Recherche

Anciens Articles

lundi 12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 19:00

article precedent 8/22

 

De retour a Ollantaytambo apres notre randonnee a Pumamarca nous allons a sa principale attraction touristique, le site archeologique qui domine le village a l'ouest sur un contrefort montagneux. C'est beaucoup, beaucoup plus calme qu'hier. En fait les portes du site sont meme maintenues fermees en raison de manifestations dans la region. Un groupe de protestataires s'est attroupé sur la place juste devant le site, la ou normalement se trouve un petit marché de souvenirs et produits peruviens. Aujourd'hui ses stands sont fermés.

Notre guide toque a la porte et on nous laisse rentrer. Notre visite commence, au pas de course. La guide serait-elle pressée d'aller manger ?

Les structures en bas du site etaient utilisées pour des ceremonies par les Incas. Par contre le temple en haut des terrasses n'est pas terminé. Les Incas ont du arreter precipitamment les travaux pour se battre contre les Espagnols, ce qui donne aux archeologues un apercu du deroulement de tels travaux. Allons voir cela de plus pres.

au pied du site archeologique d'Ollantaytambo

au pied du site archeologique d'Ollantaytambo

en grimpant sur les terrasses

en grimpant sur les terrasses

en haut des terrasses

en haut des terrasses

En haut du site se trouvent entre autres un "quartier militaire" sur lequel notre guide ne nous a malheureusement rien dit, ainsi qu'un temple du soleil inachevé. Son vestige le plus impressionnant se presente sous la forme d'une ebauche de mur formée par six enormes blocs de pierre. Mais comment faisaient les Incas pour manoeuvrer de telles masses sans l'aide de machines ou animaux ? Notre guide nous indique l'emplacement d'une rampe construite par les Incas a flanc de montagne, qui leur permettait de faire monter depuis la vallee les rochers en provenance de leur lieu d'extraction.

le temple du soleil en construction depuis cinq siecles a Ollantaytambo

le temple du soleil en construction depuis cinq siecles a Ollantaytambo

Pour avoir une idee de la taille de ce mur vous pouvez vous reporter a un article precedent : je suis monté ici hier soir et c'etait rempli de monde. Nous apprecions d'etre au calme aujourd'hui.

Ca et la des blocs de roche se trouvent encore aux endroits ou les Incas les ont laissés lorsqu'ils ont stoppé les travaux. Ces blocs, qui etaient encore en transit vers leur emplacement final dans la construction du temple, s'appellent des "piedras cansadas", des "pierres fatiguées".

une pierre fatiguée

une pierre fatiguée

Un chemin aménagé dans la falaise mene au secteur agricole du site, avec des terrasses dotées d'un systeme d'irrigation et des greniers.

Voici un panorama sur le village depuis ce chemin.

vers le secteur agricole

vers le secteur agricole

les greniers. Le toit n'est pas d'origine
les greniers. Le toit n'est pas d'origine

les greniers. Le toit n'est pas d'origine

Ces greniers sont construits sur le meme plan que ceux de Pinkuylluna, visibles sur la montagne d'en face.

les ruines de Pinkuylluna

les ruines de Pinkuylluna

C'est le bon moment de vous parler d'une formation naturelle tres importante au-dessus d'Ollantaytambo : le "vieil homme". Vous ne le voyez pas ? Sur la photo ci-dessus vous ne voyez pas le visage d'un vieil homme dans la falaise ? Il ne m'est pas apparu immediatement non plus, je vais vous aider un peu avec la photo suivante.

le vieil homme dans la montagne d'Ollantaytambo

le vieil homme dans la montagne d'Ollantaytambo

J'ai surligné en noir l'oeil gauche du vieil homme, en jaune son nez, en orange sa bouche et en marron sa barbe. D'apres la legende c'est en voyant ce visage dans la montagne que les Incas, en prospection dans la region, deciderent de fonder un village a cet endroit.

terrasses agricoles, avec des rigoles pour canaliser l'eau
terrasses agricoles, avec des rigoles pour canaliser l'eau
terrasses agricoles, avec des rigoles pour canaliser l'eau

terrasses agricoles, avec des rigoles pour canaliser l'eau

De retour en bas du site nous passons a cote d'un rocher utilisé pour des sacrifices, creusé de rainures pour recueillir le sang. Brrr...

rocher sacrificiel
rocher sacrificiel

rocher sacrificiel

Je me retiens de faire une demonstration de sacrifice comme au Yucatan. De toute facon je n'ai aucune victime a ma disposition. Ah si, j'aurais pu attraper un de ces lamas qui paissent sereinement, il parait que ce sont des animaux curieux et amicaux.

Le seul batiment ici reconstruit, reconstitué, est le temple de l'eau, avec dans ses murs epais des niches caracteristiques aux parois en biais.

le temple de l'eau a Ollantaytambo
le temple de l'eau a Ollantaytambo

le temple de l'eau a Ollantaytambo

Un dernier petit panorama et nous quittons les lieux. Les manifestants ont disparu, mais le village reste tres calme. Les restaurants, comme le site archeologique, gardent leurs portes fermées. En parlant de restaurant il est plus que l'heure d'aller manger.

 

article suivant 10/22

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip Perou
commenter cet article

commentaires