Recherche

Anciens Articles

dimanche 01 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 19:00

Cela faisait bien longtemps que C2 et moi n'avions pas ete a New York City, l'aimant a touristes de la cote est des Etats-Unis, une enorme ville hysterique, megalopole megalomanique fleurant bon la poubelle. Il me semble que la derniere fois que j'ai mis les pieds dans la ville que j'aime le moins aux Etats-Unis (bon, apres Los Angeles) c'etait pour aller au consulat de Chine en 2014. Comment C2 est-elle parvenue a m'attirer dans la grande pomme ? Nous allons faire d'une pierre deux coups : nous allons voir deux de ses ami(e)s et leurs familles.

Ce week-end est un week-end long en raison du lundi ferie : Labor Day, ou fete du travail. Cependant pour eviter les bouchons consequents attendus pour le dernier week-end des vacances avant la rentree scolaire, nous partons jeudi soir et nous rentrerons dimanche apres-midi. Jeudi soir nous dormons a Waterbury dans le Connecticut, une charmante localite dont nous n'avons rien vu a part notre hotel et une section de l'interstate I-84.

Vendredi matin nous finissons la route pour retrouver dans Manhattan une copine de jeunesse de C2 qu'elle n'a pas vue depuis plus de dix ans. Si je puis me permettre au passage une remarque triviale : j'ai realise l'exploit (selon moi) de me garer GRATUITEMENT dans Manhattan avec mon panzer. Hi hi hi.

joie des retrouvailles ! Nous sommes au bord du Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir dans Central Park

joie des retrouvailles ! Nous sommes au bord du Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir dans Central Park

Apres avoir deguste un burger avec ces amis nous reprenons la voiture pour aller nous jeter dans les bouchons new-yorkais. A peine une heure pour faire dix kilometres, de quoi me plains-je ? Nous plongeons sous la Hudson River a l'ouest de New York dans le Lincoln Tunnel pour deboucher a deux pas de Hoboken dans le New Jersey, ville ou se trouve notre hotel pour les deux nuits suivantes. Depuis Hoboken nous avons une vue degagee sur les gratte-ciel new-yorkais.

la vue sympathoche depuis notre chambre

la vue sympathoche depuis notre chambre

Vendredi soir nous dinons chez un autre couple d'amis de C2, qui habitent a Hoboken.

je discute voitures avec mon nouveau p'tit pote

je discute voitures avec mon nouveau p'tit pote

de retour a notre hotel, vue sur Midtown Manhattan by night

de retour a notre hotel, vue sur Midtown Manhattan by night

Sur la photo ci-dessus, avec un gros reflet moche car les fenetres ne s'ouvrent pas dans cet hotel, la tour avec une fleche bleue au-dessus de lumieres rouges n'est autre que l'Empire State Building.

Le lendemain samedi nous allons passer la journee a Manhattan. La voiture reste garée dans son couteux garage souterrain et nous allons faire comme tout le monde pour nous deplacer : utiliser nos jambes. D'abord, un petit coup de ferry pour retraverser la Hudson River.

sur la Hudson River

sur la Hudson River

One World Trade Center domine la skyline

One World Trade Center domine la skyline

Je n'avais jamais vu le 9/11 Memorial et ses deux bassins. C'est maintenant chose faite. Je n'avais jamais vu non plus la tour encore plus grande reconstruite apres les attentats.

One World Trade Center (depuis 2014)
One World Trade Center (depuis 2014)

One World Trade Center (depuis 2014)

A cote du Memorial se trouve une station de metro surmontee d'une structure originale appelee "The Oculus".

a l'interieur de The Oculus. Si j'ai bien compris il y a aussi un mall (centre commercial)

a l'interieur de The Oculus. Si j'ai bien compris il y a aussi un mall (centre commercial)

C2 veut aller voir le Vessel, a cinq kilometres d'ici. Nous y allons a pied, d'abord en marchant le long de la Hudson River ou les joggeuses et joggeurs se pressent, puis sur "The High Line", une ancienne voie ferree de marchandises construite en hauteur.

Manhattan ? Non, c'est la skyline de Jersey City, de l'autre cote de la Hudson River

Manhattan ? Non, c'est la skyline de Jersey City, de l'autre cote de la Hudson River

sur la "High Line"
sur la "High Line"

sur la "High Line"

Nous dejeunons dans le mall a cote du Vessel avant de gravir les sommets de cette oeuvre architecturale, en compagnie de notre copine italienne de Boston qui est aussi a New York ce week-end.

au pied du Vessel

au pied du Vessel

dans le Vessel
dans le Vessel

dans le Vessel

je viens sans doute de dire quelque chose d'hilarant

je viens sans doute de dire quelque chose d'hilarant

Apres le Vessel nous decidons (je decide ? smiley) d'aller au USS Intrepid, un porte-avion amarré non loin d'ici. C2 n'est pas interessée par sa visite, je suis personnellement en transe. Malheureusement il est deja 16 heures, ca ferme a 18 heures, et il y a beaucoup beaucoup de choses a voir. Un porte-avion c'est grand ! Celui-ci, en activite entre 1943 et 1974, mesure plus de 270 metres de long. En plus du porte-avion lui-meme, le Intrepid Sea, Air & Space Museum Complex dont il fait partie propose de voir un sous-marin, un Concorde, et une Space Shuttle ! Sans compter de nombreux avions sur le pont de l'Intrepid.

USS Intrepid, tellement grand qu'il ne rentre pas sur la photo

USS Intrepid, tellement grand qu'il ne rentre pas sur la photo

En voici une vue complete.

surprise : un Concorde, de British

surprise : un Concorde, de British

Mais oui, un ancien Concorde de British Airways, et meme wikipedia est d'accord : il s'agirait du G-BOAD (210).

Je parcours a pas rapides l'immensite du USS Intrepid. Je n'aurai pas le temps de tout voir, le temps de tout lire. Il faut probablement une demi-journee, peut-etre presqu'une journee pour bien en profiter.

plus on monte en grade, moins il y a de lits au metre cube
plus on monte en grade, moins il y a de lits au metre cube

plus on monte en grade, moins il y a de lits au metre cube

la cabine du capitaine, qui ne partage son lit et son bureau avec personne
la cabine du capitaine, qui ne partage son lit et son bureau avec personne

la cabine du capitaine, qui ne partage son lit et son bureau avec personne

L'equipage complet du porte-avion (plus de 3200 hommes) consommait parait-il 6000 pommes de terre et 952 kg de viande, par jour. Cela represente une solide ration d'environ 300 grammes de viande par personne, accompagnée de seulement 2 pommes de terre. J'espere qu'elles etaient grosses ces patates. Que lis-je d'autre ? A bord, 1600 portes et ecoutilles, 20000 miles de cables electriques, 6 millions de litres de fuel, et 1.14 million de litres de kerosene pour les avions.

le mess des hommes de rang

le mess des hommes de rang

La navette 'spatiale' sur le pont du porte-avion est Space Shuttle Entreprise, une navette utilisee par la NASA pour effectuer les premiers tests en vol du projet Space Shuttle, et qui n'est en fait jamais allee dans l'espace.

Je vais retrouver C2 qui m'attend patiemment depuis deux heures. Il nous faut encore rentrer a l'hotel... a pied et en ferry. Pas de folle soiree pour nous aujourd'hui, pas de restaurant. New York, c'est fatigant.

ah j'ai aussi vu ca a New York, c'est superbe !

ah j'ai aussi vu ca a New York, c'est superbe !

