Recherche

Anciens Articles

dimanche 07 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 17:00

article precedent 13/16

 

Il a fallu que je me rende sur place pour m'apercevoir que Reykjavik ne se prononce pas Rai-Ja-vik, mais Reï-Kia-vik. Je me sens tout de suite un peu plus islandais.

Terminés les plans fous pour nos derniers jours de vacances, la voiture reste sur le parking de l'hotel aujourd'hui et nous nous baladons a pied dans (le centre de) Reykjavik.

 

20130707-Iceland 3802S

20130707-Iceland 3804S

un superbe ciel gris pour illuminer notre visite de Reykjavik

 

Coup de bol pour nous : les musees sont gratuits aujourd'hui ! Pour notre premiere visite de la journee nous allons a "Reykjavik 871±2, the settlement exhibition", une exposition centree sur la ruine d'une "longhouse" (maison en long) retrouvee lors de fouilles archeologiques en 2001, et dont les parties les plus anciennes sont datees d'environ 871 (apres Jesus-Christ). L'exposition et son site internet sont plutot bien faits. En ce qui concerne les ruines, ne vous emballez bien : ce qui reste permet tout juste de delimiter l'empreinte des murs sur le sol. Pour le reste nous faisons confiance aux connaissances (et a l'imagination ?) des archeologues.

Je n'ai pas pris beaucoup de photos car il faisait sombre. Je vous recommande d'y aller en personne !

 

20130707-Iceland 3700S

une boite de carambars a qui devinera ce qu'est l'objet du milieu !

 

Apres cette visite qui m'a beaucoup plu, nous allons dejeuner dans un restaurant de Reykjavik qui s'appelle Restaurant Reykjavik. J'aime les choses logiques. Le site internet du restau est absolument epatant : il y a un petit menu deroulant pour choisir la langue d'affichage du site. Ceci permet d'apprecier les talents linguistiques (a defaut de culinaires) delicieux de google. Par exemple, chez Restaurant Reykjavik, "Nos chefs n'utiliser que les meilleurs et les plus frais des ingredients terres ont a offrir". Miam ! Malgre ces petites moqueries je confirme qu'on mange tres bien chez Restaurant Reykjavik.

 

20130707-Iceland 3812S

Restaurant Reykjavik est le batiment jaune a gauche

 

Reykjavik n'est pas une ville tres grande mais j'arrive malgre tout a nous paumer sur le chemin de notre prochaine destination : "The Culture House, National Centre for Cultural Heritage", qui se trouve au debut de Hverfisgata (gata = rue), c'est-a-dire, si l'on place correctement le debut de cette rue a son extremite ouest et non a son extremite est.

 

20130707-Iceland 3702S

20130707-Iceland 3703S

20130707-Iceland 3704S

perdus dans Reykjavik. Ca, ca doit etre de l'art tres tres moderne

 

Donc, apres avoir parcouru dans les deux sens Hverfisgata (et sous la pluie, s'il vous plait), nous nous lancons dans l'inspection des trois etages ouverts au public de Þjoðmenningarhusið. Je reconnais seulement husið (house, maison) dans ce long mot.

 

 

20130707-Iceland 3826S

Þjoðmenningarhusið (meme si l'inscription au-dessus de la porte indique Landsbokasafn)

 

Le premier etage est epatant : il presente des manuscrits medievaux islandais, des originaux agés de plusieurs siecles ! Malheureusement on ne peut pas les toucher. Ahhh... mais pourquoi, pourquoi est-ce qu'ils ne me laissent pas en feuilleter un ? Moi, un francais, le siecle des lumieres, les grands philosophes, tout ca ! Il y a egalement une section qui presente de facon pedagogique le travail des copistes et enlumineurs, qui recopiaient inlassablement a la main des pages et des pages de sagas, de bible et d'epopees royales. Cette petite exposition dans l'exposition met d'ailleurs l'accent sur l'ingratitude de ces metiers et leurs aspects penibles. En contrepartie, mes venerables amis copistes et enlumineurs, meme si vos noms sont oublies depuis longtemps, vos oeuvres ont traverse les siecles. Je ne suis pas sur qu'on pourra en dire autant du blog de ZPP, qui reproduit article apres article la moitie des pages de wikipedia !

Bref, ce premier etage est fascinant.

Au deuxieme etage se trouve la "Library Room" (library = bibliotheque, pas librairie), qui contient une vaste collection de livres imprimés, certains remontant a l'epoque ou Gutenberg mit au point sa fabuleuse invention. On ne peut toujours pas toucher, grrr. Au meme etage se trouve une exposition qui retrace la vie de Jon Sugurðsson, malheureusement integralement en islandais, je n'ai donc pas la moindre idee de ce que Jon fils de Sigurð a accompli. Et enfin au quatrieme etage s'etale une exposition d'oeuvres d'artistes islandais (peinture, sculpture) du dix-neuvieme siecle a nos jours. Ah alors la on peut toucher, mais je ne comprends rien. L'art moderne, ca me depasse. C2 n'accroche pas non plus et nous mettons les bouts.

Tout cet art, ca creuse l'appetit. Pour fuir le crachin islandais nous allons nous abriter dans un petit café, ou j'en profite pour deguster une crepe au chocolat. Puis vaincus par la meteo nous rentrons nous refugier a l'hotel d'ou nous ne ressortons pas. Nous descendons diner au restaurant de l'hotel, qui sert de la bouffe tres chic tres chere mais dont le service est atrocement lent, si lent que je ne le recommande pas. Peut-etre parce qu'on est dimanche et que l'equipe de service est reduite ? Peut-etre, peut-etre...

Esperons que demain la meteo sera plus clemente !

article suivant 15/16

Partager cet article

Repost 0

commentaires