Recherche

Anciens Articles

mardi 23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 23:00

article precedent 16/29

 

Apres le Shaanxi History Museum, nous allons a la Big Wild Goose Pagoda, a deux pas du musee. Cette pagode, située dans l'enceinte d'un temple bouddhiste, fut construite en 652 ap JC (reconstruite en 704 ap JC, rénovée en 1964) pour servir de lieu de travail a un moine bouddhiste chinois qui traduisit des ecrits bouddhistes en langue chinoise apres un voyage de dix-sept ans en Inde. La tour avait aussi la mission d'abriter ses manuscrits et de les mettre a l'abri du feu : elle fut construite en pisé, avec une facade de briques.

Le guide nous raconte que le proprietaire (actuel) des lieux fait un peu scandale car il a une grosse voiture de luxe, ce qui n'est pas tres en accord avec la pensee bouddhiste. Du coup je ne suis pas tres clair : on est dans un temple bouddhiste, ou bien il s'agit juste d'une entreprise privée qui a racheté les lieux pour faire du business ? Sans surprise il faut allonger la monnaie pour passer l'enceinte : 50 yuans par personne (= $8 = 7 EUR).

Des que nous franchissons les tourniquets mon oeil incroyablement acéré repere que la tour penche. Serions-nous a Pise ? Wikipedia me vexe et pretend que la tour penche de maniere tres perceptible. Bon. Notre guide nous explique que cela est du a un tremblement de terre extremement violent en 1556, tellement violent qu'il est listé en premiere place dans le tableau wikipedia des tremblements de terre classés par nombre de victimes.

Big Wild Goose Pagoda

Big Wild Goose Pagoda

La grande pagode de l'oie sauvage a une petite soeur, Small Wild Goose Pagoda, egalement a Xian. Ca me fait penser : vous connaissez l'expression anglaise "to send someone on a wild goose chase" ? Non ? Cela peut se traduire par "envoyer quelqu'un a la chasse au dahu". Ah tiens, j'avais deja mentionne cette expression dans un article en decembre 2008, j'espere que vous vous en souvenez !

Nous deambulons entre les batiments du temple bouddhiste.

une cloche. Sans explication.

une cloche. Sans explication.

cette tour me plait. On peut monter en haut ?

cette tour me plait. On peut monter en haut ?

Ouaip, on peut monter en haut ! Il suffit de cracher 20 yuans de plus par personne (= $3.2 = 2.8 EUR). C2 et moi partons a l'assaut de ses sept niveaux et 64.5 metres.

de la bonne briquette

de la bonne briquette

D'en haut nous avons une assez bonne vue sur Xian, ville plate perdue dans sa brume (de pollution ?).

Xian du haut de la Big Wild Goose Pagoda
Xian du haut de la Big Wild Goose Pagoda

Xian du haut de la Big Wild Goose Pagoda

J'ai indiqué dans mon article precedent l'absence de neutralité dans les commentaires et explications du Shaanxi History Museum. Voici un autre exemple typique relevé pendant notre ascension de la grande tour de l'oie sauvage. Des briques sont en exposition avec le commentaire suivant : "epaisses et lourdes briques - materiaux de construction fabriqués de facon exquise [exquisitely] pendant la dynastie chinoise Tang (618-907 ap JC)". Ha ha ha ! Des briques exquises ! Ca vaut bien les "ze most" de nos amis ricains.

Vous savez quoi ? Je suis un francais, un raleur. Si je suis exquisement importuné par ces qualificatifs exquis dans les explications exquises des exquis batiments anciens de l'exquise Chine, je n'ai qu'a ignorer mentalement le mot exquisitely. Ca ressemblera tout de suite plus a la neutralité que je reclame en vociferant (des cris exquis). Qu'en pensez-vous ?

a l'interieur de la pagode

a l'interieur de la pagode

Comme d'habitude, je me pose des questions. Cette tour, a part comporter des murs de plusieurs metres d'epaisseur et un escalier qui mange la plus grande partie de son interieur, ne contient "rien". Il y a des passages vers les quatre fenetres a chaque etage, mais aucune piece, aucun amenagement. Ou donc travaillait le moine Xuanzang ? Ou etaient entreposés ses manuscrits en sanskrit et en chinois ? Voila pour moi un mystere a peu pres aussi massif que cette tour.

