enfants. Mon pronostic [medical] pour ma retraite ? Ca pourrait etre mieux".



Par curiosite j'ai pris en photo une flaque dans un caniveau apres l'orage. C'est pas limpide limpide...


beurk



de la bonne briquette qui a resiste au beton des gratte-ciel




dans le quartier mozarabe de Detroit (oui, je blague...)


Bon et puis ma foi ca suffit. Pour le quart d'heure historique, sachez que Detroit a ete fonde par le francais Antoine de la Mothe Cadillac (le meme fou-fou a l'origine du nom du Mont Cadillac, a Acadia), et le nom Detroit vient bien du mot francais 'detroit' (entre le lac Sainte-Claire et le lac Erie). Et Detroit a ete assiege en 1763 par un chef indien, Pontiac. Que des histoires de bagnole decidement...


Avant de partir, un dernier detail cocasse. Sur le trottoir du grand boulevard qui suit la riviere Detroit, on trouve cette statue.


un memorial du genocide armenien, austere, grave, serieux


Et juste en face, de l'autre cote du boulevard, on trouve cette statue:


alors, provocation ?



Je vous laisse reflechir, et je remonte dans ma voiture, pret a traverser la "Lower Peninsula of Michigan".


article suivant 11/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 14:00
article precedent 8/25


Au depart d'Ann Arbor le temps se fait de plus en plus menacant. Mon trajet pour Detroit se fait cependant dans des conditions climatologiques tres acceptables, avec juste quelques averses. C'est un trajet d'une quarantaine de miles (point 4 au point 5 sur la carte), avec de nombreux ralentissements et detours pour cause de travaux sur les Interstate. Le reseau autoroutier americain est d'une qualite perfectible...



j'avais presque espoir de voir une tornade et de pouvoir la filmer ! Espoirs decus...




Ah... j'en revais depuis des semaines. Aller a Detroit, en voiture, traverser toute les banlieues pour arriver dans le centre-ville, etre a deux doigts de me retrouver au Canada, et voir l'ancienne capitale (ou encore aujourd'hui ?) automobile de la planete Terre. On m'en avait dit tellement de mal de Detroit... ca craint... c'est la ruine... y a des coins ou il faut pas trainer...
Et bien ma deception a ete grande de ne pas traverser des grandes friches industrielles rouillees comme a Chicago ! Bon evidemment je n'ai fait que suivre l'Interstate, je ne suis pas alle dans les coins les plus crappy, et puis ca n'a pas l'air specialement rose non plus.


dans la banlieue de Detroit



Quelque chose que je ne savais pas, c'est que Detroit est une ville noire. Je me suis fait la remarque quand j'ai constate sur l'autoroute que tous les conducteurs autour de moi etaient noirs, et ca s'est confirme en centre-ville. Curieux, je suis alle voir ce que Wikipedia a a dire a ce sujet, et il m'a confirme que 81.6% de la population de Detroit est 'Black American'. Voila donc ce que ca fait d'etre dans la 'minorite' locale. J'avais l'impression de deranger...

L'autre particularite de Detroit c'est d'etre au nord de sa frontiere avec le Canada. Comment ca, qui vous a dit que le Canada etait au nord des Etats-Unis ? :-) La ville jumelle canadienne de Detroit, de l'autre cote de la riviere Detroit (la riviere qui separe le lac Erie du lac Sainte-Claire, lacs que je n'ai malheureusement pas vus), s'appelle Windsor. J'ai fait bien attention de ne pas y mettre les pieds.



deux routes possibles pour rejoindre le Canada : un tunnel ou un pont



Allons explorer Detroit downtown.


article suivant 10/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 13:00
article precedent 7/25


Prochaine etape : Ann Arbor, une charmante petite ville universitaire a l'ouest de Detroit. Je reprends la route pour rouler du point 3 au point 4 sur la carte, une petite etape d'une soixantaine de miles.




sur l'I-96 en route pour Ann Arbor




Arrivé a Ann Arbor, une bonne surprise m'attend : une magnifique gare routiere trone a cote de la rue ou je me suis gare, dans le centre. PHD va etre content !



Ann Arbor Bus Depot




Je vais me balader dans la rue principale, qui s'appelle hum... Main Street, ha ha ha. "T'habites ou toi ?" "Oh, rue Principale !" "Ah ouais, est-ce que c'est la rue principale ?" "oh, oui oui !". Ca me rappelle je ne sais plus ou j'avais vu une rue appelee quelque chose comme 'Avenue St'. "Rue de l'Avenue". Avouez que ca en jette ! Bon je Megar...


en me baladant dans les rues de Ann Arbor



regardez, c'est comme a Reims !



je vous epargne l'article "Ann Arbor : le vertige"




c'est pas typiquement americain, ca ? Une maison tout en bois. La petite echoppe rouge a droite vend des hots-dogs




"Robot Supply & Repair". J'ai ete bete de pas rentrer voir ce que propose ce magasin, toute cette route pour rien...



