Recherche

Anciens Articles

dimanche 14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 22:00

article precedent 2/29

 

Les matinees sont fraiches a Forks en decembre. Engoncé dans mon hoodie et mon anorak j'attends en grelottant dans la voiture pendant que Bonif' gratte le givre. Nous nous mettons en route en continuant sur la US-101 vers le sud. Nous ne roulons pas longtemps : Bonif' s'arrete pour aller bricoler je ne sais pas trop quoi dans son coffre (et ramasser une canette vide).

un road-trip avec Bonif' c'est plein de surprises !

un road-trip avec Bonif' c'est plein de surprises !

il n'y a que nous sur la US-101
il n'y a que nous sur la US-101

il n'y a que nous sur la US-101

Finalement au detour d'un virage, il se devoile. Le Pacifique ! Magnifique !

El Pacifico
El Pacifico
El Pacifico

El Pacifico

Loin, la-bas, l'Asie. Le Kamtchatka, le Japon, la Chine. Ah... la Chine... j'aimerais bien aller en Chine... suis-je bete, j'y vais demain !

fais pas cette tete, mec, demain tu vas en Chine !

fais pas cette tete, mec, demain tu vas en Chine !

Devant ces grandes etendues sablonneuses, Bonif' commence a perdre la tete. Je connaissais le chant des sirenes, voici venir le chant du sable. Quoi donc, vous demandez-vous ? Tres simple : Bonif' veut conduire sur le sable. Pas juste quelques tours de roue, il veut sillonner des miles entiers sur la plage. Cela fait deux semaines qu'il me tanne pour du "beach drive", ce qui est parfaitement legal dans l'etat de Washington et sur ces plages. Je n'ai pas trouvé d'informations sur un site gouvernemental (je n'ai pas beaucoup cherché non plus) mais ce site indique que les plages de la peninsule olympique sont une "Washington State Highway", c'est-a-dire officiellement une route. Toutes les regles de conduite habituelles s'y appliquent, avec en plus une vitesse limitee a 25 mph (40 km/h).

Mon truc a moi c'est plutot les ruines.

tres beau, tres beau
tres beau, tres beau
tres beau, tres beau
tres beau, tres beau

tres beau, tres beau

pourquoi ne pas rester sur la route ? C'est sympa, non ?

pourquoi ne pas rester sur la route ? C'est sympa, non ?

Bon, apres tout, c'est sa voiture, il en fait bien ce qu'il veut mon petit Bonif'. Nous nous mettons en chasse d'une route d'acces a la plage, et essayons d'evaluer s'il sera possible de parcourir une section de plage pour recuperer la (vraie) route un peu plus au sud. Sans carte et avec un telephone qui n'a pas ou peu de signal, c'est une mission assez difficile.

peut-etre par ici ? Ouaip !

peut-etre par ici ? Ouaip !

Nous ne sommes pas les seuls en voiture sur la plage mais il n'y a quand meme pas grand monde. Ca doit etre fun de s'ensabler non ? Un coup a passer la journee à attendre la depanneuse... D'apres les panneaux sur la plage certaines sections sont interdites a la circulation entre le 15 avril et Labor Day (la "Fete du Travail", premier lundi de septembre aux US). En decembre nous pouvons donc aller faire les (Boni-)fous un peu partout.

no limit !

no limit !

Desolé pour le contre-jour, mais vous avez quand meme remarqué sur le panneau ci-dessus ? Non seulement la plage sert de route, mais c'est aussi une piste d'aeroport ! Ha ha ha ! Si vous voulez en savoir plus, allez consulter la page du Copalis State Airport où cette photo a ete prise. Ca doit quand meme etre une sensation formidable, de s'ensabler en avion, non ?

Devant tout ce sable Bonif' est completement dechaine et je n'arrive plus a le tenir. Nous nous transformons en Beavis et Butt-head et commencons nos aneries sur la plage avec la Subaru.

conduite sur sable

conduite sur sable

Chacun a notre tour derriere le volant, nous faisons des ronds a droite, des ronds a gauche, des huit, des derapages. Devrions-nous avoir honte d'etre en train de bruler de l'essence pour faire les idiots en Subaru sur une plage ? Des millions d'annees d'evolution pour en arriver la ? Hey, Bonif' a bonne conscience... apres tout il s'occupe des dechets du reste de l'humanite .

vrrrrrrroum

vrrrrrrroum

De toute facon cette histoire a une morale. Une morale darwinienne. Bon, nous n'etions pas en danger, mais la Subaru oui un peu. En danger d'etre le maillon faible et de rester sur le carreau. Alors que nous roulons joyeusement vers le sud, Bonif' au volant, un ruisseau se dresse s'etale devant nous. Il fait plusieurs metres de large, et nous ne pouvons pas voir sa profondeur. Que faire ? Bonif' a une bonne idee : prendre de l'elan et y aller ! Acceleration, BAM, vrrrr, pflflflflf, BOUM, freinage ! Nous sommes passés, mais la voiture a tapé le sol en franchissant les deux petits murets qui delimitent le lit de la riviere. Apres cet episode foireux la voiture émet un vilain bruit a l'acceleration, un bruit de pot percé. Mmm. Bon. Nous continuons vers le sud, a la recherche d'un petit chemin qui nous permettra de retourner sur la route goudronnée. Nous n'en voyons aucun, et nous arrivons a une riviere encore plus large que la precedente. Conciliabule dans la Subaru. Deux Supelec se parlent. Notre truc c'est l'electricité, pas la mecanique. Nous faisons demi-tour.

