Recherche

Anciens Articles

lundi 22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 16:00
bonjour Xian et sa brume euh... un peu louche

bonjour Xian et sa brume euh... un peu louche

Nous allons debuter nos visites a Xian directement par l'attraction la plus connue : le mausolee du premier (et avant-avant-dernier !) empereur de la dynastie Qin, construit au troisieme siecle av JC, ou se trouve la fameuse armee de soldats en terre cuite. Si techniquement le mausolee est bien a Xian, cette ville est tellement grande qu'elle tient plus du departement que de la ville. Le mausolee est dans un district de Xian a 40 kilometres a l'ouest de son centre (ou se trouve notre hotel).

Nous devons donc commencer par nous extirper du centre de Xian. Notre guide et notre chauffeur nous attendent en bas de l'hotel, nous nous mettons en route. Pendant que le maman de C2 casse les oreilles du guide en mandarin et que C2 tapote sur son iPhone, j'observe la circulation a Xian et le doigté de notre chauffeur pour se faufiler dans le flot chaotique qui s'ecoule dans les rues de la ville.

Y a-t-il des regles de circulation ? Je ne suis pas sûr. Je crois que les deux regles de base sont les suivantes :

  • la seule signalisation respectée est le feu rouge. Tout le reste est ignoré. Cela inclut les stops, les cedez-le-passage, les passages pietons, les pietons eux-memes, les lignes continues, meme le sens de circulation ! Tout ce qui a trois roues ou moins roule indifferemment dans le sens de circulation ou a contre-sens. C'est assez fascinant a regarder
  • tout se fait au klaxon. Un conducteur a Xian qui n'a pas klaxonné dans les quinze dernieres secondes est un conducteur... qui... ca n'existe pas, voila. Le klaxon se manie par petites touches, petites intonations, avec differentes significations subtiles, qui se comprennent malgre la barriere de la langue : "attention, gros bus, je suis a ta gauche et je ne vais pas te laisser passer lorsque nos deux voies ne vont devenir qu'une seule voie dans vingt metres" "bonjour cher conducteur qui essaie de traverser trois voies de circulation pour tourner a gauche au prochain carrefour, je suis dans ton angle mort et je n'en bougerai pas" "hey, toi, le pieton, tu te crois ou ?  Fais attention, j'arrive et je ne vais pas ralentir pour toi !" etc etc

Et vous savez quoi ? L'ambiance parait presque courtoise ! Notre chauffeur klaxonne a qui mieux mieux comme tout le monde mais ne semble pas agressif et a toujours un petit sourire poli aux levres. Nous aurons quand meme l'occasion en trois jours de voir un certain nombre d'accrochages (ne nous impliquant pas !) mais a chaque fois ce ne sont que des degats materiels assez legers, etant donne que la vitesse moyenne a Xian doit etre proche de 1.8 km/h.

Enfin, les meilleures choses ont une fin et nous nous extirpons du chaos urbain pour rouler sur ce qui ressemble a une departementale.

chic, du béton et de la bonne centrale (au charbon d'apres notre guide, pas nucleaire)

chic, du béton et de la bonne centrale (au charbon d'apres notre guide, pas nucleaire)

Le chauffeur nous depose a l'entree du petit village, enfin disons centre commercial a ciel ouvert, qui permet d'acceder au site du mausolee. On y trouve de nombreux magasins, des restaurants, etc. Il y a meme un KFC (Kentucky Fried Chicken, chaine americaine de fast food). Beurk. La zone est deserte, et il fait froid. Le guide me dit qu'en ete il y a beaucoup plus de monde.

tout est pret pour accueillir des hordes de touristes
tout est pret pour accueillir des hordes de touristes

tout est pret pour accueillir des hordes de touristes

Nous achetons nos tickets d'acces (120 yuans = $19.2 = 17EUR). L'ambiance est nettement moins accueillante qu'a Hong Kong : les employés de ces attractions touristiques (a la caisse, pour poinçonner les tickets, etc) aboient plus qu'ils ne parlent, et je n'ai pas l'impression qu'ils soient au courant de l'existence de mots tels que "bonjour", "merci", etc. Ou alors ils sont completement muets.

