Recherche

Anciens Articles

jeudi 03 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 17:00

article precedent 7/9

 

Ce ne sont plus des vacances, c'est l'armée ! Nous nous levons encore une fois a six heures pour quitter le Club Med a sept heures. Direction : Ek Balam, un site archeologique au nord de Valladolid. C'est parti pour deux heures de minibus. Ce matin nous sommes vraiment les premiers sur le parking. Chic ! Nous allons avoir tout le site pour nous pour commencer la visite.

Nous avons le meme guide francophone qu'hier. Je n'ecoute meme plus ce qu'il dit. Ah si, je dresse l'oreille quand il nous reparle des chiens sauvages qu'on trouve sur ces sites. Il parait qu'il n'y a jamais de probleme. Mefiance...

nous sommes les premiers visiteurs a Ek Balam

nous sommes les premiers visiteurs a Ek Balam

Nous ne formons aujourd'hui qu'un unique groupe de dix-huit francophones, je ne vais donc pas pouvoir echapper a notre guide baratineur.

arche d'entree

arche d'entree

attention, ce chien mene la garde

attention, ce chien mene la garde

Nous grimpons sur un "palace" d'ou nous pouvons voir les autres structures du site. Il n'y a vraiment que nous (et quelques chiens) sur place. J'ecoute le guide d'une oreille distraite en me badigeonnant de creme solaire. Le soleil tape deja fort.

ce chien "surveille" les escaliers qui menent au sommet du palace

ce chien "surveille" les escaliers qui menent au sommet du palace

au sommet du palace

au sommet du palace

des pieces du palace, en longueur
des pieces du palace, en longueur

des pieces du palace, en longueur

depuis la-haut nous pouvons voir deux petites pyramides jumelles...

depuis la-haut nous pouvons voir deux petites pyramides jumelles...

... et le clou du spectacle a Ek Balam : "l'Acropolis"

... et le clou du spectacle a Ek Balam : "l'Acropolis"

Acropolis est le nom donné a la plus grande structure du site, qui contiendrait la tombe d'un roi d'Ek Balam du huitieme siecle apres Jesus-Christ. Les toits en paille (?) qui la recouvrent n'ont rien d'archeologiques ou historiques. Je suppose qu'ils sont la pour proteger du soleil et de la pluie certaines de ses sections.

On peut se balader a peu pres partout sur le site, mais notre guide nous a prevenus : on ne sait jamais ce qui se cache dans les herbes hautes. Serpents ? Scorpions ? Restons prudemment sur les chemins en terre ou dans les zones ou l'herbe a ete tondue.

ca a l'air d'aller plutot bien pour ce chien

ca a l'air d'aller plutot bien pour ce chien

le terrain du jeu de balle a Ek Balam

le terrain du jeu de balle a Ek Balam

au pied de l'Acropolis
au pied de l'Acropolis

au pied de l'Acropolis

Nous montons jusqu'a une terrasse, a peu pres au milieu en hauteur de la pyramide, ou se trouve l'acces au temple qui abriterait la tombe du roi. L'entree a l'apparence d'une machoire aux dents agressives (celle d'un jaguar ?). D'apres ce que je lis sur le jaguar, la symbolique de la machoire et de ces dents me semble tout a fait appropriee. Vous pouvez voir cette terrifiante machoire ici.

Je vais fureter a l'ecart du groupe pendant que le guide parle. Tiens tiens tiens... quel est ce trou sur une plateforme a cote de la pyramide ? Serait-ce une citerne pour recueillir de l'eau de pluie ?

citerne a Ek Balam

citerne a Ek Balam

finissons notre ascension

finissons notre ascension

au sommet
au sommet
au sommet
au sommet

au sommet

on peut voir des empreintes de coquillages dans les blocs de pierre. Pourquoi ? Pourquoi ?

on peut voir des empreintes de coquillages dans les blocs de pierre. Pourquoi ? Pourquoi ?

Avec plus de questions que de reponses nous redescendons la pyramide. Le site n'est pas tres grand et notre visite culturelle est deja terminee. Avant de partir pour de bon nous avons la possibilite d'aller nous baigner dans un cenote. Pour y acceder, comme hier il faut suivre un chemin en velo, en tricycle, ou en courant. Je cours a l'aller et au retour, content d'avoir apporté ma montre GPS pour voir si elle se repere dans la jungle. La reponse est oui !

quel bel effort

quel bel effort

le cenote d'Ek Balam

le cenote d'Ek Balam

Sur la route du retour au Club Med nous nous arretons dans une echoppe vendant d'authentiques souvenirs Maya. C2 ne resiste pas et parlemente avec une vendeuse, qui est au standard Maya d'apres notre guide : elle mesure moins de 1m40. Elle est toute contente de nous avoir harponnés pour une vente et s'empresse d'aller confirmer avec sa patronne, une grosse dame qui nous rappelle Jabba le Hutt, le prix que nous avons negocié. L'affaire est dans le sac, et nos pesos sont dans leurs poches.

Sur le parking du magasin, un chien et une poule se baladent chacun de leur cote.

ok

ok

Pendant le retour notre guide nous fait la meme demonstration qu'hier, celle du "bijou vivant". Il s'agit d'un petit scarabée, d'une espece particuliere, qui se deplace tres tres lentement et qui n'est pas belliqueux. Un bijou est fixé sur son dos avec un point de colle et les femmes "l'accrochent" et le laissent grimper sur leurs oreilles. Lorsqu'il s'est un peu trop eloigné (par exemple en commencant a se balader dans les cheveux) elles le reprennent et le remettent en bas de l'oreille. D'apres notre guide c'est une coutume locale typique, vue comme une pratique "paysanne" dans les autres coins du Mexique. J'entends parler de cruauté animale, mais apres tout la bebete est nourrie-blanchie-logée, et personne ne la torture.

C2 fait un essai avec le "bijou vivant"
C2 fait un essai avec le "bijou vivant"

C2 fait un essai avec le "bijou vivant"

Cette excursion a Ek Balam ne dure qu'une demi-journee, et nous sommes de retour au Club Med pour dejeuner vers deux heures de l'apres-midi. La meteo s'est degradée et les averses s'enchainent. J'en profite pour barboter au calme dans la piscine desertée par les GMs.

c'est parfait, je n'aime pas le soleil !

c'est parfait, je n'aime pas le soleil !

Ce soir c'est relache : demain nous ne nous levons pas a six heures !

 

article suivant 9/9

Partager cet article

Repost 0

commentaires