Recherche

Anciens Articles

lundi 30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 17:00

article precedent 2/9

 

Cette journee debute sur une note negative pour nos amis de Club Med. Comme a peu pres tout depuis le debut de notre sejour ils foirent notre requete de nous reveiller par telephone a 6 heures. Ce n'est pas grave : je me reveille de moi-meme juste avant 6 heures et l'iPhone de C2 couine a 6h05.

en montant dans le bus au depart du Club Med

en montant dans le bus au depart du Club Med

Comme le titre de cet article le laisse subtilement entendre, nous allons visiter aujourd'hui Chichen Itza, un des sites archeologiques les plus populaires du Mexique. Il nous faut environ deux heures et demi de trajet en autocar pour arriver sur place, pendant lesquelles notre guide pour la journee, Adriana (ou Adrrrrrrriana selon sa prononciation), tente de nous expliquer les bases des calendriers Maya.

Avant cela, un peu d'histoire et de geographie... Le Yucatan est a la fois le nom de la peninsule au sud-est du Mexique ou nous nous trouvons et le nom d'un des trois etats mexicains de cette peninsule : Campeche, Yucatan, Quintana Roo (Quintana Rrrrrrrroo dans la prononciation d'Adriana). Etats ? Et oui, le Mexique est une republique federale (comme les USA) qui compte 31 etats et un district federal (la capitale). En espagnol Mexico designe

  • le pays entier
  • la ville de Mexico
  • l'etat de Mexico dont le territoire de la ville de Mexico fut séparé en 1824

Les Incas (au sud) et les Aztecs (a l'ouest) sont plus connus que les Mayas et pourtant leurs empires furent beaucoup plus brefs que celui des Mayas : quelques siecles contre plusieurs millenaires. Au contraire des Incas et des Aztecs le peuple Maya est encore plein de vie, avec sept millions de personnes qui parlent de nos jours la (les ?) langue Maya sur une zone qui couvre la peninsule du Yucatan ainsi que les pays voisins du Mexique, Guatemela et Belize. Les panneaux informatifs sur les sites touristiques sont d'ailleurs rédigés en trois langues : espagnol, anglais, et une transcription du Maya avec l'alphabet latin. Les dernieres escarmouches entre l'armee mexicaine et des 'revolutionnaires' Maya datent de 1933 !

Nous sommes donc dans le bus pour Chichen Itza et Adriana tente avec peine de nous expliquer, en francais et en anglais, la complexite des calendriers Maya. Je dois avouer que meme apres avoir etudié a la loupe les pages correspondantes sur wikipedia, j'ai toujours des questions. Plutot que de repeter betement notre encyclopedie favorite je vous laisse lire les pages correspondantes sur :

  • le calendrier religieux de 260 jours, comportant 13 groupes ('mois') de 20 jours
  • le calendrier solaire de 365 jours, avec 18 'mois' de 20 jours et 5 jours supplementaires
  • le compte long qui est leur systeme de datation des evenements, basé sur un decompte (presque entierement) en base 20 par rapport a une date originelle, qui a donné lieu aux delires de previsions de la fin du monde en decembre 2012 (ha ha ha !)

La conclusion principale est que les Mayas, disons leur elite, avait des connaissances avancees sur les cycles solaires, les saisons, l'astronomie, etc, qu'elle utilisait abondamment pour construire des temples et autres monuments religieux et legitimer sa domination sur un peuple non éduqué.

Avant d'arriver nous faisons un inevitable stop dans un magasin vendant d'authentiques souvenirs Maya faits main.

attention, une pompe a pesos !

attention, une pompe a pesos !

A l'arrivee a Chichen Itza le contenu de notre autocar se separe en deux entre les francophones et les anglophones. Avec C2 nous preferons nous joindre a la visite en anglais pour etre dans un groupe moins nombreux. C'est parti.