Dimanche, apres un dernier coup d'oeil a la skyline de Manhattan depuis notre fenetre, il est l'heure de payer le couteux parking en face de l'hotel pour recuperer notre voiture, puis nous rentrons a Waltham sans bouchon et sous un grand ciel bleu. Charmant week-end !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
dimanche 11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 19:00

Vous vous souvenez peut-etre qu'il y a un an j'ai decide de "declutter" ma maison, en me debarrassant vendant mes boites Lego et mes cartes Magic. Une annee ecoulee, c'est parfait pour faire sonner les cloches du bilan. Ecoutez, je ne sais pas si j'ai atteint les sommets de mon president, qui fait profiter depuis deux ans la planete entiere de son (absence de ?) talent pour la negociation, mais j'ai reussi a fourguer une belle quantite de marchandise. Par ou commencer...

Cote Lego, c'est carton plein. Ou plutot, maison vide. A l'exception d'un modele qui ne trouve pas preneur, j'ai vendu tout ce dont je voulais me separer : 51 boites au total ! J'ai utilise deux sites pour ces ventes : craigslist et ebay.

Craigslist a l'avantage d'etre direct : vente locale, en personne, cash dans la poche, chacun repart de son cote et c'est tout. Je vois deux inconvenients : justement parce que c'est local, mon marché est restreint geographiquement a la region de Boston (meme si j'ai eu des contacts avec des gens du Rhode Island, Connecticut, New Hampshire pour certaines ventes). Et il faut negocier par email, ce que j'ai appris sur le tas. Du coup il faut aussi se frapper tous les bizarros et les impolis frustrés qui ecument Internet.

Certains acheteurs sur craigslist sont agressifs dans leurs propositions mais polis dans leurs mails : "vos boites se vendraient le prix que vous demandez si elles etaient neuves, je vous en offre la moitie car elles sont d'occasion, merci et bonsoir". Euh... non merci, je prefere attendre deux semaines de plus pour trouver un acheteur au prix que je vise. D'autres acheteurs ne manquent pas d'air : "bonjour je ne peux pas me deplacer jusqu'a Waltham, pouvez-vous me livrer les boites pres de chez moi dans le centre de Boston/dans un village au fin fond du Massachusetts ?". Nope, desole. Apres avoir poliment decline une demande de livraison longue distance j'ai recu un charmant email en retour : "people are so lazy these days" [les gens sont tellement faineants de nos jours]. Eh bien, comme dirait mon president : "neeeext !".

En fait si l'on se souvient de ne pas prendre personnellement les messages parfois surprenants recus par l'intermediaire de craigslist, et si l'on accepte d'etre patient jusqu'a trouver un acheteur pret a payer un prix suffisamment proche de ce que l'on a en tete, ce site est plutot divertissant. Certains emails valent vraiment le detour, et ont egaye de nombreuses discussions avec C2 et mes collegues.

Je pensais parvenir a vendre tout et n'importe quoi sur craigslist, et j'y suis presque arrive. Tout, sauf ma collection de DVDs Heavy-Metal zone 2 (donc qui ne marcheraient pas dans des lecteurs DVD zone 1 aux US), qui a donc fini a la poubelle. Snif.

Sur ebay c'est l'opposé : il y a tres peu de communication, la plupart des gens se contentent soit d'utiliser le bouton "faire une offre" a laquelle on peut repondre en un clic ("non" en general (-: ), soit c'est achat au prix demandé avec paiement immediat, et la transaction est dans la poche (je n'ai rien vendu en mode "encheres"). Par contre, attention aux frais... Au contraire de craigslist, completement gratuit, sur ebay il faut tenir compte :

  • des options ebay a la publication d'une annonce (titre en gras, photo plus grande etc) qui sont un peu de l'arnaque selon moi. Apres m'etre fait avoir au debut j'ai arrete de les utiliser, ce qui ne m'a pas empeche de vendre mes boites
  • de la commission d'ebay en cas de vente : 10% pour mon type de ventes
  • de la commission de paypal : 2.9% + 30 cents
  • des frais d'envoi, qui peuvent etre consequents : j'ai paye entre $25 et $50 pour envoyer des boites aux quatre coins des Etats-Unis
  • de l'emballage lui-meme : carton a $10, papier bulle, etc

Sur ebay j'avais une "rentabilite" d'environ 70% : 70% de la somme payee par l'acheteur finissait dans ma poche, le reste allait dans celles d'ebay, paypal, fedex, etc.

Par contre l'enorme avantage d'ebay c'est de s'adresser a un marche national : j'ai pu atteindre des acheteurs potentiels dans tous les Etats-Unis (bon, hors Hawaii et Alaska). Epatant !

Derniere remarque sur ebay, que j'ai apprise a mes depens et qui va bien vous faire rire : euh... j'ai du payer des impots sur mes ventes, en tant que "Net Profit From Business (Sole Proprietorship)" :-) Et oui, tout est fiché, et a mon grand regret paypal a communiqué au fisc americain le montant de mes ventes. Woops.

Autre constatation au fur et a mesure de mes ventes de Lego : lorsqu'elles ne sont plus au catalogue certaines boites se vendent en occasion plus cher que le prix neuf d'origine ! A ma grande honte je n'ai pas pu resister a cette approche tout a fait capitaliste, cet appat du gain, et je me suis engouffre dans la breche. Mon record : une boite vendue en occasion 1.9 fois le prix payé en neuf. En moyenne sur toutes mes transactions cela m'a permis de recuperer presque tous les sous depenses pour l'achat de ces boites en 2010 et 2011.

Cote Magic apres quelques essais peu concluants sur eBay je me suis concentre exclusivement sur le site specialise tcgplayer.com. J'ai un superbe fichier Excel pour suivre mes ventes, je vais donc pouvoir vous farcir la tete avec des statistiques toutes plus interessantes les unes que les autres. Ou en suis-je apres presqu'un an de vente ?

  • 382 cartes vendues (sur un stock de 631 cartes mises en vente, parmi les 7000 triées en aout 2018) en 212 commandes pour 206 acheteurs differents : difficile de fideliser la clientele... meme si je suis apprecie : j'ai eu 60 notations de commande, toutes 5/5
  • des cartes expediees vers 40 etats differents des US. Pas mal. Et oui j'en ai postées pour l'Alaska et Hawaii
  • une grande majorite des commandes ne sont que pour une ou deux cartes, ce qui rend ce business difficile a rentabiliser en raison des couts fixes (enveloppe, pochette plastique, timbre)
  • contre toute attente les cartes francaises se vendent. Mes cartes en anglais sont quasiment toutes parties (211 sur 240) mais j'ai egalement écoulé 166 cartes en francais (sur 380 mises en vente). Apres quelques ventes j'ai meme decouvert que les cartes en francais se vendaient plus cher qu'en version anglaise ! Si si, les americains paient plus pour acheter un produit dans une langue aussi exotique que le francais :-) Ca m'arrange bien !
  • si vous etes attentifs il me reste a donner le sort de 11 cartes de mon stock :
    • 2 cartes en japonais, 1 vendue
    • 1 carte en coreen, non vendue
    • 4 cartes en italien, aucune vendue, pas terrible l'italien
    • 4 cartes en allemand, toutes vendues, quel succes !

Mes deux plus grosses commandes : 2 cartes pour $70.97, et 2 cartes pour $68.97. Est-ce a dire que je me suis mis (70.97+68.97)/4*382 = $13364.27 dans la poche ? Que nenni... laissez-moi vous detailler un exemple de vente, avec ma plus maigre commande.

  • carte vendue : 1
  • prix de la carte : $0.75
  • frais de port facturés a l'acheteur : $0.78
  • frais de tcgplayer - a ma charge : $0.16
  • frais paypal  - a ma charge : $0.34
  • pochette en plastique : $0.1175
  • enveloppe : $0.0825
  • feuille de papier avec les details de la commande : $0.03
  • timbre : $0.70
  • encre d'imprimante : aucune idee...

