Recherche

Anciens Articles

dimanche 19 avril 2020 7 19 /04 /avril /2020 19:00

Les humains sont confinés mais la nature, elle, s'en fiche. Notre backyard continue a grouiller d'activite, et des potron-minet ca chante et siffle ferme sous nos fenetres. Les oiseaux sont contents !

Cela m'a donné une idee : et si je trouvais un moyen de prendre en photo tous ces petits rigolos ? Je n'ai pas la patience d'un birdwatcher. Et si j'utilisais une webcam qui prend des photos automatiquement quand elle detecte des mouvements ? Hop ! Je commande une trail cam et je l'installe a cote de la petite mare du backyard.

J'esperais naivement obtenir des cliches fabuleux, a faire concurrence a ceux de wikipedia. En plus ma trail cam a un capteur de 24 megapixels ! C'est beaucoup non ? Oui mais apparemment ce n'est pas le seul critere a prendre en compte pour obtenir des photos de qualite d'animaux dans la nature... jugez-en par vous-memes.

Dernier detail : je ne suis pas sur du tout de l'identification de chaque specimen ci-dessous. Envoyez-moi un message si vous vous y connaissez.

Alors, que trouve-t-on dans notre jardin ?

un blue jay (geai bleu)

un blue jay (geai bleu)

un blue jay qui prend son bain

un blue jay qui prend son bain

un blue jay tout ebouriffé apres son bain

un blue jay tout ebouriffé apres son bain

deux blue jays

deux blue jays

deux mourning doves (tourterelles tristes) qui s'appretent a se dorer la pilule au soleil

deux mourning doves (tourterelles tristes) qui s'appretent a se dorer la pilule au soleil

finalement non, un ecureuil vient gacher ce plan

finalement non, un ecureuil vient gacher ce plan

un tufted titmouse (mesange bicolore)

un tufted titmouse (mesange bicolore)

je ne sais pas

je ne sais pas

un ecureuil contorsionniste

un ecureuil contorsionniste

un chipmunk pensif

un chipmunk pensif

un chipmunk qui a soif
un chipmunk qui a soif

un chipmunk qui a soif

un chipmunk qui va se regaler !
un chipmunk qui va se regaler !

un chipmunk qui va se regaler !

un house sparrow (moineau domestique)

un house sparrow (moineau domestique)

un robin (merle d'Amérique)
un robin (merle d'Amérique)

un robin (merle d'Amérique)

un raccoon (raton laveur), fouineur masqué qui opere la nuit

un raccoon (raton laveur), fouineur masqué qui opere la nuit

et de la neige... un 18 avril ? C'est normal, on est a Boston !

et de la neige... un 18 avril ? C'est normal, on est a Boston !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
samedi 04 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 19:00

Il ne se passe plus rien sur ce blog ? Je ne peux pas nier l'evidence. Il s'est ecoule plus de cinq mois et demi depuis mon dernier article. Voyons le cote positif des choses : au moins je ne suis plus en train de souffler du petrole cramé dans les poumons de cette pauvre planete pour faire des road-trips. D'autre part etant donnée l'actualite, les voyages ne sont pas exactement a l'ordre du jour : ici comme ailleurs nous confinons.

Alors, quels sont les sujets habituels ?

Fin 2019... côté rollers j'ai termine l'annee avec 714 kilometres en 27 seances, du 14 avril au 23 novembre. J'ai pu en faire un mois de plus qu'en 2018, preuve d'une meteo cooperative. Et en effet cet hiver, en terme de chute de neige, n'a pas ete tres penible. Quelques pelletages par-ci par-la, mais pas de quoi se faire un tour de reins. Avec C2 nous sommes alles passer le week-end de Thanksgiving a Plum Island. Le jour de notre depart un (une ?) "gale" s'est abattu sur la region : "coup de vent" en francais, degrés 8 & 9 sur l'echelle de Beaufort.

le coup de vent depuis la plage

le coup de vent depuis la plage

Debut 2020, bon, les Patriots ne sont pas alles au Superbowl donc aucun interet de parler football americain laugh. Ma saison de ski par contre a battu son plein : quatre sorties dans l'hiver, du jamais vu depuis que je suis aux Züèssa. J'ai d'ailleurs fini de renouveler a neuf mon equipement. J'ai troqué mes greniers a noisettes pour une superbe paire d'Atomic. C2 et moi sommes alles passer un long week-end a Sunday River, dans le Maine, pour que je puisse faire plusieurs journees de ski dans l'une des meilleures stations de ski de Nouvelle-Angleterre, sur les conseils de mon ami coach sportif. J'ai d'ailleurs skié avec lui le samedi. J'en ai profité pour battre mon record de vitesse sur ski : 93.5 km/h - sur la piste "Excalibur", pour reference. Je me demande si j'atteindrai les 100 km/h avant de me sentir trop vieux ou d'avoir trop peur.

des potes, de la neige, et du soleil !

des potes, de la neige, et du soleil !

Voila a part ca mon employeur nous a demande de bosser de la maison depuis le jeudi 12 mars. Je suis avec inquietude l'evolution du virus sur wikipedia et sur le site officiel du (gouvernement du) Massachusetts. En cette date du 4 avril, les bonnes nouvelles tardent a se faire remarquer.

Pour les plus observateurs/observatrices d'entre vous, j'ai du desactiver les commentaires sur mon blog. Je devais passer de plus en plus de temps a supprimer des commentaires "spam" sans aucun lien avec mon blog, des pubs douteuses, des messages avec des liens hautement non recommandables, en francais, en anglais, en russe... au bout d'un moment j'ai dit "niet" ! J'espere que vous me pardonnerez cette approche dictatoriale. Sinon, vous savez ou me trouver smiley.

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
mardi 15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 19:00

Papa est a la maison pour une douzaine de jours et nous sommes tres occupes.

Nous sommes obligés de faire plusieurs allers-retours a Home Depot pour acheter les pieces necessaires a l'installation de nouveaux lavabo & robinet. Et apres avoir decouvert que, non, un "1/4 FIP coupling" ca ne peut pas s'utiliser sur un "3/8 compression valve". Dans un autre registre, truelle se dit trowel, ce qui parait tres logique une fois qu'on le sait.

Vendredi en fin d'apres-midi nous decidons d'aller a Walden Pond pour admirer la (reconstitution de la) cabane d'Henry David Thoreau, un philosophe transcendantaliste du dix-neuvieme siecle qui vecut pendant deux ans en autarcie dans une foret a l'ecart du village de Concord. La nuit tombe, il bruine, nous aurions pu mieux choisir le moment de notre visite de Walden Pond State Reservation. En plus il faut payer $8 de parking ! Au moins nous ne sommes pas deranges durant notre marche d'une heure autour du petit lac. Nous ne croisons que deux marcheurs antipathiques, et de nombreux chipmunks. Pour en savoir plus sur les idees de Thoreau vous pouvez lire son livre "Walden ou la Vie dans les bois".

un chipmunk, vous le voyez ? Juste au milieu de la photo, habilement fondu dans le decor de feuilles mortes

un chipmunk, vous le voyez ? Juste au milieu de la photo, habilement fondu dans le decor de feuilles mortes

Samedi matin nous louons des velos pour aller faire une boucle le long de la Charles River sur le Dr Paul Dudley White Bike Path ou Charles River Bike Path. Cela me permet de conclure mon enquete sur les bike paths compatibles avec ma pratique du rollers dans la region de Boston : seul le Minuteman Bikeway tient la route. En velo il est tres bien ce Charles River Bike Path, mais en rollers ca serait plus compliqué en raison de sections un peu trop etroites (il faut de la place pour faire du rollers) ou au revetement trop mauvais ou inexistant.

