Recherche

Anciens Articles

dimanche 11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 21:00

Maman est venue nous rendre visite pour une dizaine de jours, et nous ne perdons pas notre temps en partant en vadrouille des le lendemain de son arrivee. Au programme du samedi : visite de Plymouth, "America's Hometown" de son surnom. Surnom un peu pretentieux me direz-vous, mais pour une ze first, que ne ferait-on pas : Plymouth est la plus ancienne colonie de Nouvelle-Angleterre, fondée en 1620 par des pelerins anglais (les 'pilgrims') a la recherche de liberte religieuse. 

Toute visite de Plymouth qui se respecte commence par le "Plymouth Rock", sur lequel selon la legende le premier passager du Mayflower (le bateau a bord duquel les pilgrims traverserent l'Atlantique) aurait mis pied a terre. Les grincheux (dont je fais evidemment partie) nous feront remarquer que cette legende, bien qu'elle concerne un rocher massif, ne semble pas reposer sur des fondations tres solides. En plus les pilgrims avaient deja debarque sur le nouveau continent la ou se trouve aujourd'hui Provincetown, de l'autre cote de la baie de Cape Cod. Ignorons ces grincheux : ce qui compte, c'est le symbole ! Et un symbole de plusieurs tonnes, ca se respecte.

Plymouth Rock, 1620

Plymouth Rock, 1620

Apres une longue errance dans les rues de Plymouth pour nous remplir l'estomac (nous finissons chez Lou, ou C2 tente une specialite locale, le quahog), nous nous dirigeons avec entrain vers le Mayflower II. Il s'agit d'une replique (construite entre 1955 et 1957) du bateau qui achemina les pilgrims jusqu'ici lors d'une traversee de deux mois. Le Mayflower II est visitable moyennant la modique somme de $12 par personne. Je n'y ai encore jamais mis les pieds, allongeons la monnaie ! C2 n'a que peu d'interet pour les vieux bateaux en bois qui sentent l'humidite et nous attend sur le quai.

Mayflower II, nous voila

Mayflower II, nous voila

le Mayflower II

le Mayflower II

Que retiens-je de ma visite du Mayflower II ? L'ambiance a bord devait etre extremement eloignee de la croisiere qui s'amuse. C'est beaucoup plus petit que ce que j'imaginais ! D'ailleurs, j'ai du mal a imaginer a bord les 102 passagers plus la trentaine d'hommes d'equipage. Ils devaient etre serieusement a l'etroit. Bonjour l'hygiene et l'intimite. Le seul qui devait a peu pres s'en sortir devait etre le capitaine, qui avait 'sa' cabine. Tous les passagers (ainsi que leurs animaux !!) partageaient le seul pont couvert, au-dessus des soutes.

a bord du Mayflower II
a bord du Mayflower II
a bord du Mayflower II

a bord du Mayflower II

les quartiers des marins
les quartiers des marins

les quartiers des marins

une des rares fenetres a bord

une des rares fenetres a bord

Apres une traversee penible et devant les tracas qui les attendaient en terre inconnue, les pilgrims ainsi que d'autres passagers du Mayflower II (qui suivaient les pilgrims pour des raisons autres que religieuses), tous masculins bien entendu, signerent le Mayflower Compact, un document qui jetait les bases administratives et civiles de leur colonie naissante, où ils s'engageaient a se soutenir mutuellement. Un tel document, ecrit et signé en 1620, rend bien evidemment les plumes alertes de wikipedia hysteriques, qui le qualifient de germe de la democratie americaine et premiere constitution ecrite du monde. Je trouve que c'est exagéré : quoi de plus naturel que d'ecrire un compact apres avoir passé trois mois entassés (compactés, oserais-je dire) dans un bateau ? D'ailleurs, a notre epoque ils n'auraient rien ecrit du tout. Ils auraient sorti leur "best of" en compact (disc) : la compil'grim !

Quand vous aurez fini de rire, nous pourrons continuer cet article.

Nous nous baladons dans Plymouth en appreciant la meteo clemente. Nous ne sommes pas les seuls a profiter de cette journee ensoleillée : un mariage est en cours dans un charmant petit jardin, Brewster Garden. Maman et C2 sont subjuguées par la ceremonie, impressionnées par le volume (corporel !) des invités ainsi que par la legerete des costumes des femmes, alors que nous sommes nous-memes zippés jusqu'au cou dans nos vestes.

Plymouth Harbor

Plymouth Harbor

Brewster Garden
Brewster Garden

Brewster Garden

Je ne sais pas trop ce que C2 a bricolé avec son iPhone pour donner cette teinte a ses photos. Enfin, c'est de l'art. La statue sur la photo ci-dessus est la "Pilgrim Maiden". Elle ne rigole pas beaucoup cette pilgrim maiden, la vie devait vraiment etre dure.

Le lendemain dimanche nous allons a Walden Pond, un etang tres couru situé a Concord, quelques miles a l'ouest de Waltham. En ete le Walden Pond State Reservation grouille de monde, a tel point que son parking est fermé aux heures de pointe et que des rangers en surveillent les abords. Les gens viennent s'y baigner et profiter de sa belle petite plage. C'est nettement plus calme un dimanche d'octobre, mais l'eau n'est pas si froide et on apercoit quelques nageurs. Il y a un petit chemin qui permet de faire le tour du lac. C'est tres sympathique.

Walden Pond
Walden Pond

Walden Pond

Walden Pond est associé a l'histoire de Henry David Thoreau, un ecrivain local (né et mort a Concord) du 19eme siecle, apparemment un peu farfelu. Je vous laisse lire le recit palpitant de sa vie sur wikipedia. Wikipedia indique que son grand-pere paternel etait de Jersey, ce qui pourrait expliquer son nom que je trouve bien francais. Thoreau vecut deux ans entre 1845 et 1847 dans une cabane qu'il avait construite lui-meme a proximite du lac, menant une "vie simple" et en autosuffisance (d'apres la legende ?) mais pas isolé du monde. La voie ferrée qui borde le lac a l'ouest existait ainsi deja a cette epoque. L'emplacement de sa hutte est indiqué et on peut en voir une replique pres du parking.

Ceci clot nos aventures du week-end. Vivement mercredi : nous partons en road-trip !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cb 05/11/2015 16:34

ah, enfin un article :-)

Basole 05/11/2015 15:51

Oh les couleurs d'automne ! Comme ce que je vois depuis mon bureau ;)