Bon je vous ai dit qu'Ann Arbor etait une ville universitaire, on y arrive, on y arrive. Ann Arbor heberge l'University of Michigan. Rien d'exceptionnel a signaler sur cette universite, a part (actualite oblige) qu'elle a compte parmi ses eleves un certain Michael Phelps dont vous avez certainement entendu parler recemment... J'aurais pu aller nager dans la meme piscine qu'un multi-medaillé olympique ! Mais non.



le campus de University of Michigan




et au cas ou vous l'auriez oublie, on est aux US...



Voila voila, c'est charmant tout ca mais qu'apercois-je au loin ?



des vilains nuages tout noirs



L'orage guette, la pluie commence a tomber, je finis de gober ma glace au chocolat et je cours me refugier dans mon scarabee roulant. Ma sympathique pause dejeuner dans le Michigan prend fin et je reprends la route.


article suivant 9/25

Partager cet article

Repost 0
samedi 09 août 2008 6 09 /08 /août /2008 11:00
article precedent 6/25


Samedi matin, 9h40, je quitte mon hotel. La premiere etape du jour consiste a aller du point 2 au point 3 sur la carte, 136 miles pour arriver a Lansing, la capitale du Michigan. Capitale... oh vous voyez ou je veux en venir hein :-)
Je reprends l'I-90 et je continue vers l'est, jusqu'a la jonction avec l'I-69 que j'emprunte vers le Nord, ce qui me fait rentrer immediatement dans le Michigan. Ah, un etat de plus dans ma liste !



un samedi matin paisible dans l'Indiana




Welcome to Michigan !




le paysage ne change pas beaucoup...



comment ca, Tekon ? Toi-meme !



Petite explication : la photo ci-dessus a ete prise a proximite d'un village appele Tekonsha. Ahhh...

Je finis par arriver vers midi a Lansing, ou je fonce inevitablement photographier le capitole. On est samedi, donc tout est ferme, et il n'y a personne dans les rues. Brrrr....




Michigan State Capitol



he he he...



Je suis tombe sur une curiosite dans le jardin du capitole, peut-etre quelqu'un pourra me renseigner ? Un rocher, par terre, entoure de chainettes, avec marque a cote "Astronomical marker" ?!?!


ben alors c'est quoi ?




Apres ca je vais faire un tour rapide en 'ville'. C'est vraiment desert. Disons que non seulement c'est pas un jour de boulot, mais en plus il est midi. Par chance le temps est parfait : grand beau, et pas trop chaud, pas comme dans ces maudites villes du sud, disons New York ou Washington :-D


73F, ca fait 23C. Tres bien !




le calme centre-ville de Lansing un samedi d'aout




Kalamazoo St, ha ha ha !



Voila voila... Il est temps de repartir, ca fait deja.. ouh la la, vingt minutes que je suis a Lansing. En route ! Oh mais attendez. Qu'est-ce que c'est que ca ? Oh je veux ca pour continuer mon road-trip !

mais... pourquoi autant de pneus ?!?!


Allez, vroum vroum, on y va.



article suivant 8/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 20:00
article precedent 5/25


Passons aux choses serieuses : premiere etape du road-trip. Je vais rouler du point 1 au point 2 sur la carte. Le point 2 ne presente aucun interet particulier, c'est juste la que j'ai pris mon hotel.
Depart a 18h15 de Milwaukee. Je me perds un peu dans la banlieue en cherchant l'I-43, pour m'apercevoir que tout n'est pas vert et que l'activite industrielle n'est pas loin.





en quittant Milwaukee




Apres... apres vous connaissez deja les photos :-) De l'interstate classique aux US, tout droit, des champs de mais.



a travers le Wisconsin




Apres avoir roule une grosse demi-heure je sors du Wisconsin et je rentre dans l'Illinois, l'etat de Chicago.