Nous passons les tourniquets en faisant poinçonner nos tickets : C2 tombe sur un aboyeur, j'ai un muet qui ne repond pas a mon "hello" engageant (si si, des fois j'arrive a sourire !). Nous suivons un chemin qui mene vers les batiments du site.

une petite marche sympathique ?

une petite marche sympathique ?

Nous nous retrouvons mêlés a un groupe de touristes chinois qui parlent mandarin, donc probablement plutot du nord de la Chine que du sud. Ce qui me permet de faire les observations suivantes (observations subjectives et personnelles, vous etes autorises a me brandir la these d'un docteur sinophile qui affirmera le contraire ) :

  • les chinois du nord sont en moyenne plus grands que les chinois du sud. Du coup si l'on excepte ma couleur de peau (et mes arcades sourcilieres) je me fais moins remarquer, sauf que...
  • le crachat est un art que je suis loin de maitriser autant que ces charmants "chinois du nord" ! Mon Dieu, ca crache partout et tout le temps, ca se racle le fond de la gorge, ca projette des gros glaviots a droite et a gauche. Oh, et pas de sexisme dans l'empire du milieu : les femmes crachent aussi. C2 est horrifiée, je rigole doucement.

Bien. Pleinement immergés dans un nouveau milieu socio-culturel, nous sommes prets a entamer notre visite du mausolee et de son musee.

l'esplanade centrale du site

l'esplanade centrale du site

J'ai voulu m'amuser avec le reglage "panoramique" de mon iPhone, voir ici.

notre petit groupe (ZPP, C2, sa mere, notre guide). Derriere nous un des "hangars" qui abritent les soldats de terre cuite

notre petit groupe (ZPP, C2, sa mere, notre guide). Derriere nous un des "hangars" qui abritent les soldats de terre cuite

le musee

le musee

Le site a ete ouvert au public en 1979, apres la decouverte des soldats en 1974 par hasard par des fermiers locaux. Il y a trois fosses (pit en anglais) visibles par le public, chacune dans son hangar. Environ 8000 soldats et chevaux de terre cuite (ou argile, clay en anglais) et plus de 10000 armes en bronze ont ete trouvés dans les fosses. Nous commencons par la visite du musee, qui arbore fierement un immense sigle signalant que c'est un "UNESCO World Heritage Site".

Le musee se concentre sur les soldats de terre cuite. Ces statues sont toutes differentes, par les expressions des visages, les coiffures (qui permettent de distinguer le simple soldat du general), jusqu'aux semelles des chaussures. On est aussi habitué a voir ces statues aujourd'hui toutes beige foncé, alors qu'elles etaient peintes de couleurs vives a l'origine.

une statue originale

une statue originale

deux tetes. Remarquez les restes de peinture
deux tetes. Remarquez les restes de peinture

deux tetes. Remarquez les restes de peinture

une epaule (et un bout de bras) avec de la peinture rouge

une epaule (et un bout de bras) avec de la peinture rouge

deux semelles. Notez les motifs differents
deux semelles. Notez les motifs differents

deux semelles. Notez les motifs differents

une facon interessante de comparer une statue dans son etat actuel avec ses peintures originales

une facon interessante de comparer une statue dans son etat actuel avec ses peintures originales

deux reconstitutions illustrant les couleurs vives d'origine

deux reconstitutions illustrant les couleurs vives d'origine

Si nous allions voir cette fameuse armee ? Nous sortons du musee. Il fait froid ! Allons d'abord jeter un coup d'oeil au pit #3, la plus petite des trois fosses.

une echelle en bambou ! Epatant

une echelle en bambou ! Epatant

beaucoup de debris et de gris/beige dans des tranchees dans le sol
beaucoup de debris et de gris/beige dans des tranchees dans le sol

beaucoup de debris et de gris/beige dans des tranchees dans le sol

Je vous en dirai plus dans l'article suivant. Cet article est deja assez long il me semble !

 

article suivant 14/29

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip China
commenter cet article

commentaires