Je n'ai pas la pretention de me souvenir de tout ce que le guide nous a raconté, et je n'ai pas non plus envie de retaper ici l'article de wikipedia que je vous invite a lire. A noter qu'il arrive egalement souvent que le guide nous dise "qu'on [les archeologues] ne sait pas". De nombreux points restent non confirmés ou speculatifs (ou controversés) a propos de l'histoire Maya. On sait qu'il existait des ecrits Maya mais ils furent brules par les espagnols.

ancienne porte d'acces

ancienne porte d'acces

Notez l'arche en encorbellement ou "fausse arche". Il n'y a pas de clef de voute comme pour une vraie arche.

Nous marchons a l'ombre pendant quelques minutes avant que la pyramide n'apparaisse devant nous.

la pyramide de Chichen Itza

la pyramide de Chichen Itza

La pyramide n'est pas tres haute, 24 metres (plus 6 metres de hauteur pour le temple a son sommet), et le guide nous explique que ce qui comptait pour les pretres Maya etait d'etre au-dessus des arbres. La peninsule du Yucatan est toute plate, et la jungle qui la couvre est d'une hauteur assez reguliere. Du coup dans la religion Maya le domaine des dieux "dans le ciel" commencait directement au-dessus de la cime des arbres. En s'elevant a cette hauteur les pretres respiraient donc le meme air que les dieux, se placaient au meme niveau qu'eux. Dans un souci de conservation et pour eviter les accidents, il n'est plus possible de grimper sur la pyramide depuis 2006. Ce n'est pas a Chichen Itza que vous pourrez humer l'air des dieux Maya.

La pyramide compte environ 90 marches sur chacune de ses quatre faces, pour un total de 365 : une par jour du calendrier solaire. Dans ma tete j'echafaude l'idee qu'ils deplacaient chaque jour quelque chose de marche en marche (un pot de fleur ? une statue de dieu ? le crane d'un sacrifice humain ?) pour tenir compte du temps qui passait. Comment faisaient-ils les annees bissextiles ?

En plus des escaliers la pyramide est constituée de neufs niveaux - sur chaque facade ces neuf niveaux coupés par un escalier central definissent dix-huit sections, en lien avec les dix-huit mois du calendrier religieux - dont les ombres jouent un role tres particulier. La pyramide est parfaitement alignée pour que chaque annee, aux equinoxes, ces ombres dessinent ce qui est interprété comme le corps d'un serpent ondulant le long d'un des escaliers. Vous etes perdus ? Voyez la photo fournie par notre ami wikipedia.

la pyramide n'a pas ete integralement restaurée
la pyramide n'a pas ete integralement restaurée

la pyramide n'a pas ete integralement restaurée

coucou !

coucou !

La pyramide et les autres batiments alentours sont situés sur une immense plateforme construite par les Mayas pour s'affranchir des irregularités du sol de la jungle.

travaux de fouille illustrant la plateforme

travaux de fouille illustrant la plateforme

mur de limite de la plateforme

mur de limite de la plateforme

face nord-est de la pyramide

face nord-est de la pyramide

C'est en etant situés a cet endroit, avec la "plateforme de Venus" derriere nous et le "temple des guerriers" a notre gauche, que notre guide nous fait la demonstration d'une autre curiosite. En tapant dans ses mains, l'echo qui en resulte depuis le sommet de la pyramide a un bruit caracteristique qui peut rappeler le cri d'un oiseau. On ignore si c'etait voulu par les Mayas, mais en tout cas ca explique pourquoi de nos jours autant de gens frappent energiquement dans leurs mains de ce cote de la pyramide !

Le guide nous emmene voir d'autres attractions.

 

le cénote sacré
le cénote sacré

le cénote sacré

Un cenote est un trou naturel dans le sol donnant acces a de l'eau douce. Ils constituaient les seules sources d'eau douce pour les Mayas, la peninsule du Yucatan n'ayant ni riviere ni fleuve. Au fond de ce cenote sacre des ossements humains ont ete retrouves, ce qui alimente le debat sur les sacrifices a Chichen Itza. Si l'on mesure la violence d'un peuple (ou empire) au décompte de ses sacrifices humains, notre guide nous indique que les Mayas etaient beaucoup moins violents que les Aztecs qui pratiquaient les sacrifices humains a grande echelle. Les Mayas n'etaient toutefois pas des rigolos, et les guerres entre cités-états etaient incessantes. La coutume etait d'ailleurs de decapiter le roi vaincu dans la cité du roi vainqueur pour asseoir sa domination, tandis que le peuple vaincu etait assimilé, par exemple par l'esclavage.