un temps radieux pour pedaler

un temps radieux pour pedaler

Lundi nous prenons la voiture pour rouler une heure jusqu'au Battleship Cove Maritime Museum a Fall River, au sud de Boston. Ce musee s'enorgueillit de presenter (tenez-vous bien, d'apres wikipedia) la plus grande collection du monde de navires de la Seconde Guerre mondiale. Pour $20 par adulte nous passons plusieurs heures a visiter :

  • le USS Massachusetts, un cuirassé de 210 metres de long datant de 1941. Tres lourdement armé il participa a plusieurs campagnes pendant la guerre avant d'etre desarmé dès 1947. Malgré sa taille il pouvait atteindre une vitesse de 27 noeuds (50 km/h) grace a ses quatre turbines a vapeur. Consommation de carburant a 24 noeuds (44.5 km/h) = 24000 litres de fuel par heure ; taille des reservoirs : 7.4 millions de litres. Equipage de 2300 hommes en temps de guerre.
  • le USS Lionfish, un sous-marin (non-nucleaire) en activité en 1944-1946 puis 1951-1953. Son autonomie en plongee lui est donnée par 252 cellules de batterie, qui ne pouvaient etre rechargées qu'en faisant surface au moins une fois par jour pour faire tourner des moteurs diesel.
  • le USS Joseph P. Kennedy Jr, un destroyeur de 119 metres de long lancé en 1945 et retiré du service en 1973. Il fut impliqué (avec de nombreux autres navires) dans la crise des missiles de Cuba. 
Battleship Cove a Fall River, Massachusetts

Battleship Cove a Fall River, Massachusetts

a l'interieur d'un Landing Craft Mechanized, ou engin de debarquement

a l'interieur d'un Landing Craft Mechanized, ou engin de debarquement

les trois tourelles pivotantes a trois canons de 16 pouces du USS Massachusetts
les trois tourelles pivotantes a trois canons de 16 pouces du USS Massachusetts
les trois tourelles pivotantes a trois canons de 16 pouces du USS Massachusetts

les trois tourelles pivotantes a trois canons de 16 pouces du USS Massachusetts

sous une tourelle, dans les entrailles du cuirassé, trois ascenseurs pour acheminer les obus de plus d'une tonne

sous une tourelle, dans les entrailles du cuirassé, trois ascenseurs pour acheminer les obus de plus d'une tonne

une des dix tourelles a deux canons de 5 pouces

une des dix tourelles a deux canons de 5 pouces

Le USS Massachusetts est egalement équipé de divers autres canons antiaériens et autres canons automatiques. Les portees sont les suivantes d'apres un panneau "how far could the guns fire?" :

  • canon de 16 pouces (406 mm) : 23 miles (37 km)
  • canon de 5 pouces (127 mm) : 10 miles (16 km)
  • canon antiaérien de 40mm : 6.25 miles (10 km)
l'impressionnant blindage de la "cabine de commande" (conning station)

l'impressionnant blindage de la "cabine de commande" (conning station)

dans le siege du capitaine (a l'exterieur de la conning station)

dans le siege du capitaine (a l'exterieur de la conning station)

isolation room et fauteuils de dentiste
isolation room et fauteuils de dentiste

isolation room et fauteuils de dentiste

Apres nous etre perdus dans le labyrinthe du USS Massachusetts allons dans le sous-marin USS Lionfish, a la visite on ne peut plus lineaire.

chambre des torpilles a l'avant du USS Lionfish. Remarquez les couchettes au-dessus des torpilles. Confort !

chambre des torpilles a l'avant du USS Lionfish. Remarquez les couchettes au-dessus des torpilles. Confort !

le mess accueillant des dix officiers du sous-marin
le mess accueillant des dix officiers du sous-marin

le mess accueillant des dix officiers du sous-marin

encore combien de sas avant d'atteindre ce qui nous interesse le plus avec Papa...

encore combien de sas avant d'atteindre ce qui nous interesse le plus avec Papa...

...les compartiments moteur !

...les compartiments moteur !

Malgre la fatigue apres des heures de marche nous partons a la recherche de la salle des machines a bord du USS Kennedy. Meme mode de propulsion que sur le USS Massachusetts : des turbines a vapeur entrainant les helices via des "reduction gearbox" (litteralement boites a engrenages).

le lanceur ASROC (Anti-Submarine ROCkets) du USS Joseph Kennedy
le lanceur ASROC (Anti-Submarine ROCkets) du USS Joseph Kennedy

le lanceur ASROC (Anti-Submarine ROCkets) du USS Joseph Kennedy

Apres ces pensees guerrieres nous finissons par une petite visite mardi matin dans un haut lieu de l'histoire industrielle de Waltham, j'ai nommé les anciennes manufactures de la Waltham Watch Company, le long de la Charles River. A son apogee plus gros employeur (et de loin semble-t-il) de la ville, a la fin du dix-neuvieme puis debut du vingtieme siecle, la compagnie a fait faillite en 1949 apres avoir produit des dizaines de millions de montres en un siecle. De nos jours les anciennes usines ont ete reconverties en habitations et bureaux. Il y a un petit "musee" dans le hall d'entree d'un des batiments, et je recommande sa visite a tous les passionnés d'anciennes industries.

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
dimanche 15 septembre 2019 7 15 /09 /septembre /2019 19:00

Maman est inscrite dans un club qui fait partie de la Federation francaise d'education physique et de gymnastique volontaire. Comprendre : elle fait des sorties en montagne en groupe. Pour eviter qu'elle ne perde le rythme, nous faisons deux randonnees pendant son sejour americain.

La premiere se situe au Mont Monadnock, un sommet de 3165 pieds (965 metres) dans le New Hampshire. Le depart se faisant a 1375 pieds (419 metres) il y a 546 metres de denivelee, et une vue superbe et degagee au sommet. Ce n'est pas la montagne la plus elevee de Nouvelle-Angleterre (ce record est pour le Mont Washington a 1916 metres) mais elle est tres populaire. Wikipedia ne peut evidemment pas s'empecher de mentionner un ze-most, enfin ici un second-most : il s'agirait de la deuxieme montagne la plus visitee du monde, apres le mont Fuji au Japon. Euh...

Ceci dit comme l'acces est payant ($5 par adulte, $2 pour les enfants de 6 a 11 ans), la New Hampshire Division of Parks and Recreation devrait etre en mesure de fournir des donnees d'affluence precises. Laissons de cote ces basses preoccupations materielles (et typiquement wikipediennes) et mettons-nous en marche.

ca monte fort

ca monte fort

En effet ce hiking trail est populaire : nous avons la malchance de commencer a marcher en meme temps qu'un groupe de scolaires, pepiants et agités. Nous hesitions sur le chemin a emprunter pour l'ascension (il y a deux possibilites). Facile : prenons le chemin ou ne vont pas tous ces jeunes petits rigolos.

La montee n'est pas si facile que ca, il vaut mieux etre un peu en forme.

oh la, attention ZPP, evite la chute !

oh la, attention ZPP, evite la chute !

apres 1h15 de marche nous atteignons la limite des arbres
apres 1h15 de marche nous atteignons la limite des arbres

apres 1h15 de marche nous atteignons la limite des arbres

le sommet est depourvu de vegetation

le sommet est depourvu de vegetation

la vue est de plus en plus degagee

la vue est de plus en plus degagee

nous sommes au sommet apres un peu moins de deux heures d'effort

nous sommes au sommet apres un peu moins de deux heures d'effort

effectivement il y a du monde !

effectivement il y a du monde !

y compris nous deux

y compris nous deux

Nous prenons notre temps pour casser la croute, planqués derriere un gros rocher a l'abri du vent, et bercés par le doux babillage des pré-ados qui ont egalement atteint le sommet. Une de leurs accompagnatrices lance de grands appels toutes les cinq minutes pour distribuer des chips (tres prisées), des barres de cereales (quelques interesses), et des sachets de carottes (peu de succes), qu'elle sort de son sac apparemment sans fond.

