Recherche

Anciens Articles

lundi 22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 21:00

article precedent 14/29

 

Non loin du mausolee de l'empereur Qin, sur la route de retour vers Xian, se trouvent le Huaqing Palace et les Huaqing Hot Springs (sources chaudes de Huaqing). Le chauffeur nous depose a proximité de l'entree.

une Citroen ! Avec les yeux bridés !

une Citroen ! Avec les yeux bridés !

Nous payons 80 yuans par personne (= $12.8 = 11.25EUR) et commencons notre visite. Le site comporte plusieurs bassins construits en 644 ap J.C. pour permettre a l'empereur et son entourage de profiter des sources chaudes locales fournissant une eau a 43°C. Les bassins etaient protégés par des structures en bois qui ont disparu il y a longtemps. Certaines ont ete reconstruites recemment dans le meme style (Tang Dynasty, 618-907 ap J.C.). Les panneaux explicatifs sur place indiquent que certains bassins (tous ?) furent mis au jour en 1982.

un site sous le signe de l'eau

un site sous le signe de l'eau

je confirme, l'eau est chaude !

je confirme, l'eau est chaude !

the Crown Prince Pool

the Crown Prince Pool

Star Pool, bassin de l'empereur

Star Pool, bassin de l'empereur

interessant : cette piece etait chauffée par de l'eau chaude qui circulait dans des rigoles sur son pourtour

interessant : cette piece etait chauffée par de l'eau chaude qui circulait dans des rigoles sur son pourtour

bassin d'approvisionnement d'ou l'eau etait distribuée par des canalisations vers les differents bassins

bassin d'approvisionnement d'ou l'eau etait distribuée par des canalisations vers les differents bassins

tiens tiens... quel epais mystere se cache derriere cette porte murée ?

tiens tiens... quel epais mystere se cache derriere cette porte murée ?

Moi qui aime les vieux batiments, je demande a notre guide de quand datent toutes ces constructions. "Oh, de 2005". Deception intense... j'esperais apercevoir des bouts de batisses vieilles de plus de mille ans, mais en verite le site a ete "restauré" (reconstruit) en 2005 pour former une sorte de petit parc d'attractions sur le theme des sources chaudes et du "Palace of Dreamlike Longevity" (ou "Palace of Eternal Youth", les panneaux ne sont pas tres clairs). Lorsque les temperatures sont plus clementes un spectacle recrée des scenes de la vie de l'empereur Xuanzong et de sa concubine favorite, Yang. Ce fut une belle histoire d'amour d'apres wikipedia : l'empereur la fit etrangler pour une sombre intrigue politique. Il nous reste d'elle une  legende (et une statue) celebrant sa beauté (et sa nudité).

Yang

Yang

C2 m'explique que la nudité est choquante dans la culture chinoise et que cette statue est forcement une statue recente. Pourquoi avoir representé Yang a moitié nue ? Nous ne sommes pas surs de comprendre. Pour attirer le public ?

le palace de la jeunesse éternelle (ou de la longévité onirique)
le palace de la jeunesse éternelle (ou de la longévité onirique)

le palace de la jeunesse éternelle (ou de la longévité onirique)

Au-dessus du palace et des bains antiques se dresse une montagne dont le sommet est desservi par une remontée mecanique. Voila qui m'interesse diablement ! Nous pourrions admirer la plaine, voir de haut le mausolee et le tumulus de l'empereur Qin, et avec un peu de chance prendre en flagrant delit le nuage de pollution au-dessus de Xian. Malheureusement cette escapade n'est pas dans notre programme, et malgre ma demande notre guide ne semble guere enclin a nous emmener en altitude. Soupir...

