Recherche

Anciens Articles

lundi 18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 20:00

article precedent 2/9

 

Lundi matin, la meteo est maussade. C'est le premier jour de route de mon road-trip et je quitte Indianapolis sous un ciel gris qui hesite a pleuvoir. Apres un arret foireux au Hoosier Park Racing & Casino ou j'echoue dans ma mission de renflouer mes finances pour couvrir les depenses de ce voyage, je continue a rouler vers le nord-est - voir la carte.

sur la route 67 de l'Indiana
sur la route 67 de l'Indiana
sur la route 67 de l'Indiana

sur la route 67 de l'Indiana

de superbes batiments a l'abandon
de superbes batiments a l'abandon
de superbes batiments a l'abandon

de superbes batiments a l'abandon

longues lignes droites bordees de champs de maïs

longues lignes droites bordees de champs de maïs

Mon objectif est le petit village de Berne, ou j'arrive vers midi.

Willkommen, Berne

Willkommen, Berne

Ho ho ho, willkommen. Est-ce que l'on parle allemand ici ? Ca se pourrait, car meme le MacDo s'y colle avec un wilkomm (orthographe approximative mais je suppose que le mot complet willkommen ne tenait pas sur le panneau) pour accueillir les clients du drive-in, et un danke (merci en allemand) pour les remercier ! Bon en realite la population locale ne parle rien d'autre qu'americain avec un bon accent des campagnes.

La commune de Berne, Indiana, mise a fond sur l'origine de son nom pour attirer le touriste. On peut y admirer une tour d'horloge massive inspiree de celle de Berne en Suisse, une inevitable statue d'ours rappelant ceux de la ville suisse, et meme, tenez-vous bien, un "canton tree" qui serait un des deux seuls canton trees au monde (l'autre se trouvant a Londres). Il n'en faut pas plus pour me ravir.

la tour d'horloge de Berne, Indiana

la tour d'horloge de Berne, Indiana

l'ours de Berne

l'ours de Berne

l'arbre a cantons de Berne

l'arbre a cantons de Berne

Je suis depite car a quelques minutes pres je rate le spectacle du carillon de midi.

Apres dejeuner je me rends a l'attraction-phare de Berne : le Swiss Heritage Village & Museum. Je suis legerement decu par ma visite guidee sur place. Quel est le fil directeur de cet assemblage heteroclite de batiments et objets, quelle est leur place dans le contexte social et politique de leur epoque ? Pourquoi ces suisses ont-ils quitte la Suisse ? Pourquoi sont-ils venus s'installer dans l'Indiana ? Comment s'est deroulee leur integration ? En quoi leur vie au quotidien etait-elle similaire ou differente de celle des autres immigrants ?

La jeune fille qui sert de guide est pleine de bonne volonte mais ses reponses ne satisfont guere ma soif de savoir. Entre mes questions de pseudo-intellectuel et mon accent moisi la communication est de toute facon difficile. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu autant de mal a me faire comprendre, et je n'ai que moi a blamer apres dix ans au pays de l'oncle Sam :-). Le site internet du musee est plus riche en information.

J'apprends tout de meme sur place que les Amish parlent (un dialecte) allemand, et wikipedia me confirme qu'ils "trouvent leurs racines [..] en Suisse". L'Indiana est l'un des trois etats des US ou les Amish sont les plus nombreux. Ceci etant dit le Swiss Heritage Village & Museum n'est pas centré sur les Amish.

bienvenue au Swiss Heritage Museum (pas cher : $6)

bienvenue au Swiss Heritage Museum (pas cher : $6)

une ancienne ecole

une ancienne ecole

la belle grange du musee

la belle grange du musee

une "prison", deux cellules au confort inexistant

une "prison", deux cellules au confort inexistant

materiel de suture de l'epoque : des tendons de kangourou !

materiel de suture de l'epoque : des tendons de kangourou !

ils etaient bien installes ces suisses americains

ils etaient bien installes ces suisses americains

le clou du spectacle : la plus grosse presse a cidre du MONDE !

le clou du spectacle : la plus grosse presse a cidre du MONDE !

Lors de son utilisation une poutre massive de deux tonnes fait pression sur la cuve (a droite sur la photo) lorsqu'elle est soulevee grace a une vis sans fin a son autre extremite (a gauche sur la photo). D'apres la guide, c'est Dieu lui-meme qui aurait communique en reve les details de conception et de fonctionnement de la presse a son constructeur, un certain Mr Hauenstein. Qu'il en ait reve, pourquoi pas. Mais de la a impliquer Dieu, hum hum.

Je dis auf wiedersehen a Berne, Indiana, et je continue ma route vers Columbus, la capitale de l'Ohio, ou mon hotel m'attend.

champs de maïs...

champs de maïs...

longues lignes droites... les joies du road-trip !

longues lignes droites... les joies du road-trip !

Point de folie pour ma soiree a Columbus, je me repose sagement apres mes 253 miles (407 kilometres) de la journee pour etre en forme demain. Encore du sport au programme !

 

article suivant 4/9

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CC 13/10/2017 15:07

Est ce qu'ils vendent du chocolat suisse?

ZPP 14/10/2017 00:59

Non !!!