Au final je me suis mis dans la poche 0.75+0.78-0.16-0.34-0.1175-0.0828-0.03-0.70 = $0.10. Ha ha ha, dix cents ! Si en plus je tiens compte du temps que j'ai passé a emballer cette unique carte (le temps c'est de l'argent !), je suis perdant. Heureusement toutes mes ventes ne sont pas aussi minables que ca.

Bref, vendre des cartes Magic ca marche, meme des cartes francaises aux Etats-Unis, mais ca n'enrichit pas son homme.

sept commandes a preparer ? Au travail

sept commandes a preparer ? Au travail

et hop, tout ca dans la boite aux lettres demain matin, merci facteur !

et hop, tout ca dans la boite aux lettres demain matin, merci facteur !

Pendant que j'etais en France la semaine derniere j'ai trié trois boites de cartes oubliees lors de mon demenagement il y a douze ans, et j'en ai extrait une soixantaine de cartes que je pense pouvoir vendre de facon rentable. Cela m'a motivé pour revoir les prix de toutes mes cartes encore non vendues, avec l'espoir de relancer mes ventes. A suivre, rendez-vous dans un an pour un deuxieme (et dernier ?) bilan !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
mardi 06 août 2019 2 06 /08 /août /2019 19:00

C'est parti pour mon tour de France annuel ! Au programme : Boston-Paris-Reims-Paris-Nice-Grasse-Vinay-Lyon-Paris-Boston. Avec meme un petit crochet cette annee dans le Vercors pour voir des potes, dont l'illustre Bonif.

Quoi de neuf dans ce beau pays ? La France grandit... et la France vieillit :-) Note pour le credit photo : les photos de bonne qualite ci-dessous sont l'oeuvre de mon beauf, que je remercie au passage. Les autres sont de moi !

dans la verte et sombre campagne rémoise

dans la verte et sombre campagne rémoise

mon Dieu ! Quelle est cette bete sauvage et dangereuse ?

mon Dieu ! Quelle est cette bete sauvage et dangereuse ?

épatant : du modelisme ferroviaire a Paris
épatant : du modelisme ferroviaire a Paris

épatant : du modelisme ferroviaire a Paris

Je passe une grande partie de mes vacances a Vinay. Au programme : grandes tablees, jeux de societe, et yoga, evidemment.

bon appetit !
bon appetit !

bon appetit !

le portique, en instance imminente d'ecroulement, reste le spot a la mode depuis 35 ans

le portique, en instance imminente d'ecroulement, reste le spot a la mode depuis 35 ans

la table des cerebrales

la table des cerebrales

la table de "qui va arnaquer le plus les autres". Oui oui j'ai mes lunettes de soleil, poker face !

la table de "qui va arnaquer le plus les autres". Oui oui j'ai mes lunettes de soleil, poker face !

mes deux photos preferees : sur le vif !
mes deux photos preferees : sur le vif !

mes deux photos preferees : sur le vif !

yoga avec les deux petites...

yoga avec les deux petites...

yoga avec les deux moyennes...

yoga avec les deux moyennes...

yoga avec deux grands (le troisieme est trop faineant !)...

yoga avec deux grands (le troisieme est trop faineant !)...

...et je trouve encore un peu de force pour la position du corbeau

...et je trouve encore un peu de force pour la position du corbeau

fin de sejour a Lyon : sushis, apres 8km de course a pied dans la canicule

fin de sejour a Lyon : sushis, apres 8km de course a pied dans la canicule

Le jour de mon depart de Lyon, j'ai la chance et l'honneur de visiter la tour de controle de l'aeroport Saint-Exupery avec ma soeur. Chic !

un petit badge visiteur

un petit badge visiteur

nous prenons de la hauteur

nous prenons de la hauteur

fabuleux !
fabuleux !

fabuleux !

Experience tres interessante. Je peux admirer des controleurs aeriens en plein travail, en train de jargonner en anglais avec des pilotes militaires, civils, commerciaux ou non, des instructions mysterieuses, tandis que des points de toutes les couleurs se deplacent sur de grands ecrans informatiques.

Malheureusement c'est deja l'heure du retour. J'embarque pour mes deux derniers vols et c'est parti pour la traversee de l'Atlantique.

vision d'epouvante a bord... ??

vision d'epouvante a bord... ??

mon plateau-repas ! En Premium Economy, vous m'en direz tant...

mon plateau-repas ! En Premium Economy, vous m'en direz tant...

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans France
samedi 06 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 19:00

Je decouvre par hasard que cette annee le Fourth of July tombe un quatre juillet ! C'est un jeudi, nous en profitons pour "faire le pont" avec C2. Pas un pont complet d'ailleurs, il va lui manquer une arche, car nous ne partons que jeudi-vendredi-samedi. J'ai reserve une chambre a Ogunquit, charmant petit village cotier du Maine, ou nous sommes deja alles plusieurs fois.

En arrivant la-bas jeudi apres-midi j'informe immediatement l'aubergiste que j'exige la meilleure chambre de son etablissement. Comment ca l'hotel est plein en ce week-end chargé du July Fourth ? Peu me chaut ! Eh bah, c'est bien beau de ne pas chaloir, mais ca ne change rien au resultat : notre fenetre donne sur... jugez-en par vous-meme.

ha ha ha !

ha ha ha !

Je voulais la vue mer, j'ai une vue mur : a une lettre pres le compte etait bon. Il en faut plus pour gacher mon week-end. Ca doit etre depuis que je fais du yoga : la plenitude zenifique m'envahit. Ceci dit il y a un avantage indeniable a avoir une fenetre presque aveugle : notre chambre reste au frais, et nous n'utiliserons pas la clim' du week-end alors qu'il fait une chaleur insoutenable a l'exterieur. Nous allons explorer Ogunquit dans le cagnard.

Ogunquit se porte bien. La localite est tres populaire, surtout avec sa grande plage. Il y a aussi une promenade le long de l'ocean.

a gauche en arriere-plan la plage d'Ogunquit, Maine

a gauche en arriere-plan la plage d'Ogunquit, Maine

Nous allons diner a La Orilla Tapas, un restaurant repéré par C2 il y a de nombreuses annees et ou nous avons enfin l'occasion de retourner. Puis nous allons deambuler a proximite de la plage. C'est depuis son parking que le feu d'artifice, apotheose de la celebration de l'independance des Etats-Unis, va etre tiré.

soleil couchant en attendant le feu d'artifice

soleil couchant en attendant le feu d'artifice

Nous sommes finalement peu fans de feu d'artifice, et nous n'assistons pas au spectacle pyrotechnique. Je prefere profiter un peu de notre vue mur pour finir la soiree.

Le lendemain vendredi nous allons visiter le Ogunquit Museum of American Art, un petit musee de peintures et autres sculptures. C2 admire les oeuvres et se promene dans le jardin sur l'ocean pendant que je feuillette quelques pages du Great Gatsby ou quelque chose comme ca dans la bibliotheque du musee.

Ogunquit Museum of American Art

Ogunquit Museum of American Art

le jardin du musee

le jardin du musee

yoga !

yoga !

L'apres-midi nous troquons l'art pour le lourd car je convaincs C2 de rouler jusque dans la banlieue de Portsmouth, New Hampshire, a 25 kilometres de la, pour visiter le USS (United States Ship) Albacore. Il s'agit d'un sous-marin d'etude de la marine de guerre des US. Construit au debut des annees 50 il permit aux Americains de tester des variations de la coque de sous-marin en forme de "goutte d'eau" adoptée ensuite pour tous les sous-marins US. C'etait un sous-marin a propulsion "classique" : un moteur electrique pour l'helice alimenté par de grosses batteries elles-memes rechargées en surface par deux moteurs diesel arretes en plongee. L'autonomie en plongee de tels sous-marins est limitée par la capacite des batteries, au contraire des sous-marins a propulsion nucleaire qui peuvent ne refaire surface qu'apres des mois sous l'eau pour se reapprovisionner en vivres.

