Recherche

Anciens Articles

jeudi 16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 20:00

article precedent 5/7

 

Au programme aujourd'hui : ma plus longue journee de route de ce road-trip. J'ai entendu dire que le monde appartient a ceux qui se levent tot et je quitte l'hotel a sept heures du matin. Pour les premiers deux cents miles je n'ai pas besoin de ma carte papier. Je suis la US-36 pour traverser l'integralite du Missouri d'ouest en est (voir la carte). J'evite les interstates pour ce voyage, mais la US-36 est tout de meme en grande partie une magnifique deux fois deux voies.

au depart de St Joseph

au depart de St Joseph

sur la US-36 vers l'est
sur la US-36 vers l'est

sur la US-36 vers l'est

Apres trois heures de route et une courte pause a Hannibal je franchis le Mississippi, comme il y a trois jours, pour passer dans l'Illinois. A la premiere occasion je quitte la US-36 pour continuer ma quete des petites routes, d'abord l'IL-106 puis l'IL-96.

sur l'IL-106

sur l'IL-106

Pendant une heure la route est bordée a droite de champs et a gauche de foret. Je traverse une succession de hameaux aux degrés d'abandon variables.

a Mozier (il me semble)

a Mozier (il me semble)

A Kampsville j'ai le choix : soit je bifurque vers le sud sur l'IL-100 soit je continue vers l'est sur l'IL-108, ce qui m'oblige a prendre un ferry (gratuit) sur la Illinois River. En l'honneur de mon pote Bonif, grand amateur de ferries (et de conduite sur plage !) j'opte pour le ferry. Peu d'attente, la traversee est rapide, et je suis le seul a bord. Ah... si Bonif etait la pour apprecier ce moment !

a bord du ferry sur l'Illinois River

a bord du ferry sur l'Illinois River

un chevreuil (?) curieux m'attend de l'autre cote du ferry

un chevreuil (?) curieux m'attend de l'autre cote du ferry

En arrivant a la bourgade de Carlinville je suis surpris de voir ce qui ressemble a un grand mur de tole dans un champ. Je decide que cela vaut bien une photo et je m'arrete en bordure de route. En fait il s'agit de l'ecran d'un ancien cinema drive-in ! Et comme Internet sait tout je peux meme l'identifier comme etant le "Diane Drive-In" de Carlinville.

le drive-in de Carlinville
le drive-in de Carlinville

le drive-in de Carlinville

En traversant Carlinville j'apprends que la petite ville etait sur le trajet de la route 66. Oh ! Ah ! Ebaubissons-nous ! Vous savez, les ricains ne sont pas des nostalgiques. 90 ans plus tard, la route 66 dans cette region de l'Illinois a ete remplacée par l'interstate I-55, et le trajet originel (qui passait par Carlinville) a repris son nom de IL-4. Plus de route 66. Bon.

Ces histoires de drive-in et de route du temps jadis me permettent de vous familiariser avec un nouveau mot anglais : yesteryear. Qui signifie tout simplement "temps jadis". Un peu comme yesterday, mais en plus lointain : ce sont des "relics of yesteryear", des reliques du temps jadis.

l'ancienne county jail, au bord de l'ancienne US-66. Yesteryear, yesteryear

l'ancienne county jail, au bord de l'ancienne US-66. Yesteryear, yesteryear

A la sortie de Carlinville je tourne sur l'IL-4 (l'ancienne route 66, donc) et je continue a rouler vers le sud-est. Dans ma folie des petites routes, et parce que je refuse de descendre trop au sud pour ensuite devoir conduire vers le nord, je prends un petit raccourci entre l'IL-4 et l'IL-16 sous la forme d'une county road en gravillons. La carrosserie de ma voiture appreciera.

county road dans l'Illinois

county road dans l'Illinois

Je mange un bout a Litchfield et je continue sur l'IL-16 jusqu'a Hillsboro, d'ou l'IL-185 m'emmene jusqu'a ma destination du jour : Vandalia, ancienne capitale de l'Illinois entre 1819 et 1839. J'y arrive vers 14h30, apres sept heures et demi de route depuis St Joseph.

Revenir a Vandalia me demangeait depuis cinq ans, depuis que j'avais raté la visite de son ancien capitole pour cause d'horaires incompatibles. Aujourd'hui pas de farce : je me suis levé a l'aube pour arriver suffisamment tot a Vandalia. Je me gare et je me hate vers l'entree du capitole, autant que la chaleur ecrasante me le permet. C'est ouvert ! Yeah !

a moi le capitole de Vandalia !
a moi le capitole de Vandalia !

a moi le capitole de Vandalia !

