Recherche

Anciens Articles

mercredi 15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 20:00

article precedent 4/7

 

Cet apres-midi je n'ai prevu que quelques heures de route pour arriver a Saint Joseph, une ville tout a l'ouest du Missouri a la frontiere avec le Kansas. Les routes subissent ici l'effet "grandes plaines" : en general elles sont tirées a la regle et forment un joli quadrillage. Donc je roule vers l'est, j'arrive a un carrefour, je tourne pour continuer vers le sud, carrefour suivant, je repars vers l'est... etc etc. C'est embetant ca multiplie la distance a parcourir par √2 !

c'est a peu pres tout droit
c'est a peu pres tout droit

c'est a peu pres tout droit

Le thermometre externe de la voiture ne cesse de grimper. 100, puis 102, puis 103°F (39.5°C). Je sors quand meme de temps en temps pour prendre de magnifiques photos.

perdu dans le Nebraska
perdu dans le Nebraska

perdu dans le Nebraska

pas vraiment perdu : c'est tout droit

pas vraiment perdu : c'est tout droit

Ces quelques heures sur les routes desertes du Nebraska et du Kansas (voir la carte) passent tres vite. Me voila deja en vue du pont sur le Missouri (riviere), ce qui signifie que j'arrive dans le Missouri (etat). Je file au Visitor Center de St Joseph pour voir s'il n'y aurait pas quelque chose d'interessant encore ouvert. Si : le Pony Express National Museum. Epatant ! Allons le visiter.

Comme chacun le sait, le Pony Express dut son succes a l'intrepidite et a l'habilete de Lucky Luke, le celebre cow-boy. Et cette etape importante de la conquete de l'Ouest dans l'histoire americaine est relatée avec fidelite dans l'album justement nommé "Le Pony Express". Je suis donc tres fortement surpris de ne trouver aucune, mais absolument aucune reference au cavalier de Jolly Jumper lors de ma visite du Pony Express National Museum. Voila une demonstration flagrante de revisionnisme de la part des americains, et je ne suis pas dupe. Ou alors, Lucky Luke au Pony Express n'est qu'une histoire pour enfants ?

Redevenons serieux. En 1860 les solutions existantes pour acheminer le courrier (et les informations) au demi-million d'habitants de la cote ouest des Etats-Unis etaient peu rapides :

  • quatre semaines : en bateau de New York jusqu'au Panama, ou le courrier etait transporté par voie terrestre jusqu'a un autre navire sur le Pacifique qui ralliait ensuite San Francisco
  • trois mois ou plus : trajet integralement par bateau en passant par le cap Horn
  • entre 24 et 26 jours : voie terrestre, d'abord trois jours de train de la cote est jusqu'a l'ouest du Missouri ou s'arretait la voie ferree, puis diligence jusqu'a la cote ouest en suivant une route 'sud' par le Texas

​Le Pony Express fut créé pour raccourcir l'option "voie terrestre" à environ une dizaine de jours en utilisant un systeme de relais entre St Joseph (un des points les plus a l'ouest desservis par voie ferree) et Sacramento (capitale de Californie), chaque etape etant parcourue par un cavalier en possession d'un sac de 20 pounds (9 kg) de courrier placé dans des poches fermées a clef. Sur le parcours de presque 2000 miles (3200 kilometres) se trouvaient, tous les 9 a 15 miles (14.5 a 24 km), environ 160 stations-relais ou le cavalier avait deux minutes pour transferer le sac de courrier sur un cheval "frais" et repartir. Tous les 75 a 100 miles (120 a 160 km) se trouvaient des "home stations" un peu plus importantes, ou le courrier changeait de cheval et de cavalier. Un cavalier se reposait a une "home station" avant de repartir en sens inverse, toujours avec du courrier.

Et c'est ainsi que le 3 avril 1860 un cavalier s'elanca au depart de St Joseph, direction l'ouest ! Et dans la nuit du 3 au 4 avril a Sacramento un autre cavalier du Pony Express partait vers l'est. Dans les deux cas leurs sacs de courrier arriverent a destination le 13 avril, apres les 10 jours planifiés.

