Recherche

Anciens Articles

mercredi 25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 21:30

A nouveau le gratte-ciel le plus eleve de New York depuis la destruction des tours du WTC, l'ESB permet (moyennant especes sonnantes et trebuchantes) depuis son sommet d'avoir une vue plutot degagee de New York. Par contre il faut etre patient... Petite description du parcours du combattant pour atteindre le sommet :

 - faire une premiere fois la queue pour passer les portiques de securite. Peut atteindre une heure ou plus en journee, a 22h00 c'est nettement plus calme.
 - faire une deuxieme fois la queue pour acheter des tickets. Possibilite de zapper cette queue en achetant les tickets sur Internet.  A 22h00, pas de queue.
 - faire une troisieme fois la queue pour acceder aux ascenseurs. Peut atteindre une heure ou plus en journee, nous attendrons environ trente minutes si je me souviens bien. Possibilite de zapper cette queue en achetant des billets 'Express', $45 au lieu de $18. Vous voyez bien que tout s'achete.

Une fois dans les ascenseurs on s'imagine naivement que ca y est, c'est bon, a nous le vertige. Que nenni ! Ces ascenseurs emmenent au 80eme etage, ou l'on debouche... sur une
 - quatrieme queue, qui permet d'acceder a une nouvelle serie d'ascenseurs. C'est aussi l'endroit ou ils en profitent pour prendre en photo chaque petit groupe de touristes, photos qui sont ensuite proposees a la vente lors de la redescente pour la modique somme de $25.

Une fois dans ces nouveaux ascenseurs on s'imagine naivement que ca y est, c'est bon, a nous le vertige. Que nenni ! Ces ascenseurs emmenent au 86eme etage, ou l'on debouche sur... ah, je blaguais, ca y est, nous voila a l'air libre, a 1050 pieds (320 metres) au-dessus de New York ! Wou hou !

 

premiere vue en sortant au 86eme etage

 

De hauts grillages empechent de passer par-dessus bord. Malin comme je suis je tente de prendre une photo en passant le bras dans le vide et en orientant mon appareil-photo vers le bas, pour prendre une photo 'vertigineuse'. J'avais juste oublie que juste en dessous se trouvent les puissants projecteurs qui illuminent le sommet.

ca c'est interessant

 

en parlant du sommet, on en a jamais ete aussi proche

 

Chrysler Building, vu de haut (et un peu flou :-D)

 

Meme a 23h00 il y a un paquet de monde et je tache de conserver mon calme au milieu de toute cette populace. Je n'aime pas les touristes... et j'en suis un, un bon gros pigeon qui se fait obligeamment delester de ses dollars pour venir s'attrouper dans tous ces lieux "a voir au moins une fois dans sa vie". Ahhh.... Au pas de course nous faisons le tour du 86eme etage, histoire de prendre en photo NYC vers le nord... l'ouest... le sud... l'est...

le tournis...

 

Le seul jeu marrant de la soiree c'est d'arriver a retrouver la terrasse du toit de notre hotel. Je sais pas si vous vous souvenez mais donc il y a une terrasse avec un bar sur le toit de notre hotel (seulement 12 etages de haut cependant), avec une vue imprenable sur l'Empire State Building. Donc en theorie on devrait pouvoir la voir. Apres quelques recherches elle est identifiee mais difficile a apercevoir car vraiment contre l'ESB.

ce rectangle lumineux au milieu de la photo, c'est la terrasse !

 

Une fois notre bain de foule termine, nous nous dirigeons vers un dernier ascenseur. En effet pour $15 de plus nous avons achete le droit de monter au dernier etage de l'ESB, le 102. Pour cet ascenseur, plus de queue, il n'y a que nous. Et au 102eme, il n'y a qu'un touriste en plus de nous et de la preposee. Le 102eme etage, tout comme ses voisins du dessous, est un etage purement artificiel, construit uniquement pour 'aller plus haut'. C'est tout petit (sept metres sur sept metres a tout casser je dirais), encombré de poutres en beton, de la cage d'ascenseur et de l'escalier de secours. Et plus d'air libre, que des vitres epaisses, ce qui gache un peu les possibilites de photos. Enfin on va quand meme essayer...

le Chrysler Building vu du 102eme

 

ah ca m'enerve ces vitres !

 

une derniere tentative... bof...

 

Bon, ce coup-la je crois qu'on a tout vu. Je presse le bouton pour appeler l'ascenseur. Mouarf, j'appelle l'ascenseur du 102eme etage. It's a "once in a lifetime" !

le cadran au-dessus de la porte de l'ascenseur entre le 86eme et le 102eme etage

 

Nous redescendons nous meler a la foule. Correspondance entre l'ascenseur 86-102 et l'ascenseur 80-86. Au 80eme etage la fameuse photographie nous est gracieusement proposee pour $25. Devant la qualite mediocre du cliche nous renoncons a son achat, mais je n'ai pas resiste a la chopper sur Internet pour vous la montrer quand meme, mouarh ha ha ha !

 

la Tommy Hilfiger crew a l'ESB. Qui paierait pour une photo aussi kitschissime ?!?!

 

En attendant lors de la correspondance pour prendre l'ascenseur 2-80, je leve le nez et je constate que l'ESB n'est pas completement fini... Ca fait un peu blockhaus je trouve comme ambiance.

mais si, mais si, c'est au 80eme etage, on n'est pas sous terre

 

Retour sur le plancher des vaches... une derniere photo du hall majestueux de l'Empire State Building...

oui, on sait, God bless America, etc etc...

 

Retour a pied a l'hotel a deux pas de la. Nous allons boire une derniere biere au sommet de notre modeste hotel, et trinquons a notre sejour a New York ! Et au-dessus de nos tetes...

l'ESB depuis la terrasse de l'hotel

 

Bonne nuit New York, la-ville-qui-ne-dort-jamais !

Partager cet article

Repost 0

commentaires