Perplexe, je suis C2 et nous rejoignons sa mere et notre guide pour aller casser la croute dans un centre commercial voisin. En chemin nous traversons une grande esplanade ou une femme est installée sur une chaise avec un megaphone pour, euh... dire quoi au juste ? Je demande a la maman de C2 qui traduit du mandarin en cantonais a C2, qui me traduit du cantonais au francais. Et bien cette femme (probablement employée par la ville ou le gouvernement chinois) repete sans perdre souffle des consignes de savoir-vivre pour ses concitoyens : ne pas cracher n'importe ou ; bien se tenir ; garder la ville propre. Epatant ! Est-ce que ca marche ? Bon, pour les deux cents metres que nous faisons a pied du temple au centre commercial, oui !

a table. Encore un KFC ! Beurk

a table. Encore un KFC ! Beurk

Je pensais me chercher de la nourriture "occidentale" pour dejeuner mais finalement je suis mes deux compagnes de voyage cantonaises et notre guide, et je vais manger avec eux dans un restaurant a la cuisine locale. J'evite toutefois les nouilles ce midi...

Apres manger notre chauffeur nous emmene a une "Xian City Wall Scenic Area", une "zone touristique" a l'une des portes (East Gate) de la muraille de Xian. Cette muraille m'impressionne. Construite au quatorzieme siecle ap JC au debut de la dynastie Ming (1368-1644), elle forme un rectangle d'environ 2.6 kilometres sur 4. Du haut de ses 12 a 14 metres elle protegeait l'ancienne ville de Xi'an, qui a depuis longtemps depassé ces limites. Elle a assez bien traversé les ages et son etat et aspect actuels proviennent principalement de l'entretien majeur effectué en 1781 sous la dynastie Qing (derniere dynastie chinoise, 1644-1912).

Cette page (peut-on la croire ?) indique qu'a l'epoque ou la muraille fut construite, elle etait trop massive pour etre attaquée directement. Du coup l'ennemi devait concentrer ses efforts sur les portes, ce qui explique pourquoi elles sont aussi elaborées. En particulier, ces portes sont protégées par... des portes. Devant chaque porte principale il y a une extension de la muraille, de forme carrée, avec une autre porte en face. En francais on appelle apparemment ca une barbacaneCette extension permettait aux soldats en defense de harceler des assaillants par le haut (et en etant protégés) au cas ou ces derniers seraient parvenus a rentrer dans la barbacane et auraient commencé a attaquer la 'vraie' porte dans la muraille principale. Je ne peux m'empecher de me demander : et comment proteger la porte de la barbacane ? Avec une autre barbacane ?

maquette de la barbacane

maquette de la barbacane

l'interieur de la barbacane

l'interieur de la barbacane

Nous payons 54 yuans (= $8.6 = 7.6EUR) a la porte principale pour pouvoir acceder a la barbacane et monter sur la muraille. Reponse sur la protection de la porte de la barbacane : elle etait defendue par une "tour d'archerie", un batiment dont la facade exterieure etait fortifiee et ne comportait des ouvertures que pour laisser tirer des archers.

la tour d'archers de la porte est

la tour d'archers de la porte est

Voila qui m'interesse ! J'aimerais bien visiter cette tour et en apprendre plus sur elle. Plein d'espoir je suis C2 et sa mere a l'interieur, ou parait-il un autre "guide" va nous faire faire une visite en cantonais - C2 pourra me traduire. Epatant. Cela commence bizarrement. Le "guide" nous emmene derriere un paravent dans la grande piece sombre et froide du rez-de-chaussee de la tour, et commence a parler a cote d'une grosse boite en plexiglas abritant une statue de lion couché recouverte de billets. Mmm... C2 m'explique que, en fait, hasard incroyable de la destinée, notre "guide" est aussi un "expert feng shui" (je vous laisse lire les explications sur wikipedia).

Plus bizarre, il nous emmene ensuite dans une petite piece encore plus froide contenant un autre lion assis, et son "assistante" (?) en ferme la porte derriere notre petit groupe (C2, sa mere, notre guide officiel, notre "guide" officieux et "expert", moi). Mouais ? Ca continue a parler. Je ne comprends rien. C2 me dit que le type ne fait que repeter et repeter la meme chose, la legende liée a ce lion. A un moment la mere de C2 s'approche du lion et lui caresse le crane et le dos avec les deux mains. C2 fait de meme, puis elle me demande avec insistance de faire la meme chose, "par politesse". C'est parait-il une coutume qui apporte richesse et prosperité. Je m'execute, en hurlant interieurement a la superstition et aux boniments captieux. Je continue a garder espoir cependant... Apres de (trop) longues minutes nous continuons notre visite et montons un petit escalier en bois. "Chic !", me dis-je, nous allons a l'etage pour voir les meurtrieres des archers et peut-etre en apprendre plus sur les batailles de la dynastie Ming !