Pour ajouter du fun, l'aiguille du reservoir d'essence commence a tirer la tronche. Aurons-nous assez de carburant pour parcourir en sens inverse notre trajet sur la plage, retrouver la route, et parvenir jusqu'a une station-essence ? En plus il n'y a rien dans le coin a part... a part deux idiots dans une Subaru deglinguée en manque d'essence.

Malgré toutes ces chausses-trappes Bonif' est confiant, et il a raison. Nous rejoignons la SR-109 et mettons a nouveau le cap vers le sud, en petaradant joyeusement a chaque acceleration. Ah, voila une station-service ! Je vais aller prendre en photo ce camion.

pourquoi, pourquoi suis-je attiré par les maisons en ruine et les vieux camions ?

pourquoi, pourquoi suis-je attiré par les maisons en ruine et les vieux camions ?

Bonif' est decu : c'est la fin de nos aventures dans le sable. Mais nous reviendrons ! Nous parviendrons a faire une etape complete sur le sable, sans l'aide d'une route goudronnee !

snif, de retour dans la foret

snif, de retour dans la foret

Il commence a faire faim. La Subaru est rassasiee, il serait temps de nous occuper de nos propres estomacs. Nous arrivons dans la localite de Hoquiam. Je trouve le coin pourri et propose a Bonif de continuer jusqu'a Aberdeen, la ville suivante sur la route. Cinq minutes plus loin Aberdeen n'est pas plus engageante... Nous cherchons un coin 'sympa' pour dejeuner et finissons dans un Subway pour acheter des sandwichs que nous allons manger, dans le froid, derriere un Walmart, en admirant le pont de la US-101 sur la Chehalis River. Hey, ca ne peut pas toujours etre poetique un road-trip.

c'est beau non ?

c'est beau non ?

Rendez-vous compte : Bonif' et moi nous sommes arretes et sommes descendus de voiture pour prendre en photo, tous les deux, ce building en ruine. Epatant non ? Les rares automobilistes dans le coin ont du se demander ce que nous etions en train de manigancer, mais je suis bien content d'avoir trouvé un connaisseur comme moi de belles choses. Ecoutez, c'est bien simple, si ca continue je vais vous dire que Bonif' a voulu aller voir le capitole de l'etat de Washington a Olympia, a une cinquantaine de miles a l'est d'Aberdeen.

Comment ? Je vois Bonif' qui s'agite sur sa chaise au fond de la classe. Oui, Bonif' ? Quoi ? Nous y sommes alles ? Nous sommes alles au capitole ? Mais quel road-trip !!

yeahhhh !!!

yeahhhh !!!

Nous tournons en rond a Olympia pendant quelques miles, avec l'espoir de trouver un point de la ville un peu en hauteur pour pouvoir admirer le mont Rainier qui dresse ses quatre mille metres au-dessus de la plaine a quatre-vingt-dix kilometres a l'est d'ici. Peine perdue, et la nuit commence a tomber.

La route du retour est un peu barbante. Nous nous melons au flot soutenu de voitures qui roule sur l'I-5 vers le nord-est et Seattle. Nous ecoutons en direct le match de football (americain) qui oppose les Seattle Seahawks aux San Francisco 49ers. Nous avions a un moment considere aller voir le match, mais a $300 les places les plus moisies, nous avons prefere aller cramer de l'essence.

Nous allons nous taper la cloche dans un restau chic et cher dans le centre de Seattle pour clore ce week-end, puis Bonif' me ramene a l'hotel. Nous avons fait un chouette road-trip, tout de meme 521.3 miles (838.7 km) en deux jours. Maintenant mon attention se porte vers l'ouest et la Chine. Bonne nuit !

 

article suivant 4/29

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip China
commenter cet article

commentaires

Bonif 25/01/2015 01:24

C'est dommage : il manque l'échelle pour donner une idée de la taille de la citerne rouillée.
Ah mais si, justement : il y a une échelle sur le côté qui donne l'échelle !

Washington State Department Of Licensing 24/01/2015 06:49

Washington Driver Guide [http://www.dol.wa.gov/driverslicense/docs/driverguide-en.pdf] page 3-15 :
"Driving on ocean beaches – Driving is allowed on ocean
beaches in Grays Harbor and Pacific counties. The beach is
considered a state highway so all road, vehicle registration,
and driver licensing regulations apply. The speed limit is 25
mph and pedestrians have the right-of-way at all times. You
may only enter the beach with your vehicle through marked
beach approaches and you may only drive on hard-packed
sand. Watch for beach closure signs and signs that occasionally
prohibit beach driving. "