Ce n'est pas tout : d'abord a l'aide de jumelles puis a l'oeil nu apres avoir repere la direction, nous pouvons apercevoir les gratte-ciel de Boston a plus de cent kilometres a vol d'oiseau ! Epatant. Voici une photo panoramique.

En redescendant nous croisons la route d'un animal curieux. Heureusement internet et wikipedia viennent a ma rescousse pour l'identification de ce specimen : il s'agit d'un red-spotted newt, ou triton a points rouges (?) en francais.

euh... alors c'est un notophtalmus viridescens

euh... alors c'est un notophtalmus viridescens

Notre deuxieme randonnee deux jours plus tard a lieu a la Blue Hills Reservation, au sud de Boston. Nous y marchons pendant environ deux heures en suivant une partie de la "Skyline Loop", avec une pause au sommet de la plus haute colline - 193.5 metres d'altitude - sous Eliot Tower. Cela suffit pour apercevoir Boston et l'ocean, a une quinzaine de kilometres a vol d'oiseau.

Skyline Loop : pas toujours un joli petit chemin en terre

Skyline Loop : pas toujours un joli petit chemin en terre

OMG ! Un authentique serpent !

OMG ! Un authentique serpent !

Eliot Tower, Blue Hills Reservation

Eliot Tower, Blue Hills Reservation

la vue depuis Eliot Tower
la vue depuis Eliot Tower

la vue depuis Eliot Tower

Apres avoir passé plus de douze ans dans la region je n'etais jamais alle ni au Mont Monadnock, ni a Blue Hills Reservation. J'ai apprecie les deux, je les recommande chaudement, et j'espere y retourner a l'avenir !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
mercredi 11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 19:00

M'man est venue nous rendre visite en ce charmant mois de septembre, et nous mettons le cap sur une destination inedite pour elle : les iles du Massachusetts, j'ai nomme Martha's Vineyard et Nantucket. Pour s'y rendre : avion, ferry, ou nage. En rajoutant le critere "y aller avec mon panzer" il ne reste plus que le ferry, plus precisement avec The Steamship Authority.

Alors, ze Steamship Authority, ca n'est pas exactement de l'horlogerie suisse. La veille de notre depart je verifie la presence de notre ferry de 11h05 dans leur horaire en ligne : il n'existe pas. Ah tiens. Pourtant j'ai paye pour reserver un emplacement de 16 pieds de long a bord du Katama. Niet. Lundi matin nous partons copieusement en avance pour rouler jusqu'a Woods Hole. Sur place l'employee de Steamship Authority semble peu inquiete a la vue de ma reservation-sur-un-ferry-qui-n-existe-pas. Elle me pointe du doigt une file ou aller attendre l'embarquement. Nous embarquons finalement vers 10h40 sur le M/V Island Home, sans avoir bien compris si le Katama ou le ferry de 11h05 existent vraiment.

L'important, c'est d'arriver a destination. Et nous debarquons sur Martha's Vineyard, a Vineyard Haven au lieu de Oak Bluffs. Nous allons directement a Aquinnah, a la pointe sud-ouest de l'ile, pour dejeuner et admirer le Gay Head Light (un phare) au-dessus des falaises d'Aquinnah. Pour $6 par personne il est possible de monter dans le phare, jusqu'au sommet ou tournent deux puissants projecteurs.

au-dessus des falaises d'Aquinnah
au-dessus des falaises d'Aquinnah

au-dessus des falaises d'Aquinnah

Gay Head Light et la vue depuis son sommet
Gay Head Light et la vue depuis son sommet

Gay Head Light et la vue depuis son sommet

Le phare fut construit entre 1854 et 1856 et sa lentille de Fresnel originelle, construite a Paris en 1854, aurait remporté une medaille d'or a l'Exposition universelle de Paris en 1855 ! Que le monde est petit. Cette information est ambigue cependant : est-ce le concept de la lentille, dont un exemplaire fut installé ici, qui fut recompensé, ou bien specifiquement la lentille de ce phare ?

Nous aurions bien voulu voir les falaises d'Aquinnah de plus pres mais nous ne trouvons pas de chemin d'approche. A la place nous allons faire un petit tour a Menemsha, sous un soleil de plomb. Quelques pecheurs (de homards ?) finissent leur journee, une vieille dame peint un tableau a cote du coffre ouvert de sa Subaru Outback decrepite qui lui sert d'atelier et de point de vente, et des membres du US Coast Guard font des choses mysterieuses.

un tres beau shack (cabane) a Menemsha

un tres beau shack (cabane) a Menemsha

Nous retraversons l'ile en diagonale pour aller prendre possession de nos chambres d'hotel a Oak Bluffs. Avant diner nous nous baladons a pied autour du Tabernacle, une eglise ouverte entouree de petites maisons en bois peintes de couleurs vives. Wikipedia donne le nom Wesleyan Grove (ou Martha's Vineyard Camp Meeting Association) a cette partie de Oak Bluffs. A l'origine un camp d'ete methodiste, les tentes donnerent place a des batiments en dur dans les annees 1860 et 1870. Ces "maisons en pain d'epice" sont toujours debout de nos jours et nous offrent un decor paisible en cette fin d'apres-midi d'un lundi de septembre.

the Campgrounds
the Campgrounds
the Campgrounds

the Campgrounds

Le lendemain mardi nous laissons la voiture sur Martha's Vineyard et nous prenons un ferry pour aller a Nantucket, l'ile a l'est de Martha's Vineyard. Sur place nous decidons de nous payer un "All-Access Pass" ($25 par adulte) pour avoir acces aux "Whaling Museum, Historic Homes & Historic Sites" de Nantucket. Epatant !

Whale = baleine, whaling = peche a la baleine. Car saviez-vous, mes amis, que Nantucket fut en son temps le plus important (ze most !!) port de peche a la baleine du monde ? J'ai une impression de deja-vu... j'ai deja entendu ca quand C2 et moi avons visite en fevrier le New Bedford Whaling Museum ! Tout s'explique : l'apogee de New Bedford est venu apres le declin de Nantucket (1840-1865). Donc ces deux ports peuvent pretendre a ce titre, a des moments differents de l'histoire.

En plus de contribuer methodiquement a l'exploitation non durable d'une "ressource" naturelle (l'utilisation des baleines au dix-neuvieme siecle ressemble a la rage du plastique au vingtieme siecle : on pouvait tout faire avec), les colons anglais eurent egalement un impact direct sur la population indienne des deux iles. D'apres wikipedia le dernier indien Wampanoag sur Nantucket est mort en 1855.

Quelles curiosites retiennent mon attention dans le Whaling Museum de Nantucket ?

une epaisse porte blindée

une epaisse porte blindée

Cette porte etait celle de la chambre forte de la "Manufacturers and Mechanics Bank". Lors de l'incendie qui ravagea la ville de Nantucket en 1846 la porte survecut, contrairement au batiment autour, construit en bois. De toute facon un employé de la banque etait soupconne d'avoir deja detourne une quantite importante de ses fonds avant l'incendie. La banque ne se releva pas de ces deux epreuves.

the Cataract

the Cataract

Cette "cataracte" etait un des engins de lutte contre le feu en activite lors du grand incendie de Nantucket le 13 juillet 1846. Il n'a pas brule... mais il n'a pas ete tres efficace non plus. Un tiers de la ville partit en fumee pendant cet incendie.

un "swift" en ivoire de baleine

un "swift" en ivoire de baleine

Je n'ai pas reussi a trouver le mot en francais pour "swift". C'est un objet qui servait (peut encore servir ?) a tenir des longueurs de laine ou autre fil textile (donc pas en belles pelotes comme on connait) pendant son utilisation pour tricoter, coudre, etc.

vue sur Nantucket depuis le toit du musee

vue sur Nantucket depuis le toit du musee

Pendant la visite de ce musee nous etudions avec Maman une ancienne carte de releves de profondeur des environs de l'ile. Au premier abord je ne comprends pas pourquoi les zones proches de l'ile, donc a priori moins profondes, sont indiquees avec des nombres plus grands que les zones plus eloignees. Apres une intense reflexion nous comprenons que les zones moins profondes sont mesurees en feet (pieds), tandis que les zones plus profondes sont mesurees en fathoms (brasses). Ahhh... A retenir qu'il y a 6 pieds dans une brasse, ce qui est completement logique quand on sait qu'il y a 12 pouces dans un pied, 5280 pieds dans un mille, 16 onces dans une livre, etc, etc.