Les employés du Pony Express etaient des cavaliers experimentés, capables de rester a cheval de 8 a 10 heures de suite avec seulement quelques minutes de pause a chaque "relay stations". Lors de l'embauche ils s'engageaient "a ne pas utiliser de langage injurieux, a ne pas boire d'alcool et a ne pas se battre avec d'autres employés". Charmant programme ! Il n'existe aucune liste officielle de ces cavaliers car les archives de la compagnie du Pony Express n'ont jamais ete retrouvées. Certains sont cependant passés a la posterite, comme William Cody, plus connu sous le nom de Buffalo Bill. Note importante : non, le Pony Express n'utilisait pas de poney 😁.

Avec un prix initial de $5 la lettre d'une demi-once (14 grammes) ecrite sur du papier fin specifique et deux levées par semaine, c'etait un service couteux - l'equivalent de $130 de nos jours d'apres wikipedia - pour une livraison en 10 jours en ete, 12 a 16 jours en hiver. Un peu plus d'un an plus tard le prix etait descendu a $1 la demi-once mais la belle aventure du Pony Express prit de toute facon fin en novembre 1861 apres seulement 19 mois de services. Video killed the radio star mais c'est le telegraphe qui tua le Pony Express. Le 24 octobre 1861 la premiere ligne transcontinentale de telegraphe fut achevée : l'ere de l'information (presque) en temps reel venait de naitre aux Etats-Unis. Ce n'est cependant que sept ans plus tard en 1868 que le courrier mit a nouveau aussi peu de temps pour traverser les Etats-Unis grace au chemin de fer.

Recueillons-nous un moment pour songer a la difference avec notre monde d'aujourd'hui, globalisé et interconnecté, ou tout (et parfois trop) se sait en une demi-seconde. Mon intention n'est pas de romantiser cette epoque toutefois : comment ne pas resister a l'attrait d'etre au courant instantanement du dernier eternuement d'un panda de l'autre cote de la planete ?

En plus de cette quantité d'information le Pony Express Museum abrite une (reconstitution de ?) station-relais, un chariot, etc etc.

l'ancienne ecurie du Pony Express a St Joseph, reconvertie en musee

l'ancienne ecurie du Pony Express a St Joseph, reconvertie en musee

dans le confort d'une station-relais

dans le confort d'une station-relais

les chariots sont tres populaires dans les musees et autres visitor centers de cette region des Etats-Unis

les chariots sont tres populaires dans les musees et autres visitor centers de cette region des Etats-Unis

Un chariot : 11 pieds sur 3 (3.5 metres sur 1), jusqu'a 2000 pounds (900 kg) de biens, et 4 boeufs pour tirer le tout. A raison de 15 ou 20 miles par jour, ces pionniers avaient bien du courage pour entreprendre la traversee de la moitie des Etats-Unis.

belle attraction : une pompe a eau

belle attraction : une pompe a eau

Pour bien nous mettre dans le bain de la vie d'un employé de cette ecurie il est possible d'actionner a la main cette authentique pompe en etat de marche, installée au-dessus du puit a l'interieur du batiment. Ce puit, qui daterait de 1859, tomba en desuetude apres 1880 et fut redecouvert dans les annees 1990 lors de fouilles archeologiques.

Lorsque je termine ma visite du Pony Express Museum il est cinq heures et tous les autres lieux touristiques sont fermés. Ma journee est plus ou moins terminee. Avant de me retirer dans ma luxueuse chambre dans un hotel coincé entre une interstate et une zone commerciale, je vais tout de meme jeter un coup d'oeil a la Jesse James Home. Jesse James etait un hors-la-loi du "Far West" pas specialement tendre de la deuxieme moitie du dix-neuvieme siecle aux Etats-Unis, et il fut tué a 34 ans en 1882 dans cette maison, a St Joseph. La maison elle-meme fut deplacée de son emplacement d'origine mais elle est restée intacte et il est encore possible a l'interieur de "see the bullet hole", voir le trou dans un des murs de la balle fatale a Jesse James.

Jesse James Home, St Joseph, Missouri

Jesse James Home, St Joseph, Missouri

La chaleur me dissuade de continuer toute exploration de St Joseph. J'en reste la. A demain !

Bilan du jour : 187.3 miles (301.5 km) parcourus aujourd'hui, pour un total de 968.1 miles (1557.5 km) depuis l'aeroport de Cedar Rapids.

 

article suivant 6/7

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Basole 09/07/2016 04:58

Tiens tiens, ça parle d'un panda dans ton article ! Il y a vraiment des gens qui s'intéressent aux pandas ?!?!?

Marie SCHAFF 05/07/2016 05:05

Attention Dom, t'es entrain de chopper un coup de soleil sur le crane :-)))))