Pfff... notre escale suivante (et la derniere de notre incroyable visite guidée) est... un magasin de bibelots ! Un fichu, insupportable, #@%#$ magasin de bibelots ! Non mais je reve ! Le "guide" ferme la porte derriere nous et se precipite derriere son comptoir pour continuer sa harangue foireuse et convaincre la maman de C2 d'acheter une chinoiserie en jade pour lui apporter richesse, bonheur, santé, prosperité, longévité, cent balles, et un Mars. Comme c'est epatant ! De guide, puis expert en feng shui, voila maintenant que notre hote est egalement modeste marchand d'art ! Mais, ne serait-il pas non plus dentiste, avec une specialite d'arracheur de dents ?

Je bous interieurement. Je n'aime pas qu'on me raconte des salades, meme dans une langue que je ne comprends pas, surtout si le seul but est de me fourguer de la marchandise dont je ne veux pas. Je suis a deux doigts d'exploser et de partir en claquant la porte et en bramant en anglais, quand notre groupe bat enfin en retraite, sans avoir depensé un seul yuan. Cela reste par chance le seul episode de notre voyage qui me laisse l'impression d'un gros neon "arnaque" clignotant rouge dans la tete, et encore il fut sans consequences... Ouf.

Je prefere continuer avec C2 mon exploration de la muraille, sans guide, officiel ou non, en lisant les nombreux panneaux explicatifs a l'anglais tout a fait correct qui la parsement.

vue en enfilade vers l'une des 24 tours de guet de la muraille de Xian

vue en enfilade vers l'une des 24 tours de guet de la muraille de Xian

Le sommet de la muraille fut pavé en 1768 pour evacuer efficacement les eaux de pluie et preserver l'interieur des murs. Il forme donc une magnifique chaussee qui sert de nos jours de promenade, et il est meme possible de louer des velos pour s'y balader. Ca aurait pu etre fun mais ca n'est pas dans notre programme.

sur la muraille de Xian
sur la muraille de Xian

sur la muraille de Xian

le Xian moderne

le Xian moderne

le Xian un poil moins moderne

le Xian un poil moins moderne

Nous terminons ainsi nos visites de la journee, et le chauffeur nous ramene a l'hotel.

Je propose a C2 d'aller faire un "petit tour en ville". Retrospectivement, quelle drole d'idee ! Nous suivons l'avenue qui passe devant notre hotel, sans trop savoir ou aller et en tachant, evidemment, de ne pas nous faire ecraser par un vehicule motorisé. En plus les scooters ici sont electriques et ne font pas de bruit. Danger, danger !

les maigres fruits de notre exploration sans guide de Xian. Pas folichon
les maigres fruits de notre exploration sans guide de Xian. Pas folichon

les maigres fruits de notre exploration sans guide de Xian. Pas folichon

au moins j'apprends le nom du modele de ces Citroen : C-Elysée, evidemment !

au moins j'apprends le nom du modele de ces Citroen : C-Elysée, evidemment !

Il y a une grande place pas tres loin, avec des enfants qui jouent sous la surveillance de leurs parents. Tout n'est donc pas fou a Xian. Mmm, et a part ça ? Eh bien ce qui est bizarre et pesant, c'est le regard sur moi des gens qui nous croisent. Je suis d'accord, je detonne un peu. Pas les bons traits de visage, pas la bonne couleur de peau. Mais ces passants sont-ils agressifs, amicaux, curieux ? Ca n'est pas clair. Nous traversons une derniere fois la grande avenue pour rentrer. Lorsque je constate que la voiture qui accelere vers nous, en klaxonnant parce que nous avons l'affront de traverser sur un passage-pietons, est une voiture de policiers, mon vase deborde. Mais oui, je m'attendais a un poil plus de politesse de la part de representants officiels. J'en ai assez vu pour la journee... je me casse ! Pas loin, hein, on rentre juste a l'hotel , ou nous dinons pour eviter de devoir encore ressortir. Allez, ca ira mieux demain !

 

article suivant 18/29

Partager cet article

Repost 0
Publié par ZPP - dans trip China
commenter cet article

commentaires