Recherche

Anciens Articles

mardi 02 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 17:00

article precedent 6/16

 

A la fin de l'article precedent C2 et moi errions sur les pentes du fjord Reyðarfjörður en quete de nourriture, alors que l'heure du dejeuner de notre horloge metabolique est depuis longtemps passée. Nous sommes dans l'obligation de rouler jusqu'au village de Reyðarfjörður, que nous aurions pu atteindre depuis pas mal de temps si notre capitaine (euh... c'est moi) ne s'etait pas gouré de cap en quittant Faskruðsfjörður. Avant cela, encore une petite curiosite routiere.

 

B 2894S

blindhæd ?

 

 

B 2890S

blindhæd ! hæd, je ne sais pas, mais blind doit vouloir dire la meme chose que le mot anglais blind : sans visibilité

 

On est bien content qu'il y ait si peu de monde sur les routes en Islande. Quant aux moutons, je pense qu'ils ont appris en moins d'un siecle une bonne leçon darwinienne : il NE faut PAS gambader derriere un blindhæd...

A deux heures et demi de l'apres-midi nous sommes enfin attablés dans une petite boulangerie-patisserie-café sympathique (Sesam brauðhus) pour deguster des sandwichs. Reyðarfjörður est un village ma foi fort calme.

 

B 2902S

le centre commercial local (opið alla daga vikunnar = open all [the] days [of the] week = ouvert tous les jours de la semaine)

 

Vous cherchez un job en Islande ? Envoyez votre CV a HRV !

 

B 3421S

B 3426S

B 3422S

le centre-ville de Reyðarfjörður

 

 

B 2914S

nous nous sommes fait un pote a Reyðarfjörður

 

Apres Reyðarfjörður nous abandonnons les fjords - pour a peine une heure et demi - et nous elançons dans la montagne pour franchir un ou deux cols et arriver au village d'Egilsstaðir (staðir = presbytere d'apres mon guide), au bord de Lagarfjlot, un lac tout en longueur dont les eaux mysterieuses abriteraient si l'on en croit les legendes locales le "monstre du Loch Ness" d'Islande. La carte de notre etape est ici. A Egilsstaðir nous nous contentons de poser nos valises a l'hotel (en meme temps qu'un autocar d'italiens) et repartons illico a l'assaut des sommets pour aller inspecter un fjord de plus : Seyðisfjörður.

La courbe d'altitude de la route entre Egilsstaðir et Seyðisfjörður est un tres beau trapeze (presque isocele !) : la route monte fort au-dessus d'Egilsstaðir (de 32 metres d'altitude d'apres cette page jusqu'a plus de 620 metres d'apres cet article en allemand (!)) avant de redescendre a 0 metre apres une longue section dans la neige (et des lacs ?).

 

 

B 2921S

B 2926S

de Egilsstaðir...

 

 

B 2945S

...a Seyðisfjörður

 

 

Il etait impensable de ne pas croiser une cascade sur notre route, la voici donc en photo !

 

B 3442S

Gufufoss

 

Voici en quelques photos notre visite de Seyðisfjörður.

 

 

B 3429S

une maison verte sur Hafnargata (la rue du port)

 

 

B 3431S

une maison rose (rouge ?)

 

 

 

B 3430S

une fossecascade

 

 

B 2961S

une formidable montagne au-dessus de Seyðisfjörður, rabotée par un glacier

 

 

B 3432S

le canon d'un navire britannique coulé ici pendant la deuxieme guerre mondiale, El Grillo

 

Si vous aimez bouffer du petrole, il etait possible d'en boire au goulot de ce bateau-citerne jusqu'en 2002 d'apres ce site, annee durant laquelle l'epave a finalement ete vidée de sa polluante moelle.

 

 

B 3438S

B 3437S

un village islandais aussi calme que les autres

 

 

B 3440S

surprise : un consulat de Suede ici ? (sveriges konsulat)

 

 

B 2968S

une eglise bleue

 

A Seyðisfjörður on trouve egalement de l'art, a Skaftfell, un "Center for Visual Art". Ils ont un joli site internet qui illustre a merveile - au moment ou je tape cet article - mes propos.

 

B 2958S

Skaftfell a Seyðisfjörður, sans le poteau peint en orange flashy juste a cote du batiment

 

Au rez-de-chaussee il y a un bistro-café-restaurant-bar-internet-newspapers. Au premier etage se trouve une grande salle ouverte ou sont exposées les oeuvres des artistes en 'residence' a Skaftfell. Lors de notre passage cela fait un mois qu'un groupe d'artistes (dont j'ai malheureusement oublié le nom) expose. Mmm. Ceci est une exposition ? Mon cote rationnel a du mal a s'en accommoder. Imaginez, dans un espace de disons environ soixante a soixante-dix metres carrés :

  • un empilement de lingots d'aluminium
  • un regime de bananes pendu au plafond

Et c'est tout... C'est tout ? Allons, allons, ne soyons pas aussi negatifs, le resultat d'un mois de reflexion et de collaboration entre artistes ne peut avoir qu'un seul but : nous faire penser. Penser a quoi ? A ceci :

  • l'Islande compte depuis 2008 sur son sol une usine d'extraction d'aluminium qui, si l'on en croit cet article, pompe autant d'energie que deux fois l'Islande (c'est-a-dire, avant que cette usine ne soit construite). Ne vous inquietez pas pour la pollution. Tout est sous controle, ici comme ailleurs
  • d'apres une legende persistante sur Internet, l'Islande abrite la plus grosse plantation de bananes d'Europe. Je demande encore a voir

Les soixante-six autres metres carrés de la galerie de Skaftfell sont desesperement vides. Fin de la visite.

Nous retournons a Egilsstaðir via la magnifique route de montagne.

 

 

B 2975S

la route 93 entre Seyðisfjörður et Egilsstaðir

 

 

B 3446S

les moutons sont partout !

 

 

B 2989S

au-dessus de Egilsstaðir

 

Vous pouvez voir ma tentative de panoramique de Lagarfljot ici, avec un névé en premier plan et le lac en arriere-plan.

De retour a Egilsstaðir nous achetons des sandwichs dans une echoppe accueillante a cote de l'hotel. C'est aussi cher qu'un restau aux US, mais c'est moins cher qu'un restau en Islande :-) Nous pique-niquons dans notre chambre d'hotel avec aperçu sur le lac, apres une belle journee sur la route et 204 kilometres parcourus (au lieu de 92.5 d'apres mon planning) pour un total de 1078 kilometres depuis que nous avons quitté l'aeroport en arrivant des US. Et il ne fait toujours pas nuit la nuit...

 

article suivant 8/16

Partager cet article

Repost 0

commentaires