l'engin utilisé en 1904 pour inspecter le fond du cenote

l'engin utilisé en 1904 pour inspecter le fond du cenote

D'apres le panneau a cote de machin, une "tres grande quantite d'objets [trouvés au fond du cenote] quitterent le pays d'une maniere illegale et furent finalement donnés au musee Peabody de l'universite d'Harvard". Ah tiens ? Il faudra qu'on aille verifier ca.

Note personnelle : en lisant ce panneau j'ai confondu ce musee, dont je n'avais jamais entendu parler, avec le Peabody Essex Museum devant lequel je passe a chaque fois que je suis a Salem.

la "maison des aigles"

la "maison des aigles"

"l'observatoire"

"l'observatoire"

Ce qui ressemble ci-dessus a une coupole est une tour cylindrique en ruine. Les Mayas observaient soigneusement les mouvements des etoiles et du soleil et notaient tout. Une bien noble mission, et je pense qu'ils auraient ete fans d'Excel !

deux photos du monument appelé "monastere"
deux photos du monument appelé "monastere"

deux photos du monument appelé "monastere"

En dehors de la pyramide je trouve que le batiment le plus impressionnant est l'immense terrain de "jeu de balle". Le guide nous explique que les regles precises sont inconnues, mais que les sculptures sur les parois de ce terrain et d'autres similaires (il en existe des centaines en ruine en Mesoamerique) laissent a penser que deux equipes (de sept joueurs a Chichen Itza) s'affrontaient dans le but de controler et d'envoyer, uniquement en la frappant avec les hanches, une balle de caoutchouc dans des anneaux de pierre placés en hauteur - 8 metres de haut a Chichen Itza !

le terrain de jeu de balle a Chichen Itza
le terrain de jeu de balle a Chichen Itza
le terrain de jeu de balle a Chichen Itza

le terrain de jeu de balle a Chichen Itza

D'apres les sculptures sur place, un match etait suivi de la decapitation d'un des capitaines d'equipe. Le vainqueur ? Le vaincu ? Comment etaient selectionnes ces joueurs ? Quelles etaient les regles du jeu ? Comment les joueurs parvenaient-ils a physiquement controler la balle ? Il nous faudrait une machine a remonter dans le temps pour repondre a ces questions.

L'heure du depart approche. J'en profite pour repeter un des conseils que nous avons entendus : il vaut mieux demarrer la visite tot (9 heures ?) pour eviter le soleil et la foule. Nous n'avons pas vraiment choisi notre horaire comme c'est une visite organisée... et meme en commencant vers dix heures le soleil tapait deja fort. La foule s'est effectivement densifiée pendant notre presence sur place. Comme l'esplanade autour de la pyramique est immense cela se remarque plus autour des autres batiments, plus petits. Et au terrain du jeu de balle des groupes de plus en plus bruyants genent la visite des touristes calmes comme moi : quel est l'interet de faire brailler "TEQUILA !" a un groupe de touristes ?!

au-revoir Chichen Itza !

au-revoir Chichen Itza !

le soleil ne gene pas tout le monde...

le soleil ne gene pas tout le monde...

avant de partir, derniere petite photo des marches qui ne sont a nouveau plus accessibles pour le commun des mortels. Les pretres Maya seraient satisfaits

avant de partir, derniere petite photo des marches qui ne sont a nouveau plus accessibles pour le commun des mortels. Les pretres Maya seraient satisfaits

En bon geek cette visite me donne fortement envie de demarrer une partie de Civilization. Quant a C2 son estomac commence a se faire entendre. Cela tombe bien : notre prochaine etape est le restaurant de notre dejeuner.

 

article suivant 4/9

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Basole 30/12/2015 20:29

Une question à propos de cet article très intéressant : Elle était sympa Adrrrrrrriana ? ;)

ZPP 30/12/2015 20:57

très !!