Frigorifiés, nous quittons le Huaqing Palace. A l'exterieur du site touristique se trouve une derniere curiosité historique (que j'espere authentique !), un bout de muraille datant des bains imperiaux.

une muraille de mille ans ? Derriere, la banlieue lointaine de Xian

une muraille de mille ans ? Derriere, la banlieue lointaine de Xian

Nous retrouvons la chaleur accueillante de notre van et rentrons a l'hotel. Le trajet va durer une heure, et j'essaie de prendre en photo les sympathiques quartiers et banlieues que nous traversons. Il n'y a pas que des gratte-ciel a Xian.

a Xian, en retournant vers le centre-ville
a Xian, en retournant vers le centre-ville
a Xian, en retournant vers le centre-ville
a Xian, en retournant vers le centre-ville

a Xian, en retournant vers le centre-ville

Ce soir pour diner nous osons nous aventurer hors de l'enceinte protectrice et rassurante de notre hotel. Nous allons dans un restaurant qui sert des plats cantonais a dix minutes a pied. Dix minutes a pied dans les avenues de Xian, cela signifie que nous risquons nos vies environ une dizaine de fois. Nous pourrions etre renversés au choix par une petite motocyclette au porte-bagage lourdement chargé qui roule a contre-sens, par un taxi qui s'imagine en train de negocier une chicane sur un circuit de Formule 1 en slalomant entre les pietons, ou tout simplement par un chauffeur lambda qui ne ralentit pas a l'approche d'un passage-pietons.

Dans le restaurant je decouvre une ambiance particuliere. Caracteristique ? Je ne sais pas, c'est le seul restaurant ou nous irons par nous-memes a Xian. Ca crache, ca fume, ca s'engueule, ca ne nous sert pas, etc. Revoyons tout ca en detail :

  • ca crache : par chance il ne s'agit pas d'horribles glaviots remontés du fond de la gorge, mais juste de coquilles de pistaches ou de cacahuetes. Je ne devrais pas etre trop choqué : les ricains font pareil dans leurs stades de football ou baseball. Les alentours de certaines places en fin de match y ressemblent a une cage de zoo... Mais bon, les americains au moins font ca sur des gradins en beton, pas sur la moquette defraichie d'un restaurant
  • ca fume : en raison de mon jeune age je ne me souviens plus tres bien de quand datent les interdictions progressives de fumer en France. Je me souviens vaguement de salles fumeurs et non-fumeurs dans les restaurants, et je me souviens tres bien des wagons et compartiments fumeurs dans les trains. Tout ce que je sais, c'est qu'interdire la cigarette dans les restaurants est un "no-brainer" comme disent les ricains (= une evidence, pas besoin de se creuser le cerveau pour en arriver a cette conclusion). L'odeur de la cigarette me donne envie de vomir quand je suis a table. Suis-je le seul ? Pas de bol donc dans ce restaurant. Le mec a la table voisine fume. Et je ne parle pas d'une petite cigarette en fin de repas. C'est completement ahurissant : il fume clope sur clope, baguettes dans une main et cigarette dans l'autre ! Mais quelle horreur 
  • ca s'engueule : nous sommes confrontés au probleme de l'oeuf et de la poule. Les clients ne respectent pas les serveurs et serveuses, qui ne respectent pas les clients. Mais qui a commencé ? Meme nous, pauvres clients "etrangers" (C2 et moi ne parlons pas mandarin) et polis devons subir les sautes d'humeur des serveuses, provoquées par les sautes d'humeur des autres clients, provoquées par... si je le savais...

Bref l'experience est relativement desastreuse meme si la bouffe est convenable. J'engloutis mon beef chow fan et nous nous cassons sans demander notre reste. J'ai failli a ma mission de documentation et je n'ai pas noté combien nous avons payé pour notre diner, mais il me semble que ca n'etait pas cher (l'equivalent d'une vingtaine de dollars ?).

bon appetit

bon appetit

Pour retrouver le sourire, petite photo bete a l'entree du restaurant.

Tsingtao !

Tsingtao !

Bonne nuit et a demain pour la suite de nos aventures a Xian !

 

article suivant 16/29

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip China
commenter cet article

commentaires