Nous pensions louer des velos pour nous balader sur l'ile mais finalement nous nous deplacons uniquement a pied. Nous avons tellement de choses a visiter que nous n'aurons pas de temps pour decouvrir le reste de l'ile, a velo ou autrement. De toute facon les cyclistes sont bizarres a Nantucket.

Albert Einstein a bicyclette ??

Albert Einstein a bicyclette ??

Apres dejeuner nous nous rendons au Old Mill.

apres une statue bizarre d'Einstein, un chien bizarre ?

apres une statue bizarre d'Einstein, un chien bizarre ?

Old Mill a Nantucket

Old Mill a Nantucket

Ce moulin fut construit en 1746 et a traversé les ages sans subir les supplices de la demolition - ou d'un incendie. Il faisait partie d'un groupe de quatre moulins construits sur cette colline entre 1746 et 1799. Il est encore en etat de fonctionnement. Le corps du moulin, construit en bois et octogonal, est fixe. Le toit, qui supporte les ailes, peut tourner pour s'orienter par rapport au vent. Au bout de l'enorme poutre que l'on voit du cote oppose aux ailes se trouve une roue, ce qui permet de faire pivoter la partie haute du moulin.

Continuons notre visite de Nantucket jusqu'a Old Gaol. Gaol ? Qu'est-ce ? Voici ma theorie : geole <-> gaol <-> jail. C'est-a-dire prison en francais courant. Cette prison fuit construite en 1805 en... bois, renforcé, je cite, de 5817 livres (2638 kg) de fer. Elle fut utilisee jusqu'en 1933.

Nantucket Old Gaol

Nantucket Old Gaol

Nous retournons vers le centre-ville en nous arretant en chemin a Thomas Macy House et a Hadwen House, deux vastes demeures temoins de la richesse de l'ile a sa grande epoque du whaling. Nous pouvons les visiter grace a notre "All-Access Pass". Nous ne sommes pas tres impressionnes et ne nous attardons pas.

Nous avons deja beaucoup marché mais j'impose trois kilometres de plus a Maman pour aller voir le Brant Point Light, un phare qui garde l'acces au port de Nantucket. C'est un des seuls souvenirs que j'ai de mon precedent passage sur l'ile il y a dix ans.

Brant Point Light

Brant Point Light

Nous rentrons a Martha's Vineyard en 1h10 de ferry. Oak Bluffs est decidement tres calme un soir de septembre apres la rentree scolaire.

Mercredi matin nous retrouvons le confort de ma voiture pour aller sur Chappaquiddick Island, une petite ile a la pointe sud-est de Martha's Vineyard. Il y a un bac (Chappy Ferry) pour l'atteindre en une traversee de deux minutes, et malgre le prix, $13, je trouve tres drole de faire l'aller-retour. Pour amortir ces $13 nous ne nous contentons pas de faire demi-tour a la descente du bac. Sur Chappaquiddick Island nous allons d'abord visiter Mytoi Japanese Garden, un jardin de style japonais tres zen. Nous y observons deux especes de tortues, j'espere que je ne me plante pas sur leur identification !

snapping turtle = tortue serpentine

snapping turtle = tortue serpentine

des painted turtles = tortues peintes

des painted turtles = tortues peintes

Nous allons le plus loin possible sur l'ile, a Wasque Point. Un bras de mer et un banc de sable nous empechent d'atteindre l'ocean proprement dit.

au bout de Chappaquiddick Island

au bout de Chappaquiddick Island

Qu'est-ce qu'on trouve dans le coin ? L'ocean, la nature, des oiseaux et leurs nids, et des bombes. Snif. Cette zone, Cape Poge Little Neck Bomb Target Site, servait de terrain d'entrainement a l'aviation navale pendant et juste apres la Seconde Guerre Mondiale.

Nous retournons au Chappy Ferry avec l'intention de visiter la petite ville d'Edgartown, en face de Chappaquiddick Island.

a bord du Chappy Ferry

a bord du Chappy Ferry

Les places de stationnement libres sont rares a Edgartown. Nous tournons autour du centre de la petite ville en cercles concentriques de plus en plus elargis. Apres nous etre fait souffler une place magnifique par une conductrice en Mercedes couteuse qui explose son pneu avant droit (BAMM !) dans une manoeuvre un peu precipitee, nous finissons par nous garer dans une petite rue calme a l'ecart. Ce qui nous oblige a marcher jusqu'au centre pendant... cinq minutes. Bon, c'etait bien la peine de raler.

Apres un dejeuner dietetique a Espresso Love nous allons visiter The Carnegie, un petit musee dans l'ancienne bibliotheque municipale d'Edgartown, construite au debut du vingtieme siecle grace a un don d'Andrew Carnegie. Je suis subjugué par tous les vestiges "d'antan". Tout en me souvenant que tout ce que je verrai de mon propre "futur" dans les dix, vingt, trente prochaines annees sera "l'antan" d'une generation bien proche.

des clous et... miam ! Des friandises ?

des clous et... miam ! Des friandises ?

Quels sont les ingredients de ces Moderne Chocolate Covered Cherries ? Sucre, chocolat, sirop de maïs. Pas sur que ca soit recommandé par mon medecin. Vite, apres avoir ingurgité ces delices je vais verifier mon poids.

les inscriptions sur cette balance datant de 1900 : correct weight ; one cent

les inscriptions sur cette balance datant de 1900 : correct weight ; one cent

Une balance qui donne le poids correct ? Voila un slogan marketing bien affuté. Pour un cout d'un seul cent en plus ? Je saute dessus ! Il y a meme des tableaux (homme, femme, enfant) qui indiquent le poids conseillé en fonction de la taille, d'apres des donnees fournies par, peut-etre l'association des medecins du Massachuset ? Non non, par "The Metropolitan Life Insurance Company of New York". Hey, business is business. Je ne sais pas pour vous mais meme ma taille est extremement variable quand je vais chez le medecin. Je ne fais jamais la meme taille que lors de la mesure precedente (que ce soit au meme cabinet ou non). Mon record c'est quand un infirmier s'est gouré d'un pied et a noté dans mon dossier 4 pieds 11 pouces au lieu de 5 pieds 11 pouces. Cela m'a fait retrecir de trente centimetres d'un seul coup, et mon indice de masse corporelle a explosé ! J'ai cru que j'allais recevoir des le lendemain un courrier de The Metropolitan Life Insurance Company of New York m'informant que je n'etais plus couvert en raison d'une obésité fulgurante. Woops.

Revenons a nos moutons. D'apres cette balance je devrais peser environ 75.5 kg. Est-ce mon poids ? Voyons, je ne peux pas divulguer cette information.

