Recherche

Anciens Articles

mardi 13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 13:00

article precedent 10/22

 

Nous y sommes, c'est le jour J ! Nous nous levons a 5h30 et piaffons d'impatience jusqu'a l'arrivee de notre guide. 

vite, vite, une petite ration d'Internet avant de partir

vite, vite, une petite ration d'Internet avant de partir

C2 attend au soleil

C2 attend au soleil

Nous marchons avec la guide jusqu'a la gare d'Ollantaytambo. Marcher ? Mais quelle drole d'idee, alors que nous aurions pu emprunter l'un de ces luxueux taxis.

celui-ci a un pneu crevé

celui-ci a un pneu crevé

celui-la a une superbe parure

celui-la a une superbe parure

C'est un peu le bazar a la gare mais le flot de passagers est bien canalisé. Des policiers casqués et armés patrouillent en raison des greves & manifestations dans la region hier et aujourd'hui. Il faut montrer une piece d'identité pour acceder aux quais puis pour monter dans les wagons (techniquement notre train semble etre en fait un attelage d'autorails). Avec tous ces controles peu de chance de trouver quelqu'un assis a notre place par erreur.

Il y a plusieurs types de train pour atteindre Aguas Calientes, le village en-dessous de Machu Picchu. Je crois que le notre est le "Expedition" (voir plus de details sur le site de PeruRail). Je trouve que c'est un peu cher : nous payons $125 par personne pour l'aller-retour. A bord le service est assuré par trois agents par wagon, et l'on se croirait dans un avion avec distribution de boissons et snacks.

Le trajet d'environ une heure et demi se passe bien. A part un probleme. Un tres gros probleme : il n'y a pas de wifi a bord ! Argh. C2 en profite pour faire parler notre guide. Je pourrais donc partager avec vous des informations palpitantes sur sa vie sentimentale, mais ceci ne nous regarde pas.

les paysages sont ceux auxquels on pouvait s'attendre : des terrasses...

les paysages sont ceux auxquels on pouvait s'attendre : des terrasses...

... et des montagnes !

... et des montagnes !

A Aguas Calientes il faut traverser un dedale de petits commerces pour s'echapper de la gare. Comme c'est malin ! C2 est aux anges, mais je lui ai malheureusement interdit d'y acheter quoi que ce soit.

des echoppes nous attendent a la descente du train

des echoppes nous attendent a la descente du train

enfin a l'air libre. Tiens tiens, quelle est cette "Boulangerie de Paris" de l'autre cote du pont ?

enfin a l'air libre. Tiens tiens, quelle est cette "Boulangerie de Paris" de l'autre cote du pont ?

Nous galopons derriere notre guide jusqu'a l'arret des minibus qu'il faut prendre pour la derniere montee jusqu'a Machu Picchu sur une route aux treize lacets. Cela m'a surpris en preparant ce voyage mais ce service de bus est la seule facon de monter autrement qu'a pied. Pas possible d'atteindre Machu Picchu avec sa voiture ou en taxi, il y a uniquement cette compagnie de minibus, Consettur Machu Picchu. C'est sans doute mieux pour eviter le chaos sur la petite route de montagne. Oh, et de toute facon la seule maniere d'arriver a Aguas Calientes est en train (ou a pied), il n'y a pas de route jusqu'ici.

Il n'y a pas d'horaire pour les minibus, ils fonctionnent en service continu. Ils attendent a l'arret et des qu'ils ont fait le plein de passagers ils s'en vont.

quatre bus sont en attente lorsque nous arrivons

quatre bus sont en attente lorsque nous arrivons

A bord des minibus on est un peu tassé (je laisse trainer mes jambes dans l'allée centrale pour eviter d'avoir les genoux sous le menton) mais le trajet ne dure qu'une trentaine de minutes. Les minibus sont climatisés. Je trouve a nouveau que c'est cher, $24 par personne pour l'aller-retour mais hey, il faut savoir profiter d'une situation de monopole non ? Et puis si je ne suis pas content je peux marcher :-).

Enfin, ca y est, nous arrivons a Machu Picchu ! Le minibus se gare et nous debarquons sur une petite place ou se trouvent un hotel (!!) et son restaurant (chics et tres chers), deux trois magasins (chers et tres chics), des toilettes publiques (pas chics du tout mais payantes), un autre etablissement de restauration rapide, et les barrieres d'acces au site Machu Picchu. Comme vous pouvez vous en douter cet hotel, le seul aussi proche du but, est hors de prix.

Pour acceder au site nous presentons une piece d'identite (passeport) et notre boleto de acceso a Machupicchu. Ces billets sont nominatifs et non-transferables, et les preposes verifient les numeros de passeport qui sont inscrits dessus. Le reste des informations y est cependant fantaisiste : C2 est un homme et nous sommes tous les deux d'Angleterre... Pour 128 soles (~38$) nous sommes autorisés a arpenter Machu Picchu de six heures du matin a quatre heures de l'apres-midi, et a sortir et re-rentrer deux fois. Il est interdit de manger sur le site et les toilettes sont a l'exterieur des barrieres, d'ou l'interet de pouvoir rentrer plusieurs fois avec le meme ticket.

Pas le temps de revasser, notre guide est deja en train de cavaler sur un chemin grossierement pavé qui grimpe en lacets au milieu d'une vegetation dense et luxuriante. Apres quelques minutes d'effort nous debouchons sur un promontoire d'ou le doute n'est plus possible. Nous sommes a Machu Picchu !

he he he

he he he

Machu Picchu !

Machu Picchu !

C'est le moment de commencer a faire des panoramas.

Dirigeons-nous vers la porte principale pour entamer notre exploration de la cité Inca.

la porte principale de Machu Picchu

la porte principale de Machu Picchu

Il est incroyablement difficile de prendre une photo ici sans qu'il y ait un touriste dessus - et il est tout aussi difficile de faire trois pas sans etre soi-meme en train de polluer les photos de quelqu'un d'autre. La pression touristique est intense, et encore il parait que la haute saison (juillet aout) est derriere nous. Alllons decouvrir Machu Picchu de pres...

 

article suivant 12/22

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip Perou
commenter cet article

commentaires

Marie SCHAFF 05/11/2016 02:15

ah ah ah cette photo d'accroche !

ZPP 05/11/2016 02:17

il faut savoir captiver le lecteur...