Ce batiment, construit en 1836 et capitole de l'Illinois jusqu'en 1839 quand Springfield devint la capitale de l'etat, a une histoire etroitement liée a celle d'Abraham Lincoln, qui y siegea en tant que senateur. C'est ici qu'Abe Lincoln protesta formellement contre l'esclavage pour la premiere fois, en 1837, 24 ans avant que le sujet ne declenche la guerre de Secession alors qu'il etait devenu president des Etats-Unis.

Bon, j'ai peut-etre un peu exagere d'etre impatient pendant cinq ans de revenir dans ce batiment, que je visite aujourd'hui en 18 minutes top chrono. Il n'est pas grand du tout. Au rez-de-chaussee deux larges couloirs orthogonaux delimitent quatre grandes pieces pour la cour supreme (de l'Illinois), le secretaire d'Etat, le tresorier, et le commissaire aux comptes. A l'etage deux grandes pieces hebergeaient les deux assemblees. Et voila. Le gouverneur n'avait pas de bureau. Pas de clim', pas de toilettes, le batiment semble fidele a son apparence d'origine apres plusieurs restaurations.

Secretary of State - 1836

Secretary of State - 1836

Treasurer - 1836

Treasurer - 1836

Representative's Room - 1836

Representative's Room - 1836

pas incroyable cet escalier

pas incroyable cet escalier

A quoi m'attendais-je ? A croiser au detour d'un couloir sombre l'ectoplasme d'Abraham Lincoln ? Au rez-de-chaussee une statue, grandeur nature semble-t-il - Lincoln mesurait 1m93 d'apres ses dires - du senateur puis president attend tristement dans un coin. Je soupconne que c'est une de ces statues parlantes, heureusement elle ne se declenche pas a mon passage.

Je prends congé de la dame qui s'ennuie profondement en attendant que le touriste du jour debarque dans son capitole, et sur ses conseils je vais faire une autre petite visite, celle du National Road Interpretive Center, a deux blocs de la.

La dame du troisieme age qui s'occupe de ce Center s'ennuie encore plus que celle du capitole. Elle ne me lache pas les semelles du moment ou je passe la porte jusqu'a ce que je reparte. Je remarque dans le guest book a l'entree que je suis son deuxieme visiteur aujourd'hui mais qu'elle n'en a eu aucun hier, et qu'un seul avant-hier. Le temps doit lui sembler long...

Pendant que cette charmante dame me parle abondamment et m'inonde aimablement de prospectus pour me precher d'autres lieux culturels et touristiques dans l'Illinois, j'essaie de saisir le sens de "l'exposition" de cet Interpretive Center. Dans ma grande rationalité et mon sens (besoin maladif ?) de l'organisation je n'y vois qu'un amas disparate de panneaux recouverts d'explications sans liens apparents, sans une quelconque progression, que ce soit spatiale, temporelle, historique. Bon. J'ai meme du mal a comprendre ce qu'est cette National Road.

Qu'en dit mon petit guide papier ? Il s'agissait d'une "superhighway" (?) faite de terre, roche et bois, planifiée pour relier Maryland, Pennsylvanie, Virginie, Ohio, Indiana et Illinois, avec un terminus finalement etabli a Vandalia au lieu de St Louis. Projet federal de sa conception en 1806 par le president Jefferson jusqu'a sa cession aux differents etats traversés dans les annees 1830, elle contribua a la croissance de l'Illinois dont la population tripla entre 1830 et 1840. Avec le developpement du chemin de fer apres 1850 elle perdit de son importance mais renaquit de ses cendres lors de l'essor de l'automobile au vingtieme siecle. C'est l'ancetre de ce qui est aujourd'hui l'US-40.

Il y a une statue parlante dans une petite piece du Interpretive Center ! Argh. La dame du centre s'empresse de la mettre en marche pour moi, et entre son babillage et l'enregistrement audio de qualite incertaine de la statue mes oreilles chauffent en stereo. Lorsque j'arrive a saturation je commence a marcher a reculons vers la porte en repetant que je dois maintenant partir. Apres avoir reçu d'ultimes recommandations pour aller visiter le musee Lincoln a Springfield je m'echappe dans la rue.

Sur le trottoir d'en face se trouve un batiment magnifique malheureusement non visitable.

YMCA of Fayette County

YMCA of Fayette County

Je mets fin a mes visites et je vais m'enfermer dans une chambre d'hotel climatisée pour regarder du baseball. Yeah !

Bilan du jour : 361.9 miles (582.5 km) parcourus aujourd'hui, pour un total de 1330 miles (2140 km) depuis l'aeroport de Cedar Rapids.

 

article suivant 7/7

Partager cet article

Repost 0

commentaires