Nous quittons Edgartown et retournons a Oak Bluffs. Notre retour sur le continent est aussi folklorique que l'aller. J'avais reserve a bord du MV Nantucket a 18h15. Comme nous sommes en avance d'une heure je demande au prepose si nous pouvons prendre place sur ce bateau - je pointe du doigt vers le quai - qui semble sur le depart. Oui oui ! Parfait, apres un embarquement en marche arriere, nous voila a bord du MV Sankaty, depart a 17h30. Le MV Sankaty a tout le confort que l'on attend d'un ferry, y compris les douches a l'eau salée lorsque l'on reste trop longtemps a la proue.

ou l'on apprend qu'un paquet de mer nous a fini dessus. Ha ha ha !

ou l'on apprend qu'un paquet de mer nous a fini dessus. Ha ha ha !

Nous arrivons a l'heure (en fait, en avance sur notre planning) a Woods Hole et il ne nous reste plus qu'une heure et demi de route paisible jusqu'a Waltham. Ceci clot, je tiens a souligner sous une meteo bienveillante, notre voyage a Martha's Vineyard et Nantucket.

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
lundi 09 septembre 2019 1 09 /09 /septembre /2019 19:00

Les Red Sox ont ete sacrés World Champions (champions du monde alors que c'est un championnat nord-americain ha ha ha !) en octobre 2018, et mon annee 2019 devait etre rythmée par les nombreuses victoires eclatantes de l'equipe de baseball de Boston en vue d'un 'repeat' = remporter le championnat deux annees de suite. Euh, au lieu de ca la saison a ete decevante et dès avril j'etais pessimiste sur les chances des Red Sox d'atteindre les phases finales en octobre. Bon, rendez-vous l'annee prochaine ?

Red Sox 2019
Red Sox 2019

Red Sox 2019

Nous avons toutefois eu droit en personne a une victoire satisfaisante en ce 24 juin lors d'un match contre les White Sox de Chicago.

Les chipmunks sont bien entendu toujours au rendez-vous dans notre backyard. Parfois en forme, parfois moins.

en pleine activité
en pleine activité
en pleine activité

en pleine activité

ah, celui-ci se sent un peu raplapla

ah, celui-ci se sent un peu raplapla

Nous avons aussi pu observer en de rares occasions un groundhog. Apres avoir longtemps hésité entre un gopher et un groundhog, je pense vraiment que notre hote est un groundhog.

un beau groundhog bien gras

un beau groundhog bien gras

Si les Red Sox ne gagnent pas et que les chipmunks se font aplatir sur mon driveway, que me reste-t-il pour egayer mon ete ? Et si j'allais tenter ma chance a Encore, le casino a cote de Boston qui a ouvert en grande pompe le 23 juin ?

Encore ! Encore !
Encore ! Encore !

Encore ! Encore !

Ma sortie au casino a ete plutot positive : si l'on excepte ce que j'ai perdu, j'ai gagné de l'argent ! C'est super les machines a sous.

Pour clore cet article je dois parler d'un ze first pour moi : j'ai assisté a ma premiere course Nascar ! Plus precisement une course appartenant au championnat le plus prestigieux de Nascar (National Association for Stock Car Auto Racing). Ce championnat s'appelle en ce moment Monster Energy NASCAR Cup Series en raison de son principal sponsor depuis 2017.

Ce fut je l'avoue egalement un ze last : j'ai assisté a ma derniere course Nascar. Que c'etait ennuyeux ! La course a laquelle je suis alle avec mon collegue et neanmoins ami etait la 2019 Foxwoods Resort Casino 301 (le sponsor de cette course du championnat est un casino dans le Connecticut ou je suis d'ailleurs allé en septembre 2013) devait durer 301 tours, nous avons tenu environ 200 tours puis nous sommes partis sans demander notre reste. Sans avoir vraiment compris l'interet du spectacle. Il ne se passe pas grand chose quoi, trois douzaines de bagnoles qui tournent en rectangle a 200 km/h. La course avait lieu au New Hampshire Motor Speedway, un circuit de 1.058 miles (1.703 km) et 88000 spectateurs (mais ou sont-ils ?) perdu dans la campagne du New Hampshire, a un peu plus de 80 miles (130 kilometres) au nord de Waltham et Boston.

vrrrrrrouuuuummmm
vrrrrrrouuuuummmm

vrrrrrrouuuuummmm

au plus proche de la piste

au plus proche de la piste

Deux options pour admirer le spectacle (voici une vue panoramique) :

  • soit au soleil par 35°C en se faisant detruire les oreilles, comme le font quelques énergumènes éméchés semble-t-il juste comme il faut
  • soit a l'ombre avec des protections anti-bruit.
c'est mieux comme ca !

c'est mieux comme ca !

Il est a noter que la popularite des courses Nascar est en chute libre depuis plusieurs annees aux US, et le New Hampshire Motor Speedway me harcele depuis la course par email, par courrier postal, par message telephonique, par texto, pour que j'y retourne l'an prochain. Desole les gars, c'est non.

ils m'ont meme envoye un petit certificat pour m'appater. Ca ne prend pas !

ils m'ont meme envoye un petit certificat pour m'appater. Ca ne prend pas !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
dimanche 01 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 19:00

Cela faisait bien longtemps que C2 et moi n'avions pas ete a New York City, l'aimant a touristes de la cote est des Etats-Unis, une enorme ville hysterique, megalopole megalomanique fleurant bon la poubelle. Il me semble que la derniere fois que j'ai mis les pieds dans la ville que j'aime le moins aux Etats-Unis (bon, apres Los Angeles) c'etait pour aller au consulat de Chine en 2014. Comment C2 est-elle parvenue a m'attirer dans la grande pomme ? Nous allons faire d'une pierre deux coups : nous allons voir deux de ses ami(e)s et leurs familles.

Ce week-end est un week-end long en raison du lundi ferie : Labor Day, ou fete du travail. Cependant pour eviter les bouchons consequents attendus pour le dernier week-end des vacances avant la rentree scolaire, nous partons jeudi soir et nous rentrerons dimanche apres-midi. Jeudi soir nous dormons a Waterbury dans le Connecticut, une charmante localite dont nous n'avons rien vu a part notre hotel et une section de l'interstate I-84.

Vendredi matin nous finissons la route pour retrouver dans Manhattan une copine de jeunesse de C2 qu'elle n'a pas vue depuis plus de dix ans. Si je puis me permettre au passage une remarque triviale : j'ai realise l'exploit (selon moi) de me garer GRATUITEMENT dans Manhattan avec mon panzer. Hi hi hi.

joie des retrouvailles ! Nous sommes au bord du Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir dans Central Park

joie des retrouvailles ! Nous sommes au bord du Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir dans Central Park

Apres avoir deguste un burger avec ces amis nous reprenons la voiture pour aller nous jeter dans les bouchons new-yorkais. A peine une heure pour faire dix kilometres, de quoi me plains-je ? Nous plongeons sous la Hudson River a l'ouest de New York dans le Lincoln Tunnel pour deboucher a deux pas de Hoboken dans le New Jersey, ville ou se trouve notre hotel pour les deux nuits suivantes. Depuis Hoboken nous avons une vue degagee sur les gratte-ciel new-yorkais.

la vue sympathoche depuis notre chambre

la vue sympathoche depuis notre chambre

Vendredi soir nous dinons chez un autre couple d'amis de C2, qui habitent a Hoboken.

je discute voitures avec mon nouveau p'tit pote

je discute voitures avec mon nouveau p'tit pote

de retour a notre hotel, vue sur Midtown Manhattan by night

de retour a notre hotel, vue sur Midtown Manhattan by night

Sur la photo ci-dessus, avec un gros reflet moche car les fenetres ne s'ouvrent pas dans cet hotel, la tour avec une fleche bleue au-dessus de lumieres rouges n'est autre que l'Empire State Building.