Retiré du service en 1972 le sous-marin est installé en tant que musee a Portsmouth (il fut construit au Porthsmouth Naval Shipyard) depuis 1986.

USS Albacore, dans une configuration deux helices-deux moteurs electriques
USS Albacore, dans une configuration deux helices-deux moteurs electriques

USS Albacore, dans une configuration deux helices-deux moteurs electriques

allons voir ca...

allons voir ca...

A bord de ce sous-marin de 205 pieds de long (62.5 metres) s'entassaient 5 officiers et 50 hommes d'equipage, 2 moteurs diesel de 1000 chevaux chacun, 500000 pounds (226 tonnes) de batteries, et beaucoup beaucoup d'autres choses. Claustrophobes s'abstenir.

je n'aurais probablement jamais reussi a dormir
je n'aurais probablement jamais reussi a dormir

je n'aurais probablement jamais reussi a dormir

ah ! J'aurais tout de meme pu rediger mon blog ici

ah ! J'aurais tout de meme pu rediger mon blog ici

qu'y a-t-il d'appetissant au frigo ?

qu'y a-t-il d'appetissant au frigo ?

etroit couloir entre la cabine du capitaine et celles des officiers

etroit couloir entre la cabine du capitaine et celles des officiers

vue sur une solide (et basse) porte separant deux des cinq compartiments etanches a bord

vue sur une solide (et basse) porte separant deux des cinq compartiments etanches a bord

le mess de l'equipage

le mess de l'equipage

toujours autant a l'etroit dans le compartiment des moteurs

toujours autant a l'etroit dans le compartiment des moteurs

Pas de torpille ou armement a bord du sous-marin, ca n'etait pas son role.

Je ressors a l'air libre. C2 m'attend au frais dans le petit batiment a cote du sous-marin. C'est un "musee" mais j'ai l'impression d'en apprendre peu. Ou alors c'est mal expliqué... Exemple : sur un panneau decrivant le USS Dolphin il est ecrit "only diesel sub in US Navy" = "unique sous-marin diesel[-electrique] des Etats-Unis". Hein ? Il y a du en avoir des centaines ! Wikipedia vole a ma rescousse (apres coup, pas pendant la visite du "musee") et m'explique que le USS Dolphin fut le dernier sous-marin a propulsion non-nucleaire des Etats-Unis en service. Ahhh... ok, c'est plus clair comme ca. Et en plus comme ce sous-marin a ete mis a la retraite en 2006, le panneau explicatif etait exact mais deja ambigu quand il a ete redige (il y a quinze ou vingt ans ?), et surtout il n'a jamais ete mis a jour. Et il y a evidemment un ze most : "World's deepest diving submarine". Bon bon...

Regagnons Ogunquit et allons nous regaler a... La Orilla Tapas !

miam miam !

miam miam !

Samedi sonne deja l'heure de la route du retour pour Waltham. Cela nous permet sans doute d'eviter les gros bouchons de fin de week-end le dimanche !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans ailleurs
mardi 11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 19:00

Il y a quelques jours, C2 est remontee de la cave avec la mine sombre. "Y a de l'eau dans la cave" me dit-elle. Oh oh... Zat iz not goude. Je descends voir, oui oui il y a de l'eau, une bonne grosse flaque stagnante en bas de l'escalier, suffisante pour detremper l'espece de tapis-moquette qui recouvre le sol en beton. Mais d'ou vient cette eau ? Il n'y a pas de tuyau d'eau a proximite. Je regarde au plafond : rien, ca ne vient pas d'en haut. Infiltration par le sol ? Canalisation souterraine qui fuit ? Diantre, fichtre, dans ma tete de pessimiste j'imagine deja la facture de l'entreprise que nous allons devoir faire venir pour casser le beton, inspecter ce qui se passe dessous, reparer, refaire le beton... $10000 ? $15000 ? Non, non...

Bon, d'ou vient vraiment cette eau en fait ? Je suis la flaque qui s'affine en direction de l'espace voisin dans notre cave, ou se trouvent chauffe-eau, chaudiere, lave-linge. La flaque semble demarrer dans une zone d'ombre juste a cote de la chaudiere, a peu pres a l'endroit ou se trouve egalement le robinet d'arrivee d'eau dans la maison. J'inspecte la zone avec une lampe electrique. L'arrivee d'eau va tres bien, le robinet ne fuit pas, le mur est sec.

RAS

RAS

Ok, la flaque debute juste au pied du petit appareil en plastique posé par terre a cote de la chaudiere, appareil connecté à, tiens tiens tiens, des tuyaux. Qu'est-ce donc ? Je me souviens vaguement d'une histoire de pompe a eau. Voyons voir. Il y a un bac en plastique, surmonté d'un couvercle avec deux trous dedans, et par-dessus un moteur electrique. Je mets le doigt dans un des trous : mouillé ! Eau ! Le bac est plein d'eau et deborde. Voila d'ou vient l'eau !

le coupable ! En bleu le trou d'ou deborde l'eau

le coupable ! En bleu le trou d'ou deborde l'eau

Parfait. Nous avons donc une fuite d'eau venant de la chaudiere. Pas tres logique pour l'instant, mais dans ma tete la facture virtuelle passe deja de $15000 a $1500. Reparer une chaudiere me semble moins couteux que reconstruire une cave. D'ailleurs, j'ai deja repare la chaudiere moi-meme il y a deux ans et demi. Je mobilise mes capacites intellectuelles pour essayer de me souvenir de ce que je sais sur cette pompe et sa cuve a eau. Ah oui. Ce tuyau en PVC achemine l'eau collectée dans l'echangeur de notre chaudiere (egalement utilisé par la climatisation) vers la petite cuve. Et ensuite cet autre tuyau souple, grace a une pompe electrique, envoie l'eau vers l'evacuation commune avec celle du lave-linge.

evacuation de l'eau de condensation depuis l'echangeur du circuit d'air

evacuation de l'eau de condensation depuis l'echangeur du circuit d'air

l'eau descend dans le bac est remonte grace a l'action de la pompe

l'eau descend dans le bac est remonte grace a l'action de la pompe

de l'autre cote de la cave, direction les egouts avec l'evacuation du lave-linge

de l'autre cote de la cave, direction les egouts avec l'evacuation du lave-linge

Alors, si cette petite cuve est pleine, c'est que la pompe ne se declenche pas pour la vider. Pourquoi ? Cherchons les fils electriques. Ca c'est l'alimentation, avec une prise 110V standard. Je la debranche et je la rebranche : rien ne se passe. Comment marche cette pompe ? Est-elle pilotée par la chaudiere ? Je cherche des fils electriques plus petits pouvant transporter des signaux de controle, ou d'un capteur, mais il n'y en a pas. Vite, vite, Internet ! Petite photo de la reference de la pompe, VCMA-20UL, et en avant google.

je m'etais toujours demande a quoi servait cette prise...

je m'etais toujours demande a quoi servait cette prise...

Mon enquete progresse a grands pas. Bonne nouvelle : la pompe est bien independante de la chaudiere. Dans ma tete la facture potentielle continue a degringoler. Au pire il y a un probleme d'alimentation electrique, ou alors il faut changer la pompe. Disons quelques centaines de dollars, maximum. Au fait elle coute combien cette pompe ? Je tapote je tapote sur google, un prix sort : $48.95 chez Home Depot avec les frais de port, ho ho ho ! Qui dit mieux ?

