Recherche

Anciens Articles

mercredi 14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 16:00

article precedent 16/22

 

Ou en etions-nous a la fin de l'article precedent ? Nous admirions Machu Picchu depuis le sommet de Huaynapicchu, la montagne qui borde la cité inca au nord. Impossible de s'arreter de prendre des photos.

Machu Picchu ?

Machu Picchu ?

Machu Picchu !

Machu Picchu !

pour quitter le sommet il faut passer sous ce rocher, que les Incas etaient en train de deplacer (!!) avant d'abandonner le site

pour quitter le sommet il faut passer sous ce rocher, que les Incas etaient en train de deplacer (!!) avant d'abandonner le site

les constructions incas sur Huaynapicchu
les constructions incas sur Huaynapicchu

les constructions incas sur Huaynapicchu

nous cherchons un coin tranquille pour faire une pause : pourquoi pas une terrasse ?
nous cherchons un coin tranquille pour faire une pause : pourquoi pas une terrasse ?

nous cherchons un coin tranquille pour faire une pause : pourquoi pas une terrasse ?

ahhh... Machu Picchu...

ahhh... Machu Picchu...

Le chemin qui fait une boucle au sommet passe dans un petit tunnel en biais dans la roche. Tres drole, et pas pratique du tout.

je ne suis pas vertical, ce sont les marches au sol qui sont horizontales

je ne suis pas vertical, ce sont les marches au sol qui sont horizontales

Nous terminons notre exploration de Huaynapicchu et demarrons ce qui va etre une longue route de retour jusqu'a Cusco. Mais d'abord, dernier passage a Machu Picchu. Nous croisons dans la descente la vague des marcheurs de dix heures.

le chemin est plus impressionnant a la descente qu'a la montee

le chemin est plus impressionnant a la descente qu'a la montee

En prenant plus de temps il est possible de se rendre a un autre petit sommet, Huchuypicchu, au-dessus du depart du sentier vers Huaynapicchu, et/ou de faire une grande boucle qui continue au-dela du sommet de Huaynapicchu jusqu'a un site appelé la "Grande Caverne".

de retour a Machu Picchu, nous laissons Huaynapicchu dans notre dos

de retour a Machu Picchu, nous laissons Huaynapicchu dans notre dos

Il est dix heures et quart du matin, Machu Picchu bruisse des va-et-vient des nombreux visiteurs maintenant sur place. Il commence a faire chaud. Nous allons nous asseoir a l'ombre sur une terrasse a proximite de la grande place au centre de Machu Picchu (vue panoramique). Je guette du coin de l'oeil un groupe de touristes, un peu a l'ecart, en plein dans une ceremonie esoterique. Ils forment des paires en se tenant face a face et en se joignant les mains. Chaque paire, apres s'etre regardée droit dans les yeux pendant quelques minutes, se fait un long hug. Puis ils se decalent d'un cran, de nouvelles paires se forment, et methodiquement chacun va avoir eu ses minutes de communion psychique avec chaque autre personne du groupe. Interessant. Oh, et la plupart ont encore sur le front un masque (du type de ceux distribués par exemple dans les avions), et je soupconne qu'ils sont arrives jusqu'a cet endroit depuis l'entree de Machu Picchu en procedant a une manoeuvre que j'ai observée hier : en file indienne, en se tenant par la main, les yeux masqués donc, avec un "guide" qui ouvre la marche et se sert de ses yeux pour tout le groupe. Okkkk.....

petite pause pour souffler a Machu Picchu

petite pause pour souffler a Machu Picchu

L'heure tourne. Nous nous dirigeons lentement vers la sortie en explorant des sections ou nous n'avions pas encore mis les pieds. Que soit benie l'option "pano" des iPhones :-)

trois murs, un rocher, et personne ne sait plus a quoi servait ce batiment

trois murs, un rocher, et personne ne sait plus a quoi servait ce batiment

C2 devant l'un des murs les plus soignés de Machu Picchu

C2 devant l'un des murs les plus soignés de Machu Picchu

l'un des rares arbres a Machu Picchu

l'un des rares arbres a Machu Picchu

c'est la derniere photo...

c'est la derniere photo...

Nous disons au-revoir a Machu Picchu, a ses murs, ses temples, ses rochers, ses terrasses, ses lamas, et ses chiens.

l'heure de la sieste ?

l'heure de la sieste ?

Un petit coup de minibus pour redescendre a Aguas Calientes. Ah au fait voici a quoi ressemble l'arret de minibus quand il n'y a pas de queue.

11h48 : zero attente

11h48 : zero attente

Nous dejeunons dans un restaurant ou nos plats se font attendre... attendre... attendre... C2 regarde Matrix en espagnol sur l'ecran au-dessus de ma tete, je m'occupe en surfant avec mon telephone sur le wifi du restaurant. Pour le dessert je me sacrifie pour vous et ce blog et je vais experimenter une patisserie a la Boulangerie de Paris.

alors ?

alors ?

Verdict : pas bon 😕. Ca m'embete de donner une revue negative mais ca n'avait vraiment pas le gout d'une patisserie francaise. Ok ok, je suis au Perou, je devrais manger peruvien. Mais le nom Boulangerie de Paris, une tour Eiffel et un gars avec un beret et une baguette sur l'affiche a l'entree, c'etait tentant !

Nous devons prendre le train jusqu'a Ollantaytambo, ce qui signifie que nous devons traverser comme hier le marché qui jouxte la gare. Les yeux de C2 papillonnent devant toutes ces marchandises mais aucun accident de carte de credit n'est a deplorer. Ouf !

des produits divers et de qualité !

des produits divers et de qualité !

Les Peruviens ont plein d'humour. Sur la photo ci-dessus on peut voir des tee-shirts qui detournent a la sauce peruvienne des logos de marques connues. Je reconnais au moins les suivantes :

  • "Peru Machupicchu Cusco" avec le logo de Harley Davidson
  • "John LLama" avec le logo de John Deere, une compagnie d'engins agricoles
  • "alpacas" pour Adidas
  • "llama" pour imiter la marque Puma
  • etc etc

Notre trajet en train se passe bien sauf quand nous avons droit a un "spectacle" : un gars qui fait le service dans le wagon deboule avec des habits colores et un masque de bete sur la tete, et danse en poussant des grands cris pendant que ses deux acolytes tapent dans leurs mains pour donner le rythme. Mon dieu ! Le tout suivi d'un authentique défilé pour que les memes trois employes de Perurail nous fassent admirer des fringues que l'on peut acheter - au prix fort !! - dans le train. Euh... non. Je vais regarder par la fenetre a l'avant, ca me changera les idees.

un barrage ? Formidable, ou trouver des informations dessus ?

un barrage ? Formidable, ou trouver des informations dessus ?

alors, au Perou, les trains se conduisent la porte ouverte

alors, au Perou, les trains se conduisent la porte ouverte

en route pour Ollantaytambo

en route pour Ollantaytambo

Le trajet en voiture d'Ollantaytambo a Cusco est un peu penible. En fin d'apres-midi nous voila de retour dans l'ancienne capitale inca, a 3400 metres d'altitude - c'est-a-dire mille metres plus haut que Machu Picchu. Nous ne faisons qu'y passer la soiree et la nuit avant de reprendre l'avion pour Lima demain matin. Bonne nuit !

 

article suivant 18/22

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip Perou
commenter cet article

commentaires

Basole 16/11/2016 04:06

Lu !
Allez, encore 4 articles et c'est fini ;)

ZPP 16/11/2016 04:28

tu veux dire 5