Le lendemain samedi nous allons passer la journee a Manhattan. La voiture reste garée dans son couteux garage souterrain et nous allons faire comme tout le monde pour nous deplacer : utiliser nos jambes. D'abord, un petit coup de ferry pour retraverser la Hudson River.

sur la Hudson River

sur la Hudson River

One World Trade Center domine la skyline

One World Trade Center domine la skyline

Je n'avais jamais vu le 9/11 Memorial et ses deux bassins. C'est maintenant chose faite. Je n'avais jamais vu non plus la tour encore plus grande reconstruite apres les attentats.

One World Trade Center (depuis 2014)
One World Trade Center (depuis 2014)

One World Trade Center (depuis 2014)

A cote du Memorial se trouve une station de metro surmontee d'une structure originale appelee "The Oculus".

a l'interieur de The Oculus. Si j'ai bien compris il y a aussi un mall (centre commercial)

a l'interieur de The Oculus. Si j'ai bien compris il y a aussi un mall (centre commercial)

C2 veut aller voir le Vessel, a cinq kilometres d'ici. Nous y allons a pied, d'abord en marchant le long de la Hudson River ou les joggeuses et joggeurs se pressent, puis sur "The High Line", une ancienne voie ferree de marchandises construite en hauteur.

Manhattan ? Non, c'est la skyline de Jersey City, de l'autre cote de la Hudson River

Manhattan ? Non, c'est la skyline de Jersey City, de l'autre cote de la Hudson River

sur la "High Line"
sur la "High Line"

sur la "High Line"

Nous dejeunons dans le mall a cote du Vessel avant de gravir les sommets de cette oeuvre architecturale, en compagnie de notre copine italienne de Boston qui est aussi a New York ce week-end.

au pied du Vessel

au pied du Vessel

dans le Vessel
dans le Vessel

dans le Vessel

je viens sans doute de dire quelque chose d'hilarant

je viens sans doute de dire quelque chose d'hilarant

Apres le Vessel nous decidons (je decide ? smiley) d'aller au USS Intrepid, un porte-avion amarré non loin d'ici. C2 n'est pas interessée par sa visite, je suis personnellement en transe. Malheureusement il est deja 16 heures, ca ferme a 18 heures, et il y a beaucoup beaucoup de choses a voir. Un porte-avion c'est grand ! Celui-ci, en activite entre 1943 et 1974, mesure plus de 270 metres de long. En plus du porte-avion lui-meme, le Intrepid Sea, Air & Space Museum Complex dont il fait partie propose de voir un sous-marin, un Concorde, et une Space Shuttle ! Sans compter de nombreux avions sur le pont de l'Intrepid.

USS Intrepid, tellement grand qu'il ne rentre pas sur la photo

USS Intrepid, tellement grand qu'il ne rentre pas sur la photo

En voici une vue complete.

surprise : un Concorde, de British

surprise : un Concorde, de British

Mais oui, un ancien Concorde de British Airways, et meme wikipedia est d'accord : il s'agirait du G-BOAD (210).

Je parcours a pas rapides l'immensite du USS Intrepid. Je n'aurai pas le temps de tout voir, le temps de tout lire. Il faut probablement une demi-journee, peut-etre presqu'une journee pour bien en profiter.

plus on monte en grade, moins il y a de lits au metre cube
plus on monte en grade, moins il y a de lits au metre cube

plus on monte en grade, moins il y a de lits au metre cube

la cabine du capitaine, qui ne partage son lit et son bureau avec personne
la cabine du capitaine, qui ne partage son lit et son bureau avec personne

la cabine du capitaine, qui ne partage son lit et son bureau avec personne

L'equipage complet du porte-avion (plus de 3200 hommes) consommait parait-il 6000 pommes de terre et 952 kg de viande, par jour. Cela represente une solide ration d'environ 300 grammes de viande par personne, accompagnée de seulement 2 pommes de terre. J'espere qu'elles etaient grosses ces patates. Que lis-je d'autre ? A bord, 1600 portes et ecoutilles, 20000 miles de cables electriques, 6 millions de litres de fuel, et 1.14 million de litres de kerosene pour les avions.

le mess des hommes de rang

le mess des hommes de rang

La navette 'spatiale' sur le pont du porte-avion est Space Shuttle Entreprise, une navette utilisee par la NASA pour effectuer les premiers tests en vol du projet Space Shuttle, et qui n'est en fait jamais allee dans l'espace.

Je vais retrouver C2 qui m'attend patiemment depuis deux heures. Il nous faut encore rentrer a l'hotel... a pied et en ferry. Pas de folle soiree pour nous aujourd'hui, pas de restaurant. New York, c'est fatigant.

ah j'ai aussi vu ca a New York, c'est superbe !

ah j'ai aussi vu ca a New York, c'est superbe !

Dimanche, apres un dernier coup d'oeil a la skyline de Manhattan depuis notre fenetre, il est l'heure de payer le couteux parking en face de l'hotel pour recuperer notre voiture, puis nous rentrons a Waltham sans bouchon et sous un grand ciel bleu. Charmant week-end !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
dimanche 11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 19:00

Vous vous souvenez peut-etre qu'il y a un an j'ai decide de "declutter" ma maison, en me debarrassant vendant mes boites Lego et mes cartes Magic. Une annee ecoulee, c'est parfait pour faire sonner les cloches du bilan. Ecoutez, je ne sais pas si j'ai atteint les sommets de mon president, qui fait profiter depuis deux ans la planete entiere de son (absence de ?) talent pour la negociation, mais j'ai reussi a fourguer une belle quantite de marchandise. Par ou commencer...

Cote Lego, c'est carton plein. Ou plutot, maison vide. A l'exception d'un modele qui ne trouve pas preneur, j'ai vendu tout ce dont je voulais me separer : 51 boites au total ! J'ai utilise deux sites pour ces ventes : craigslist et ebay.

Craigslist a l'avantage d'etre direct : vente locale, en personne, cash dans la poche, chacun repart de son cote et c'est tout. Je vois deux inconvenients : justement parce que c'est local, mon marché est restreint geographiquement a la region de Boston (meme si j'ai eu des contacts avec des gens du Rhode Island, Connecticut, New Hampshire pour certaines ventes). Et il faut negocier par email, ce que j'ai appris sur le tas. Du coup il faut aussi se frapper tous les bizarros et les impolis frustrés qui ecument Internet.

Certains acheteurs sur craigslist sont agressifs dans leurs propositions mais polis dans leurs mails : "vos boites se vendraient le prix que vous demandez si elles etaient neuves, je vous en offre la moitie car elles sont d'occasion, merci et bonsoir". Euh... non merci, je prefere attendre deux semaines de plus pour trouver un acheteur au prix que je vise. D'autres acheteurs ne manquent pas d'air : "bonjour je ne peux pas me deplacer jusqu'a Waltham, pouvez-vous me livrer les boites pres de chez moi dans le centre de Boston/dans un village au fin fond du Massachusetts ?". Nope, desole. Apres avoir poliment decline une demande de livraison longue distance j'ai recu un charmant email en retour : "people are so lazy these days" [les gens sont tellement faineants de nos jours]. Eh bien, comme dirait mon president : "neeeext !".

En fait si l'on se souvient de ne pas prendre personnellement les messages parfois surprenants recus par l'intermediaire de craigslist, et si l'on accepte d'etre patient jusqu'a trouver un acheteur pret a payer un prix suffisamment proche de ce que l'on a en tete, ce site est plutot divertissant. Certains emails valent vraiment le detour, et ont egaye de nombreuses discussions avec C2 et mes collegues.

Je pensais parvenir a vendre tout et n'importe quoi sur craigslist, et j'y suis presque arrive. Tout, sauf ma collection de DVDs Heavy-Metal zone 2 (donc qui ne marcheraient pas dans des lecteurs DVD zone 1 aux US), qui a donc fini a la poubelle. Snif.