Je redescends a la cave avec une veilleuse pour tester la prise electrique sur la chaudiere qui alimente la pompe : elle marche tres bien. Parfait ! Nous avons donc identifié le maillon faible, qui ne peut etre que la pompe. Je la demonte et la mets dans un seau avec toute la flotte de son bac pour aller faire des tests a l'exterieur. Apres l'avoir ouverte je comprends comment elle est censee fonctionner : il y a un flotteur dans le bac, qui actionne la pompe lorsqu'il arrive en position haute. Un peu comme une chasse d'eau, où un flotteur commande un robinet pour remplir la cuve. Ici le flotteur commande une pompe pour maintenir la cuve vide.

Apres avoir vidé le bac, je remboite dessus la pompe et je la branche. Puis je remplis lentement le bac jusqu'a obtention de l'effet voulu - voir la video. Geyser !

On s'amuse comme des petits fous ! Je joue refais quelques tests, et bon, et bah elle marche cette pompe, alors quoi ? Elle commence peut-etre a etre fatiguée. Soit le flotteur ne remonte pas bien, soit l'interrupteur qu'il commande ne se declenche pas a chaque fois, apres vingt-deux ans a pomper de l'eau je serais fatigué aussi... Je vais donc proceder de la facon suivante : je vais ré-installer la pompe a cote de la chaudiere pour la tester a nouveau en situation reelle, en la placant dans un autre recipient plus grand pour eviter d'inonder la cave en cas de defaillance, et comme je me mefie de son etat general je vais tout de suite en commander une nouvelle sur internet.

derniere chance pour bien se comporter

derniere chance pour bien se comporter

Apres deux jours je dois me rendre a l'evidence : on ne peut plus faire confiance a cette vieille pompe. Elle se declenche quand ca lui chante. Et l'eau deborde... Le recipient que j'avais placé sous la pompe est regulierement plein d'eau. C'est le moment de la laisser prendre sa retraite : comme j'ai recu la nouvelle pompe ce soir, aussitot dit, aussitot fait, je l'installe.

c'est reparti pour 22 ans ?

c'est reparti pour 22 ans ?

Et voila la fin d'un tres bel article, ou apres avoir manqué defaillir a l'idee de depenser $15000, j'ai traité moi-meme la source du probleme pour moins de $50. Je suis meme pris d'espoir que cette pompe etait en fait defaillante depuis pas mal de temps, ce qui expliquerait les autres phenomenes aquatiques dans notre cave ces dernieres annees, pour lesquels je ne m'etais pas donné la peine d'effectuer une enquete poussée comme cette fois-ci. Parce que sinon, on a vraiment des infiltrations ! Argh, ne pas y penser... devil

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston
jeudi 16 mai 2019 4 16 /05 /mai /2019 19:00

article precedent 3/4

 

Nos vacances touchent a leur fin. Avons-nous pu bien nous detendre ? Je pense bien !

C2 a fait du tennis

C2 a fait du tennis

C2 a deguste une noix de coco ouverte devant nos yeux

C2 a deguste une noix de coco ouverte devant nos yeux

j'ai inspecte les patisseries du "Café de Paris" de notre resort. Verdict : bof

j'ai inspecte les patisseries du "Café de Paris" de notre resort. Verdict : bof

miam miam le bon chocolat de la Grenade

miam miam le bon chocolat de la Grenade

je ne suis pas le seul a faire la sieste ici !

je ne suis pas le seul a faire la sieste ici !

Le dernier soir nous nous faisons embobiner et nous acceptons d'endurer une seance avec un photographe du studio du resort. Beuarh... je me prete au jeu, et nous nous payons meme quelques uns des clichés de ce photo shoot extraordinaire.

fabulous

fabulous

Nos nuits ont ete rythmées par des insectes (?) bruyants, dont j'ai confondu le boucan avec celui de climatisations ou de ventilateurs mal graissés. En voici un enregistrement au format mp3. Qui pourrait m'aider a identifier ces fauteurs de tapage nocturne ?

Au fait, vous etiez censés deviner l'origine de la fumée sur cette photo de mon premier article.

?

?

Non ce n'est pas un barbecue, ni un petit feu de broussaille. C'est la lutte contre les moustiques ! Deux fois par jour a cinq heures et demi du matin et cinq heures et demi de l'apres-midi le resort se fait fumiger pour lutter contre ces vilains suceurs de sang. Efficace ? Sans doute un peu, car C2 s'est moins fait piquer que d'habitude.

Nous quittons l'ile sous un soleil aussi eclatant qu'a notre arrivee.

ou est ma passerelle climatisée pour l'embarquement ?

ou est ma passerelle climatisée pour l'embarquement ?

Notre voisine dans l'avion est une etudiante americaine de St George's University, qui rentre a la maison avec un chien adopté sur place. J'ai d'habitude peur des chiens, par chance celui-ci a l'air d'avoir encore plus peur que moi.

tout doux milou !

tout doux milou !

A Miami nous declarons dument (C2 me dit "stupidement") a l'officier d'immigration notre chocolat et nos epices de Grenada, ce qui semble le mettre en transe et oblige betement nos valises a subir un controle supplementaire des services de douane... pfff... Enfin tout est bien qui finit bien, C2 et moi arrivons tous les deux avec notre chocolat et nos epices a Boston tard dans la nuit. Je peux maintenant retourner au boulot et faire le malin avec mon beau bronzage et mon diplome de plongee !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
mercredi 15 mai 2019 3 15 /05 /mai /2019 19:00

article precedent 2/4

 

Le but principal de ce voyage pour moi etait de pratiquer la plongee sous-marine, avec bouteille sur le dos et tout le tralala. Mission accomplie ! Ca c'est le resume en une phrase. Pour en savoir plus, lire ci-apres laugh.

Il y a quelques mois, pour preparer notre voyage, j'ai commence a me renseigner sur ces mysterieux niveaux de plongee. En discutant, uniquement avec des Francais, de mon intention de faire de la plongee, j'entendais a chaque fois la question "ah, tu vas passer ton niveau 1 ?". Euh, pas si sur, car le site Internet de notre resort, affilié a l'organisation PADI, ne mentionne pas de niveau 1 ou 2, que des histoires de "Open Water Diver" sans numerotation. Une enquete approfondie s'impose.

Internet a la rescousse, avec wikipedia en cavalerie qui arrive toujours a temps, et je suis pris de vertige. Il existe des dizaines (des centaines ??) d'organisations de plongée, qui, si j'en crois les forums que j'ai parcourus en diagonale, sont toutes meilleures les unes que les autres. Bon. Ou en est-on ?

  • en France, la plus importante federation est la FFESSM. Elle propose ces fameux niveaux 1, 2, etc
  • je vais passer le niveau "Open Water Diver" de l'organisation PADI, d'origine americaine, qui semble etre l'organisation la plus populaire dans le monde. Le niveau suivant est le "Advanced Open Water Diver" (pas de '2')
  • la copine italienne de C2 a passé en Californie son "niveau 1", donc pas PADI, mais pas de FFESSM non plus : elle a effectue sa formation avec SSI, une autre organisation americaine

Voila donc une liste de trois, mais vous pouvez en rajouter des dizaines/centaines si vous avez du temps et que vous aimez utiliser google. Y a-t-il des equivalences entre les niveaux de ces organisations ? Plus ou moins. A peu pres. Pas exactement. Presque. Ce qui est tres fun, c'est que ces organisations et federations se regroupent ensuite a un niveau superieur dans des confederations mondiales, mais il continue a en exister plusieurs ! Ainsi PADI et SSI font partie du WRSTC, tandis que la FFESSM est membre de la CMAS. Vous me suivez toujours ? Non ? Moi aussi ca me barbe ces histoires, passons a autre chose.