Welcome to Illinois




Vendredi soir, 20 heures, banlieue de Chicago. La circulation est intense et je perds beaucoup de temps dans les bouchons.


dans les ralentissements


La photo ci-dessus a ete prise a la jonction de l'I-94 et de l'I-90. L'I-94 est l'Interstate que j'ai prise depuis Milwaukee, et l'I-90 vous la connaissez bien parce que si je reste dessus... elle m'emmene a Boston ! L'I-90 traverse le nord des Etats-Unis vers l'est pour arriver dans la Massachusetts et devenir Mass Pike. Je suis donc, en voiture, a 1000 miles et zero changement de direction de Boston :-)
Les gratte-ciel de Chicago finissent par apparaitre dans le lointain.


la skyline de Chicago



Ahhh... plonger dans le ventre de Chicago pour emprunter un tunnel autoroutier deux fois cinq voies... Voila ce que j'aime ha ha ha !


bye bye Chicago



Apres c'est une route que je 'connais' deja, d'abord la Chicago Skyway dans les banlieues moroses et ex-industrielles de Chicago, puis en rentrant dans l'Indiana l'I-90 devient une autoroute payante. A la jonction avec l'I-65 qui va vers Indianapolis, je reste sur l'I-90 pour rouler vers l'est. Route de nuit, je revasse tranquillement... Les sorties aux noms lointains ou proches, comme Valparaiso... ou Laporte... se succedent. Je croise aussi des ensembles routiers qu'on ne voit pas dans le Mass-ta-chaussette : des tracteurs routiers avec trois remorques. D'accord les remorques sont un peu plus courtes que les remorques habituelles, mais quand meme... he he he... A chaque fois aux couleurs de societes comme Fedex ou UPS.
Et puis je finis bien par arriver a mon hotel, il est 22h30 heure de Milwaukee, mais 23h30 heure locale.

Soir un, 219 miles (= 350 km) au compteur.



article suivant 7/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:30

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:15
article precedent 3/25



Apres avoir admire le MAM, il serait temps d'aller contempler un peu le lac Michigan. D'abord aux abords du MAM.



le lac Michigan a Milwaukee



Apres ca je retourne a la voiture et je vais rouler le long du lac. A ma grande surprise, il y a des plages. Aussi, a quoi je m'attendais ? De toute facon le lac est tellement grand, ca pourrait etre la mer ou l'ocean on ne voit pas de difference. Pas de maree ? Boarf, il n'y a pas de maree non plus pour la Mediterrannee.



une plage au bord du lac



regardez, j'ai touche l'eau du lac ! Froide...




I've been there




a cette heure-la sur la plage il n'y a plus que les mouettes qui becquettent les miettes des baigneurs du jour




Et ca continue, un peu plus loin je trouve une plage encore plus grande, avec terrains de beach-volley et tout. Par contre l'odeur est pestilentielle, un melange de marais et d'egout. Ca donne pas trop envie de se baigner.


c'est pas Miami Beach, hein ?



Il y a aussi evidemment de belles villas le long du boulevard du bord de lac. J'achete, j'achete !


tres bien situee



et vue degagee sur le lac



Bon l'heure tourne, l'heure tourne, j'ai de la route a faire ce soir, je dois quitter le Wisconsin, traverser l'Illinois et une bonne partie de l'Indiana pour arriver a mon hotel. Alors adieu Milwaukee !



article suivant 5/25

Partager cet article

Repost 0
vendredi 08 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:00
article precedent 2/25


Mais oui, a Milwaukee aussi, dans le Wisconsin, on trouve un MAM... et il vaut le detour ! Ne vous fiez pas aux photos ci-dessous, je n'ai PAS visite le musee... mais j'ai quand meme jete un coup d'oeil a l'interieur. La fermeture se fait a 5 heures, et je suis arrive a 5 heures moins le quart. Le gardien m'a laisse rentrer fureter dedans.


une sculpture en arrivant vers le musee annonce la couleur




mais si, au bout de cette passerelle, un musee ! En arriere-plan le lac Michigan




le musee et son parc




dans le ventre du MAM





vue sur le lac depuis la verriere



quelques oeuvres



En ressortant je suis subjugue par la structure qui surplombe le musee.



wwwaaaaawwwww



Vous voyez les points d'attache de "l'aile" au sommet du musee ? Ce sont des verins. Donc ca bouge. Ca, plus le fait de voir des gens attendre a l'exterieur du musee, avec des appareils photo, et alors que le musee est sur le point de fermer... je me dis qu'il va y avoir du spectacle ! Je vais me poser sur un banc pour attendre quelques minutes jusqu'a 17 heures.



derriere nous, Milwaukee downtown




pas grand chose a signaler pour l'instant....



toujours rien



Bon et bien ces deux grandes ailes, ils appellent ca un "brise-soleil", en francais, et elles peuvent se rabattre sur le toit verriere. C'est tres rigolo. Ca dure mmm environ cinq minutes.



et voila, l'oiseau s'endort



bonne nuit MAM !


Bon en verite, quand je suis repasse devant une demi-heure plus tard, les ailes etaient a nouveau deployees. Mais c'est pas grave, ca divertit. J'ai essaye de faire un petit film.






article suivant 4/25

Partager cet article

Repost 0