Sur ebay c'est l'opposé : il y a tres peu de communication, la plupart des gens se contentent soit d'utiliser le bouton "faire une offre" a laquelle on peut repondre en un clic ("non" en general (-: ), soit c'est achat au prix demandé avec paiement immediat, et la transaction est dans la poche (je n'ai rien vendu en mode "encheres"). Par contre, attention aux frais... Au contraire de craigslist, completement gratuit, sur ebay il faut tenir compte :

  • des options ebay a la publication d'une annonce (titre en gras, photo plus grande etc) qui sont un peu de l'arnaque selon moi. Apres m'etre fait avoir au debut j'ai arrete de les utiliser, ce qui ne m'a pas empeche de vendre mes boites
  • de la commission d'ebay en cas de vente : 10% pour mon type de ventes
  • de la commission de paypal : 2.9% + 30 cents
  • des frais d'envoi, qui peuvent etre consequents : j'ai paye entre $25 et $50 pour envoyer des boites aux quatre coins des Etats-Unis
  • de l'emballage lui-meme : carton a $10, papier bulle, etc

Sur ebay j'avais une "rentabilite" d'environ 70% : 70% de la somme payee par l'acheteur finissait dans ma poche, le reste allait dans celles d'ebay, paypal, fedex, etc.

Par contre l'enorme avantage d'ebay c'est de s'adresser a un marche national : j'ai pu atteindre des acheteurs potentiels dans tous les Etats-Unis (bon, hors Hawaii et Alaska). Epatant !

Derniere remarque sur ebay, que j'ai apprise a mes depens et qui va bien vous faire rire : euh... j'ai du payer des impots sur mes ventes, en tant que "Net Profit From Business (Sole Proprietorship)" :-) Et oui, tout est fiché, et a mon grand regret paypal a communiqué au fisc americain le montant de mes ventes. Woops.

Autre constatation au fur et a mesure de mes ventes de Lego : lorsqu'elles ne sont plus au catalogue certaines boites se vendent en occasion plus cher que le prix neuf d'origine ! A ma grande honte je n'ai pas pu resister a cette approche tout a fait capitaliste, cet appat du gain, et je me suis engouffre dans la breche. Mon record : une boite vendue en occasion 1.9 fois le prix payé en neuf. En moyenne sur toutes mes transactions cela m'a permis de recuperer presque tous les sous depenses pour l'achat de ces boites en 2010 et 2011.

Cote Magic apres quelques essais peu concluants sur eBay je me suis concentre exclusivement sur le site specialise tcgplayer.com. J'ai un superbe fichier Excel pour suivre mes ventes, je vais donc pouvoir vous farcir la tete avec des statistiques toutes plus interessantes les unes que les autres. Ou en suis-je apres presqu'un an de vente ?

  • 382 cartes vendues (sur un stock de 631 cartes mises en vente, parmi les 7000 triées en aout 2018) en 212 commandes pour 206 acheteurs differents : difficile de fideliser la clientele... meme si je suis apprecie : j'ai eu 60 notations de commande, toutes 5/5
  • des cartes expediees vers 40 etats differents des US. Pas mal. Et oui j'en ai postées pour l'Alaska et Hawaii
  • une grande majorite des commandes ne sont que pour une ou deux cartes, ce qui rend ce business difficile a rentabiliser en raison des couts fixes (enveloppe, pochette plastique, timbre)
  • contre toute attente les cartes francaises se vendent. Mes cartes en anglais sont quasiment toutes parties (211 sur 240) mais j'ai egalement écoulé 166 cartes en francais (sur 380 mises en vente). Apres quelques ventes j'ai meme decouvert que les cartes en francais se vendaient plus cher qu'en version anglaise ! Si si, les americains paient plus pour acheter un produit dans une langue aussi exotique que le francais :-) Ca m'arrange bien !
  • si vous etes attentifs il me reste a donner le sort de 11 cartes de mon stock :
    • 2 cartes en japonais, 1 vendue
    • 1 carte en coreen, non vendue
    • 4 cartes en italien, aucune vendue, pas terrible l'italien
    • 4 cartes en allemand, toutes vendues, quel succes !

Mes deux plus grosses commandes : 2 cartes pour $70.97, et 2 cartes pour $68.97. Est-ce a dire que je me suis mis (70.97+68.97)/4*382 = $13364.27 dans la poche ? Que nenni... laissez-moi vous detailler un exemple de vente, avec ma plus maigre commande.

  • carte vendue : 1
  • prix de la carte : $0.75
  • frais de port facturés a l'acheteur : $0.78
  • frais de tcgplayer - a ma charge : $0.16
  • frais paypal  - a ma charge : $0.34
  • pochette en plastique : $0.1175
  • enveloppe : $0.0825
  • feuille de papier avec les details de la commande : $0.03
  • timbre : $0.70
  • encre d'imprimante : aucune idee...

Au final je me suis mis dans la poche 0.75+0.78-0.16-0.34-0.1175-0.0828-0.03-0.70 = $0.10. Ha ha ha, dix cents ! Si en plus je tiens compte du temps que j'ai passé a emballer cette unique carte (le temps c'est de l'argent !), je suis perdant. Heureusement toutes mes ventes ne sont pas aussi minables que ca.

Bref, vendre des cartes Magic ca marche, meme des cartes francaises aux Etats-Unis, mais ca n'enrichit pas son homme.

sept commandes a preparer ? Au travail

sept commandes a preparer ? Au travail

et hop, tout ca dans la boite aux lettres demain matin, merci facteur !

et hop, tout ca dans la boite aux lettres demain matin, merci facteur !

Pendant que j'etais en France la semaine derniere j'ai trié trois boites de cartes oubliees lors de mon demenagement il y a douze ans, et j'en ai extrait une soixantaine de cartes que je pense pouvoir vendre de facon rentable. Cela m'a motivé pour revoir les prix de toutes mes cartes encore non vendues, avec l'espoir de relancer mes ventes. A suivre, rendez-vous dans un an pour un deuxieme (et dernier ?) bilan !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
mardi 06 août 2019 2 06 /08 /août /2019 19:00

C'est parti pour mon tour de France annuel ! Au programme : Boston-Paris-Reims-Paris-Nice-Grasse-Vinay-Lyon-Paris-Boston. Avec meme un petit crochet cette annee dans le Vercors pour voir des potes, dont l'illustre Bonif.

Quoi de neuf dans ce beau pays ? La France grandit... et la France vieillit :-) Note pour le credit photo : les photos de bonne qualite ci-dessous sont l'oeuvre de mon beauf, que je remercie au passage. Les autres sont de moi !

dans la verte et sombre campagne rémoise

dans la verte et sombre campagne rémoise

mon Dieu ! Quelle est cette bete sauvage et dangereuse ?

mon Dieu ! Quelle est cette bete sauvage et dangereuse ?

épatant : du modelisme ferroviaire a Paris
épatant : du modelisme ferroviaire a Paris

épatant : du modelisme ferroviaire a Paris

Je passe une grande partie de mes vacances a Vinay. Au programme : grandes tablees, jeux de societe, et yoga, evidemment.

bon appetit !
bon appetit !

bon appetit !

le portique, en instance imminente d'ecroulement, reste le spot a la mode depuis 35 ans

le portique, en instance imminente d'ecroulement, reste le spot a la mode depuis 35 ans

la table des cerebrales

la table des cerebrales

la table de "qui va arnaquer le plus les autres". Oui oui j'ai mes lunettes de soleil, poker face !

la table de "qui va arnaquer le plus les autres". Oui oui j'ai mes lunettes de soleil, poker face !

mes deux photos preferees : sur le vif !
mes deux photos preferees : sur le vif !

mes deux photos preferees : sur le vif !

yoga avec les deux petites...

yoga avec les deux petites...

yoga avec les deux moyennes...

yoga avec les deux moyennes...

yoga avec deux grands (le troisieme est trop faineant !)...

yoga avec deux grands (le troisieme est trop faineant !)...