Ce qui me plait c'est que notre resort a Grenada est affilié uniquement a PADI, point barre. Pas besoin de me creuser la tete, je dois aller chez PADI. Je m'inscris a la formation "Open Water Diver" de PADI, qui me permettra de plonger jusqu'a 60 pieds/18 metres en groupe avec un moniteur. Epatant. Pour economiser du temps sur place (mais pas de l'argent grrr) j'ai suivi et validé a la maison la partie theorique de la formation. Cela consiste en un cours en ligne avec des examens QCM, sur un site moche et dangereusement buggé.

Nous sommes arrivés avec C2 au resort mardi apres-midi, j'ai débuté ma formation pratique mercredi matin a neuf heures, et jeudi a midi j'etais certifié. Plongée express ! Mercredi matin j'ai eu cinq sessions en piscine pour me familiariser avec l'equipement et faire des exercices tels que remettre le masque sous l'eau, puis j'ai fait deux plongees en "eau ouverte" mercredi apres-midi et deux autres jeudi matin.

pendant une session en piscine

pendant une session en piscine

en avant pour une plongée en mer !

en avant pour une plongée en mer !

L'un des exercices a faire pendant une des plongees en mer est de s'orienter sous l'eau grace a une boussole puis nager sur une courte distance en maintenant un cap. Mon moniteur m'explique l'exercice sur la terre ferme. Un peu avant le depart de notre bateau je constate que la boussole est grippée, la petite boule avec les marques nord sud etc ne bouge plus. Hum... Pas facile de trouver le nord dans ces conditions. Je rends la boussole a mon moniteur, qui l'agite, la tapote, rien n'y fait, la boussole est kaput. Il disparait. Je me dis qu'il est parti chercher une autre boussole.

Vingt minutes plus tard nous sommes au large, sur le bateau, prets a nous mettre a l'eau. Le moniteur regarde mon poignet et me demande "ou est la boussole ?". "Bah elle marchait pas, je te l'ai rendue !". "Oh !". Pas de boussole, pas d'exercice. No good ! Mon moniteur se tourne vers un autre moniteur qui s'apprete a partir avec un groupe, et lui dit "hey toi, donne moi ta boussole". Et hop ! Probleme resolu ! Comment l'autre moniteur va s'orienter ? Euh... c'est pas mon probleme smiley. Et tout ca pour illustrer quoi ? Que quand ils marquent, sur le site Internet du resort, que leur equipement est "top-of-the-line" (de la meilleure qualité), tout est relatif ha ha ha !

c'est du top of ze line ça ?

c'est du top of ze line ça ?

Hormis quelques soucis pour descendre lors de la premiere plongée depuis le bateau, ma formation se termine bien. Cette difficulte a "prendre de la profondeur" est sans doute due a mon corps trop gras et pas assez dense. Hum. Enfin bon, un ou deux kilos de lest supplementaires et zou ! A moi les joies des grands fonds - c'est-a-dire, pas plus de 18 metres...

C'est le moment de preciser un concept important. Lors d'une plongée, de l'azote se dissout dans le sang par l'intermediaire des poumons (je recopie wikipedia). Ce phenomene est de plus en plus important avec l'augmentation de la profondeur. Lorsque le plongeur remonte, son ascension doit etre suffisamment lente pour permettre a l'azote d'etre rejete par le corps sans repasser a l'etat gazeux (sous peine de risque de serieux traumatismes physiques potentiellement mortels). C'est pour cette raison que les plongeurs doivent effectuer des paliers de decompression en remontant, des arrets de durees variables a differentes profondeurs, avant de pouvoir refaire surface. Les caracteristiques de ces paliers dependent de la profondeur maximale atteinte pendant la plongée, et du temps passé a cette profondeur.

Dans le cadre de la formation PADI "Open Water Diver" (limitée a 60 pieds/18 metres), ainsi que PADI "Advanced Open Water Diver" (100 pieds/30 metres) si je ne me trompe pas, les plongees sont planifiées sans paliers de decompression. C'est-a-dire qu'au lieu de calculer les paliers a respecter selon le temps passé en profondeur, on calcule le temps qu'il est possible de passer a la profondeur voulue pour pouvoir remonter sans faire de palier. On utilise pour cela soit un ordinateur de plongee soit des tables RDP (Recreational Dive Planner, article en anglais sur wikipedia).

Par exemple, si une superbe epave se trouve a 50 pieds/15 metres de profondeur, je pourrais passer 80 minutes a l'admirer sous toutes les coutures, puis remonter sans palier. Si elle se trouve a 60 pieds/18 metres, je n'aurais plus que 55 minutes pour l'inspecter. Bon, d'apres ma maigre experience, 55 minutes c'est deja bien bien suffisant. De toute facon l'autre limite de temps est donnée par la quantite d'air disponible dans la bouteille ! Quand on arrive a la "reserve", il est temps de remonter, meme si on aurait pu rester plus longtemps sans risquer de faire des bulles d'azote dans le sang.

Derniere precision avant que vous ne m'accusiez de ne pas tout vous dire, meme avec ces limites de temps pour des plongees "no decompression", PADI recommande de ne pas remonter plus vite que 18 metres par minute et de toujours effectuer un "safety stop" de 3 minutes a 15 pieds/5 metres de profondeur, quelqu'aient ete la profondeur et la duree de la plongee.

Comme j'ai inevitablement pris des coups de soleil mercredi (premier jour de ma formation, et de nos vacances...) je decide que vendredi sera un jour "no sun" pour moi. Samedi est la journee de notre visite de l'ile (voir article precedent). Le reste du sejour ? Plongée tous les jours, dans la limite des stocks disponibles !

Ma premiere plongée en groupe se passe plutot bien. Je nage tranquillement, content de profiter de mes premiers moments de liberte au fond de l'eau. Oh ! Quel est ce poisson tout en long avec une tete marrante ? Suivons-le. Tout va bien, donc, jusqu'au moment ou je remarque le moniteur qui attend que je rejoigne notre petite troupe ; pour me signifier, par des signes habilement choisis, que sous l'eau "on reste ensemble". Woops. Message compris.

Ma deuxieme plongée en groupe se passe bien, sauf a la fin de la descente initiale quand je vois le moniteur me montrer ostensiblement la commande de son BCD (buoyancy control device, gilet de stabilisation en francais) en me pointant du doigt. Je sais, je sais ! Ca sert a ajuster sa flottabilite et stabiliser sa profondeur quand on arrive au f.. - BLAM BRAM VRAM. Oh ? Je viens de m'ecraser au fond ! Je n'avais pas fait attention que je descendais aussi vite, et, apparemment, je ne savais plus ou j'etais. Woops.

Ma troisieme plongée en groupe se passe bien, sauf quand, apres avoir remarqué un leger ronronnement regulier depuis le debut de la plongée, je m'apercois que le manometre indiquant la pression de ma bouteille d'air fuit. Tiens tiens tiens... ce ronronnement est le bruit du filet de fines bulles d'air qui s'echappent vers la surface, au lieu d'approvisionner mon corps en oxygene. Bon. Je palme agilement jusqu'au moniteur et lui pointe du doigt l'intempestive fuite d'air. Sa reponse est le signe de la main "OK, pas de probleme". No soucy, comme dirait Ophelie Winter. Et nous continuons la plongée tranquillement. OK.

J'ai effectué au total (en plus de ma formation) sept plongées, deux par jour dimanche/lundi/mardi puis une derniere mercredi matin pour aller voir le Grenada Underwater Sculpture Park. Etant donné que notre vol de retour est jeudi, je ne pouvais pas plonger plus. Je n'ai aucune photo de mes plongées car je n'ai pas l'equipement necessaire. Vous allez etre obligés de me croire sur parole. J'ai pu voir des poissons de toutes les couleurs, mes préférés etant les trumpetfishs ou poissons-trompettes. J'ai vu des tonnes de coraux, aussi de couleurs tres variées, mais j'ai tendance a trouver ca moche, désolé. J'ai aussi vu un pneu de voiture, et un appareil electrique (sans doute tombé d'un bateau) en trop mauvais etat pour que je puisse l'identifier. Ca m'aurait beaucoup plu de les mettre en photo sur mon blog ! J'ai egalement admiré l'epave du Veronica, mon premier shipwreck. J'espere qu'il y en aura d'autres.

Une constatation : la plongée me fatigue beaucoup. Je suis serein sous l'eau (peut-etre parce que je ne plonge qu'a 18 metres), je suis econome de mes mouvements et de mon air comme il faut l'etre, et mis a part que j'ai toujours froid a la fin des plongées malgre l'eau "chaude" de Grenade et la combinaison, je ne ressens pas de fatigue musculaire apres mes plongées. Par contre, au fur et a mesure que les jours passent je suis de plus en plus lethargique dans l'apres-midi.

  • dimanche matin : deux plongées ; dimanche apres-midi : salut ca va C2 ha ha ha ouais la plongée c'est cool et tout et tout
  • lundi matin : deux plongées ; lundi apres-midi : ouais euh cet aprem on va un peu se la couler douce ok C2 ?
  • mardi matin : deux plongées ; mardi apres-midi : sieste de deux heures, et je suis dans le coltard jusqu'au diner. Je ne fais jamais la sieste d'ordinaire !
  • mrecredi matin : une plongée ; mercredi apres-midi : une sieste s'impose avant de pouvoir s'activer a nouveau

Conclusion : la prochaine fois je me limiterai a une plongée par jour en moyenne. Tout cet azote, ca me fatigue. La prochaine fois, mais quand sera cette prochaine fois ? Et ou ? J'espere qu'il y aura des shipwrecks !

 

article suivant 4/4

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
samedi 11 mai 2019 6 11 /05 /mai /2019 19:00

article precedent 1/4

 

Aujourd'hui nous allons visiter l'ile de la Grenade. Notre guide grenadien tente de nous expliquer l'histoire de l'ile et du pays mais plutot que vous donner trop d'informations deformees par ma memoire defaillante, je vous renvoie a wikipedia, evidemment.

En quelques phrases... l'ile fut reperee par les Espagnols (d'ou son nom probablement) mais ils ne la coloniserent pas. Ce sont les Francais qui s'installerent pour de bon sur l'ile au 17eme siecle, et exterminerent methodiquement la population locale (des indiens caraïbes). Des plantations se developperent, avec une main d'oeuvre constituée d'esclaves amenés d'Afrique. La majeure partie de la population 'autochtone' de la Grenade aujourd'hui est donc formée des descendants de ces esclaves, qui ne connaissent pas leur veritables origines africaines.

L'ile fut cédée aux Anglais en 1763, et resta une colonie anglaise jusqu'a son independence en 1974, a part un second et bref intermede francais entre 1779 et 1783. Les evenements sont un peu flous pour moi entre 1974 et 1984, avec l'implication de Cuba, des Etats-Unis, de la CIA, un gouvernement 'revolutionnaire', des coups d'etat, des elections contestees, et cerise sur le gateau une invasion americaine en bonne et due forme en 1983.

Tout semble aller mieux depuis 1984, avec des elections democratiques regulieres et plus de remous. En fait la plus grande tragedie pour l'ile ces 35 dernieres annees est le passage de l'ouragan Ivan en 2004 qui l'a ravagée. L'economie aujourd'hui repose largement sur le tourisme. Pour l'exportation la Grenade produit entre autres des noix de muscade (nutmeg en anglais) et des epices.

Nous demarrons notre visite. Bien qu'elle ne soit pas tres grande, et que son reseau routier soit en bon etat, l'ile de la Grenade est montagneuse et ses routes sont sinueuses. Notre vitesse moyenne est donc faible et nous n'allons pas pouvoir decouvrir toute l'ile.

Grand Anse Beach. Plutot calme hein ?

Grand Anse Beach. Plutot calme hein ?

Nous allons a St George's, la capitale de la Grenade et sa localite la plus peuplée.

c'est San Francisco ici !

c'est San Francisco ici !

Je voulais absolument visiter le fort de St George's, dont la construction date de la colonisation francaise. Chic, chic, me disais-je, allons decouvrir l'histoire et l'architecture d'un fort historique du dix-huitieme siecle ! Faisons une pause un instant pour etudier les mecanismes a l'oeuvre derriere cette intention de "visiter" le fort de St George's. Avec du recul je m'apercois que j'avais des idees preconcues sur ce a quoi devait ressembler la visite d'un fort francais du dix-huitieme siecle dans les Antilles. Quelle naivete ! Pourtant je pensais etre ouvert d'esprit, avoir suffisamment parcouru ce vaste monde pour etre dénué d'attente et de jugement causés par ma culture.

Je m'attendais donc a de la belle pierre pimpante et bien agencée, de la solide fortification bien alignée, si possible un petit musée (meme sous forme d'une unique salle) avec moult explications et, si je peux rever un peu, croquis et fac-similés d'estampes d'epoque pour decrire la construction et l'evolution du fort. Ha ha ha ! Quel idiot. Je me permets de traduire ici l'opinion de wikipedia, qui est exacte d'apres mes propres constatations sur place : "Fort George se trouve sur le promontoire a l'ouest du port de St George's. Construit en 1705 par les Francais, la police utilise de nos jours nombre de ses structures. Un des batiments a ete converti en salle de sport, une autre salle en une sorte d'atelier textile. La plus grande partie du fort est encore intact et ouvert aux visiteurs. Cependant, ses batiments sont tres délabrés par faute d'entretien et suite aux degats causes par l'ouragan Ivan, et il y a peu ou pas d'information a l'interieur du fort lui-meme". Bon bon.

Professionalism and Discipline : Royal Grenada Police Force Training School

Professionalism and Discipline : Royal Grenada Police Force Training School

oh !

oh !

ah !

ah !

oh !

oh !

bon

bon

n'est-ce point la flotte angloise que j'apercois au loin ? Chargez les canons !

n'est-ce point la flotte angloise que j'apercois au loin ? Chargez les canons !

St George's depuis le fort

St George's depuis le fort

Pas de musee, pas de croquis, pas le moindre panneau explicatif (a part une mention des sombres heures de la Grenade en 1983). Que dalle. Un desert culturel qui me laisse sur ma faim. Mais une bonne lecon pour mes attentes de visiteur en provenance d'un "pays développé". D'ailleurs tout n'est pas perdu puisque j'adore les ruines : je suis servi. Un fort du dix-huitieme siecle me plaira toujours, qu'il soit restauré ou délabré ! Je prends en photo un canon qui porte l'inscription "CARRON 1807". Wikipedia agrée et m'informe de l'existence de la Carron Company fondée en 1759 et effectivement productrice de canons. 

L'avantage aussi d'un fort dans cet etat est que l'on peut se balader ou ca nous chante. Il n'y a personne pour surveiller, ou interdire. Je m'engouffre avec notre guide dans un mysterieux tunnel sombre... dont nous emergeons simplement un peu plus bas dans une autre cour du fort, sans avoir croisé le moindre fantome anglais ou francais.

tiens tiens tiens...

tiens tiens tiens...

Nous faisons ensuite un arret au marché de St George's, ou C2 veut inspecter les etals d'epices. A cette occasion elle decouvre que ce que tout le monde appelle ici du "safran" est en fait du "turmeric" (curcuma en francais), qui coute bien moins cher... Et d'ailleurs il n'y a pas de "vrai" safran en vente.

Puis notre guide nous emmene a Annandale Falls, une petite cascade dans la montagne et la foret au-dessus de St George's. Il est possible de s'y baigner mais cela ne nous interesse guere. Au contraire d'un couple de gros americains qui se mettent a l'eau avec joie.

Annandale Falls

Annandale Falls

voyez-vous ce que je vois ?

voyez-vous ce que je vois ?

Notre guide s'arrete dans un petit magasin au bord de la route pour nous parler de ressources de la Grenade, demonstration a la machette a l'appui : bananes, cacao, noix de muscade.

un bananier et un cacaoyer

un bananier et un cacaoyer

une noix de muscade, avec son arille (ou macis ?), qui ressemble a un bout de plastique rouge

une noix de muscade, avec son arille (ou macis ?), qui ressemble a un bout de plastique rouge

Nous montons a Grand Etang Lake, un lac de cratere a 550 metres d'altitude. Le soleil eclatant a disparu du ciel, remplacé par des amas de nuages gris. Cela rend le lac vaguement inquietant. Que se cache au fond de ces eaux noires ? Cela ne semble pas emouvoir un groupe de jeunes venus pique-niquer au bord du lac, a l'abri d'un des trois gazebos gracieusement donnés par la Chine. Des gazebos, construits dans la rainforest, dons de la Republique populaire de Chine à une petite ile des Caraibes ? Ca sent bon l'embrouille politique tout ca. Je m'attends presque a ce qu'ils se fassent plastiquer par des barbouzes de la CIA.

Grand Etang Lake

Grand Etang Lake

des chats qui aimeraient bien prendre part au pique-nique

des chats qui aimeraient bien prendre part au pique-nique

Avant de partir, petite tentative de vue panoramique du lac.

Nous redescendons a St George's.

St George's, Fort George est en face de nous, sur le promontoire rocheux au milieu a gauche de la photo

St George's, Fort George est en face de nous, sur le promontoire rocheux au milieu a gauche de la photo

au-dela de St George's, en regardant vers l'extremite sud-ouest de l'ile

au-dela de St George's, en regardant vers l'extremite sud-ouest de l'ile

Pour dejeuner nous allons dans un boui-boui hautement local, ou nous sommes les deux seuls non-locaux. Le client a la table voisine regarde un match de cricket sur son telephone portable. Comme nous le rappelle wikipedia, "comme pour d'autres iles des Antilles, le cricket est le sport national et le plus populaire, et fait partie integrante de la culture grenadienne". Nous remplissons nos ventres avec des plats faisant partie integrante de la cuisine grenadienne : j'opte pour le "roti", une crepe fourrée (a la limite de l'explosion, portion monstrueuse) avec des pommes de terre, du curry, et au choix du poulet ou du poisson ou du "lambi" (conque en francais si j'ai bien compris). Je frise l'indigestion pour finir mon assiette, en etant attentif pour ne pas m'etrangler avec les quelques aretes de taille respectable qui piegent mon plat. C2 se laisse tenter par le "oil down", plat qui, bien evidemment, a son propre article sur wikipedia (je cite l'article francais : "c'est un ragoût composé principalement de fruit à pain, de viande de porc ou de bœuf, de lait de coco et d'épices locales"). Bon appetit !

Lourdement lestés nous rentrons a l'hotel apres un dernier crochet au supermarché du coin pour acheter des plaquettes de chocolat, puisque Grenade est aussi réputée pour son chocolat. Voila une journee bien occupée. A demain pour d'autres aventures, car il y en aura !

 

article suivant 3/4

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
mercredi 08 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 19:00

Le rythme universitaire americain nous laisse peu de flexibilite pour les dates de nos vacances. C2 n'a pas de cours pour les deux semaines qui viennent ? Vite vite, envolons-nous vers le soleil ! Plus precisement, vers Grenade. Enfin, vers la Grenade. Enfin, vers l'ile de la Grenade. Ou ca ?

Grenade est surtout connue pour etre une ville d'Espagne. Moins connue, la Grenade est un etat insulaire de la mer des Caraïbes, dont la principale ile est appelée ile de la Grenade. Comme en anglais on dit "I'm going to Grenada" et non "I'm going to the Grenada" j'avais tendance a dire aussi en francais "je vais a Grenade" et non "je vais a la Grenade", ce qui causait stupeur et confusion chez mes interlocuteurs francophones qui se demandaient pourquoi j'allais a Grenade, en Espagne. Voulez-vous savoir ce qui est encore plus deroutant ? C'est qu'en anglais Granada designe la ville de Grenade. Vous etes paumés ? Tableau recapitulatif !

 

  anglais francais espagnol
l'état insulaire Grenada la Grenade Granada
la ville d'Espagne Granada Grenade Granada

 

Logique, non ?

La Grenade se trouve a l'extremite sud-est des Antilles, a proximite du continent sud-americain. Les deux seules iles plus proches du Venezuela que la Grenade sont Trinidad et Tobago.

Pour aller a la Grenade depuis les US il n'y a pas beaucoup de choix. Trois compagnies aeriennes ont chacune une rotation quotidienne, au depart de trois villes americaines differentes. Je choisis Miami (plutot que New York ou Atlanta) comme connexion. Nous nous envolons depuis Boston lundi apres-midi et passons une charmante nuit a Miami, dans une chambre au dernier etage d'un hotel. Probablement juste sous les systemes de climatisation installés sur le toit car toute notre chambre tremble, ce qui est propice a un sommeil serein. Ca, et la voisine qui glapit vigoureusement dans son telephone, ainsi que le ding-ding d'une porte d'ascenseur juste devant notre chambre qui tintinnabule toute la nuit. Je suis presque decu de ne pas entendre une tele en train de gueuler un soap-opera quelconque ou un match de sport pour parfaire l'environnement sonore de ma nuit.

Ah zut, a chaque fois je me fais avoir : je suis la pour raconter mes vacances, vous rendre jaloux par des photos incroyables (et probablement truquées) a la mode instagram, susciter chez vous des "oh" des "OMG" des "thumbs up" a la mode facebook, et a la place je rale. Hi hi hi, ces francais sont incorrigibles.

C2 s'amuse bien a l'aeroport de Miami !

C2 s'amuse bien a l'aeroport de Miami !

Bon, 3h30 de vol de Boston a Miami lundi, 3h30 de vol de Miami a la Grenade mardi, nous y voila. A l'aeroport international Maurice Bishop, il fait chaud !

Welcome to Grenada

Welcome to Grenada

Nous allons prendre nos aises dans notre beach resort.

C2 m'indique la direction de l'ocean, merci, merci !

C2 m'indique la direction de l'ocean, merci, merci !

bien, tres bien...

bien, tres bien...

c'est quoi-t-est-ce ?

c'est quoi-t-est-ce ?

J'annonce un grand jeu-concours pour revigorer la popularite de mon blog : essayez de deviner ce qu'il se passe sur la photo ci-dessus, et vous gagnerez... ah, j'annoncerai le prix plus tard. Donc, qu'est-ce ? Un incendie, le jour de notre arrivee ? L'inquietante brume de Stephen King qui nous poursuit jusque dans les tropiques ? Mystere !

 

article suivant 2/4

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans Grenada
jeudi 21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 20:24

Les hirondelles annoncent-elles le printemps ? Notre messager cette annee semble etre un ecureuil, qui vient deguster sa trouvaille du jour dans notre backyard.

bon appetit !
bon appetit !

bon appetit !

Partager cet article

Repost0
Publié par ZPP - dans blogston