...et je trouve encore un peu de force pour la position du corbeau

...et je trouve encore un peu de force pour la position du corbeau

fin de sejour a Lyon : sushis, apres 8km de course a pied dans la canicule

fin de sejour a Lyon : sushis, apres 8km de course a pied dans la canicule

Le jour de mon depart de Lyon, j'ai la chance et l'honneur de visiter la tour de controle de l'aeroport Saint-Exupery avec ma soeur. Chic !

un petit badge visiteur

un petit badge visiteur

nous prenons de la hauteur

nous prenons de la hauteur

fabuleux !
fabuleux !

fabuleux !

Experience tres interessante. Je peux admirer des controleurs aeriens en plein travail, en train de jargonner en anglais avec des pilotes militaires, civils, commerciaux ou non, des instructions mysterieuses, tandis que des points de toutes les couleurs se deplacent sur de grands ecrans informatiques.

Malheureusement c'est deja l'heure du retour. J'embarque pour mes deux derniers vols et c'est parti pour la traversee de l'Atlantique.

vision d'epouvante a bord... ??

vision d'epouvante a bord... ??

mon plateau-repas ! En Premium Economy, vous m'en direz tant...

mon plateau-repas ! En Premium Economy, vous m'en direz tant...

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans France
samedi 06 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 19:00

Je decouvre par hasard que cette annee le Fourth of July tombe un quatre juillet ! C'est un jeudi, nous en profitons pour "faire le pont" avec C2. Pas un pont complet d'ailleurs, il va lui manquer une arche, car nous ne partons que jeudi-vendredi-samedi. J'ai reserve une chambre a Ogunquit, charmant petit village cotier du Maine, ou nous sommes deja alles plusieurs fois.

En arrivant la-bas jeudi apres-midi j'informe immediatement l'aubergiste que j'exige la meilleure chambre de son etablissement. Comment ca l'hotel est plein en ce week-end chargé du July Fourth ? Peu me chaut ! Eh bah, c'est bien beau de ne pas chaloir, mais ca ne change rien au resultat : notre fenetre donne sur... jugez-en par vous-meme.

ha ha ha !

ha ha ha !

Je voulais la vue mer, j'ai une vue mur : a une lettre pres le compte etait bon. Il en faut plus pour gacher mon week-end. Ca doit etre depuis que je fais du yoga : la plenitude zenifique m'envahit. Ceci dit il y a un avantage indeniable a avoir une fenetre presque aveugle : notre chambre reste au frais, et nous n'utiliserons pas la clim' du week-end alors qu'il fait une chaleur insoutenable a l'exterieur. Nous allons explorer Ogunquit dans le cagnard.

Ogunquit se porte bien. La localite est tres populaire, surtout avec sa grande plage. Il y a aussi une promenade le long de l'ocean.

a gauche en arriere-plan la plage d'Ogunquit, Maine

a gauche en arriere-plan la plage d'Ogunquit, Maine

Nous allons diner a La Orilla Tapas, un restaurant repéré par C2 il y a de nombreuses annees et ou nous avons enfin l'occasion de retourner. Puis nous allons deambuler a proximite de la plage. C'est depuis son parking que le feu d'artifice, apotheose de la celebration de l'independance des Etats-Unis, va etre tiré.

soleil couchant en attendant le feu d'artifice

soleil couchant en attendant le feu d'artifice

Nous sommes finalement peu fans de feu d'artifice, et nous n'assistons pas au spectacle pyrotechnique. Je prefere profiter un peu de notre vue mur pour finir la soiree.

Le lendemain vendredi nous allons visiter le Ogunquit Museum of American Art, un petit musee de peintures et autres sculptures. C2 admire les oeuvres et se promene dans le jardin sur l'ocean pendant que je feuillette quelques pages du Great Gatsby ou quelque chose comme ca dans la bibliotheque du musee.

Ogunquit Museum of American Art

Ogunquit Museum of American Art

le jardin du musee

le jardin du musee

yoga !

yoga !

L'apres-midi nous troquons l'art pour le lourd car je convaincs C2 de rouler jusque dans la banlieue de Portsmouth, New Hampshire, a 25 kilometres de la, pour visiter le USS (United States Ship) Albacore. Il s'agit d'un sous-marin d'etude de la marine de guerre des US. Construit au debut des annees 50 il permit aux Americains de tester des variations de la coque de sous-marin en forme de "goutte d'eau" adoptée ensuite pour tous les sous-marins US. C'etait un sous-marin a propulsion "classique" : un moteur electrique pour l'helice alimenté par de grosses batteries elles-memes rechargées en surface par deux moteurs diesel arretes en plongee. L'autonomie en plongee de tels sous-marins est limitée par la capacite des batteries, au contraire des sous-marins a propulsion nucleaire qui peuvent ne refaire surface qu'apres des mois sous l'eau pour se reapprovisionner en vivres.

Retiré du service en 1972 le sous-marin est installé en tant que musee a Portsmouth (il fut construit au Porthsmouth Naval Shipyard) depuis 1986.

USS Albacore, dans une configuration deux helices-deux moteurs electriques
USS Albacore, dans une configuration deux helices-deux moteurs electriques

USS Albacore, dans une configuration deux helices-deux moteurs electriques

allons voir ca...

allons voir ca...

A bord de ce sous-marin de 205 pieds de long (62.5 metres) s'entassaient 5 officiers et 50 hommes d'equipage, 2 moteurs diesel de 1000 chevaux chacun, 500000 pounds (226 tonnes) de batteries, et beaucoup beaucoup d'autres choses. Claustrophobes s'abstenir.

je n'aurais probablement jamais reussi a dormir
je n'aurais probablement jamais reussi a dormir

je n'aurais probablement jamais reussi a dormir

ah ! J'aurais tout de meme pu rediger mon blog ici

ah ! J'aurais tout de meme pu rediger mon blog ici

qu'y a-t-il d'appetissant au frigo ?

qu'y a-t-il d'appetissant au frigo ?

etroit couloir entre la cabine du capitaine et celles des officiers

etroit couloir entre la cabine du capitaine et celles des officiers

vue sur une solide (et basse) porte separant deux des cinq compartiments etanches a bord

vue sur une solide (et basse) porte separant deux des cinq compartiments etanches a bord

le mess de l'equipage

le mess de l'equipage

toujours autant a l'etroit dans le compartiment des moteurs

toujours autant a l'etroit dans le compartiment des moteurs

Pas de torpille ou armement a bord du sous-marin, ca n'etait pas son role.

Je ressors a l'air libre. C2 m'attend au frais dans le petit batiment a cote du sous-marin. C'est un "musee" mais j'ai l'impression d'en apprendre peu. Ou alors c'est mal expliqué... Exemple : sur un panneau decrivant le USS Dolphin il est ecrit "only diesel sub in US Navy" = "unique sous-marin diesel[-electrique] des Etats-Unis". Hein ? Il y a du en avoir des centaines ! Wikipedia vole a ma rescousse (apres coup, pas pendant la visite du "musee") et m'explique que le USS Dolphin fut le dernier sous-marin a propulsion non-nucleaire des Etats-Unis en service. Ahhh... ok, c'est plus clair comme ca. Et en plus comme ce sous-marin a ete mis a la retraite en 2006, le panneau explicatif etait exact mais deja ambigu quand il a ete redige (il y a quinze ou vingt ans ?), et surtout il n'a jamais ete mis a jour. Et il y a evidemment un ze most : "World's deepest diving submarine". Bon bon...

Regagnons Ogunquit et allons nous regaler a... La Orilla Tapas !

miam miam !

miam miam !

Samedi sonne deja l'heure de la route du retour pour Waltham. Cela nous permet sans doute d'eviter les gros bouchons de fin de week-end le dimanche !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs